Challenge de l’Habitat Innovant 2024 : l’Occitanie remporte 5 médailles d’Or

11 décembre 2023

7 médailles, dont 5 d’or et 2 d’argent, sur 65 candidats (adhérents du Pôle Habitat FFB et industriels) au niveau national : le Pôle Habitat FFB Occitanie, présidé par Céline Torres (par ailleurs nouvelle vice-présidente de la FFB Gard), fait carton plein lors du Challenge de l’Habitat Innovant (communiqué de presse à lire en cliquant ici). Une occasion de célébrer l’acte de bâtir régional, le 7 décembre au soir à l’Envol des Pionniers à Toulouse, en présence de 170 personnes et de Thierry Cotelle, conseiller régional.  
Zoom sur les lauréats (plus d’infos ici)  :

Projet Ciron, Ami Bois ©DR

Une maison malgré des contraintes de terrain des contreforts des Corbières 
Médaille d’or. Réalisation remarquable constructeur – Architecture et technique : Horizon Caïpirinha, Gilles Fages. Maison construite à Treilles (11). Le constructeur a adapté le projet aux contraintes du terrain (dénivelé de 12 mètres, accès complexe, risque d’éboulement en phase chantier…) et du PLU, tout en répondant au budget et aux attentes du client.

Une construction avec 22 angles à Balma 
. Argent. Catégorie Réalisation remarquable Constructeur – Architecture & Design : Abadie Construction, pour « Le Patio de Balma ». Maison avec… 22 angles, pour s’adapter aux contraintes imposées par le terrain, par sa forme et sa configuration.  

Neuf logements dans d’anciennes granges 
. Or, catégorie « Rénovation de l’habitat existant », Les Jardins de Bellevue. Opération située à Saint-Géniès-Bellevue (31), commune de 2.500 habitants. Création de neuf logements dans deux anciennes granges. Réhabilitation et requalification d’une ferme du XIXe siècle, avec conservation de la façade d’origine réalisée en brique foraine, emblème de la ville et de la région de Toulouse.  

Une maison à 118.000 euros pour une candidate à l’accession 
. Or ex-aequo, catégorie « Logement abordable ». Projet : maison individuelle de 78,56 m2 dans l’Aude, portée par Maisons Vertes de l’Aude. Le budget a été réduit de 15.000 euros, par divers leviers : gestion de chantier, optimisation des coûts, solution intelligente… 

Écoquartier d’Hectare à Carcassonne 
. Or, catégorie « Territoires et villes durables ». Écoquartier de 16,5 hectares à Carcassonne (11), composé de 116 lots de terrains à bâtir, 94 logements collectifs (dont 40 % de logements sociaux), une résidence intergénérationnelle et une résidence étudiante. L’aménagement reprend le maillage viaire de la Cité de Carcassonne, et est conçu autour d’une coulée verte.  

Ami Bois : quand la construction bois contribue à la transformation du tissu urbain existant 
Filiale du groupe MMC spécialisée dans la construction de maisons à ossature bois, Ami Bois (L’Union, 31) reçoit l’argent dans la catégorie « Transformation du tissu urbain existant – Constructeur ». La société est distinguée pour son projet « Ciron », la construction d’une maison en bois R+2 à Saint-Ouen-sur-Seine (93), sur une parcelle réduite, située en fond d’impasse, en limite de propriété sur trois côtés. Conçue sur trois niveaux, la maison abrite au rez-de-chaussée un appartement de 40 m², ainsi qu’une entrée et un local commun, et au niveau supérieur prend place un duplex de plus de 80 m². « Nous avons un rôle à jouer dans le cadre de la transformation du tissu urbain. Cette maison Ami Bois apporte une réponse concrète à ces enjeux, aux contraintes de la loi Zan (zéro artificialisation nette, note), aux politiques de densification douce des zones urbaines visant notamment à ralentir l’étalement du tissu urbain, tout en s’appuyant sur une construction bas carbone », déclare Céline Cauchy, directrice régionale d’Ami Bois.  

EnVol magnifie un site fantôme à Sète
. Or, catégorie « Transformation du tissu urbain existant – Constructeur », attribué à EnVol (Montpellier, groupe Hectare), pour la résidence « Les Tritons » à Sète (34). Cette résidence en R+4 de 108 logements (dont 27 sociaux) est réalisée en réhabilitation d’un site fantôme, l’ancien hôtel Les Tritons, laissé à l’abandon depuis plusieurs années, et squatté. Le programme valorise le bien-être des habitants : hall double hauteur, salle de coworking, jardins potagers, grandes terrasses privatives… Le bilan environnemental est par ailleurs soigné : préservation d’arbres remarquables, cœur d’îlot planté, recyclage des eaux grises, réemploi des matériaux, installation de panneaux solaires.  

Share This