Toulouse : Crédit Agricole Immobilier, GA Smart Building, Nexity, Marignan et Premium Promotion, lauréats de la 3e tranche de la Cartoucherie

11 mars 2024
Perspective de la 3e tranche des travaux de l’écoquartier La Cartoucherie à Toulouse ©Lambert Lénack architectes urbanistes

Un “Parc Habité”. Tel est le nom du projet de la troisième et dernière tranche de l’écoquartier de la Cartoucherie à Toulouse, annonce GA Smart Building, promoteur-constructeur, dans un communiqué (à retrouver ici). Le projet est porté par le Crédit Agricole ImmobilierGA Smart BuildingNexityMarignan ImmobilierPremium Promotion, Michel Desvigne Paysagiste et l’agence d’architecture et d’urbanisme Lambert Lénack. Le groupement est lauréat du concours “Grand Challenge” organisé par Toulouse Métropole et Oppidea (SEM d’aménagement Toulouse Métropole).

508 logements supplémentaires d’ici 2030. Les travaux, qui débuteront fin 2025, prévoient la construction de 508 logements (33.160 m² de surface de plancher), dont 108 locatifs sociaux et 50 en accession à la propriété. Livraison prévue en plusieurs tranches entre 2027 et 2030. Un parc d’un hectare est également prévu pour 2025.

937 logements au total. Siège historique d’une fabrique de munition, l’écoquartier de la Cartoucherie se situe sur une friche urbaine de 33 ha. Il s’agit d’une opération publique d’aménagement de la mairie de Toulouse, et porté par Oppidea. Les travaux, organisés en trois phases, ont débuté en 2014, pour livrer un programme mixte (logements, bureaux, commerces et équipements publics). Des halles (Redman) complètent le tableau depuis septembre 2023. Au terme de la troisième tranche, la Cartoucherie comprendra 937 logements. Plus à lire dans le dossier de presse ici.  

Une construction hors-site. Particularité de cette 3e tranche : la pré-construction des immeubles sur les sites de production de GA Smart Building (Labège), précise l’entreprise sur son site internet. « Dès la conception de son projet, l’architecte intègre, dans ses plans, des éléments de structure, de façades et des équipements intérieurs modélisés en 3D. Ils seront fabriqués et finis en usine avant d’être acheminés sur le chantier pour y être assemblés », explique le dossier de presse. Un axe prévu par le groupement, « pour accélérer la décarbonation de notre secteur et du territoire et apporter des solutions à la crise du logement », précise Sébastien Matty, président de GA Smart Building.   

Share This