Bandeau partenaire, Crowne Plaza, 30 janvier

C’est à n’y rien comprendre

Semaine du 3 avril 2023

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

Sur le gril cette semaine

C’est à n’y rien comprendre. D’un côté, à l’approche d’un été à hauts risques en termes de ressource en eau, le chef de l’État dévoile un plan de sobriété sur l’eau, avec 53 mesures à la clé. À Montpellier, le campus Hydropolis, fleuron de la recherche et de l’innovation, est inauguré ce 30 mars. Mais, « en même temps », la labellisation du pôle de compétitivité France Water Team (membre fondateur : cluster régional Aqua Valley, Montpellier) n’est pas renouvelée. Un flop qui tombe mal, au vu des enjeux. Un actu chaude décryptée en « Zoom ».

Et encore ? Sofilaro accélère dans le financement de l’innovation et Crohn de vie (« À l’affiche »), le logement social muscle son jeu à Montauban (et nous y serons, « Trois questions à »), Pâques nautique, le Gard se met au naming, Tesla en terres catalanes, le luxe nul en RSE, courriel des lecteurs, Perrier c’est flou (« Décodage »), Castelnau aussi veut ses Folies (« ça pousse »), et plein d’autres palabres urbaines.

Bonnes lecture et semaine ! 

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Laurent Duport, C+D Architecture

L’architecte nîmois Laurent Duport est élu président de l’association Architecture et Maîtres d’Ouvrage (AMO) Occitanie Méditerranée, qui vise à promouvoir la qualité architecturale et urbaine de la région, lors de l’assemblée générale du 22 mars. Architecte à C+D Architecture, il remplace Ethel Camboulives, directrice d’Adim Occitanie Est, qui devient vice-présidente. Les autres vice-présidents qui siègent à ses côtés sont Solveigh Orth, architecte chez Imagine Architecture, Éric Boiraud, directeur territorial chez Linkcity Occitanie Méditerranée, Nicolas Gallot, directeur de la construction à l’Arac Occitanie, Adrian Garcin, architecte chez Tautem Architecture, Brigitte Hellin, architecte chez HSP Architectes, et Cédric Lebeau, directeur associé des Villégiales. Par ailleurs sont nommés Cédric Tel Boïma (Altémed) au poste de secrétaire général et Emmanuelle Cathala (Estèbe et Cathala) comme trésorière.

Annie et Henri Ruiz, Grand hôtel d’Orléans Albi

Ils succèdent à Guillaume et Hélène Arguel à la direction du Grand hôtel d’Orléans d’Albi, fondé par la famille Arguel en 1902, annoncent nos confrères de La Dépêche le 29 mars (article à lire ici). Guillaume et Hélène Arguel étaient à la tête de l’hôtel depuis 24 ans. La bâtisse propose 56 chambres, 4 salles de séminaire et un restaurant.  

Bruno Marzloff, AUAT

Président de la Fabrique des mobilités et auteur de l’œuvre « Sans bureau fixe », Bruno Marzloff intervient le 10 mai au campus Orange Tolosa à Toulouse, lors du débat « Télétravail 2035 : Quelle nouvelle donne territoriale et sociétale du télétravail ? », organisé par l’AUAT, agence d’urbanisme et d’aménagement de Toulouse. Cet événement explorera à la fois le partage de connaissance sur les nouveaux modes de travail et l’imaginaire individuel et collectif (en savoir plus ici). Inscription en ligne ici.  

Pascal Pintre, Blue / Club des entrepreneurs

L’agence d’attractivité économique Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée, dirigée par Pascal Pintre, organise le 20 avril la soirée de lancement de son Club des entrepreneurs au Palais des Congrès du Cap d’Agde. Pour l’occasion, Christophe Carniel, fondateur et PDG de Vogo, et Marine Olacia, fondatrice de Sao Textile et ambassadrice de Project Rescue Ocean, témoigneront. Le Club des entrepreneurs de Blue a été présenté pour la première fois lors de notre première soirée Agencehv, en juin 2022. Dégustez le webzine en cliquant ici  

Loïc Soubeyrand, Swile

«On dit souvent qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Pourtant, parfois, c’est une option à considérer. Pour la petite histoire, c’est le choix qu’on a fait en décidant de s’implanter directement au Brésil plutôt que chercher à rayonner en Europe dans un premier temps. » Dans un post sur LinkedIn, le fondateur et dirigeant de Swile (dématérialisation de Ticket Restaurant et des avantages salariés, 750 salariés, Paris et Montpellier) explique pourquoi il a opté pour une stratégie de concentration sur une cible, en se projetant tout de suite outre-Atlantique, sur un marché significatif. Plus à lire en cliquant ici  

Juliette Mercier, Ma Crohn de vie

Un peu d’humanité dans ce monde de newsletter. On a eu l’agréable surprise de tomber, à la librairie Sauramps (Montpellier), sur le roman graphique de notre illustratrice préférée, la tarnaise Juliette Mercier (alias Stomie Busy), « Ma Crohn de vie » (août 2021, éditeur Leduc Graphic). Il y a deux jeux de mots dans la phrase précédente, et c’est pour ça qu’on l’adore : Stomie Busy, double allusion au rappeur Stomy Bugsy et à l’opération chirurgicale qu’a subie Juliette, la stomie – elle est donc ‘busy’ (occupée) par sa stomie ; « Ma Crohn de vie », pour « Ma Conne de vie ». La maladie de Crohn est une inflammation chronique qui peut toucher les parois de tout le tube digestif.
«Après mon opération en 2017 d’une iléostomie définitive, débarrassée de mes symptômes et des contraintes de la maladie, j’ai pensé que parler de mon expérience pourrait peut-être aider quelques personnes à mieux vivre avec la maladie, confie l’illustratrice, également enseignante, suivie par quelque 101.000 personnes sur Instagram. Pendant des années, j’ai été soutenue et aidée par mes proches et le personnel médical. J’avais envie de mettre ma pierre à l’édifice à mon tour et de rendre tout ce qu’on m’avait apporté, de faire des épreuves que j’ai traversés quelque chose de constructif et de positif au service de ceux qui souffrent encore. » 
Ce roman s’adresse « aux patients, mais aussi à ceux qui ne connaissent pas la maladie et aux professionnels de santé. On rentre vraiment dans les coulisses de la maladie. Le dessin et l’humour permettent de dédramatiser le sujet, de rendre l’histoire plus ludique et d’aborder les choses avec plus de légèreté. L’humour casse les tabous, les barrières, c’est la clef de beaucoup de portes en termes de communication car il rassemble les gens, tout simplement (…) Crohn est une maladie invisible qui se heurte souvent au regard des autres (…). Le chapitre ou je suis à l’hôpital avec mon père a été le plus dur à écrire. Beaucoup d’émotions ont rejailli, de la culpabilité, de la tristesse… L’avoir écrit me permet aujourd’hui d’en parler sans avoir la gorge serrée, presque. L’écriture peut être une thérapie il paraît, non ? (réponse des Indiscrétions : oh que oui !) Je crois que pour moi, ça a été un exutoire. » 
Stomie Busie réalise des illustrations pour nos cartes de vœux, invitations à des événements, présentations des Indiscrétions… Elle a également collaboré pour le magazine Wall Street, rédigé en lien avec l’agence Janvier (Montpellier). Pour la dédicace, c’est plus difficile. « Je n’ai jamais vu moi-même mon livre en rayon, donc votre appel me prouve aussi qu’il existe ! Il faudra que j’aille voir ça dans les grandes villes, un jour. » Car oui, pour l’anecdote, Stomie Busy est basée à Castres – pas une « grande ville », donc.  

Franck Argentin, RBC Mobilier

L’enseigne de mobilier design contemporain, basée à Gallargues-le-Montueux (Gard) et qui fête les 10 ans de son RBC Design Center à Montpellier, ouvre à Paris un 2e show-room de 300 m2, boulevard Saint-Germain, «le quartier des meubles», comme le qualifie Franck Argentin, dirigeant. Le commerce sera adossé à la marque Meridiani. L’objectif étant de doubler le CA, pour passer d’1,2 à environ 2,5 M€.  
RBC a ouvert à Paris un premier show-room en 2018 (900 m2, dans le 15e arrondissement). « Cette implantation a permis à RBC de se positionner sur des marchés nationaux récurrents : hôtels de luxe (50 % de l’activité), cinémas UGC, tour BCPE à La Défense avec des marchés auprès des banques à la clé, contratcadre avec Accor…», explique-t-il. La PME emploie 95 salariés pour un CA 2022 de 30 M€ et cible 40 M€ cette année, avec notamment des contrats dans l’hôtellerie de luxe (projets à Bordeaux, Paris).  
Plus à lire prochainement dans Les Échos

Sonia Lavadinho, Forum du Dialogue Urbain (FPI OM)

« De la ville fonctionnelle à la ville relationnelle. Mobilité – Espace de vie » : c’est le thème de la conférence que donnera la chercheuse et consultante spécialisée dans l’urbanisme, la mobilité, la promotion immobilière et la vitalité commerciale, le 9 mai, à partir de 18h30 au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34), dans le cadre du « Forum du Dialogue Urbain » (FPI Occitanie Méditerranée, président : Laurent Villaret). Sonia Lavadinho a mené sa carrière de chercheuse à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), à l’École normale supérieure de Lyon (France) et à l’Université de Genève, avant de fonder sa propre entreprise de conseil, Bfluid.  
Inscription obligatoire en cliquant ici.

Martine Froger, législative partielle (09) 

Avec 60,19 % des voix, la socialiste dissidente Martine Froger remporte la législative partielle dans l’Ariège, ce 2 avril. Elle devance la candidate LFI Bénédicte Taurine, candidate de la Nupes, élue en 2017, puis réélue en juin 2022 avant de voir son élection invalidée par le Conseil constitutionnel. La sortante qui a obtenu 39,81 % des suffrages s’incline donc largement, avec un taux de participation de 37,9 %. « Cette élection législative partielle confirme que la politique injuste et verticale du président de la République est rejetée par les Français et plonge notre pays dans une crise de gouvernance, déclare Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, soutien de Martine Froger. Même si nous avons su faire barrage au Rassemblement National (RN) dimanche dernier (26 mars, note), il progresse encore. » Le candidat RN, Jean-Marc Garnier a été éliminé au premier tour avec 24,78 % des voix, contre 10,69 % pour le parti présentiel Renaissance (Anne-Sophie Tribout). « Cette élection dit également que suivre aveuglément un homme (note : Jean-Luc Mélenchon, à travers la Nupes) ne peut être le barycentre de la gauche, sauf à se complaire dans une culture minoritaire et contestataire », conclut Carole Delga. Une façon d’appeler, une nouvelle fois, à une refondation de la gauche, à l’instar du maire de Montpellier, Michaël Delafosse. La pédagogie, c’est la répétition.  

Gérard Abella, OPH Béziers Méditerranée

Président de l’Office Publique de l’Habitat de Béziers Méditerranée (parc de 6.500 logements sociaux), Gérard Abella démissionne de ses fonctions le 29 mars, selon Midi Libre. Ce, dans un contexte agité, sur fond d’accusations de harcèlement (placardisation, humiliations, mesures vexatoires…), selon nos confrères de Libération (à lire en cliquant ici). Robert Ménard, maire de Béziers et président de Béziers Méditerranée, devrait en toute vraisemblance lui succéder.  

Nicolas Huet, Pitch Immo

Il est le nouveau directeur du développement Languedoc-Roussillon et PACA de Pitch Immo, annonce-t-il dans un post LinkedIn. Pitch Immo (Montpellier) est dirigé par Pierre Cabrol, qui intervient le 11 avril dans le Lab Immo Midi Libre « Au coeur des Folies » le 11/4 au Mo.Co (Montpellier) sur les Folies architecturales. Pitch Immo est lauréat de la Folie Manuguerra avec Promeo et l’architecte Manuelle Gautrand.

Alban Peillon, SARP Méditerranée

Il est le nouveau directeur régional depuis mars de la SARP Méditerranée (Montpellier), entreprise spécialisée dans les services d’assainissement et d’hygiène. Ingénieur diplômé d’Aix-Marseille Université, il a rejoint la Sarp Méditerranée en 2015, en tant que directeur commercial.   

Samuel Corgne, Ergosanté

Ergosanté, le spécialiste des exosquelettes et solutions ergonomiques pour la santé et le bien-être au travail basé à Anduze, dans les Cévennes gardoises, renforce son ancrage aux États-Unis. La PME a en effet annoncé la création d’une usine de production à Wilmington, en Caroline du Nord en juin. L’objectif est d’y assembler ses premiers exosquelettes passifs « Made in US » et renforcer son engagement sur le marché américain , qui devrait représenter 50 % de son chiffre d’affaires d’ici 2028. La PME a réalisé un chiffre d’affaires de 22,7 millions d’euros en 2022, en hausse de 57 %, et prévoit une levée de fonds de plusieurs M€ en 2023. « Le marché des exosquelettes passifs aux États-Unis devrait atteindre 745,6 millions de dollars dans les dix prochaines années », assure Samuel Corgne, fondateur et dirigeant dErgosanté, ayant la double nationalité franco-américaine. 
Vous voulez en savoir plus ? À lire dans Les Échos web de ce 3 avril, en cliquant ici.

Franck Proust, Nîmes Métropole

Ses jours sont-ils comptés à la présidence de la communauté d’agglomération de Nîmes Métropole ? Franck Proust, 60 ans le 2 mai, pourrait devoir quitter ses mandats d’élu, si la Cour de Cassation rejette, dans un délibéré attendu ce 5 avril, son pourvoi formulé après sa condamnation en appel dans le cadre de l’affaire de la Senim, société d’économie mixte de la Ville de Nîmes. En avril 2022, Franck Proust a en effet été condamné à 12 mois de prison avec sursis, 15.000 euros d’amende et 5 ans d’inéligibilité.  
« Je voulais vous remercier de m’avoir fait confiance durant ces trois années d’efforts qui aujourd’hui donnent leurs fruits », a-t-il déclaré, comme en guise d’adieu, le 29 mars, lors du dernier conseil communautaire. D’après nos confrères d’Objectif Gard, deux élus de la Ville de Nîmes sont bien placés pour lui succéder : le juriste Julien Plantier, 1er adjoint au maire de Nîmes délégué à l’urbanisme et président de la SPL Agate et de la SAT, et le vigneron Bernard Angelras, actuel 2e vice-président de l’agglomération et président de l’Institut français de la Vigne et du vin, et du syndicat des Costières de Nîmes.  
> Relire dans Les Échos : « Franck Proust, président LR de Nîmes Métropole, condamné à 5 ans d’inéligibilité pour trafic d’influence », en cliquant ici 

Alexandre Caillaud, Domaine de Verchant

Alexandre Caillaud est le nouveau chef du restaurant Marcelle, table gastronomique du Relais & Châteaux Domaine de Verchant (Castelnau-le-Lez). Formé auprès de plusieurs chefs tels que Vincent Arnould (meilleur ouvrier de France 2007), Patrick Orly, étoilé à Béziers, ou encore Jacques Pourcel à Montpellier, Alexandre Caillaud bénéficiera, avec son équipe, d’un mentorat du chef multi-étoilé Nicolas Sale, dixième chef du Ritz Paris. Une idée initiée par Jean-Pascal Picollet, directeur général, qui a pour ambition de faire obtenir une étoile Michelin à la table du Domaine d’ici 2024. Pierre et Chantal Mestre, propriétaire depuis vingt ans du Domaine, procèdent actuellement à des travaux d’extension. Marcelle passera ainsi de 35 à 50 couverts d’ici 2024.
Plus à (re)lire dansToulÉco « Hérault. Le Domaine de Verchant double sa capacité et vise l’étoile Michelin » (juillet 2022). 

Fabrice Pruja, CPME 66

Fabrice Pruja est le nouveau président de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) des Pyrénées-Orientales, apprend-on sur un post Facebook de la CPME. Élu pour 3 ans depuis le 28 mars, il prend la place de Bernard Massas, après 6 ans de présidence.  

Pierre-François Canet, Rudy Iovino, Nicolas Dusfour, Cercle des Anciens du CJD

Pierre-François Canet (Hérault Tribune et Hérault Juridique et Économique, médias, à gauche sur la photo), Rudy Iovino (M&A, immobilier, au centre sur la photo) et Nicolas Dusfour (Premium Immobilier) créent un think tank des anciens du Centre des Jeunes Dirigeants de Montpellier. Objectif : garder le lien avec le CJD et échanger entre jeunes dirigeants.  

Patrice Roch, Laurent Brieu, Sofilaro

Après la création de Sofilaro Dette Privée en 2022 , le Crédit Agricole du Languedoc lance le 24 mars un nouveau fonds, Sofilaro Innovation. Doté de 35 M€ sur cinq ans, ce nouvel outil financier va permettre au pôle de capital-investissement Sofilaro de tripler ses investissements dans le financement de l’innovation régionale, avec 15 millions fléchés sur l’amorçage et 20 millions sur l’accélération. « Nous réalisions jusqu’à présent 4 à 5 opérations par an, pour un montant global d’investissement compris entre 2 et 3 millions. Avec ce nouveau fonds, nous passons à 7 M€ par an, pour des entreprises basées dans l’Hérault, le Gard, l’Aude et la Lozère », indique Laurent Brieu, président de Sofilaro (à droite sur la photo). 
« L’environnement est très propice. Deux opérations sont sourcées chaque semaine », ajoute Patrice Roch, nouveau directeur général de Sofilaro. 
Les tickets oscilleront entre 500.000  et 3 M€, et pourront se combiner avec d’autres fonds régionaux, dont Irdi Capital Investissement et Aris Occitanie, ou encore des fonds spécialisés du groupe Crédit Agricole gérés par Supernova Invest. Sofilaro Innovation s’appuie sur les avis scientifiques de son écosystème, notamment ceux de CEA Tech , partenaire du Village by CA de Montpellier. 
Les PME et start-up ciblées devront présenter « des innovations de rupture, avec de fortes courbes de croissance, principalement dans le secteur de la santé, des énergies, de l’agriculture technologique et des nouvelles industries », détaille Patrice Roch.  
Deux premières participations, l’une dans un projet relatif à l’industrie de la santé à Montpellier et l’autre dans l’hydrogène décarboné, sont à un stade bien avancé. Sofilaro, qui fêtera ses 40 ans le 25 mai, avec des témoignages d’entreprises accompagnées, emploie 9 collaborateurs dont 6 chargés d’investissement. Il affiche 230 M€ d’encours sous gestion et 100 sociétés en portefeuille, à travers quatre véhicules d’investissement : Sofilaro Capital Investissement, Sofilaro Dette Privée, Calen Capital Infrastructures EnR et Sofilaro Innovation. 
L’ensemble a investi 42 M€ à travers 23 opérations en 2022. Cette année record est le résultat d’une montée en puissance : 6 M€ en 2017, puis 20 M€ en 2020 et 33 M€ en 2021.  
À lire dans Les Échos en cliquant ici  

Éric Andrieu, Parlement européen

Après 11 années au Parlement européen, l’eurodéputé audois socialiste Éric Andrieu annonce son départ. Il passera la main, le 2 juin, un an avant le terme de son troisième mandat, à Christophe Clergeau. Éric Andrieu est spécialiste des questions agricoles au niveau européen.  

Phillipe Soussan, Formateur’s Dating

Philippe Soussan, directeur d’Emploi LR, et Jean-Paul Benglia, président de la CSFC (Fédération des chambres syndicales des formateurs consultants) Occitanie, organisent Formateur’s Dating, le 20 avril au Domaine des Grands Chais (Mauguio, 34), de 14h à 21h. L’objectif : favoriser, pour les formateurs, des opportunités auprès des écoles et organismes de formation.  
« Le boom de l’apprentissage a créé un appel d’air pour les formateurs intervenant dans les écoles privées, explique Philippe Soussan aux Indiscrétions. Les tensions sur le métier de formateur sont de plus en plus fortes, et le salariat n’a pas forcément la cote. La qualité des formations, et donc aussi des professionnels intervenants, est un enjeu pour la réputation des centres de formation ou leur notation. Et le recrutement d’un formateur est plus efficace quand il commence par une rencontre plutôt que via un envoi de CV. » 
22 grandes écoles et organismes de formation sont attendus (Ynov, Polysud, Passerelles Formation, Mediaschool, Studi, Keyce, Idelca, BTP CFA Occitanie, Queoval), ainsi que des formateurs indépendants. Entre 150 et 200 professionnels de la formation seront réunis. Tournant autour d’une vingtaine de domaines de formation, sur des sujets diversifiés (cybersécurité, droit, hôtellerie, restauration, sanitaire, création design, marketing, animation 3D jeux vidéo, audiovisuel, immobilier, emploi, insertion, BTP, industrie, médical, esthétique), plus de 250 missions sont à pourvoir.  
Au programme, des pitchs des écoles et organismes de formation de 14h à 16h, puis, jusqu’à 18h30, un espace salon/networking.  
Pour y participer, la billetterie est ici.   

Fabrice Levassort, Direction départementale Hérault des territoires et de la mer  

Il est nommé directeur départemental des territoires et de la mer de l’Hérault, apprend-on dans un communiqué de presse de la préfecture de l’Hérault ce 3 avril. Il succède à Matthieu Grégory qui devient directeur adjoint de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Occitanie. Fabrice Levassort occupait le poste de directeur régional de la Dreal Paca depuis 2019. C’est un retour aux sources pour Fabrice Levassort. Il a en effet été responsable du financement du logement à la DDE de l’Hérault entre 2004 et 2007, puis directeur des Transports et des Communications à l’ex-Région Languedoc-Roussillon entre 2007 et 2015.  

Jennifer Mestre, Ubisoft

Elle est la nouvelle responsable des ressources humaines de Ubisoft, éditeur et distributeur de jeux vidéo basé à Castelnau-le-Lez. Elle a intégré l’entreprise en 2021, en tant que spécialiste de l’acquisition de talent. Diplômée de Montpellier Management, elle a débuté sa carrière à Manpower France en tant que chargée de recrutement, à Montpellier puis Vergèze (Gard).
Pour rappel, plusieurs cadres d’Ubisoft, dont le directeur général Guillaume Carmona (portrait ici), et le directeur créatif Jean-Marc Geffroy, sont partis. L’Inspection du travail fait le tour du studio, suite à de nombreux congés maladie et cas d’épuisement professionnel recensé. Nous en parlions dans Les Indiscrétions du 6 mars, à relire ici.

  Nacera Benosman, Caisse d’Épargne Provence Alpes Corse 

Elle est la nouvelle directrice de la Caisse d’Épargne Provence Alpes Corse, dont le siège se situe à Avignon. Elle était directrice de la Caisse d’Épargne Roussillon depuis 2009. 

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Bandeau partenaire Midi Libre, 6 février, Les Indiscrétions

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Luxe : nuls en RSE. On le sait peu : Muriel Fournier, gérante d’Espace Propreté (nettoyage) et présidente des Nouvelles Grisettes, a suivi une formation d’ingénieur emballage et conditionnement, à l’ESIReims. Présente à la fête des 20 ans de sa promotion, le 18 mars à Reims, elle avoue avoir un peu dénoté, « parmi d’anciens camarades devenus cadres chez Givenchy, Dior, Chanel… On sent un décalage ! » Sur les cœurs d’activité respectifs, mais aussi la stratégie RSE. « Dans les grands groupes de luxe, la dimension RSE n’est pas du tout prioritaire. C’est très frappant. »  

Decathlon à Sète. L’enseigne Decathlon (articles de sport) va s’implanter dans la Zac Entrée Est à Sète, indique une source proche. « Cela fait dix ans qu’il n’y a plus d’enseigne de sport à Sète », observe cette source. L’attribution d’un macro-lot sur cette Zac va par ailleurs aussi être annoncé.

Les Forges de Tarbes accélèrent. La société Les Forges de Tarbes (65), filière d’Europlasma spécialisée dans la production de corps creux destinés aux industriels de la défense terrestre et navale, entend passer de 40.000 pièces produites par an, à 95.000 pièces en 2024 puis 120.000 pièces en 2025, lit-on dans un communiqué d’Europlasma. Pour cela, l’entreprise engage un plan d’investissement de 15 M€, précise L’Usine Nouvelle dans ses colonnes (plus à lire ici). Les pièces sont notamment utilisées dans la fabrication des obus de 155 millimètres.  

Transformer le palais des Congrès : c’est l’appel à projets lancé par la Ville de Béziers à l’issue de son conseil municipal le 27 mars (à consulter ici). Les candidats devront penser un programme visant à redynamiser l’avenue Saint-Saëns, avec un bâtiment durable et réversible, lit-on dans Midi Libre le 29 mars.  

Paris-Seychelles. L’opérateur ENR Qair (Montpellier) va annoncer ce mardi la signature d’un PPA (contrat d’achat d’électricité) avec la société des services publics de la République des Seychelles. Qair (550 salariés, 1 GW de capacité en opération et en construction) développera, construira et exploitera sur le lagon de Providence une centrale solaire flottante de 5,8 MWc pour fournir de l’énergie renouvelable au réseau seychellois. Le début de la construction est prévu pour le quatrième trimestre 2023. Symboliquement, la signature a eu lieu à bord du navire partenaire Energy Observer. 

Grand Narbonne : une Zac de 4,5 ha à l’étude. Pour accueillir des nouvelles entreprises, la communauté d’agglomération du Grand Narbonne lance une concertation publique préalable en vue de créer une Zac de 4,5 ha à Saint-Marcel-sur-Aude. Plus d’infos en cliquant ici  

Immobilier : Uxco va réaliser avec Vinci une méga résidence-étudiante verticale à La Défense

 

C’est à Paris (Nanterre, précisément), mais le promoteur-investisseur-exploitant est basé à Montpellier. Uxco, leader national des résidences gérées pour étudiants et jeunes actifs, va réaliser, en copromotion avec Vinci, dans le quartier d’affaires de La Défense, « La tour des Jardins de l’Arche », une tour de plus de 200 mètres de haut (54 étages, 8 niveaux de sous-sol), abritant un campus étudiant vertical de quelque 1.200 studios, sous la marque ‘Ecla Campus’. Le montant des travaux est estimé à plus de 300 M€. Uxco exploitera ce campus, situé à proximité du Zénith et connecté au futur Grand Paris Express. Les travaux doivent être lancés en 2024. La livraison est prévue pour 2028.  
Plus d’infos en cliquant ici

Deux nouvelles acquisitions pour le groupe Sowell Hôtels & Résidences. Fondée et dirigée par Jean-Paul Schaeffer depuis 1985, la société Sowell Hôtels & Résidence acquiert quatre nouveaux sites, dont un situé au Cap-d’Agde (34) et un second au Grau du Roi (30), lit-on dans un communiqué. À compter du 7 avril, 283 nouveaux hébergements viendront compléter l’offre des 33 hôtels et résidences appartenant au groupe. Sowell Hôtels & Résidences accueille en moyenne 300.000 vacanciers par an dans 18 destinations différentes. Basée à Aix-en-Provence, la filiale emploi 700 saisonniers l’été et réalise 60 M€ de CA en 2022.

La CAF et l’Urssaf collaborent pour mieux contrôler. Le 30 mars, l’Urssaf Languedoc-Roussillon et la Caf de l’Hérault signent une convention pour identifier des cas de fraudes en commun, apprend-on d’un communiqué de presse de ces organismes. L’Urssaf souhaite veiller aux droits des travailleurs indépendants, qui représentent 20% de la population active de la région, mais également lutter contre le travail dissimulé.  « Nous devons faire en sorte d’une part qu’ils aient tous leurs droits et d’autre part qu’ils contribuent à la solidarité en respectant les règles », explique François Hiebel, directeur de l’Urssaf Languedoc-Roussillon. La Caf cherche à maintenir le système d’aide aux familles fragiles avec des versements toujours plus justes, rapides et réguliers. Cela passe donc par le contrôle et la lutte des fraudes qui selon Thierry Mathieu, directeur de la Caf de l’Hérault, « sont nécessaires pour le rétablissement de la confiance des citoyens dans notre système de protection sociale ». L’enjeu est de taille car en 2022, le travail dissimulé a représenté 13 M€ et les fraudes sur la Caf 11 M€. Cette collaboration à base d’échanges de données a abouti à des signalements qui ont eu un impact financier de 608.314 €, dont 417.814 € pour la Caf et 190.500 € en redressements pour l’Urssaf.    

Tesla s’implante à Perpignan. Prévue dans les prochains mois selon actu.fr, la marque américaine de voitures électriques projetterait de s’installer avenue Julien-Panchot (66). Transaction : ABC Immobilier d’Entreprise (Mauguio, 34). Parmi les 22 centres existants, Tesla est en Occitanie déjà implantée à Montpellier et Colomiers. Avec une hausse de 20 % des ventes générales de voitures électriques en France, les Tesla sont les 3e les plus vendues du marché, avec 17.005 achats comptabilisés en 2022.  

Un pôle numérique à Castelnau-le-Lez. « Pôle N », comme numérique : un tiers-lieu de 800 m2 comprenant deux niveaux et une crèche municipale, verra le jour fin 2025 sur l’avenue du 8 mai 1945 à Castelnau-le-Lez. Espace de coworking, studio d’enregistrement, trois salles de formation et de réunion, roof top, logithèque : le Pôle N se voudra un lieu ressources. D’après la commune, 6.000 castelnauviens « sont en situation de fragilité numérique, dont des seniors et personnes isolées ».
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Castelnau et SA3M. Concours d’architecture en cours. Montant prévisionnel global de l’investissement : environ 5 M€.  

Aurélie Legallée quitte le monde HLM et rejoint Altémed. C’est une figure de la Fédération régionale des offices HLM qui s’en va : après 18 ans de bons et loyaux services, la montpelliéraine Aurélie Legallée quitte son poste de directrice régionale adjointe de HSO (Habitat Social Occitanie), pour rejoindre Altémed, dans le service traitant du logement étudiant. Au sein de HSO, le recrutement de son remplaçant.e est en cours. 

Courriel des lecteurs. Réaction d’Éric Boisseau, expert ferroviaire devant l’Éternel, à notre article paru dans Les Échos sur la signature de la convention d’exploitation ferroviaire SNCF / Région Occitanie (à relire en cliquant ici) : « 2028 : juste au moment des prochaines élections régionales ! Et lorsque l’Occitanie en sera à 100.000 voyageurs par jour sur le réseau ferroviaire occitan, Grand Est en sera à plus de 200.000 voyageurs par jour. Ce n’est pas le journalisme d’investigation que j’attends. » Vive le courriel des lecteurs !

Perrier, c’est flou. La marque d’eau minérale naturelle gazeuse gardoise disparaît petit à petit des rayons des grandes surfaces. Pour cause, une diminution du débit de l’eau issu de la source naturelle de Perrier dû « aux événements climatiques des derniers mois, avec une alternance d’épisodes de sécheresse et de fortes pluies », indique Nestlé Waters France, propriétaire de Perrier (Vergèze, Gard), à nos confrères de Midi Libre (à lire ici). Également en cause, l’inflation entraînant la hausse du prix de l’énergie ainsi que la guerre en Ukraine diminuant l’approvisionnement en gaz. Le site de Vergèze est le seul site de production de Perrier . Il emploie environ un millier de salariés, avec une prévision de réduction des effectifs de 250 postes d’ici 2024 . Un plan d’investissement de 40 millions d’euros est en cours.
Avant cette baisse de production, 2,4 millions de bouteilles étaient consommées par jour, soit 28 bouteilles par seconde, indique Nestlé Waters. Chaque année, environ 1,6 milliard de bouteilles sont produites à Vergèze. 

Les innovations dans les énergies et le numérique récompensées lors du Hackathon Energia Tech

 

©Hope Manate (Agencehv)

Trois lauréats. La troisième édition du Hackathon Energia Tech s’est déroulée les 30 et 31 mars au Célimer, locaux sétois de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer). Carenelec et sa plateforme pour le rétrofit des bateaux remporte le prix Coup de Cœur Blue, et les Prix Défi sont remis à Celsius Energy pour l’utilisation des nappes en géothermie, et Grims Box pour sa solution de stockage thermique.

36h de travail. Au total, 150 étudiants ingénieurs et professionnels du numérique et de l’énergie étaient réunis pendant deux jours, 36h exactement, pour accompagner le développement de 14 projets au service de la production, du stockage, de la consommation et de la distribution des énergies, des mobilités, et du recyclage. Objectif : booster les innovations dans les énergies et le numérique. 

Mise en relation. En lien avec l’objectif de la Région Occitanie pour devenir une région à énergie positive d’ici 2050, le Hackathon Energia Tech vise surtout cette année « à mettre en relation des acteurs qui travaillent à un objectif commun, mais qui ne sont pas destinés à se croiser, comme les acteurs industriels avec le monde de la formation et de la recherche », indique Yannick Fuchey, de Schlumberger (Montpellier), partenaire de l’événement.  

©Hope Manate (Agencehv)

Celcius Energy et la géothermie. « Notre objectif est de réfléchir à comment promouvoir la geothermie de surface en Occitanie, rendre visible cette énergie ‘invisible’, et encourager le développement d’un outil de cartographie sur le long terme auprès des professionnels et acteurs de l’immobilier », explique aux Indiscrétions Elodie Daynac, spécialiste du développement numérique à Celsius Energy (Montpellier), solution de géoénergie pour le chauffage et la climatisation des bâtiments. Cette solution vise à créer une carte permettant au grand public d’évaluer la faisabilité d’une solution géothermie dans leur foyer.  

3.000 euros de dotation. Le Hackathon Energia Tech, programme régional de détection et d’accélération des entreprises et porteurs de projets, est organisé par SLB (Schlumberger) 15 autres entreprises*, avec le soutien de l’agence d‘attractivité Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée (directeur général : Pascal Pintre).

Les lauréats de la catégorie Défi ont remporté une dotation de 1.000 euros, de Blue, ceux de la catégorie Entrepreneurs également. Enfin, le coût de cœur du territoire a obtenu une dotation de 1.000 euros et un accompagnement en pépinière. 

*Région Occitanie, Agence Ad’Occ, EDF, Enedis, le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole, l’école EPF, la pépinière Flex (Sète), la pépinière Gigamed (Bessan), la pépinière Innovosud (Béziers), le pôle de compétitivité Derbi, le cluster Digital 113.   

Innovation : 10 lauréats au concours i-Nov. Numérique, mobilité, santé, environnement… En Occitanie, 10 entreprises sur 183 candidatures sont lauréates du concours d’innovation i-Nov, soutenu par France 2030, annonce Ad’Occ. La Région Occitanie, qui ambitionne de devenir la première région innovante d’Europe, se situe à la troisième place en termes de lauréats derrière les régions Île-de-France (14 lauréats) et PACA (11 lauréats).  
Parmi les lauréats,Nimble One (Toulouse), deeptech qui conçoit et commercialise un robot de service à l’attention des industriels et des universités ;  LID Technology (Ramonville-Saint-Agne, Haute-Garonne), spécialisé dans les systèmes électroniques embarqués intelligents et connectés sans fil ;Adlin (Haute-Garonne), qui vise à faciliter la génération et l’exploitation des données multi-omiques ;Biodiv-Wind (Boujan-sur-Libron, Hérault), entreprise spécialisée dans le développement de solutions basée sur l’intelligence artificielle visant à détecter et identifier la faune volante ;Phost’in Therapeutics (Montpellier), qui ambitionne de développer des traitements de rupture pour les patients atteints de cancers agressifs et autres maladies ;Wefight (Montpellier, Hérault), qui développe des assistants virtuels à destination des partients atteints de cancer ou de maladies chroniques ;  YOO Soft (Montpellier), deeptech qui développe une solution permettant de réaliser en quelques heures des logiciels métiers complexes automatiquement interfacés entre eux ; Vaonis (Castelnau-le-Lez, Hérault), spécialisée dans la transformation du secteur de l’astronomie vers une expérience utilisateur simplifiée ; CGX Aero (Castres, Tarn), qui œuvre pour la transformation digitale et durable des plateformes aéroportuaires. 
Consultez le communiqué de presse ici. 
>> À (re)lire dans Les Échos, « WeFight lève 10 millions pour créer l’assistant virtuel des patients » (septembre 2021) et « Vaonis veut démocratiser l’astronomie avec ses télescopes connectés » (octobre 2020). 

Pâques Nautique. Un salon nautique sur le thème de la plaisance se tiendra à Port Camargue du 7 au 10 avril. Cette 29e édition accueillera près de 45.000 visiteurs qui pourront observer et/ou acheter un bateau, parmi les 400 bateaux neufs et d’occasion exposés. Les visiteurs auront également accès aux 250 exposants de multiples secteurs nautiques, à des conférences ainsi qu’à des démonstrations, comme des bateaux éco-responsables. Des visites des marinas de Port Camargue en navette électrique y seront proposées. L’évènement est organisé collaborativement par des entreprises, des associations, les services portuaires et des organismes institutionnels comme la Région Occitanie. Plus à lire dans Les Échos.

Réemploi des matériaux. Le Lab by Altémed organise un workshop sur le thème du réemploi des matériaux. Trois dates sont fixées : lundi 17 avril pour aborder le sujet “Augmenter l’offre et la demande de ressources”, le jeudi 11 mai pour “Fédérer des facilitateurs : bureaux de contrôle technique”, et le jeudi 29 juin sur la “Restitution : nos engagements, notre plan d’actions”. « Ce n’est pas un think tank. L’objectif est d’avoir des livrables, avec des fiches de lots thématisés, des bâtiments exemplaires, des clauses environnementales… Une feuille de route doit être arrêtée en juin, pour que, tous ensemble, avec les professionnels de l’acte de bâtir, nous expérimentions le réemploi des matériaux à la rentrée de septembre », expliquait Justine Jullian, directrice de l’innovation à Altémed (directeur général : Cédric Grail) aux Indiscrétions du 13 mars (à relire ici). 

Ces communes des Pyrénées-Orientales récompensées lors du salon des maires. Électrification de flotte de véhicules des services techniques, requalification de places et d’avenues, construction de réservoir d’eau… Ce vendredi 31 mars, lors du 11e salon des maires à Perpignan, les Victoires de l’investissement local ont été dévoilées.
Par ailleurs, les trophées Gino Massarotto ont récompensé des communes menant des actions en faveur du lien social, indique L’Indépendant. Parmi les lauréats, la commune de Ponteilla-Nyls remporte le 1er prix pour son projet de création d’un espace de vie sociale à travers des expositions, conférences et débats. Baixas et Saint-Feliu-d’Avall sont toutes deux ex aequo du second prix pour la fête Inter’Ages de Baixas, et l’organisation de séances de théâtres le premier samedi du mois d’octobre à mai à Saint-Feliu-d’Avall.  

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Eau : un plan national… mais une filière non labellisée

 

Allez y comprendre quelque chose. D’un côté, à l’approche d’un été à hauts risques en termes de ressource en eau, le chef de l’État dévoile un plan de sobriété sur l’eau, avec 53 mesures à la clé (plus en cliquant ici). À Montpellier, le campus Hydropolis, fleuron de la recherche et de l’innovation, est inauguré ce 30 mars à Montpellier (plus en cliquant ici). D’un autre côté, le 27 mars, la labellisation du pôle de compétitivité France Water Team (membre fondateur : cluster régional Aqua Valley, Montpellier) n’est pas renouvelée. Et le pôle Derbi, dédié aux ENR, est en sursis, avec une labellisation pour un an, prolongeable à 4 ans « sous certaines conditions »). Le dossier de presse peut être téléchargé en cliquant ici. L’occasion de revenir sur la Matinée de l’eau, le 22 mars à Béziers, que j’ai eu le plaisir d’animer.  

Une démarche contestée en interne. Benoît Gillmann, vice-président d’Aqua Valley en charge des PME et fondateur de Bio UV (Lunel), juge la non reconduction de la labellisation « sidérante, car l’eau est une priorité, et il n’y a pour l’instant plus de pôle de compétitivité labellisée. Mais il est possible de représenter un dossier avant le 30 septembre. Et beaucoup d’adhérents d’Aqua Valley n’étaient pas optimiste sur la viabilité de la fédération France Water Team (FWT) à Paris », explique-t-il. La localisation de FWT à Paris n’aurait jamais emporté l’adhésion d’Aqua Valley, indique une source proche. Et la dynamique escomptée n’a pas pris. « L’État a jugé que FWT ne délivrait pas suffisamment de résultats. Les instances d’Aqua Valley se rencontrent dans les jours qui viennent afin de définir une stratégie », indique-t-il.

Un plan eau pas assez ambitieux, selon B.Gillmann. Interrogé par Les Indiscrétions, Benoît Gillmann tacle le Plan Eau du gouvernement. « Compte tenu de l’enjeu vital du sujet, les montants indiqués dans ce plan ne sont pas à la hauteur. On investit des milliards dans la tech et le digital, qui à ma connaissance ne se boivent pas », ironise-t-il. Mais des mesures vont dans la bonne direction, « comme, par exemple, le déblocage des freins administratifs sur la Reuse, avec objectif de réutiliser 10 % des eaux usées traitées en 2030 au lieu de 1 % aujourd’hui. Si on y arrive, c’est bien. Cela ouvrira beaucoup de perspectives pour les entreprises ». 

Un parc scientifique dédié à l’eau à Montpellier. Hydropolis, un parc scientifique de l’Université de Montpellier dédié à l’eau, est inauguré le 30 mars, nous apprend un communiqué de presse de l’Université. Cette enceinte dédiée aux sciences de l’eau a été implantée sur le campus pharmacie afin d’aborder les enjeux relatifs au domaine de l’eau. Le but est de profiter de la présence du secteur pharmaceutique pour une approche pluridisciplinaire dans les recherches. Le projet vise aussi à encourager la collaboration entre les industriels et les équipes de recherche pour faciliter les transferts de technologies et stimuler les projets communs entre laboratoires, entreprises et start-ups. La structure compte attirer les entreprises, promouvoir l’emploi et le développement industriel et renforcer l’attractivité des établissements d’enseignement supérieur. Cet investissement de 10 M€, auquel la région Occitanie a contribué à hauteur de 8,6 M€, cherche à développer la notoriété internationale de la région en tant que capitale mondiale de l’eau. 

Appel à projets pour la filière eau. France Water Team lance un appel à candidatures pour son projet CircInWater, dédié à l’innovation, annonce le pôle (à lire ici). L’objectif ? « Soutenir financièrement 14 à 42 PME européennes dans le développement de nouveaux produits, services ou méthodes pour relever les défis liés à l’eau dans les industries agroalimentaires et à forte consommation d’énergie », précise France Water Team. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 31 mai à 17h.

Et ici ? À l’occasion de la Journée Mondiale de l’eau, 150 décideurs (élus locaux, entreprises de TP, bureau d’études, institutions, agences de l’eau, partenaires, associations…) se sont réunis à l’initiative des Canalisateurs (délégué régional Occitanie Méditerranée : Julien Biagioni) et de la FRTP Occitanie Délégation Méditerranée
Deux thèmes ont été débattus pendant 3 heures : « Préservation et sécurisation de la ressource en eau : perspectives et actions prioritaires », puis « Regards croisés sur des projets de réutilisation d’eaux usées traitées ».
Exemples : les expérimentations de Reute menées à Saint-Drézéry et Murviels-lès-Montpellier par la Régie des Eaux de Montpellier Méditerranée Métropole, avant de monter en puissance à travers le projet européen Life Rewa. Au Cap-d’Agde, l’arrosage du golf depuis deux ans avec des eaux usées traités a permis d’économiser 600.000 m3 sur une ressource très sollicitée l’été. Insolite : l’eau traitée « apporte d’autres nutriments à la plante, ce qui n’était pas prévu au départ ! », observe Olivier Archimbeau (Hérault Méditerranée).   

Il y a urgence à accélérer. « Un litre d’eau sur cinq part dans les fuites des canalisations. C’est inacceptable », a insisté Régis Banquet, président de Carcassonne Agglo et vice-président d’Intercommunalités de France délégué au Grand Cycle de l’eau.
La solution des bassines, qui défraie la chronique ces derniers jours, n’est pas plébiscité par les experts. « On pompe dans les nappes, c’est un non-sens. On perd de l’eau qui serait conservée sous terre », illustre l’élu audois. Antoine Bréchignac (Suez eau Occitanie) prône la réalimentation des nappes, « procédé moins onéreux que la Reute, et que l’on connaît depuis plus de 50 ans ». De nouveaux lacs pourraient aussi être créés. Un projet est d’ailleurs à l’étude dans la plaine de la Vaunage dans le Gard (lire dans Les Échos, en cliquant ici).   

Un podcast ? Et ce n’est qu’un petit aperçu de la densité des échanges ! On pourrait en faire un podcast thématique. Tiens, bonne idée du lundi.

Hep ! Il se dit des tas de choses intéressantes dans les événements que nous sommes amenés à animer. Agencehv propose, en plus de l’animation en elle-même, un compte-rendu des événements, en adoptant un ton dynamique et journalistique. C’est une vraie plus-value pour vos manifestations. En effet, tout le monde ne peut pas s’y rendre. De plus, il est utile de poser les points-clés à l’écrit pour prendre acte, valoriser les axes principaux de réflexion, et diffuser au plus grand nombre. Un exemple, réalisé en 2021 pour Les Entretiens de Malmont, accessible en cliquant ici.

3 questions à

3 questions à

Linda Pradel, Tarn-et-Garonne Habitat, Sac Hasso

« Hasso est un très bon outil de mutualisation et de mise en réseau»

Ce 5 avril au Domaine de Parages à Montauban (82), la société de coordination Hasso (Habitat Solidarité Sud-Ouest, regroupant 6 OPH, plaquette institutionnelle accessible en cliquant ici) organise son premier événement, sur le thème « Le logement social : un enjeu de société, une stratégie territoriale, une ambition partenariale – Hasso : la solution d’avenir ». Avec du beau monde*.
J’aurai le plaisir d’animer les débats. En résumé : Hasso permet à des OPH de se structurer pour relever les défis du logement social (rénovation énergétique, financement, construction, adaptation au vieillissement de la population etc.),  sur des territoires dynamiques, en pleine mutation, situés aux portes de la métropole toulousaine. En amont, échange avec Linda Pradel, DG de Tarn-et-Garonne Habitat (90 salariés, 4.700 logements répartis sur 73 communes) et de la Sac Hasso. « Trois questions à », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Linda, une question bête : que fait Hasso, et que ne fait-il pas ?
La structure n’a pas de patrimoine ni de personnel propre. Elle ne contracte pas d’emprunt, ne finance pas de logements et ne construit pas. Mais nous ne sommes pas une coquille vide ! Hasso est un très bon outil de mutualisation et de mise en réseau. C’est plus de moyens humains, plus de compétences qu’aucun d’entre nous, séparément, aurait pu espérer. Hasso permet de mener des projets, de partager des expériences, outils et méthodes, pour rester agile dans un contexte difficile. Hasso peut compter sur plus de 600 collaborateurs experts dans leur domaine.

Concrètement, quelles actions portes-tu aujourd’hui, comme DG d’Hasso ? Qu’est-ce qui se fait avec Hasso, qui ne se faisait pas sans Hasso ? 
Le premier exemple de projet concret, c’est l’organisation de cette conférence du 5 avril à Montauban, avec un groupe communication constitué de personnel Tarn Habitat et Habitat Audois qui ont travaillé pour Hasso, via une convention de prestation.
En matière informatique, je peux citer la mise en place d’un intranet commun aux 6 OPH pour faciliter les échanges d’infos, de documents, et l’organisation globale. Un plan de sécurité informatique a été mis en place pour éviter les attaques informatiques et le piratage.
En matière financière, un travail a été entamé très tôt avec nos directions administratives et financières, pour convenir de seuils de soutenabilité communs et de critères de bonne gestion des organismes : annuités de la dette, coût de fonctionnement, autofinancement…

Quel cap fixes-tu pour 2023 et au-delà ?
Nous avons une réflexion commune sur plusieurs sujets majeurs :
– La qualité de service : certains d’entre nous sont certifiés Qualibail. Nous souhaitons partager ce savoir-faire et arriver à un niveau commun d’exigence de qualité de service pour tous nos locataires.
– L’habitat spécifique, qu’il soit inclusif ou habitat senior. 
– La gestion technique de notre patrimoine : outil commun, méthode…
– L’achat groupé d’énergie, et notamment de gaz.  

* Marcel Rogemont, président de la Fédération nationale des Offices publics de l’habitat, Bernard Ksaz, président d’Hasso et de l’OPH du Gers, Linda Pradel, DG de Tarn-et-Garonne Habitat et d’Hasso, Nicolas Rasson, directeur de l’aménagement de la Dreal Occitanie, Marie-Piqué, vice-présidente de la Région Occitanie déléguée au Logement social, aux Solidarités, au service public et à la vie associative, Jean-Michel Fabre, vice-président de HSO (Habitat Social en Occitanie), Annabelle Viollet, directrice générale Occitanie de la Banque des Territoires, François Magne, directeur régional Occitanie d’Action Logement, Guy Durand, président délégué de la Fédération Française du Bâtiment Occitanie et président du Medef 66.  

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Habile et duplicable : le service de presse de la Région Occitanie crée une boucle presse Whatsapp, où sont partagées des communications de la présidente Carole Delga. Tout en promettant de « ne pas en abuser ». Deux premiers contenus partagés : une tribune de l’élue, dans Le Monde (« Monsieur le Président, sortez de votre isolement, prenez le temps de cette pause qui vous est demandée »), une interview du Point (« On ne construit rien sur des cendres ») puis une réaction suite à la victoire de la socialiste dissidente Martine Froger lors de la législative partielle en Ariège. Bref, utiliser Whatsapp pour partager des contenus à une liste presse peut être efficace. Sans en abuser, en effet.

La phrase

« J’appelle à la bienveillance des maîtres d’ouvrage publics et privés vis-à-vis des entreprises du bâtiment. Les chantiers se rallongent, les matériaux tardent parfois à venir, nous avons augmenté les salaires et devons composer avec de grosses difficultés de recrutements. Nous comprenons l’agacement des maîtres d’ouvrage. Nous vivons tous une période difficile. Mais arrêter la construction, au motif que celle-ci serait devenue trop chère, revient à condamner les entreprises, alors que la filière représente des dizaines de milliers d’emplois, et que le besoin en logements est pressant. » 
Guy Durand, président délégué de la FFB Occitanie, président du Medef des Pyrénées-Orientales 

Guy Durand intervient ce mercredi 5 avril à Montauban (82) lors de l’événement de la Sac Hasso, « Le logement social : un enjeu de société, une stratégie territoriale, une ambition partenariale – Hasso : la solution d’avenir »  

On s’en fout

Pour le 4e séminaire d’Agencehv, ce 30 mars au Crowne Plaza Montpellier, j’ai choisi des titres d’articles pour introduire chaque sujet. « Galerie d’animations » (pour faire le point sur les animations à venir), « Y’a IA » (pour réfléchir sur les façons d’automatiser une partie de la veille et du sourcing), « Tu m’étonnes » (pour annoncer le rapport d’étonnement de nos deux stagiaires, Hope Hanate et Adrien Vermet), « Veiller sur la veille » (pour essayer de ne rien rater de cette foutue actualité qui n’en finit jamais, même le dimanche midi)…
« C’est plus fort que toi », a souri ma collaboratrice Sarah Nguyen Cao Khuong, en montant (avec talent) les documents projetés lors du séminaire. 
4h30 d’échanges tambour battant, entre cap 2023, bonnes pratiques rédactionnelles, organisation du travail, prévisionnel d’activité (tout va bien, merci), journalisme et IA, nouveaux outils collaboratifs, stratégie, l’école de rigueur que représente, chaque semaine, Les Indiscrétions… 
Bref, je ne suis pas encore à la retraite !

C’est l’occasion de remercier tout l’écosystème – informateurs, partenaires, lecteurs, avec toutes les combinaisons possibles -, et ma formidable équipe qui fait grandir l’aventure depuis 4 ans. Je n’oublie pas Léna Cazelles, valeureuse première stagiaire du Covid-19 (mars-septembre 2020), conceptrice du logo Les Indiscrétions (elle n’a pas fait que ça en six mois), qui m’a fait comprendre, malgré mes doutes et la période sanitaire d’alors, que je devais recruter pour accélérer.  

Une pensée aussi à celles et ceux qui m’ont distillé des conseils, comme autant de jalons. Liste non exhaustive : « Ne fais pas que travailler » (Claire Charbonnel, ex-DG adjointe de Midi Libre) ; « Le journalisme, c’est bien, tu maîtrises. Pense à faire du commerce, aussi » (Christophe Derré, fondateur de Profils Systèmes) ; « L’objectif, pour toi, maintenant que tu quittes La Lettre M au bout de 18 ans, c’est que le robinet d’informations ne se coupe pas » (Laurent Blondiau, Région Occitanie) ; « Industrialise des produits pour travailler la profitabilité de ton entreprise » (Davy Tessier, Furious) ; « Avec ce que tu fais, tu peux sans problème atteindre… (bip) de chiffres d’affaire publicitaire » (Alain Rouche, ex-directeur commercial de La Lettre M) ;  » Rédige des articles sérieux mais pas chiants  » (Daniel Croci, ex-rédacteur en chef de l’Hérault Juridique),  » Mets de l humain dans l’info économique. L’info éco, c’est de l’humain et des histoires, pas que des chiffres  » (Laurent Panayoty, Ad’Occ) ;  » Apporte de l’analyse et des points de vue courageux, ne te cantonne pas aux seuls faits  » (Celine Torres, Groupe Torres et Pôle Habitat FFB Occitanie). Bon, je l’ai déjà, en fait, mon étude de marché ! 

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

Montpellier : 400 M€ dans 5 nouveaux groupes scolaires, 4 extensions et 7 reconstructions

 

Dans le cadre de son Plan École 2030, la Ville de Montpellier prévoit 5 constructions de nouveaux groupes scolaires, 4 extensions et 7 reconstructions d’écoles d’ici 2030. Des rénovations énergétiques et maintenances courantes sont également au programme, ainsi que des végétalisations de cours d’école, la sécurisation des rues et une amélioration de l’accessibilité.
Ce plan représente un investissement de 400 M€ pour les écoles publiques de la Ville de Montpellier. Objectifs : « répondre à l’augmentation de la démographie scolaire dans les nouveaux quartiers (+7.000 habitants par an, note), favoriser la mixité scolaire, améliorer les conditions d’apprentissage et faciliter certains dispositifs pédagogiques (bibliothèques et activités périscolaires, note) », indique Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, aux côtés de Fanny Dombre Coste, première adjointe au maire, déléguée à la Ville éducative et à la Réussite scolaire.   

Parmi les cinq constructions de nouveaux groupes scolaires, celle d’une école située en centre-ville de Montpellier (site de l’ancien conservatoire), est prévue pour 2024. Cette nouvelle école de 9 classes, réalisée par le cabinet d’architecture montpelliérain NAS Architecture, représente un investissement de 12,7 M€, comprenant la première tranche livrée en 2023. Elle sera suivie en 2025 du nouveau groupe scolaire de 10 classes dans le quartier Nouveau Saint-Roch (Architecte : Groupement BEC/ Moon Safari), pour un montant de 14 M€. L’école Mas de Barlet, composée de 20 classes et d’une résidence étudiante sociale, verra quant à elle le jour en 2026 dans le quartier Port Marianne, pour 24 M€ d’investissement. L’architecte n’est pas encore sélectionné.  
Enfin, un nouveau groupe scolaire prendra place dans le quartier Croix d’Argent, avec 16 classes, une crèche et des jardins pédagogiques partagés, en 2025 (13 M€ d’investissement, architecture : Ville de Montpellier). L’école existante du quartier Croix d’Argent, Jeanne Moreau, sera complétée d’une nouvelle salle de classe, des bureaux et des salles périscolaires en 2023, et de 10 classes supplémentaires l’année suivante (5,2 M€ d’investissement, architecte montpelliérain : Traverses).   

Trois extensions sont prévues dans le quartier des Cévennes. Un restaurant scolaire avec un self en élémentaire, une salle d’accueil, des bureaux et une cour végétalisée compléteront en 2023 les écoles Geneviève Bon et Louis Armstrong (3,5 M€ d’investissement). Les écoles Jules Michelet et Joseph Delteil seront également agrandies avec la livraison de 2 classes maternelles, 2 classes élémentaires, des bureaux et salles d’activités en 2024 (3,5 M€ d’investissement). Enfin, en 2025, l’école maternelle Docteur Roux accueillera un nouveau restaurant scolaire et une salle d’accueil (3,5 M€).  

Des reconstructions sont notamment prévues quartier Mosson, avec la création du pôle éducatif des Halles composé de deux îlots de 22 classes chacun, livrés en 2025 et 2027. Le pôle comprendra également une crèche, 2 terrains sportifs, une salle de sport, des bureaux des inspecteurs de l’Éducation Nationale, un Centre Médicosocial et un espace parentalité, pour un montant total de 55,7 M€ (architecte : Boyer Percheron Assus, Montpellier). La nouvelle école Hypatie avec 22 classes sera également reconstruite (Architecte : Thomas Landemaine Architectes, Montpellier), pour 22,8 M€ d’investissement. Enfin, la nouvelle école Parc 2000 de 22 classes avec des logements ACM à l’étage (programmation en cours) prendra forme en 2027 pour un total de 24 M€ d’investissement.  
En centre-ville, une reconstruction complète des écoles Jean Mermoz et Vasco de Gama aura également lieu en 2027, pour 15 M€ d’investissements.   

En 2023, la Ville prévoit 52 rénovations énergétiques (24,73 M€ d’investissement jusque fin 2026) et maintenances courantes (5,84 M€ jusque fin 2026). 
Aussi, pour augmenter la capacité d’accueil des restaurants scolaires et les conditions de travail des agents, la Ville créera 6 nouveaux selfs d’ici 2024. « Un total de 32 écoles seront alors équipées d’un self d’ici la rentrée 2026/2027 », assure la Ville dans un communiqué à retrouver ici.   

_______________________

Castelnau-le-Lez : trois signatures le long de l’avenue de l’Europe

Non mais. Montpellier a ses Folies architecturales, Castelnau-le-Lez lance ses Signatures, le long de la 2e ligne de tramway, avec une hauteur maximale de 9 étages. Ces trois futurs emblèmes architecturaux sont à venir le long de l’avenue de l’Europe, indique la commune (maire : Frédéric Lafforgue), le 31 mars. Les sites retenus sont ceux de la Boulange (Aube rouge), des Arcades (proche de l’arrêt de tramway Centurions) et à l’entrée de l’avenue de l’Europe, à la jonction avec Montpellier (face au Prado Concorde). Les architectes sont déjà connus : Jean-Michel Wilmotte, Caremoli-Miramond et Yves Simon, du cabinet ZUO. La ville annonce « des immeubles d’exception », intégrant une mixité sociale et des espaces partagés. Ces opérations pourront être réalisées après la modification du PLU en cours de réalisation par la métropole de Montpellier. L’approbation est attendue pour début 2024.  
Le principe : chaque promoteur qui a levé le foncier du site  prend attache avec un architecte de renom pour réaliser le plus beau projet possible, et consulte la ville pour validation. La Ville n’a pas d’implication réglementaire, mais gardera un œil vigilant pour que la réalisation soit conforme au dépôt du permis de construire, indique la collectivité. 

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

Sète Agglopôle Méditerranée lance un avis pour des travaux concernant la réhabilitation de l’ancien collège Victor Hugo en un établissement d’enseignement supérieur.   

La maison de retraite publique de Frontignan lance un avis pour la réhabilitation de la maison de retraite Saint Jacques-Frontignan.  

La Commune d’Adge lance un avis pour la réalisation travaux d’isolation extérieure de l’école Marie Curie à Agde.  

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis pour la réalisation d’aménagement liés à la circulation des bus et tramway.  

La Ville d’Alès lance un avis pour la réalisation de travaux de réfection de toiture et de désamiantage des Halles de Bruèges.

La Commune de Marguerittes lance un avis pour la conception, le financement, la construction et l’exploitation d’un complexe padel-aire de Beach et d’un espace vestiaires et convivialité.

La SPL Agate lance un avis pour les études et la réalisation d’un parc public paysager sur la commune de Rodilhan dans le département du Gard (30).  

La SPL ARAC Occitanie lance un avis pour une mission d’ordonnancement, de pilotage et coordination (Opc) dans le cadre de la deuxième tranche de la restructuration et de l’extension du lycée Jean-Baptiste Dumas à Ales.  

Le Territoire 34 lance un avis d’étude structure pour la réalisation de la Maison du littoral à Vic la Gardiole (34).  

La Commune de Saint Gilles lance un avis pour la construction d’une plaine des sports à Saint Gilles.  

Occitanie Ouest 

La SOC de la Mobilité de AGGL Toulousaine lance un avis pour la maitrise de d’œuvre des sous-systèmes courant faible sur la ligne de métro C.  

La SDEE de la Lozère lance un avis pour la réalisation de travaux de réparation de routes communales et intercommunales sur le département de la Lozère.  

La Mairie de Mimizan lance un avis pour la construction d’un complexe sportif couvert sur la plaine des sports du Moulin Neuf à Mimizan.  

La Commune de Toulouse lance un avis pour la construction de locaux pour la pratique sportive de haut niveau de rugby à XIII sur le stade A.  

Toulouse Métropole lance un avis pour la réalisation d’aménagement multimodaux Av-Lm.  

La Commune d’Albi lance un avis pour la réalisation de travaux de remplacement des menuiseries extérieures bois des écoles maternelle et élémentaire Aubrac à Albi.  

Le Département du Tarn lance un avis pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique de l’Hôtel du Département.  

La SPL ARAC Occitanie lance un avis pour la réalisation de travaux pour la réfection et économies d’énergie, la réhabilitation et mise en sécurité des internats et menuiseries extérieures au Lycée Michelet à Montauban.  

La Commune de Toulouse lance un avis pour la réhabilitation et extension de l’ancienne halle des voyageurs en équipement mutualisé jeunesse-famille à Montaudran.  

Grand Montaudran Communauté d’Agglo lance un avis pour la réalisation de travaux de réparation du pont Fau à Montaudran.  

Mobilités 🚲
Patrimoine 🏛️

Occitanie Ouest 

Le syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération toulousaine lance un avis pour la conservation du patrimoine artistique de Tisséo Collectivités. 

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

SAGP de Marseille attribue la maintenance aux services multi-techniques et gestion des énergies de l’Hôtel de l’Embouchure à Toulouse à ATALIAN Maintenance et Energy. Montant final du marché attribué (H.T.) : 946 780,8 euros.

Le département des Pyrénées Orientales attribue la création, la modification et l’entretien de structure de voirie et d’espace piétonnier sur le, domaine public départemental à Colas France et Eurovia Languedoc Roussillon. Montant final du lot attribué (H.T.) : 32 000 000 euros.

Oppidea attribue la maitrise d’œuvre d’infrastructure du mandat FRANCAZAL à Cugnaux (31) à Artelia et Woodstock Paysage. Montant final du marché attribué (H.T.) : 1 266 740 euros.

Le Centre Hospitalier Alès Cévennes attribue les prestations de maintenance des Systèmes de Sécurité Incendie, des Installations Fixes d’Extinction Automatiques à Gaz des établissements du Groupement Hospitalier de Territoire Cévennes à Ineo Midi Pyrénées Languedoc Roussillon. Montant final du marché attribué (H.T.) : 1 510 513,58 euros.

La Commune de la Grande Motte attribue le marché de travaux d’aménagement urbains dans le cadre du projet ville port, contrôle d’accès et supervision, à la société Atouts Ports. Montant final du marché attribué (H.T.) : 600 000 euros.

La Ville de Ramonville Saint Agne attribue la rénovation, restructuration et extension du groupe scolaire Jean Jaurès à Ramonville Saint-Agne (31) à Benjamin Van Den Bulcke Architecte. Montant final du marché attribué (H.T.) : 480 000 euros.

La SPL Aéroportuaire Régionale attribue les prestations de sureté pour l’aéroport de Carcassonne à la société GAEA. Montant final du marché attribué (H.T.) : 6 745 788 euros.

La SPL Aéroportuaire Régionale attribue les prestations de sureté pour l’aéroport de Perpignan à la société SECURITAS. Montant final du marché attribué (H.T.) : 2 100 000 euros.

Plus de marchés ici

Le Département des Pyrénées Orientales attribue la réalisation d’une étude d’aménagement foncier sur la commune de Tautavel à la Chambre d’agriculture des Pyrénées Orientales. Montant final du marché attribué (H.T.) : 139 800 euros. 

L’EPF d’Occitanie attribue le marché de désamiantage et déconstruction de 10 biens bâtis sur les communes de Trèbes et Capendu dans le département de l’Aude à Vidal Démolition TP. Montant final du marché attribué (H.T.) : 509 797,05 euros. 

La Commune de Lattes attribue la construction d’un complexe multisports «urban park» à Boirargues à Panorama Architecture, Lebunetel+Associés et EGIS Bâtiment. Montant final du lot attribué (H.T.) : 682 560 euros. 

L’EPF d’Occitanie attribue le marché de désamiantage et déconstruction de neuf biens bâtis situés sur les communes de Villedaigne et Villegailhenc dans le département de l’Aude à JBS et SAS CAMINAL. Montant final du marché attribué (H.T.) :  159 501 euros. 

La Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée attribue les travaux de réparation et d’étanchéité, intérieures et extérieures des réservoirs d’eau potable des communes de la Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée à ER Rhône Alpes. Montant final du marché attribué (H.T) : 400 000 euros.

La Société de la Mobilité de l’Agglomération Toulousaine attribue les travaux de génie civil des tunnels, ouvrages annexes et stations de la 3ème ligne de métro entre l’ouvrage annexe Saint Sauveur et Montaudran à Bouygues Travaux Publics SAS, Soletanche Bachy Fance SAS. Consultez les autres titulaires ici. Montant final du lot attribué (H.T.) : 351 899 888,29 euros. 

Montpellier Méditerranée Métropole attribue l’exploitation et maintenance en génie climatique d’une partie des bâtiments de Montpellier Méditerranée Métropole à SPIE Facilities et Services Maintenance Energie. Montant final du lot attribué (H.T.) : 840 000 euros. 

Le Grand Ouest Toulousain attribue la collecte des déchets à Suez. Montant final du lot attribué (H.T.) : 400 000 euros. 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

Mardi 4 avril :

La Nuit du Pitch 2023, organisée par l’association éponyme de 18h30 à 21h30, à l’espace Lattara à Lattes. Plus d’infos et inscription ici.

Table ronde « Ils ont choisi un job à impact », organisée par Polytech Montpellier à l’amphithéâtre S. Peytavin, campus Triolet à Montpellier. Plus d’infos et inscription ici.

Mercredi 5 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Tarbes (65). Plus d’infos ici.

Jeudi 6 avril : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Carcassonne (11). Plus d’infos ici.

Déjeuner « Montpellier est une métropole où l’avenir s’invente » avec en invité d’honneur Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, organisé par le Montpellier Méditerranée Business Club au domaine de Verchant (34). Inscription obligatoire ici.

UCC Grand Sud « Comment les enjeux climat bouleversent la communication », organisé par l’union des Conseils en Communication à l’Iscom Montpellier. Inscription ici.

Webinar sur le 4ème baromètre « Les vacances des français en 2023, focus sur la région Occitanie », organisé par L’Agence, avec comme invité Jean Pinard, directeur général du CRTL Occitanie. Plus d’infos et inscription ici.

Forum de l’alternance, organisé par l’IUT de Béziers dans ses locaux. Plus d’infos ici.

Mardi 11 avril :

Lab Immo sur le thème « Les Folies montpelliéraines », organisé par Midi Libre avec comme invité Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole.

RDV Tech & Croissants « Startups, découvrez ce que nous faisons pour vous ! », organisé par la French Tech Méditerranée à Via Innova à Lunel (34). Inscription ici.

Soirée-débat « L’économie sociale et solidaire mérite-t-elle d’êrte (davantage) médiatisée ? », organisée par le Club de la presse Occitanie à Toulouse (7 rue du Canon d’Arcole). Inscription à contact@clubpresse.org.

Mercredi 12 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Auch (32). Plus d’infos ici. « La Nuit des Entrepreneurs », organisée par le Medef Montpellier au Pasino de La Grande-Motte (34).

15ème Forum de l’Emploi, organisé par la Communauté de Communes du Pays d’Uzès à la Maison de l’intercommunalité à L’Ombrière (3 place de la Croix des Palmiers, Uzès – 30). Plus d’infos ici.

Mercredi 12 et jeudi 13 avril : 

Place marketing Forum, rendez-vous du marketing territorial, organisé par la Chaire Attractivité et Nouveau marketing territorial au Centre de Congrès Pierre Baudis, à Toulouse. Possible de suivre l’événement en ligne. Plus d’infos ici et inscription là.

Plus d'événements ici

Jeudi 13 avril : 

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Figeac (46). Plus d’infos ici.

Forum Osez l’entreprise, organisé par les Communautés de communes Albères Côte Vermeille IIlibéris et du Vallespir, en partenariat avec les agences Pôle Emploi d’Argelès-sur-Mer et de Céret, au lycée Christian Bourquin à Argelès-sur-Mer (66). Plus d’infos ici.

Samedi 15 et dimanche 16 avril : 

5e édition du Salon de la mobilité électrique et des loisirs, organisée par l’Office du tourisme du Cap-d’Agde (34). Plus d’infos ici.

Mardi 18 avril : 

La Fondation Abbé Pierre présente son 28ème rapport sur l’état du mal-logement à la Halle Tropisme à Montpellier. Inscription auprès de afavret@fap.fr (places limitées).

Mercredi 19 avril :

« Tourisme : comment développer son business par le digital ? », organisé par la CCI Occitanie à la CCI Pyrénées-Orientales (Perpignan). Plus d’infos et inscription ici.

Déjeuner  Criminologie et profilage » avec en invitée d’honneur Sylvia Bréger, criminologue, organisé par le Béziers Narbonne Business Club à Narbonne (lieu à venir). Inscription obligatoire ici.

Jeudi 20 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Saverdun (09). Plus d’infos ici.

Mardi 25 avril : 

Conférence Robotics Place, dédiée au développement de la robotique dans les entreprises d’Occitanie et l’évolution des technologies robotiques, organisée par la CCI Aude à Narbonne (1 avenue du forum). Plus d’infos et inscription ici.

Jeudi 27 avril :

Salon Travail – Avenir – Formation, organisé par la Région Occitanie à Béziers (34). Plus d’infos ici.

Vendredi 28 avril :

OpenCycom, conférence sur la cybersécurité, organisée par Devensys Cybersecurity à la salle Le Kiasma à Castelnau-le-Lez (34). Inscription obligatoire ici (places limitées).

MAI

Mardi 9 mai :

Première rencontre des maires d’Occitanie, organisée par la Région Occitanie en partenariat avec l’Association des maires et des intercommunalités d’Occitanie, à Montpellier. Plus d’infos à venir.

Mercredi 10 mai :

Séminaire « Télétravail 2035 : quelle nouvelle donne territoriale et sociale ? », organisé par l’Auat au campus Orange Tolosa à Balma (31). Plus d’infos et inscription ici.

Jeudi 11 mai : 

Déjeuner « Les campagnes d’une vie » avec en invité d’honneur Jacques Seguela, publicitaire, organisé par le Montpellier Méditerranée Business Club au domaine de Verchant (34). Inscription obligatoire ici.

Première rencontre des maires d’Occitanie, organisée par la Région Occitanie en partenariat avec l’Association des maires et des présidents d’intercommunalité d’Occitanie, à Toulouse. Plus d’infos à venir.

11, 12 et 13 mai :

Salon cybersécurité du citoyen et des collectivités, organisé par l’agence Go au Parc des expositions de Montpellier. Plus d’infos et inscription ici.

Mercredi 24 mai :

Rencontre mécénat d’entreprise « Tout savoir sur le mécénat d’entreprise », coorganisé par NaïaGaïa et la Direction Régionale de la Culture au château de Castries (34). Inscription ici.

Vendredi 26 mai :

Cultive ta data, événement organisé par Datasulting au Domaine de Verchant (Castelnau-le-Lez, 34). Plus d’infos et inscription ici.

Mardi 30 et mercredi 31 mai :

M2S « Mobility Solutions Show », rendez-vous B2B des solutions de mobilité urbaine et périurbaine, organisé au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

JUIN

Du 6 au 9 juin :

« CRISE CAMPUS : Université d’été de la gestion de crise », organisé par l’Université de Montpellier. Plus d’infos ici. Inscription obligatoire avant le 15 avril ici.

Mercredi 7 juin : 

Salon Intersud à Béziers, avec la présence de Purple Campus pour présenter les formations de la filière Industrie à la rentrée.

Du 15 au 18 juin : 

35ème Congrès de la Fédération Cobaty, organisé par le Cobaty Montpellier Méditerranée à Montpellier. Plus d’infos ici.

SEPTEMBRE

Du 14 au 16 septembre :

4ème édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par l’association Le Monde Nouveau à Planet Ocean Montpellier. Plus d’infos ici.

Du 22 au 24 septembre : 

23ème Salon de l’Immobilier d’Automne, organisé au Parc des expos de Montpellier. Plus d’infos ici.

OCTOBRE

Du 18 au 20 octobre :

Congrès international de la RSE, organisé par la fondation Oïkos en collaboration avec Afnor Groupe, à la Cité de la RSE à Toulouse. Plus d’infos ici.

24 et 25 octobre :

Salon du Littoral organisé par L’Agence Midi Libre au Parc des Expositions de Montpellier. Plus d’infos ici.

DÉCEMBRE

5 et 6 décembre : 

10ème édition du Congrès National Bâtiment Durable, organisé par Envirobat Occitanie et Effinergie au Corum de Montpellier (34). Plus d’infos et inscription ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos :
– Immobilier géré : Cowool invente le mix entre coliving et coworking

Pour BoisMAG :
– Enquête nationale sur l’isolation biosourcée, avril

Pour Touléco :
– Comment le monde agricole prépare la sécheresse estivale.

Pour Midi Libre :
– Contribution au nouveau magazine L’immobilier by Midi Libre (l’Agence) d’avril : rédaction de 6 pages.

 
 

Formation

Interventions sur les techniques d’écriture efficace, la culture média et les relations presse : 56h auprès des Masters de Sup de Com Montpellier, entre septembre 2022 et mai 2023. Plus d’infos ici.

Rédaction de contenus

Contribution au magazine  » Signature#9″ édité par Profils Systèmes
– Portrait du street-artist Sunra
– Rénovation en profondeur d’une villa dans la Rhône par l’architecte Thibaut Chanut (Dank Architectes).

Animations

5 avril : animation de Hasso (logement social en Occitanie) à Montauban.

11 avril : animation du Lab Immo (Midi Libre) sur les folies architecturales en présence de Michaël Delafosse, maire de Montpellier.

15 et 16 juin : animation des Rencontres nationales de la Fédération des Scot (schémas de cohérence territoriale) à Nîmes.

7 septembre : REF Montpellier (Medef).

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.
Les Indiscrétions sont adhérentes du Spiil (Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne) depuis mars 2024.

Les dernières indiscrétions

Les confidences de coach Canayer

« La haute performance, c’est la maîtrise des émotions bien plus que la technique. Et pour maîtriser les émotions, il faut se retrouver dans des situations d’inconfort, et non pas de bien-être », lance Patrice Canayer, entraîneur et manager ...

Le Dieu Écologie

Le « Dieu Écologie », pour reprendre l’expression de l’entrepreneur du cœur d’Hérault Bernard Bilhac (La Table Ovale), vient structurer la nef de tous les projets de développement. Votre newsletter en offre des exemples à travers des ...

La fin du bullshit

En « À l’affiche », les futurs nouveaux présidents de la FPI Occitanie Méditerranée et des Notaires de Toulouse ; En « Décodage », l’Estonien Skeleton Technologies (stockage d’énergie à haute puissance) déclare sa flamme pour l’Occitanie ; En « ...

La rédaction

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001).

En savoir plus sur Hubert

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.
Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.
Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

En savoir plus sur Sarah

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

En savoir plus sur Amélie

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

La mascotte

Vincent Riba, âgé de 20 ans, a rejoint Agencehv en alternance rédaction – community management en septembre 2023 pour deux ans. Il est actuellement en Master Sport, Événementiel et Communication à Mediaschool Montpellier.

En savoir plus sur Vincent

Passionné de rugby, Vincent se destine au journalisme sportif.

Soyez Indiscret.e.s !

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Devenir partenaire

Vous vous reconnaissez dans le ton des Indiscrétions, sérieuses sans se prendre au sérieux, utiles et futiles, bienveillantes et exigeantes ? N’attendez plus !

Share This