bandeau ADOCC_Lesindiscretions_5 septembre 2022

Dans la mêléeSemaine du 3 octobre 2022

PICTO IND definitif 1 - Les indiscretions

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie
les indiscretions HV 2 - Les indiscretions

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

a laffiche - Les indiscretions

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Thomas Boutin, Rêve de Vélo

La PME « Rêve de vélo » (ex-Cyrpeo, vente, location et réparation de vélos, 60 salariés, CA de 2,5 M€), basée à Mauguio (34), compte surfer sur la pratique croissante du vélo, avec deux ouvertures de magasins programmées dans le Gard (fin 2022) et à Lunel dans l’Hérault début 2023. Thomas Boutin, fondateur et dirigeant, vise la création de 8 autres boutiques d’ici à 2025.
Par ailleurs, l’entreprise se diversifie, avec le lancement de Rêve de Vélo Travel (séjours clés en main à destination des particuliers) et Rêve de Vélo Events (expériences cyclistes : étapes du Tour de France, partenariats avec l’équipe professionnelle Groupama-FDJ…)
Thomas Boutin encourage Michaël Delafosse à accélérer sur le déploiement d’un réseau cyclable métropolitain. « Aujourd’hui, se déplacer à vélo en ville, ça reste compliqué. Les pistes cyclables ne sont pas toujours pensées par les gens qui les utilisent. Il faut se rapprocher des pratiquants pour comprendre les besoins des cyclistes. Les aménagements cyclables fleurissent vite, mais pas toujours de manière coordonnée, et cela créé des crispations avec les automobilistes. »
Plus à lire dans ToulÉco, magazine dédié au vélo en Occitanie à paraître début novembre.

Stéphanie Andrieu, CCI Hérault

Stéphanie Andrieu vient de quitter, avec son compagnon Arnaud Mine, la direction d’Urbasolar (solaire photovoltaïque, repris par Axpo en 2019, 450 salariés, Montpellier), pour se consacrer à l’accompagnement de start-up technologiques, dans le développement durable et la transition énergétique, comme WBI à Alès (construction de modules à ossature bois pour le bâtiment), via la structure Iris Développement.
Vice-présidente de Montpellier Business School, élue à la CCI Hérault et au Medef Montpellier, Stéphanie Andrieu identifie trois défis à relever pour les PME : « la RSE, le numérique et la transition écologique. Sur ces points, les grands groupes sont structurés, mais 90 % des TPE et PME sont moins armées. C’est le rôle de la CCI de les accompagner ». D’où l’organisation du forum Transitions Invest, en juin dernier au château de Flaugergues. « Achat groupé d’énergie, autoconsommation solaire : toutes les entreprises devront s’y mettre, afin de faire baisser leurs factures. »
Plus à lire dans le magazine L’œil (Arthur Loyd Occitanie Méditerranée), à paraître la semaine du 7 novembre.

Alexandre Vachet, Kloovis et Le Monde Nouveau

Pas avant 2026 ou 2027. Le PDG d’Union Matériaux (négoce de matériaux de construction, 500 salariés, 154 M€ de CA, Montpellier) précise, en marge du Monde Nouveau (La Dépêche / Midi Libre), le calendrier prévisionnel du déménagement du siège historique vers Cambacérès Sud (Lattes), officialisé par un accord-cadre signé le 23 septembre avec Michaël Delafosse, maire de Montpellier. « Il faut prévoir un an d’autorisations administratives et de mise à disposition des terrains, un an pour le dépôt et l’instruction du permis de construire et le transfert de CDAC, un an de construction. Soit 4 ans au minimum, plutôt 5 ans. » L’investissement devrait osciller « entre 18 M€ et 20 M€ ». Architecte : A + Architecture. Les surfaces bâties : 2.000 m2 de siège social, 2.000 m2 de surface de vente, 6.000 m2 de stockage intérieur, 8.000 m2 de stockage extérieur, et le reste dédié aux parkings et à la circulation. Les sites développés depuis 2016 seront conservés. Union Matériaux a en effet œuvré pour réduire son besoin foncier de 40.000 m2 à finalement 25.000 m2. En 2016, l’ETI familiale a ainsi acheté une base logistique à Vendargues de 16.000 m2 avec 8.000 m2 de bâtiment, et a transféré son showroom Carrelage et créé VOLUM, concept store dédié à l’aménagement intérieur dans son ensemble. Puis, en 2021, Union Matériaux a acheté une seconde base logistique à Lunel, vaste de 25.000 m2 avec 11.000 m2 de bâtiment.
Autre annonce, lors des Pitchs Solutions du 30 septembre, le dévoilement de l’application Kloovis.com, qui se positionne sur le réemploi des matériaux. Union Matériaux fait partie des actionnaires de Kloovis.com

Christophe Delon, Axiome

Il est élu président du groupe Axiome Associés, groupe de cabinets d’expertise comptable et de commissariat aux comptes basé à Montpellier, à l’occasion d’une assemblée générale le 15 septembre. Il succède à la coprésidence tenue par Pierrick Belen et Bernard Coron. Diplômé en 2014 comme expert-comptable et commissaire aux comptes, Christophe Delon a rejoint Axiome Associés en 2017. Axiome Associés regroupe 50 associés et 380 salariés pour un CA 2021 de 29 M€. Le groupe est présent en Occitanie et en Provence.

Alexandra Prieux, Alcediag

La société biopharmaceutique Alcediag, filiale du groupe Alcen, dirigée par Alexandra Prieux depuis 6 ans, espère réaliser, selon BiotechFinances une levée de fonds de 30 à 40 M€. Cette entreprise montpelliéraine commercialise des tests sanguins pour les troubles psychiatriques et notamment pour détecter les troubles bipolaires.
> À relire dans Les Échos « Alcediag veut diagnostiquer les troubles bipolaires par un test sanguin », ici.

Vincent Étienne, CCI Hérault

L’économie de l’ouest Hérault n’a plus de secret pour lui. Après 20 ans de bons et loyaux services, Vincent Étienne quitte son poste de responsable des établissements de Béziers et Sète de la CCI 34. Il l’annonce sur LinkedIn, et, au-delà de l’information, c’est la multitude des commentaires suscités par le post qui montre son ancrage dans le territoire.

François Trinh-Duc, Fortil

Ancien demi d’ouverture du XV de France et du MHR (Montpellier Hérault Rugby), François Trinh-Duc est aujourd’hui dirigeant et associé chez Fortil (PDG fondateur : Olivier Remini ; siège social : La Seyne-sur-Mer dans le Var), un groupe d’ingénierie et de conseil en technologies dans les domaines de la santé, des technologies et de l’informatique, peut-on lire dans un article de Midi Libre en date du 1er octobre. Objectif : mettre à disposition de ses clients des ingénieurs. L’entreprise dispose d’une antenne à Montpellier, implantée dans des locaux de 160 m², à la CCI Hérault, dans la zone de l’aéroport de Montpellier Méditerranée. Pour relever ce nouveau challenge de reconversion professionnelle, François Trinh-Duc s’est formé en parallèle de sa carrière de sportif pendant plusieurs années. Il a obtenu un master à l’école de management de Grenoble. Et il était présent le 20 septembre à la soirée VIP de MedxCell au Château de Flaugergues à Montpellier.

Patrick Zmirou, Fauché Groupe / Prix de l’entrepreneur EY

Lauréat du prix de l’Entrepreneur de l’année 2022 dans le cadre de la 30e édition du prix de l’entrepreneur d’EY pour la région Occitanie, Patrick Zmirou a fait toute sa carrière dans le génie électrique, avant de rejoindre comme président le groupe Fauché, spécialiste de l’installation électrique. L’entreprise fondée à Montauban en 1963 réalise un CA 2021 de 288 M€ et compte 2.000 salariés. Pour la région Occitanie, cinq entreprises ont été distinguées à l’image de Patrick Zmirou :
> Bertin Nahum avec Quantum Surgical (robotique médicale – Montpellier – 80 salariés) : prix de la scale-up de l’année.
> Christophe Chelle avec AB7 Groupe (produits d’entretiens et répulsifs – 257 salariés et 41,3 M€ de CA 2021 – Haute-Garonne) : prix de l’entreprise familiale Occitanie.
> Athanase Kollias avec Kinvent Biomecanique (conception et la fabrication de capteurs connectés pour les dispositifs médicaux de rééducation et performance sportive – Montpellier – 35 salariés – 2050 k€ CA 2021) : prix de la start-up de l’année Occitanie
> Jean-Claude Chivarie Beezou (production de miel en milieu urbain – Haute-Garonne – 2 personnes) : prix de l’engagement sociétal Occitanie.
La cérémonie de remise de prix a eu lieu jeudi 29 septembre au Domaine de Verchant à Castelnau-le-Lez (34). Les lauréats distingués dans chacune des régions concourront ensuite pour la cérémonie nationale qui se tiendra le jeudi 20 octobre prochain à la salle Pleyel, à Paris.
Rien à voir mais on le glisse quand même : nous avons eu le plaisir d’accueillir deux membres du bureau montpelliérain EY, le 23 juin lors de la première soirée réseau Agencehv le 23 juin dernier, et ils (elles, en l’occurrence) se trouvent en p.5, dans le webzine consultable ici.

Céline Vachey, Ademe Occitanie et tourisme durable

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (Ademe) Occitanie (directrice régionale Occitanie : Céline Vachey) organise le premier challenge Ademe Open Innovation, sur le thème « #Tourisme : Souvenirs et territoires durables en Occitanie ». L’objectif : mettre en œuvre, dans des délais courts, des projets à impact qui réinventent les modèles du souvenir dans la filière du tourisme en Occitanie. Les lauréats bénéficieront d’un accompagnement pour expérimenter et évaluer les impacts de leurs projets sur le territoire. Le challenge sera lancé lors des Universités du Tourisme Durable, organisée par Acteurs Tourisme Durable, le 6 octobre à Montpellier.
Les inscriptions seront ouvertes du 6 octobre au 9 novembre. Le jury sélectionnera ensuite les projets retenus le 15 novembre, pour un coaching jusqu’en finale le 15 décembre. La mise en œuvre des projets s’opèrera à partir de janvier, sur une durée de 6 mois renouvelable une fois.
L’événement est organisé en partenariat avec les incubateurs Bic Innov’Up (Nîmes), Bic Plein Sud Entreprises (Rivesaltes), Theleme Innovation, le réseau Retis et le cabinet de conseil spécialisé dans l’ingénierie territorial et le tourisme Yes We Green. Plus d’informations ici.

Sarah Galibert, FNAIM Gard

« Le marché immobilier gardois est vigoureux, à la fois en termes de volume de ventes et de dynamique des prix, indique la présidente de la FNAIM Gard. Le volume de transactions en 2022 devrait être quasiment similaire à celui de 2021, qui a été une année record. » En Languedoc, le volume de transactions s’élevait à 67.121 à fin juillet (année glissante), à comparer à 66.864 en 2021.
Phénomène notable en cette rentrée, la hausse des prix ralentit dans le Gard. « Nous sommes passés d’une hausse annuelle de 10 %, à une hausse de 2,5 % en juillet par rapport à juillet 2021, puis à une hausse de 1,7 % en septembre par rapport à septembre 2021. On le voit : la hausse des prix devrait s’arrêter. Que les augmentations se calment, c’est une bonne chose ! », se félicite-t-elle. En revanche, le prix des terrains à bâtir explose (+ 10,1 % en un an). « Les Héraultais manquent de terrains, et recherchent dans le Gard, analyse Céline Torrès, présidente du Pôle Habitat FFB Occitanie. Ils disposent de budgets plus importants, ce qui contribue à augmenter les prix. Les ménages gardois doivent revoir leurs prétentions à la baisse, en termes d’emplacement et/ou de superficie. Dans ce contexte, le secteur de Vauvert, où les prix sont moins élevés, connaît un renouveau. »
> Plus à lire dans Bien’Ici Midi Libre d’octobre. Le Salon de l’Immobilier de Nîmes se déroule du 7 au 9 octobre au Parc des Expositions.

Florence Caruso, NG Promotion

Forte de 20 ans d’expérience dans la promotion immobilière, Florence Caruso est recrutée au poste de chargée de mission opérationnelle déléguée à la performance au sein de NG Promotion, présidé par Cédric Gonzalez (promotion immobilière, Montpellier), apprend-on dans un post LinkedIn. Cette prise de poste s’inscrit dans le cadre du développement national de l’entreprise. Ingénieure diplômée de l’École Spéciale des Travaux Publics à Paris, elle occupait le poste de directrice d’agence chez Bouygues Immobilier. Florence Caruso a également été directrice d’agence chez Eiffage, Vinci Construction et Nacarat, et directrice Habitat et Tertiaire chez Nhood.
> « Immobilier : NG Promotion lève plus de 15 millions d’euros pour son développement », à (re)lire dans Les Échos, ici.

Laurent et Benjamin Hérail, Groupe Surplus Recyclage

Acteur du recyclage des véhicules et matériels roulants hors d’usage, le Groupe Surplus Recyclage, basé à Gaillac (Tarn), inaugure ce 6 octobre son complexe industriel d’économie circulaire, dédié à la mobilité. Avec ce site d’une surface de 30 hectares, l’entreprise monte sa capacité de traitement à 60.000 véhicules hors d’usage par an (autos, motos et véhicules industriels). Il est spécialisé dans le recyclage de véhicules et de matériel terrestre roulant, en assurant le recyclage des matières ainsi que la production et distribution de pièces reconditionnées issues de l’économie circulaire. Fondé en 2005, le Groupe Surplus Recyclage compte plus de 180 collaborateurs et projette un chiffre d’affaires de 37 M€ en 2022. Il est dirigé par Laurent Hérail (président) et Benjamin Hérail (directeur général).

Laure Benezeth et Nicolas Guétin, Dell Montpellier

Ils sont nommés co-directeurs du site montpelliérain de Dell Technologies (services informatiques, 950 salariés) et succèdent à Muriel Avinens, indique cette dernière sur LinkedIn. Muriel Avinens va désormais se consacrer à temps plein à sa fonction de directrice de la division PME-ETI France de Dell. Relire l’article sur les 30 ans de présence de Dell à Montpellier, dans Hérault Tribune, ici.

Philippe Sella, Cap Santé et Prostate Tour

L’ancien rugbyman international trois-quarts centre français (et quel joueur !), 60 ans, viendra témoigner lors du Prostate Tour, dans le cadre d’une opération de sensibilisation du cancer de la prostate, le 12 octobre à 18h à la clinique Saint-Jean (Cap Santé) à Saint-Jean-de-Védas, aux côtés de Jean-Bernard Dubois, président la Ligue contre le Cancer de l’Hérault, et de Laurent Ramon, directeur général du groupe Cap Santé. Le joueur a rendu publique son opération, en 2021. Une prostate géante, dessinée par le designer Philippe Starck et réalisée avec le soutien du laboratoire Janssen, pourra être « visitée », pour permettre de comprendre « son anatomie et son fonctionnement, de façon ludique et conviviale », indique l’invitation. Des experts du CHU de Montpellier, de l’ICM Val d’Aurelle, du Centre Sésame Montpellier et du centre Uro Saint-Jean, répondront ensuite aux questions.
Inscriptions ici

Camille Massol, Mois de l'ESS

Responsable du pôle régional Realis (Région Occitanie), qui accompagne et héberge 85 entreprises de l’ESS (économie sociale et solidaire), elle organise une série d’animations économiques courant octobre :
> Webinaire « Différencier les besoins de financement », mardi 11 octobre de 9h à 11h. Plus d’infos et inscriptions, ici.
> Visio conférence « La boîte à 360 », vendredi 14 octobre de 9h à 10h30. Plus d’infos et inscriptions, ici.
> Webinaire « Connaître les solutions de financement » (spécifiques aux entreprises de l’ESS), mardi 18 octobre de 9h à 11h. Plus d’infos et inscriptions, ici.

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

bandeau NG promotion - Indiscretions - 23 mai
decodage - Les indiscretions

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Factures énergétiques. Avec l’explosion des prix de l’énergie, les élus locaux se concentrent sur la réduction du montant des factures, indique un observateur. « J’ai eu au téléphone la responsable des achats d’une collectivités, elle m’a confié passer des nuits blanches dernièrement. » Parmi les solutions qui pourraient être mises en place en urgence, les achats d’énergie directs (accords long terme, ou PPA). Cette option, qui n’est pour l’instant pas autorisée pour les collectivités, pourrait le devenir dans la loi d’accélération des ENR qui se profile.

Des communes ne connaissent pas la totalité de leur patrimoine. « Des collectivités découvrent qu’elles sont propriétaires de certains patrimoines, dans le cadre de la loi qui les oblige à améliorer les performances de leur patrimoine bâti », s’étonne un expert. Qui pose la question : « Attaquer des espaces non utilisés ou abandonnés, c’est un vrai sujet économique. Avant de bâtir, il faut voir ce que l’on a, et réinventer l’existant. »

Éolien terrestre en panne. Si l’éolien offshore se développe en Occitanie, avec deux fermes pilotes au large du littoral, l’éolien terrestre est, lui en panne. « Pas un seul projet éolien terrestre n’a été raccordé au réseau en 2021 dans la région », indique une source proche.

À Narbonne, IDEAL booste l’insertion professionnelle. Ramener vers l’emploi les demandeurs d’emploi de longue durée, ou des personnes sortant de prison. C’est la vocation de l’association IDEAL (Initiatives pour le Développement de l’Emploi dans l’Aude Littoral). Elle accompagne chaque année 300 personnes. « Nous enregistrons un taux de retour à l’emploi d’environ 60 % à l’issu de notre suivi. Mais le problème de la mobilité restant un frein sur notre territoire », explique Didier Laurent Perot, conseiller en insertion professionnelle et en charge du développement du réseau entreprises / partenaires pour l’association. À (re)lire dans la rubrique « Comment rebondir ? » du mag Caminarem, qui rafraîchit les RH en Occitanie, ici.

Aldi investit 20 M€ dans sa base logistique tarnaise. Dans le Tarn, Aldi investit 20 M€ pour renforcer sa base logistique, étendue du 25.000 m² et située à Saint-Sulpice-la-Pointe, lit-on dans La Dépêche le 30 septembre. Une extension de 8.000 m² va être réalisée et sera dotée de panneaux photovoltaïques. 5.000 concerneront les produits frais. La livraison est prévue fin 2023. Cette extension permettra à terme le recrutement de 70 salariés, qui rejoindront les quelque 2.200 collaborateurs d’Aldi Toulouse.

Commerce transfrontalier : l’offensive de la Gran Jonquera. Une mini Tour Eiffel à l’entrée, des dizaines de milliers de Français attirés chaque année, de grands parkings gratuits et un slogan choc, « Le centre commercial où le shopping est moins cher » : le centre commercial espagnol de La Gran Jonquera Outlet&Shopping fait feu de tout bois. Implanté à seulement 40 km et 30 mn de Perpignan, juste après la frontière, ce complexe créé en 2013 comprend 50 magasins et 300 marques, un supermarché, et des buffets géants pouvant accueillir jusqu’à 800 personnes.
Pour accroître son attractivité, le Groupe Escudero, exploitant de La Gran Jonquera, injecte 40 millions d’euros dans une extension des parkings et des surfaces commerciales (de 12.000 m2 à 33.000 m2), selon l’agence de presse catalane ACN et le quotidien L’Indépendant. Les travaux sont en cours et l’inauguration est prévue au printemps prochain. 90 % des nouveaux commerces seront occupés par de grandes marques et franchises telles qu’Inditex (Zara) ou H&M.
« C’est une destination qui nous fait concurrence. Le fait que les cigarettes et l’alcool soient moins chers en Espagne reste une motivation pour les consommateurs. Beaucoup de jeunes s’y rendent surtout pour cela, et y restent la journée pour d’autres achats », observe Laurent Gauze, président de la CCI des Pyrénées-Orientales. La Gran Jonquera communique abondamment de l’autre côté des Pyrénées, « sur les réseaux sociaux, par des panneaux 4X3, des publicités dans les journaux… » La proximité géographique, la facilité d’accès par l’A9 et les prix bas sont mis en avant.
Plus à lire cette semaine dans Les Échos

Unigrains entre au capital d’Huilerie Cauvin. Unigrains, société d’investissement spécialiste de l’agroalimentaire, souscrit à une augmentation de capital réalisée par Cauvin, huilerie familiale gardoise (Pont-Saint-Esprit) spécialisée dans la fabrication, le conditionnement et la distribution d’huiles végétales alimentaires premium, apprend-on le 3 octobre. « À travers cette opération, et avec le soutien d’Unigrains en tant qu’actionnaire minoritaire, l’entreprise souhaite renforcer le positionnement de sa marque éponyme, poursuivre le développement de son activité B2B (cosmétique, industrie), et accélérer son développement à l’international », indique le communiqué. Fondée en 1951, Cauvin est dirigée depuis 2018 par Christian Port. Elle emploie 50 collaborateurs et affiche un chiffre d’affaires de 50 M€. Historiquement spécialisée dans l’huile d’olive conventionnelle et bio – 30 % de ses volumes – la société s’est progressivement diversifiée dans les huiles de spécialité (avocat, noix, noisette…), les huiles rares (lin, sésame, chanvre, argan, coco…) ainsi que dans les huiles aromatisées. Fournisseur de la GMS, Cauvin est aujourd’hui également présente auprès des acteurs de l’industrie de l’agroalimentaire, de la RHD et de la cosmétique en France et à l’export (20 % de son chiffre d’affaires).

Intelligent Software rejoint le groupe Septeo. Intelligent Software, spécialiste des solutions à destination des commissaires de justice (huissiers de justice) basé à Amiens (80), rejoint le groupe Septeo, leader de l’édition logicielle à destination des professionnels du droit, de l’immobilier et des métiers de l’entreprise basé à Lattes (34), apprend-on le 27 septembre. « Cette arrivée ouvre la voie à des synergies technologiques fortes qui permettront de relever les nouveaux défis auxquels doivent répondre les commissaires de justice », indique Hugues Galambrun, PDG.
Intelligent Software réuni une douzaine de salariés à Amiens et réalise un CA de plus de 2 M€ en 2021. Le groupe Septeo compte quant à lui 2.400 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 240 M€ en 2021. Cette acquisition complète celle de Softouest, effectuée par Septeo en janvier pour renforcer son expertise dans le domaine de la digitalisation des processus réglementées du droit.
Plus à (re)lire sur Septeo dans Les Échos, ici.

Hydrogène vert : « un combat qui va se jouer dans la durée ». Lancement, le 30 septembre à Cameron Schlumberger à Béziers (34), d’Eden (Ecosystème durable et énergies naturelles), autour de la PDG de Genvia (électrolyseurs à haute température), Florence Lambert, Hugues Moutouh, préfet de l’Hérault, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et Luc Mas, directeur du site. En toile de fond : la transition écologique et la souveraineté énergétique, deux jours après l’officialisation par la Première ministre Elisabeth Borne d’une subvention de l’État de 200 M€ pour le projet Genvia à Béziers.
Il s’agit désormais d’aller vite, dans une compétition mondiale, pour produire de l’hydrogène à un coût compétitif. « C’est un combat va se jouer dans la durée, pour dérisquer une industrie stratégique, qui va prendre du temps, annonce Florence Lambert. D’où Eden. Cet écosystème, que le groupement ITS Fusion a rejoint, va permettre une synchronisation entre acteurs, avec la création de collèges foncier, compétences (un sujet qui nous empêche de dormir avec Luc, car une fois que l’on appuie sur le bouton, il faut que les gens puissent nous rejoindre et être recrutés), infrastructures, innovation et attractivité. »

« Un projet qui donne le vertige ». « Le défi sur les ENR porte sur la formation continue pour les salariés, pour les demandeurs d’emploi et pour les jeunes générations. On doit changer de calibre en France sur la formation aux métiers d’avenir, d’où une bourse spécifique créée sur ce thème », déclare Carole Delga. Florence Lambert, une scientifique passionnée par la transmission de son savoir aux jeunes générations, entend faire de la gigafactory « un lieu de vie ouvert aux jeunes. J’y tiens beaucoup ». « Le Biterrois est le territoire de l’Hérault le plus industriel, avec une culture et des compétences. Ce n’est pas un hasard si Eden s’y développe, complète Hugues Moutouh. Tout le monde y croit. Ce modèle de cluster participatif est un modèle qui marche, qui a fait ses preuves dans le monde entier, à Singapour, à Shenzen, dans la Silicon Valley, en IndeGenvia, centre de gravité d’Eden, est un « va profondément modifier l’écosystème social et économique du territoire. L’État y croit, les collectivités aussi. 100 emplois vont être créés par an à partir de 2025, avec une démultiplication par la suite, et la création d’une gigafactory. C’est un projet qui donne le vertige, qu’on a encore du mal à appréhender. » Et Carole Delga de conclure : « Pour pouvoir développer de l’industrie, c’est essentiel d’avoir une culture industrielle populaire, ancrée, à la fois pour l’acceptation et pour la formation ». Plus à lire dans Les Échos, « Hydrogène : Béziers rêve d’une renaissance industrielle avec les électrolyseurs de Genvia », ici.

Un 2e parc commercial éolien en mer ? « Il y a déjà un parc commercial d’acté au large de l’Occitanie, 4 ans après les parcs expérimentaux en cours de lancement, déclare Carole Delga, le 30 septembre. Je ne désespère pas d’en avoir un 2e, car en Paca, le projet de parc commercial suscite des oppositions. »

Min de rien. Le Marché d’intérêt national (Min) de Montpellier Méditerranée Métropole, qui fête ses 60 ans ce 5 octobre, entend doubler à terme de surface, pour passer de 9 ha à environ 20 ha, apprend-on de source proche. Le projet est assez urgent. « Le carré de producteurs a des difficultés, avec une baisse du CA. Il faut un outil plus moderne et mieux dimensionné, intégrant mieux, entre autres, la gestion des déchets. Le MIN doit s’inscrire dans une dimension sociétale et environnementale. » Le bureau d’études Elan a été missionné. « Des discussions sont en cours avec les services de l’État. Une partie de la zone de l’extension serait inondable », enchaîne cette source. Décidément, tout serait inondable à Montpellier, puisque le foncier qu’Union Matériaux libèrera dans 4 à 5 ans sur le rond-point Ernest-Granier le serait aussi.

Japon. La semaine du Japon en Occitanie aura lieu du 25 novembre au 2 décembre. Elle sera inaugurée à Montpellier le samedi 26 novembre en présence de Junichi Ithara, ambassadeur du Japon en France, de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie et de son invité d’honneur et spécialiste du Japon, Richard Collasse. L’organisation a été confiée à l’association Yujo, qui signifie « amitié », sous le haut patronage de l’Ambassade du Japon en France, de la Région Occitanie et de la Fondation Groupe Dépêche, en collaboration avec le Consulat Général du Japon à Marseille. Près de 50 manifestations seront proposées. Programme et infos ici.

Cybersécurité : acquisition en vue pour Pradeo. Pradeo, leader international de la sécurité des flottes et applications mobiles basé à Montpellier, entre en négociation exclusive pour acquérir un éditeur de logiciel de sécurité applicative français. Objectif de cette acquisition : étoffer la technologie de Pradeo avec une brique stratégique dédiée à l’audit du code source. L’information sera dévoilée prochainement dans Les Échos

Eaux de Luchon : Ogeu investit à Luchon. Le groupe Ogeu, spécialisé dans la commercialisation d’eau minérales basé à Ogeu-les-Bains (Pyrénées-Atlantiques), investit 12 M€ dans les Eaux de Luchon pour une ligne de production visant à embouteiller l’eau, lit-on dans La Dépêche. La livraison est prévue en fin d’année, pour une première production en avril. Actuellement, le groupe familial Ogeu produit 30 millions de canettes par an, et vise les 120 millions d’ici 2025.

Une entreprise adaptée dans le secteur de la restauration et de l’hôtellerie. À Lourdes, dans les Hautes-Pyrénées, l’Adapei (Association départementale de parents et d’amis des personnes handicapées mentales) a racheté le restaurant La Renaissance et un hôtel afin de créer une entreprise adaptée, c’est-à-dire une entreprise qui emploie au moins 55 % de travailleurs handicapés, indique La Dépêche (27 septembre). « Je souhaitais aller sur un terrain un peu différent de ce que qui existe déjà en termes d’entreprise adaptée. Ce sont souvent des métiers classiques, une sorte d’extension de ce que l’on fait dans nos ateliers et les Esat. Avec l’hôtellerie et les métiers de bouche, c’est l’occasion de montrer un savoir-faire, en termes de formation, d’apprentissage et d’accompagnement », souligne Évelyne Lucotte-Rougier, présidente de l’Adapei.

Monde Nouveau, du nouveau. Plaisir d’avoir animé 5 séquences sur 3 jours, lors du Monde Nouveau (Groupe La Dépêche / Midi Libre), du 29 septembre au 1er octobre au Corum de Montpellier. Avec quelques punchlines décoiffantes. « Les fonds d’investissement s’intéressent plus aux jeux vidéo qu’au secteur de l’eau, peut-être moins sexy mais où se joue l’avenir de la planète », lâche Benoît Gillmann (Bio UV Group et pôle Aqua Valley).
« L’éolien va en mer, pourquoi pas les panneaux solaires ? Nous allons expérimenter sur le port de Sète une unité de panneaux flottants, qui va être installée en octobre » (Antoine Retailleau, Solarinblue).
« L’obligation d’installer des ombrières sur les parkings de plus de 2.500 m2 est un marché gigantesque qui s’ouvre. Il est estimé à 9 Md€ en France, ce qui suppose pour Apex Energies des recrutements, et aussi de travailler sur le rendement de ces panneaux » (David Emsellem, Apex Energies)« Je gère un incinérateur (celui de Lunel-Viel) alors que j’étais anti-incinérateur. Et à Montpellier, François Vasquez, délégué à la collecte, tri, valorisation des déchets et politique zéro déchet, gère une usine de méthanisation alors qu’il est anti-méthanisation. On en rit ensemble ! », confie Fabrice Fenoy, maire de Lunel-Viel et président du syndicat mixte Entre Pic et étang.

Plus de décodages ici

Sunny Shark réduit les coûts énergétiques des piscines. Réduire la facture énergétique des piscines collectives de 10 à 30 %. C’est le pari de la startup Sunny Shark (La Réunion) qui met en place le Smart Pooling, un système d’intelligence artificielle composé de capteurs et d’un boitier connecté à la chaufferie de la piscine. « Le Smart Pooling est capable d’anticiper les besoins et limiter les consommations d’énergie sur les différents postes de dépense : traitement de l’air, traitement de l’eau, chaufferie, et chauffage des plages et autres équipements », explique la startup dans un communiqué. Deux piscines montpelliéraines ont été équipées : Jean Vivès et Spilliaert. La piscine Jean Vivès a évité le rejet de 18 tonnes de CO2 (20 tonnes pour Spilliaert) et a vu sa facture réduite de 6.990 € sur un an. La baisse est de 13.700 € pour Spilliaert, assure Sunny Shark.

Emballage agroalimentaire. Cellulopack, entreprise d’emballages éco-conçus en cellulose, annonce que sa deuxième usine, entièrement dédiée à l’emballage dans le secteur agroalimentaire et située à Campsas (Tarn-et-Garonne), sera opérationnelle en mars 2023, lit-on dans La Lettre M le 29 septembre. L’usine s’étend sur 3.500 ². Au total, 5 M€ ont été investis par Cellulopack, qui emploie 35 salariés et prévoit 10 recrutements supplémentaires. L’entreprise réalise un CA 2021 de 2 M€, cible les 2,5 M€ pour 2022.

Un véhicule électrique destiné à l’autopartage. La communauté de communes du Plateau de Lannemezan (Hautes-Pyrénées) dévoile son véhicule électrique destiné à l’autopartage, lit-on dans La Dépêche (27 septembre), en partenariat avec Wimoov. Objectif : « accompagner les personnes qui n’ont pas de moyen de déplacement et les aider à trouver des solutions afin qu’elles puissent se déplacer pour un stage, une formation ou un emploi », souligne l’équipe de Wimoov. Le véhicule est prêté au minimum pour une semaine.

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Bandeau Indiscretions CCI Herault 19 septembre
HV PICTO ZOOM - Les indiscretions

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Gigamed lance une nouvelle offre de services à destination des entreprises du territoire

 

Gigamed Café, nouvelles formules, afterworks… Gigamed, pépinière d’entreprises basée à Bessan (Hérault), lance une nouvelle offre d’accompagnement pour les entreprises du territoire. Présentées le 23 septembre par Gilles d’Ettore, maire d’Agde et président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, Pascal Pintre, président de l’agence d’attractivité Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée, et les partenaires de Gigamed, les nouveautés impliquent davantage les partenaires dans la vie de la pépinière.

 

Une nouvelle offre de services. Gigamed, pépinière basée à Bessan et créée en 2020 par l’Agglo Hérault Méditerranée, complète désormais son offre d’incubation avec des modules de formation liés à la gestion, au marketing, à la communication, à la stratégie de développement et à la commercialisation. Le module innovation, déjà existant sous la forme d’un atelier collaboratif, est renforcé et animé par deux coachs et un expert spécialisé sur les thèmes de l’innovation produit, l’innovation technologique et l’innovation marketing. « Cette nouvelle offre est construite par Julien Machado, nouveau responsable de la pépinière, qui a pris en main ce nouveau défi de développer le volet entrepreneurial de Gigamed », rappelle Pascal Pintre.

Gigamed Café, Les Matinales et les Gigamed Afterworks. De nouvelles animations rythmeront désormais le quotidien de la pépinière Gigamed. Première nouveauté, « les Gigamed Cafés, qui présenteront, un vendredi sur deux, une thématique suivie d’échanges avec les intervenants : BIC, French tech, CCI, autres incubateurs, banques, experts-comptables, assureurs et acteurs économiques du territoire », explique Pascal Pintre, président de l’agence d’attractivité Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée. Les Matinales de Gigamed, une fois par trimestre, permettront aux incubés et entreprises du territoire de rencontrer tous les partenaires de l’accompagnement à la création d’entreprise tels qu’Initiative, BGE, CCI, French Tech, l’Ordre des Experts-comptables, des banques et des avocats. Enfin, les Gigamed Afterworks faciliteront les rencontres mensuelles pour construire son réseau professionnel. « Les partenariats de Gigamed permettent de proposer une offre transversale sur la totalité du territoire, puisque les partenaires amèneront aussi leur propre public à Gigamed », précise Pascal Pintre.

Une offre flexible et une offre complète. Autre nouveauté, Gigamed propose désormais deux offres d’accompagnement : l’offre flexible plus réduite (à partir de 45 €/mois), et l’offre complète plus intense (à partir de 150 €/mois). Un troisième niveau d’hébergement est également proposé avec une offre de coworking/flexoffice pour l’ensemble des entreprises et salariés du territoire ou de passage.

6 nouvelles entreprises. Dans le cadre du lancement d’un 2e appel à projet au premier semestre 2022, avec l’appui de l’agence de développement économique Blue Invest in Sète Cap d’Agde, Gigamed accueille 6 nouvelles entreprises dans des domaines variés : e-commerce, développement durable, télétravail… « L’objectif de ce second appel à projet est d’accueillir des entreprises tournées vers le digital, et de développer la pépinière au-delà des entreprises incubées ici. Nous voulons faire de Gigamed un lieu dédié à l’entrepreneuriat », explique Pascal Pintre. Au total, la pépinière héberge une vingtaine d’entreprises.

Une marque de sport écoresponsable. Marine Olacia, styliste et jeune incubée des pépinières Gigamed et Factory Club (Montpellier), profite de l’offre flexible de la pépinière de Bessan pour lancer sa marque de sport écoresponsable. « Être co-accompagnée par la Factory Club permet d’avoir ce côté commercial propre à la vision du sport, tout en bénéficiant de la vision économique et entrepreneuriale de Gigamed », explique-t-elle.

 

Desk.community va lever 500 k€ en 2023. Parmi les 6 nouvelles entreprises incubées, Gigamed accueille Desk.community (Essone, Ile-de-France), plateforme de mise en relation pour télétravailler dans des espaces de travail proche de chez soi. Créé en mars 2021 par Desk Eco (fondateurs : Julian Domercq et Pierre-Louis Schnitzler), Desk.community fait partie des entreprises nouvellement accompagnées par Gigamed, via son partenariat avec la French Tech. La startup va lever 500 k€ en 2023 pour élargir l’usage de la plateforme au niveau national et proposer des contrats aux entreprises. Desk.community recense 7 lieux en Ile-de-France et 8 dans l’Hérault répartis entre Béziers, Sète, le Cap d’Agde et Bessan. Elle emploie 4 salariés (dont les deux co-fondateurs), et prévoit le recrutement de deux nouvelles personnes d’ici décembre, pour le développement commercial.

La douane, nouveau partenaire de Gigamed. « Pourquoi la douane comme partenaire d’une pépinière ? Car nous avons également un rôle d’accompagnement auprès des entreprises qui gèrent des flux import-export. Nous sommes donc partenaires pour aider les jeunes pousses à développer leurs flux internationaux, ainsi que les entreprises déjà implantées qui souhaitent conquérir de nouveaux territoires », justifie Ludovic Gérard, chef du pôle action économique à la Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI).

« L’objectif, c’est que les jeunes restent ». Gilles d’Ettore, maire d’Agde et président de la communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, a rappelé le rôle de la pépinière, avec son franc-parler habituel. « Ma carrière, moi je m’en fous, ma priorité, ce sont les jeunes. Pour pas que nous n’ayons que des vieux ici, même si on entend tous parler de la Silver Économie. L’objectif, c’est que les jeunes restent ici, non ? Donnons-leur les outils et l’expérience », a-t-il martelé.

Taux de survie. Les entreprises accompagnées par une pépinière enregistrent un taux de survie de 70 % après 5 ans, contre 50 % pour les entreprises non-accompagnées.

MicrosoftTeams image 11 scaled - Les indiscretions

De gauche à droite : Manon Chittaro, coordinatrice territorial French Tech, Laurent Durban, vice-président au développement économique et numérique, Gilles d’Ettore, maire d’Agde et président de l’Agglo Hérault Méditerranée, Pascal Pintre, directeur général de l’agence d’attractivité économique Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée, Dorothée Lépine, chargée de mission animation réseau ResO IP+ ©Agencehv

Un peu de Sud à Paris. François Commeinhes, président de Sète Agglopôle Méditerranée et maire de Sète, et Gilles d’Ettore, se rendront à la Fête des Vendanges au Musée de Montmartre ce vendredi soir, aux côtés d’Éric Lejoindre, maire du 18e arrondissement de Paris, pour une opération-séduction. Ça devrait marcher : les Parisiens adorent Sète.

Envie de visiter des sites du littoral ? Blue Invest in Sète Cap d’Agde Méditerranée et le Salon du Littoral (organisateur : Midi Libre / Midi Events) organisent plusieurs visites de site majeurs du littoral, dans le cadre du salon le 20 octobre. Trois circuits au programme : la découverte du développement durable au port de Sète, l’innovation à l’Étang de Thau, et la biodiversité sur la Côte Agathoise sur l’aire marine protégée à la Criée du Grau d’Agde. Plus d’infos ici.

HV PICTO 3 questions à - Les indiscretions

3 questions à

3 questions à

Frédéric Carteret, Ami Bois et Union des Industriels et Constructeurs Bois

« Relever le défi de la décarbonation de la construction »

Quel rôle peut jouer la construction bois dans la décarbonation de l’acte de bâtir ? Le Toulousain Frédéric Carteret, président de l’UICB et président-fondateur d’Ami Bois, répond aux Indiscrétions. « Trois questions à », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Frédéric, quel rôle doit jouer la construction bois dans la décarbonation de l’acte de bâtir ?

Nous sommes conscients de notre responsabilité dans l’acte de construire pour décarboner. L’UICB travaille sur différents textes en lien avec la stratégie nationale bas carbone, comme la PPE (2019) ou la RE 2020 (2022), pour atteindre les objectifs européens de neutralité carbone en 2050. La France doit se décarboner, or, la construction pèse 17 % des émissions de gaz à effet de serre. Notre filière est la mieux représentée pour répondre à ces enjeux.
Plusieurs grands donneurs d’ordres, tels que Bouygues, s’engagent. La part de marché du bois est de 7,5 %, et va être multipliée par 5 a minima à horizon 2030. La RE 2020 a des exigences qui vont crescendo de 2022 à 2030, et c’est une bonne chose pour préparer les acteurs de l’acte de bâtir, pour anticiper et mieux construire en biosourcé. La filière bois est devenue une vraie filière industrielle, pesant 12,5 % de l’ensemble des emplois manufacturés en France, soit 450.000 emplois directs et indirects. C’est aussi 26 Md€ de valeur ajoutée, 60.000 entreprises.

Comment évoluent les techniques de la construction bois ?

Le bois est utilisé de plus en plus comme système constructif mais aussi en rénovation. Nous travaillons en murs manteaux, pour isoler thermiquement des collectifs, qui sont anciens et qui étaient des passoires.On travaille beaucoup sur l’acte de préfabrication de ce système de murs manteaux, qui permet d’isoler une façade de manière rapide, sans toucher à l’intérieur des logements.La filière bois travaille aussi beaucoup sur des murs préfabriqués isolés – des vêtures extérieures posées. Aujourd’hui, notre volonté est d’arriver sur un chantier et de limiter tout ce qui est acte de manutention sur le chantier, et que la majorité du mur ait été préfabriqué en usine. Cela favorise la qualité et la rapidité, et limite les nuisances.Votre industrie rencontre-t-elle, elle aussi, des difficultés de recrutement ?

Il y a des manques partout : usines, forestiers, et charpentiers. Ce métier est l’un des plus prisés. Pour pallier les difficultés de recrutement, l’apprentissage est la voie prioritaire. Nous sommes en train de préparer une grande campagne de communication nationale, pour aider les entreprises de la filière à recruter.

Bandeau Domaine de Verchant Les Indiscretions 2022
PICTO IND definitif - Les indiscretions

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Le marketing d’influence marque-t-il la fin des relations presse traditionnelles ? L’agence de communication digitale Janvier soulève cette question dans un article publié sur son site. « Avec l’avènement des réseaux sociaux, la communication se veut désormais désordonnée et fractionnée, vécue en temps réel. Un brouhaha permanent qui a transformé tout le monde (et n’importe qui ?) en éditeur et reporter en ligne ». Dans cet immense bouche-à-oreille 2.0, et à l’heure où tout est achetable sur les réseaux sociaux, comment les influenceurs peuvent-ils garantir et conserver leur authenticité ? L’article est à lire, ici.

La phrase

« Je me rendrai en janvier au CES Las Vegas et dans la Silicon Valley pour étudier l’écosystème innovation / compétitivité / souveraineté et m’en inspirer pour l’Occitanie. »

Carole Delga

présidente de la Région Occitanie, sur twitter

On s’en fout

OMG, fashion week, baby shower, “Mood”, Asap (as soon as possible), CEO, chairman, roadmap, slide, past-president, j’en trépasse et des pires. Lutter contre l’invasion barbare des anglicismes dans nos vies quotidiennes est peut-être devenu un combat d’arrière-garde. D’ailleurs, je craque parfois moi-même, y compris dans cette newsletter, où j’ai lu avec dépit des « afterwork » et « gigafactory » à foison. La langue française aurait, sûrement, malheureusement, insidieusement, déjà perdu. Mais je me dois de rejoindre la résistance, en tant que « vieux » (21 ans d’exercice) journaliste de presse écrite. Soit on parle français, soit on parle anglais. Non mais. D’autant plus que nous restons, pour la plupart, des quiches lorraines dans la langue de Queen Elizabeth II. Alors, inutile de se la jouer. Ce qui ne m’empêche pas, soit dit en passant, d’aimer la culture anglo-saxonne. Son sens du business, sa culture du pub en fin d’après-midi, son humour inaltérable.

Mais il y a plus embêtant. Je parle de l’américanisation et la radicalisation de la société civile, entre wokisme, ultra-féminisme, indigénisme, intersectionnalisme, communautarisme… Que de « isme » ! Me voilà comme un isthme menacé par les eaux.

Sans compter la judiciarisation à outrance, et les protocoles décérébrants. Tout doit être signé, lettre recommandée, contractualisé, réservé, programmé, processé. Voilà qui laisse peu de place au bon sens et à l’intelligence de l’instinct. Une forme de folle machine. « If you are going through hell, keep going » (Si tu traverses l’enfer, continue). Et voilà, à mon tour d’être contaminé. Mais au Churchill. C’est toléré.

ca pousse les indiscretions

Ça pousse

Ça pousse
9

Ils et Elles bâtissent nos villes

MIDI 2i acquiert un immeuble à Grenoble

 

MIDI 2i, filiale immobilier de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, acquiert l’immeuble Xylo à Grenoble (38) en VEFA (Vente en état futur d’achèvement), indique-t-elle le 26 septembre. L’immeuble est situé dans la Zac Presqu’île, pôle d’excellence scientifique, à proximité de l’autoroute A480 (accès vers Lyon). Maîtrise d’œuvre : Composite Architecte. Promoteur : Linkcity Sud-Est.

Doté d’une structure bois, l’ensemble immobilier s’étendra sur 3.200 m² de bureaux, commerces et terrasses en R+7. Il proposera 46 places de parking et des emplacements dédiés à la mobilité douce. La livraison est prévue pour 2023.  MIDI 2i compte 30 collaborateurs et gère plus de 460.000 m², détenus par 15 foncières. La filiale a pour mission d’acquérir, gérer, valoriser et céder des actifs immobiliers d’entreprises, des locaux d’activités et de logistique.

________________________

Promeo intègre le capital du Marché du Lez

 

Financière OG – Promeo Groupe (dirigeant : Olivier Ganivenq, Sète) entre au capital du Marché du Lez, créé et géré par les foncières Hibrid et Gaïa Promotion (dirigeant : Alexandre Teissier, Montpellier), en rachetant les parts de la famille Lesguer, actionnaires nantais du Marché du Lez depuis 2017. Une première étape d’une ambition à court terme qui est d’associer Promeo et Hibrid pour développer le concept du Marché du Lez à travers la France. Réparti sur 6.550 m2 au cœur d’un ancien site industriel de 3ha sur les rives du Lez, avenue de la Mer-Raymond Dugrand, Le Marché du Lez est un tiers-lieu artistique, culturel et gastronomique. Il regroupe restaurateurs, brocanteurs, commerçants, foodtrucks, startups et espaces de coworking.
Promeo emploie 80 personnes et génère en 2021 un chiffre d’affaires de 145 M€. L’entreprise a développé 24.000 logements avec un rythme de 1.200 lots par an.

_________________________

Un village d’entreprises pour Batih

 

Contractant général et promoteur immobilier, Batih annonce sur LinkedIn avoir décroché l’appel à projet lancé par la SERM/SA3M et la Ville de Sussargues (Hérault) pour la construction sur la commune d’un village d’entreprises. Ce projet, nommé « Le village des carrières » comprendra 14 locaux d’activités de 80 à 250 m², un quai de déchargement mutualisé, des bornes de recharge pour véhicules électriques, 74 places de parking, des espaces de travail communs aménagés (coworking), des zones de détente en pierre de Castries. Un lieu pensé pour les artisans et petites entreprises. Le village pourra accueillir 18 entreprises et 125 travailleurs. Certaines entreprises sont déjà positionnées mais il reste encore des locaux disponibles (voir ici).

__________________________

Montpellier : l’extension de la ligne 1 de tramway (enfin) reconnue d’utilité publique

 

C’est pas trop tôt. Portée par la Métropole de Montpellier, l’extension (enjambant l’autoroute A709 depuis Odysseum) de la ligne 1 de tramway de Montpellier vers la gare Sud de France est reconnue d’utilité publique fin septembre. Le tracé de l’extension, d’environ 1,3 km, desservira le lycée Pierre-Mendès France ainsi que le nouveau quartier Cambacérès, où se trouve la gare TGV. Les travaux débuteront début novembre 2022 et la mise en service est prévue fin 2024 – début 2025. Sept ans après l’ouverture de la gare Sud de France. Coût prévisionnel : 50 M€.

__________________________

Nouveaux modes de travail : le corpoworking plante son drapeau

« Deux ans après le début des travaux, nous annonçons l’ouverture et la mise en service des deux premiers espaces de corpoworkings, à Gimont dans le Gers et au sein de la future Cité Internationale des chercheurs en plein centre de Toulouse, au premier semestre 2023 » se réjouit Guy Durand, président du comité régional d’Action Logement Occitanie, le 29 septembre. Porté par Action Logement en Occitanie, le projet corpoworking répond aux enjeux du déploiement des nouveaux modes de travail dans les entreprises, en proposant une alternative au télétravail à domicile. À la différence du coworking, qui désigne une méthode d’organisation du travail regroupant plusieurs travailleurs indépendants dans un même lieu, le corpoworking (contraction de corporate et coworking) est un tiers-lieu ayant pour but de proposer le « bureau près de chez soi » à moins de 15 minutes du lieu de résidence des télétravailleurs des entreprises adhérentes. Un projet co-construit avec les parties-prenantes (collectivités, entreprises, partenaires sociaux) en partenariat avec la Région Occitanie, Toulouse Métropole et l’Ademe. Action Logement en Occitanie annonce également l’ouverture prochaine de cinq nouveaux espaces de corpoworking. Les lieux et dates d’ouverture seront communiqués courant 2023.

______________________

Logement social : 618 M€ mobilisés par la Banque des Territoires

La Banque des Territoires Occitanie mobilise 618 M€ pour la Société Anonyme de Coordination Habitat en Région Occitanie, opérateur d’immobilier social des Caisses d’Épargne et du Groupe BPCE, dans le cadre du plan de développement du Groupe Habitat en Région. Le groupe ambitionne de construire 5.272 logements, réhabiliter 3.277 logements, et optimiser la performance énergétique de son parc immobilier (29.000 logements locatifs et 1.260 logements neufs produits par an). Ce financement fait écho à la convention signée le 28 septembre entre les deux acteurs qui « prévoit la mobilisation de l’offre complète de la Banque des Territoires via ses outils de financement et de services ». Créé en 2021, Habitat en Région Occitanie (136 M€ CA global annuel) regroupe les entreprises Alogea (Aude), Alteal (Haute-Garonne) et Un Toit pour tous (Gard).

________________________

PFK Arsilon Montpellier acquiert un immeuble tertiaire à Mauguio

PFK Arsilon Montpellier annonce le 23 septembre acquérir l’immeuble Onyx à Mauguio (34), suite à son rapprochement avec Capsud Expertise & Audit en octobre 2021. L’immeuble est situé dans le parc La Mougère, à proximité de la Zac Les Portes de l’Aéroport. Transaction et conseil : Tourny Meyer Montpellier. Les bureaux, qui s’étendent sur une surface d’environ 1.000 m², accueillent les équipes de PFK Arsilon Montpellier et Capsud Expertise & Audit. « Cette dernière année, nous avons créé un service de conseil en droit social et renforcé notre expertise auprès des secteurs social et médico-social et de la location meublée non professionnelle » déclare Sébastien Miche, associé PKF Arsilon responsable du bureau de Montpellier. PKF Arsilon, membre du réseau PFK International, emploie 700 collaborateurs et réalise un CA 2021 de 68 M€.
> À re(lire) « Montpellier, immobilier : Christèle Marnas, directrice de Tourny Meyer, alerte sur la pénurie de bureaux, et liste les disponibilités » pour Hérault Tribune ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Agencehv protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

au marche - Les indiscretions

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

Occitanie 

La direction régionale de Pôle emploi lance un avis pour le marché de service de prestations évènementielles éphémères pour Pole emploi Occitanie. 

Aménagement urbain 🏗
Occitanie Ouest 

Le département de la Lozère lance un avis pour l’aménagement d’itinéraires cyclables en Lozère dans la Vallée du Lot. 

BTP 👷‍♀
Occitanie Est 

La ville de Nîmes lance un avis pour la maitrise d’œuvre concernant la requalification de la place du château et de la rue des Orangers à Nîmes. 

L’Université de Montpellier lance un avis pour la mission de maîtrise d’œuvre pour la rénovation des réseaux de fluides de l’IUT de Montpellier-Sète. 

La commune de Pignan lance un avis pour le concours d’architecture pour la construction d’une salle multimodale à Pignan. 

La Spl 30 lance un avis pour la Mission d’Assistant à Maîtrise d’Ouvrage en Building Informations Model (BIM) niveau 2 pour la reconstruction du collège Jean VILAR de SAINT GILLES dans le cadre d’une démarche BDO. 

Carcassonne Agglomération lance un avis pour l’aménagement, embellissement et sécurisation du cœur du village de bagnoles – travaux de voirie et réseaux humides. 

La Communauté de Communes Terre de Camargue lance un avis pour la construction d’une salle des rencontres et d’une médiathèque commune du Grau du Roi. 

La Communauté d’Agglomération du Pays de l’Or lance un avis pour les travaux de renforcement des exutoires pluviaux dans les ports de Carnon et La Grande Motte. 

La ville de Béziers lance un avis pour la déconstruction des 3 bâtiments de l’école des Oliviers. 

Occitanie Ouest 

La commune de Montesquieu Volvestre lance un avis pour le concours de maîtrise d’œuvre pour la construction d’une maison de santé. 

Le conseil départemental de la Haute-Garonne lance un avis pour les travaux de réfection de chaussées de Rd en traversée d’agglomération du Sr de Villemur. 

La ville de Tarbes lance un avis pour la restauration de la structure métallique de l’Orangerie du jardin Massey. 

Le centre hospitalier intercommunal de la vallée de l’Ariège lance un avis pour le marché d’assistance à la maîtrise d’ouvrage relatif aux travaux d’extension de la pharmacie du Chiva à Saint Jean de Verges. 

La DIR Sud-Ouest lance un avis pour les travaux d’injection du remblai routier de l’échangeur des minimes du périphérique de Toulouse. 

Toulouse Business School EESC lance un avis pour les travaux relatifs à la construction du nouveau campus TBS sur le site de Compans Caffarelli. 

Formation 📚
Plus de marchés ici
Le Sitom Sud Gard attribue le marché de conditionnement, collecte et traitement des déchets diffus spécifiques hors filière Ecodds à Socodeli. Valeur totale du marché : 605 625 euros. 

Sète Agglopôle Méditerranée attribue le marché d’accord-cadre à bons de commande pour des missions de maîtrise d’œuvre et mission complémentaire pour la réalisation des projets d’aménagements dans l’espace public à Mediterranee Infrastructure Amenage Eau, Societe D’Etudes Routieres Et Infrastructures Sarl et Ceau – Cabinet D’Etudes D’Amenagement Et D’Urbanisme. Valeur totale du marché : 1 000 000 euros. 

La Région Occitanie attribue le marché de mission de maîtrise d’œuvre complète concernant le confortement du talus en seuil 10 de l’aéroport de Carcassonne Sud de France à Sarl Sirach Viennois Architecture. Valeur totale du marché : 222 250 euros. 

Alès Agglomération attribue le marché d’accord-cadre à bons de commande de prestations de service Curage des réseaux et des ouvrages d’assainissement à SAS ALLIANCE ENVIRONNEMENT EXPLOITATION. Valeur totale du marché : 1 320 000 euros. 

Perpignan Méditerranée Communauté attribue le marché de travaux pour la réalisation d’un Plan de rénovation de l’éclairage public du Pôle Salanque et Pôle Grand Ouest de Perpignan Méditerranée Métropole Communauté Urbaine à ecl, Cegelec Perpignan et Ineo Mplr Agence Reseaux Po Et Aude. Valeur totale du marché : 10 000 000 euros. 

Le Sdis 34 attribue le marché de construction d’un centre de formation et d’un plateau technique d’entrainement à Sas société Méridionale du batiment – Smb, Sas Trinquier, Bardeurs Occitans. La liste des titulaires est à lire ici. Valeur totale du marché : 16 668 837,07 euros. 

La commune de La Grande-Motte attribue le marché de travaux de rénovation du réseau d’arrosage du Golf à arrosage Concept. Valeur totale du marché : 2 037 735,30 euros. 

Toulouse Métropole attribue le marché de travaux de réaménagement global du quartier Dortis au groupement Exedra Midi-Pyrenees/Caro/Lherm/Sntd, midi Travaux Publics et id Verde Toulouse Travaux. Valeur totale du marché : 2 436 290,36 euros. 

Agenda Les Indiscretions

L'agenda

L’agenda

À suivre en ligne ou en présentiel

Mardi 4 octobre : 

11ème édition du Forum Économique de Toulouse, organisée par la CCI Toulouse Haute-Garonne au Casino Barrière (18 chemin de la Loge) à Toulouse (31). Plus d’infos et inscription gratuite ici.

3ème édition du Salon de l’Emploi organisée par la ville de Lunel, Pôle emploi et la Commaunté de Communes du Pays de Lunel à l’Espace Castel (173 rue Marx Dormoy). Plus d’infos ici.

Forum « place de l’emploi et de la formation », organisé par Nîmes Métropole et Pôle emploi sur les allées Jean-Jaurès à Toulouse (31). Entrée libre // ouvert à tous les habitants de la métropole.

Mercredi 5 et jeudi 6 octobre :

Rendez-vous « Les acteurs de l’aménagement numérique de notre pays » organisé par l’UTHD au Centre des Conrgrès Pierre Baudies à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 6 octobre : 

Déjeuner Business Club : « La cuisine est un acte d’amour » avec Michel Kayser, chef 2 étoiles du restaurant Alexandre, organisé par Montpellier Méditerranée Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

OseR Innover dans le Gard : « Développement technologique : les ressources locales, un véritable atout ! », organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à Alès (30). Plus d’informations et inscription ici.

Serviciz, le salon professionnel des services aux entreprises, organisé par la CCI Occitanie au pavillon du stade toulousain (Toulouse, 31). Plus d’informations ici.

RDV Éco « Eau’Rizon 2030 », organisé par Nîmes Métropole à l’Hémicycle de l’Hôtel Communautaire de Nîmes Métropole (3 rue du Colisée – 30). Inscription obligatoire ici.

Conférence « Transition écologique. Illusions et déni global : quels défis pour les ingénieurs de demain ? », organisé par Polytech Montpellier (Université de Montpellier) au Campus Triolet (bâtiment 31 – amphitéâtre S. Peytavin. Plus d’infos ici.

Jeudi 6 et vendredi 7 octobre : 

8ème édition des Université du Tourisme Durables sur la thématique « Affronter les paradoxes : transition ou rupture », organisée les Acteurs du Tourisme Durable (ATD) et Destination Occitanie – Comité Régional du Tourisme, au Corum de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Plus d'événements ici

Du 6 au 8 octobre :

6ème édition du Sportup Summit 2022, organisée par Ad’Occ au CREPS de Font-Romeu (66). Plus d’infos ici.

Vendredi 7 octobre : 

Silver Occ Tour Pyrénées-Orientales organisé par le Silver Occ à la salle Canigou à Perpignan (30 rue Pierre Bretonneau). Plus d’infos et inscription ici.

Vendredi 7 et samedi 8 octobre :

Futurapolis Santé « Alimentation, immunité, environnement, longévité… Ma santé, ma bataille », organisé par Le Point à l’Opéra Comédie de Montpellier.

Du 7 au 9 octobre :

Salon Immobilier de Nîmes, organisé par Midi Events (Midi Libre), au parc des Expositions de Nîmes (30). Plus d’informations ici.

Lundi 10 octobre à 18h :

Conférence « Investir dans le contexte économique actuel », organisée par le Crédit Agricole du Languedoc et Melies Business Angels, au siège du groupe bancaire à Maurin (Lattes).

Mardi 11 octobre :

Journée régionale Gaz Verts en Occitanie organisée par Ad’Occ à l’Hôtel de Région à Toulouse. Plus d’infos ici.

Mercredi 12 octobre :

Convention économique « Retrouver la confiance en l’avenir » organisée par la CPME 34 au Pasino de La Grande-Motte (34). Plus d’infos et inscription ici.

Du 12 au 14 octobre :

43ème Rencontre nationale des agences d’urbanisme, organisée par la Fnau à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 13 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn à Albi (81). Plus d’infos ici. Les Rencontres Européennes de la Transition Alimentaire, organisée par Gers Développement à Ciné 32 à Auch. Plus d’infos ici.

Remise des trophées « Septuors Innovation & Économie » au musée de la Romanité à Nîmes (30). Plus d’infos et inscription ici.

Club Affaires « Sport et Entreprise » organisé par le Medef Pyrénées-Orientales au Grand stade Les Capellans à Saint Cyprien.

Journée filière Biothérapie Innovation Occitanie organisée par Ad’Occ à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier (34). Plus d’infos et inscription ici.

OseR Innover : « outils de scoring dans l’agroalimentaire » organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à Perpignan. Plus d’infos et inscription ici.

Silver Occ Tour 46 organisé par Silver Occ à la Maison de Ma Région à Cahors. Plus d’infos et inscription ici.

Lundi 17 et mardi 18 octobre :

Business Innovation Montpellier sur la thématique « Nourrir », organisé par l’Université de Montpellier sur le Campus Triolet, Faculté des Sciences – Place Eugène Bataillon (Montpellier – 34) Plus d’infos et inscription ici.

Mardi 18 octobre : 

Déjeuner Business Club : « L’entraînement bat le talent quand le talent ne s’entraîne pas » avec Camille Lacourt, nageur – quintuplue champion du monde de natation. Déjeuner organisé par Béziers Narbonne Business Club. Lieu à venir. Plus d’infos ici.

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI des Pyrénées-Orientales à Perpignan (66). Plus d’infos ici.

Biozero « Nouvelles technologies de vectorisation, perspectives pour les biotech et pharma », organisé par Eurobiomed au CEA Tech Occitanie à Labège (51 rue de l’innovation). Plus d’infos et inscription ici.

Mardi 18 et mercredi 19 octobre de 8h à 18h :

Salon du littoral : enjeux méditerranéens, organisé par Midi Libre au Palais des Congrès du Cap d’Agde (34). Plus d’informations ici.

Du 18 au 20 octobre :

Salon Siane, le salon des partenaires de l’industrie, organisé par la CCI Occitanie au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

Jeudi 20 octobre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Gers à Auch (32). Plus d’infos ici.

Le Forum Entreprises, organisé par l’IMT Mines Alèsau parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations et inscription ici.

Les Rencontres Sport & Co organisées par Ad’Occ Sport et la Région Occitanie à l Maison de Ma Région à Millau. Plus d’infos ici.

3e édition des Rendez-vous de l’économie engagée, organisée par Ad’Occ à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 20 et vendredi 21 octobre :

« Expédition créative – un challenge pour bâtir des entreprises durables » organisée par Ad’Occ à Tarbes. Plus d’infos ici.

Du 22 au 24 octobre :

Le Salon du Champagne, coorganisé par l’agence Insightcom et le Domaine de Verchant, au Domaine de Verchant (34). Plus d’infos ici.

NOVEMBRE

Jeudi 3 novembre :

« CREAWIZ 2022 – la journée de rentrée du Diplôme Etudiant Entrepreneur » coorganisé par Ad’Occ à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier. Plus d’infos ici.

Lundi 7 novembre :

« Entreprenez en Lozère », événement organisé par Ad’Occ à l’Espace Jean Jaurès à Mende. Plus d’infos ici.

Mardi 8 novembre :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI du Tarn-et-Garonne à Montauban (82). Plus d’infos ici.

8èmes rencontres nationales des dispositifs médicaux, organisée par Eurobiomed au Moulin de Gazay à Nîmes (30). Plus d’infos et inscription ici.

Atelier de Rénovation urbaine et patrimoniale, organisé par l’association Cahors, les Patrimoines en mouvement à Cahors (place Bessières). Plus d’infos et inscription ici.

« Financements et Technologies pour le Jeu Vidéo » organisé par Ad’Occ à la Cité de l’Économie et des Métiers de Demain à Montpellier. Plus d’infos ici.

Mardi 8 et mercredi 9 novembre :

6ème édition des Rencontres Professionnelles du Tourisme Fluvial & Fluvestre, nommée SLOWW!, organisée par Voies Navigables de France au Palais des Congrès à Arles (13). Plus d’informations et inscription ici.

Jeudi 10 novembre :

« HyDeO Day 2022 : en route vers l’ère industrHyelle ! » organisé par Ad’Occ à la Cité à Toulouse. Plus d’infos ici.

« Entreprenez dans les Pyrénées-Orientales », événement organisé par Ad’Occ à la Maison de Ma Région à perpignan. Plus d’infos ici.

Mardi 15 novembre de 10h à 12h30 :

Plan Régional Santé Travail – PRST Tour, organisé par le PRST Occitanie à la CCI de la Haute-Garonne à Toulouse (31). Plus d’infos ici.

« BtoBuild | Rendez-vous Business & Innovation du Bâtiment Durable », organisé par Ad’Occ à l’INSA de Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 17 novembre  :

18ème édition du Salon de l’Entreprise à Labège (31). Entrée gratuite, plus d’informations ici.

1ère édition « Le Village des Recruteurs de Montpellier ». Plus d’infos et inscription ici.

« Entreprenez en Haute-Garonne », événement organisé par Ad’Occ Centre des Congrès Diagora Labège. Plus d’infos ici.

Du 21 au 27 novembre : 

11ème édition de « La Semaine de l’Industrie », organisée par l’UIMM Occitanie. Plus d’infos ici.

Mardi 22 novembre :

4e édition CBC – Cybersecurity Business Convention 2022 organisé par Ad’Occ au Centre des Congrès Pierre Boudis à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 24 novembre :

Biozero « Tour de table des financements publics et privés pour les entreprises innovantes en santé », organisé par Eurobiomed à L’Arobase à Castres (81). Plus d’infos et inscription ici.

Du 29 novembre au 1er décembre :

14ème convention d’affaires Aeromart, organisée par l’agence Ad’Occ, au MEETT à Toulouse (31). Plus d’infos ici et inscription .

DÉCEMBRE

Jeudi 1er décembre :

« Entreprenez dans le Gard », événement organisé par Ad’Occ au Bic Innov’up à Nîmes. Plus d’infos ici.

Mercredi 7 décembre de 9h à 18h :

RésO Incubateurs Pépinières +, évènement organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici.

Mercredi 7 et jeudi 8 décembre :

Forum Energaïa (forum des énergies renouvelables), organisé au Parc des Expositions de Montpellier (34). Plus d’informations ici

Jeudi 8 décembre : 

Transfo Digitale Day | Les rencontres de la transformation digitale au service des métiers organisé par Ad’Occ, Digital 113 et Projet X à la Cité à Toulouse. Plus d’infos ici.

2023

JANVIER

23 et 24 janvier : 

Salon Millésime Bio, organisé en version digitale par Sudvinbio, Plus d’infos ici.

Du 30 janvier au 1er février :

30ème édition du Salon Millésime Bio, organisé par Sudvinbio au Parc des Exposition de Montpellier. Plus d’infos ici.

MAI

Mardi 30 et mercredi 31 mai :

M2S « Mobility Solutions Show », rendez-vous B2B des solutions de mobilité urbaine et périurbaine, organisé au Parc des Expositions de Toulouse (31). Plus d’infos ici.

i

Newsroom

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Journalisme

Pour Les Échos :
– Les relations entre le MHB (hand) et les entreprises : l’exemple de FDI Groupe
– Guerres commerciales transfrontalières : l’offensive de la Gran Jonquera à la frontière espagnole

Pour Midi Libre / Bien’Ici
Bien’Ici d’octobre, avec une double-page sur le marché immobilier nîmois.

Pour ToulÉco, contribution à deux dossiers régionaux :– « Le vélo, nouvelle reine d’Occitanie ? Quand le marché pédale plus vite que les politiques », rédaction de la partie Occitanie Est. Parution le 3 novembre.
– Guide du jeune entrepreneur d’Occitanie (parution en décembre). Quatre portraits de jeunes entrepreneurs en Occitanie Est.

Pour BoisMAG :
Enquête nationale sur les négoces de bois : état des lieux du marché, des produits et des points de vente, des approvisionnements, de l’évolution des services, de la digitalisation…

Pour l’Hérault Juridique et Economique :
– Transactions immobilières : l’expansion, depuis Montpellier, d’Exp France

 

Formation

Interventions sur les techniques d’écriture efficace, la culture média et les relations presse : 56h auprès des Masters de Sup de Com Montpellier, entre septembre 2022 et mai 2023. Plus d’infos ici.

Rédaction de contenus

Contribution à la rédaction du magazine L’Oeil d’Arthur Loyd Montpellier-Nîmes : l’immeuble Tech Tower de la SNCF, interview d’Aline Bsaibes (ITK) en tant qu’ambassadrice de Med Vallée, nouvelle agence Arthur Loyd à Béziers…

Animation

Préparation et animation de 3 débats lors du Salon de l’Immobilier de Nîmes (Midi Libre), les 7 et 8 octobre.

Préparation et coanimation de l’assemblée générale de la Fédération régionale des Travaux Publics Occitanie Est, le 11 octobre au Pasino de La Grande-Motte, en lien avec Jean-François Boyer.

Préparation et animation d’un Lab Immo Midi Libre, le 12 octobre, au siège de Midi Libre à Saint-Jean de Védas, sur les solutions de sortie à trouver dans le contexte de crise de l’immobilier. Avec des témoignages de professionnels et d’élus du territoire.

Préparation et animation des Entretiens de Malmont, le 10 novembre dans le Cœur d’Hérault, aux côtés d’Olivier Biscaye, directeur de Midi Libre, qui animera la séquence avec l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Préparation et animation d’interviews, en format plateau TV, d’intervenants et d’exposants lors du Forum EnerGaïa 2022, les 7 & 8 décembre au Parc des Expositions de Montpellier. Client : Occitanie Events. Plus d’infos ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

vialatte ok - Les indiscretions

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox. Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux. Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.
sarah nguyen - Les indiscretions

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions. Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».
AC 1 - Les indiscretions

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).
FB - Les indiscretions

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.
Les Indiscrétions sont adhérentes du Spiil (Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne) depuis mars 2024.

Les dernières indiscrétions

On va enfin parler d’autre chose

On va enfin parler d’autre chose. Les élections législatives du 7 juillet, marquées par une participation record, ont enfanté de trois blocs à peu près égaux. Dans un ordre inattendu. En résumé, on prend les mêmes et on recommence. L’analyse ...

L’été létal

Les indiscrétions Semaine du 1er juillet 2024sur le gril cette semaineLe 10 juin, nous titrions « Dissolution sans dix solutions », dans un jeu de mots peut-être efficace, mais résigné, à l’annonce des élections législatives. Au lendemain du ...

Quand ça flatte tax

« Le Macronisme, c’est terminé », veut croire François Hollande, improbable candidat en Corrèze. Seul l’avenir le dira. En revanche, à l’heure où les caisses sont vides, on devrait bel et bien passer de la « flat tax » à une ère où l’on flatte ...

La rédaction

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001).

En savoir plus sur Hubert

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.
Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.
Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

En savoir plus sur Sarah

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

En savoir plus sur Amélie

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

La mascotte

Vincent Riba, âgé de 20 ans, a rejoint Agencehv en alternance rédaction – community management en septembre 2023 pour deux ans. Il est actuellement en Master Sport, Événementiel et Communication à Mediaschool Montpellier.

En savoir plus sur Vincent

Passionné de rugby, Vincent se destine au journalisme sportif.

Soyez Indiscret.e.s !

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Devenir partenaire

Vous vous reconnaissez dans le ton des Indiscrétions, sérieuses sans se prendre au sérieux, utiles et futiles, bienveillantes et exigeantes ? N’attendez plus !

Share This