Les indiscrétions

Foi d’entrepreneur

Semaine du 28 août 2023

sur le gril cette semaine

L’interview-vérité du futur nouveau président de la FFB de l’Hérault (en « Trois questions »), une nouvelle rédactrice en chef adjointe au quotidien Midi Libre, Bruno Le Maire en remet une couche sur la valeur travail (« À l’affiche »), problèmes de circulation à PIOM, le Versailles du Languedoc en vente et forum économique e-commerce à Montpellier et Toulouse (« Décodage »), les détails d’un programme sur la Zac République à Montpellier (« Ça pousse »), le Catalan Guasch érige un temple de la transformation de viande (« Zoom »), un conseil RP qui parle de webzines bien utiles pour valoriser vos événements (« HV Touch »).

Illustration de Hubert Vialatte Les indiscrétions faço les 3 singes

À l’affiche

Parce qu’elles et ils le valent bien

Estelle Devic, Midi Libre / Groupe La Dépêche du Midi

Fidèle du Groupe La Dépêche du Midi et de Midi Libre, où elle travaille depuis 25 ans, l’actuelle rédactrice en chef adjointe du quotidien catalan L’Indépendant (Perpignan) est nommée rédactrice en chef adjoint de Midi Libre (siège : Saint-Jean-de-Védas, 34) à partir du 4 septembre.

Éric Gras, Indeed et REF Montpellier

Spécialiste du marché de l’emploi pour la plateforme Indeed en France (7 millions de visiteurs uniques chaque mois, 1,2 million d’offres d’emplois en continu), il anticipe « la fin progressive de la culture du présentéisme à la française. C’est une rupture fondamentale. Certaines personnes qui travaillent 5 heures par jour sont plus efficaces que d’autres qui restent 10 heures au bureau ». Il rappelle aussi la fin du chômage de masse, conséquence de la courbe démographique sur le marché de l’emploi. « Les populations, en Europe occidentale, au Japon et aux États-Unis, vont vieillir. Il n’y aura plus autant de jeunes actifs arrivant sur le marché de l’emploi. Par voie de conséquence, même avec une croissance à 0 %, nous allons basculer sur un marché-candidat, avec plus d’offres d’emploi que de demandeurs d’emploi. C’est une nouveauté. Jusqu’à présent, le rapport de force était du côté des employeurs. »  
Dans ce contexte, à l’horizon 2030, le sacro-saint CDI pourrait appartenir au passé, pour laisser place à un nouveau lien entre salarié et entreprise, basé « sur la coopération plus que la subordination », indique Benoît Serre, vice-président de l’Association nationale des DRH (6.000 adhérents).  
> Ces réflexions, et tant d’autres, seront à croquer lors de la 2e REF du Medef Hérault Montpellier, le 7 septembre prochain au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Pour s’inscrire, cliquez ici.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie

«  Le travail restera la valeur cardinale de notre économie, déclare Bruno Le Maire, ministre de l’Économie (extrait du discours en cliquant ici), lors de son discours de rentrée, le 24 août à Alex (Haute-Savoie). Les lubies du retour à la retraite à 60 ans et du ‘travailler moins’ ont conduit à notre appauvrissement collectif. » 
Pas de doute : on va tâcher de se faufiler entre les micros et caméras des confrères, à la REF Paris (28-29 août), pour offrir à Bruno Le Maire un exemplaire du manifeste « Valeur travail, L’affaire de tous » (juillet 2023), écrit par Matthieu Ourliac, président du Medef Béziers, et le journaliste économique Hubert Vialatte. Avec une mise en page made in Agencehv (Sarah Nguyen Cao Khuong). Des détails sur le manifeste en cliquant ici 

Jean-Christophe Tortora, La Tribune Dimanche

Le Toulousain Jean-Christophe Tortora, homme de média, président de La Tribune (propriété de CMA CGM, présidé par Rodolphe Saadé), organise à Toulouse ce dimanche 3 septembre* un café-rencontre autour du lancement prochain (le 8 octobre en kiosque) de La Tribune Dimanche. Ce nouvel hebdo est lancé pour tenter de contrer le Journal du Dimanche, racheté par le groupe Bolloré (Vincent Bolloré).  
* 9h30-11h30, J’Go, place Victor-Hugo à Toulouse.

Laurent Pascal, d’O’Cintrage au Diocèse de Montpellier

Le Biterrois Laurent Pascal, 44 ans, est nommé économe diocésain (sorte de DG) pour le diocèse de Montpellier (archevêque : Mgr Norbert Turini), à partir du 1er septembre, indique le Diocèse sur son site web. Le recrutement a été effectué avec le concours de Florian Mantione Institut. Plus de 150 candidatures ont été reçues. Laurent Pascal a créé et dirigé pendant 15 ans l’entreprise O’Cintrage, une usine de fabrication de menuiseries PVC pour les professionnels. Il a également présidé l’antenne biterroise de la CPME Hérault entre mars 2020 et juillet 2022. Il a cédé sa PME à Hugo Bourniquel en 2022. Pour ses nouvelles fonctions, Laurent Pascal a suivi la formation des laïcs en deux ans (FL2).

Séverine Marzullo, MGL Béziers

La directrice générale de MGL Béziers (usinage de prototype petite et moyenne série, maintenance industrielle et mécano-soudure), par ailleurs présidente du groupement d’entreprises industrielles ITS Fusion, annonce la livraison, dans son usine biterroise, d’un « nouveau centre d’usinage vertical 5 axes, l’Axile U6. Grâce à cette nouvelle machine, MGL Béziers entend répondre à la demande de ses clients, avec un usinage de précision et de qualité de pièces aux formes très complexes ». Cette machine permettra également à la PME (10 salariés, CA : 2 M€) de « gagner en productivité et en confort de travail pour les salariés, l’usinage pouvant être réalisé en une seule opération et un seul programme ». Le visuel de la machine en cliquant ici.

Patrice Canayer, MHB, 1994-2014

C’est une longévité exceptionnelle dans le sport de haut niveau. Patrice Canayer annonce, le 28 août à Midi Libre et L’Équipe (à lire ici), qu’il va arrêter de diriger le club de hand de Montpellier (MHB), présidé par Julien Deljarry, en fin de saison, après… 30 ans comme entraîneur et manager général. Postes où il aura formé les meilleurs joueurs français et mené le club a de très nombreuses victoires nationales et européennes, dont deux Ligues des Champions, en 2003 et 2018. Patrice Canayer est également conseiller régional, dans la majorité menée par Carole Delga. 
©a.hampartzoumian

Thierry Spiaggia, Logis Cévenols

Il est le nouveau directeur général du maître d’ouvrage, gestionnaire et bailleur social Logis Cévenols (Office publique de l’Habitat d’Alès Agglomération, 103 agents, Gard), annonce-t-il sur son compte LinkedIn ce 28 août. Il remplace Philippe Curtil, directeur général depuis 2018. Thierry Spiaggia était délégué territorial Languedoc depuis 2019 à Patrimoine SA Languedocienne, entreprise sociale pour l’habitat (Toulouse). Logis Cévenols gère un parc locatif de 6.300 logements.   
Plus à lire dans Les Échos : « Logement social : dans le rouge, Logis Cévenols interpelle l’État », février 2023, en cliquant ici.

Philippe Soler, communauté de communes Terres des Confluences (82)

Directeur du développement de l’opérateur immobilier Groupe Duval depuis 2019, Philippe Soler rejoint la communauté de communes Terres des Confluences (82, ville-centre : Castelsarrasin) en qualité de directeur de l’aménagement et du développement territorial, apprend-on sur son profil LinkedIn. La collectivité, présidée par Dominique Briois, compte 42.200 habitants répartis sur 22 communes.  
À (re)lire dans Les Échos « Immobilier : Groupe Duval accélère dans le Gard » (octobre 2022)  

Sophie Brun, Waylog

Dirigée par Sophie Brun, Waylog (groupe TEC Invest), entreprise spécialisée dans les solutions logistiques (transport, stockage de marchandises, préparation de commandes, gestion des stocks et expédition des marchandises), annonce obtenir la certification « Great Place to Work », valable un an. « La société a réalisé un audit de 15 jours en interrogeant ses 35 salariés via un questionnaire de 60 questions. Pour obtenir la certification, l’entreprise devait recueillir 65 % de réponses positives : elle en a eu 78 % », détaille Waylog. Pour continuer dans sa lancée, Sophie Brun ambitionne d’obtenir les certifications « Best Workplaces » (meilleur lieu de travail) et « Best Workplaces for Women » (meilleur lieu de travail pour les femmes). Côté business, Waylog détient deux dépôts logistiques à Nîmes (30) et Lunel-Viel (34) qui offrent plus de 50.000 m² de stockage. Ses principaux clients sont Auchan, Colisweb et Royal Canin (article pour Les Échos à lire ici). Sophie Brun est l’arrière-petite-fille du fondateur, Jules Brun.

Stéphane Lubrano, Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan, Mathilde Boulachin, Domaine Chavin

Ils sont tous les deux les invités d’honneur du Béziers Narbonne Business Club (BNBC) : le 12 décembre pour Stéphane Lubrano, directeur de la mission Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan, où il viendra notamment expliquer l’état d’avancement de la ligne Montpellier-Béziers (prévue pour 2034), et le 16 janvier pour Mathilde Boulachin, fondatrice et CEO du domaine Maison Chavin (Béziers, 34), une citoyenne du monde amoureuse de la Suède, et passée experte dans le vin sans alcool.   
Sont également parmi les invités d’honneur du club, Jérôme Kerviel, ex-trader de la Société Générale, le 19 septembre, et Dominique Seau, directeur général d’ErgoSanté (Montpellier), le 17 octobre.  
De son côté, le Montpellier Méditerranée Business Club (MMBC) accueillera l’actrice française Anne Parillaud, le 14 septembre ; Éric Florès, contrôleur général, chef de corps des sapeurs-pompiers de l’Hérault le 12 octobre ; le plus jeune chef deux étoiles de France, Julien Caligo, le 9 novembre ; l’ancienne ministre Roselyne Bachelot le 7 décembre ; et Fabienne Sicot Personnic, 14e femme à gravir l’Everest avec un double handicap, le 11 janvier. 
Inscriptions sur les sites internet du BNBC et du MMBC.   

 Plus à (re)lire sur les entreprises invitées :   

Grégory Laurent, Groupe Spag 

Il est le nouveau directeur de programme du promoteur immobilier Groupe Spag, basé à Montpellier (DG : Antoine Pietrera), annonce-t-il dans un post LinkedIn. Grégory Laurent occupait le poste de directeur montage d’opérations logements au sein du groupe M&A (président : Laurent Romanelli) depuis janvier 2022. Il a par ailleurs travaillé chez Sogeprom (2011-2021), Demathieu Bard (2009-2010) et Vinci Construction (2003-2009). Le Groupe Spag, présent sur la métropole de Montpellier et à La Réunion, a réalisé 6.000 logements depuis sa création en 1992. Aux côtés de GGL, il est impliqué dans la création de Pics Studio, un nouveau studio de cinéma déployé sur trois sites autour de Montpellier, à Saint-Gély-du-Fesc, Fabrègues et Pérols. Plus à lire sur Pics Studio dans Les Indiscrétionsen cliquant ici et dans Les Échos (janvier 2023), en cliquant là.  

Émile Soumbo, sous-préfecture d’Alès

Ex-secrétaire général de la préfecture de la Marne, Émile Soumbo est nommé par décret du Président de la République le 22 août sous-préfet d’Alès (lire ici). Il succède à Jean Rampon, nommé sous-préfet de Cherbourg. 

Bruno Jauffret, Groupe La Dépêche du Midi

Avec un bagage de 25 ans d’expérience dans les médias, le digital et les technologies, Bruno Jauffret intègre le Groupe La Dépêche du Midi à compter de ce 28 août au poste de directeur général adjoint en charge du digital, annonce le groupe. Bruno Jauffret a fondé et dirige en paralèlle depuis mai 2023 l’entreprise Fulgurens. Il a par ailleurs travaillé entre autres pour La Voix du Nord entre 2007 et 2019. Ses missions : « coordonner l’ensemble des opérations digitales du groupe, assurer la direction du pôle d’expertises digitales transversales et du pôle produit, et superviser l’activité audiovisuelle et TV », précise La Dépêche dans un communiqué. 

Florian Mantione, Le management selon Jaurès

Fondateur en 1976 du cabinet éponyme spécialisé dans les RH et le recrutement (aujourd’hui dirigé par Augustin Valero et Loïc Douyere), Florian Mantione met la dernière main à son prochain ouvrage, « Le management selon Jaurès ». La parution est prévue au 1er semestre 2024. Les Indiscrétions avaient révélé ce projet éditorial début 2022 (à lire en cliquant ici). « Avec Thomas Valero, éminent spécialiste de Jean Jaurès et travaillant au cabinet du maire de Montpellier Michaël Delafosse, nous allons interviewer Jean Jaurès de la façon la plus réaliste possible, en se resituant dans le contexte de 1914 », confie-t-il. D’autres personnalités interviendront : la femme de Jean Jaurès, son assassin Raoul Villain, le président de la République de l’époque… Pourquoi Jean Jaurès ? « Parce que c’est un régional (Tarnais, note), qu’il est aujourd’hui apprécié par la droite et la gauche, et parce qu’il a créé et dirigé le journal L’Humanité. À sa manière, c’était un manager. » Florian Mantione n’en est pas à son coup d’essai. Il a déjà signé plusieurs ouvrages en se plaçant dans la peau de personnages illustres - le management selon Napoléon, selon Jésus, selon les philosophes…

Franck Rio, Uniti Habitat

Le directeur national adjoint Grands Projets&Consultations d’Uniti Habitat, promoteur immobilier basé à Sète et présidé par Stéphane Oria, annonce le lancement, à Castelginest (31), d’un projet d’une résidence services seniors d’une centaine de logements et d’une trentaine de logements sociaux. Architecte : Jean-Luc Martineau (Montpellier). La livraison est prévue en 2025. Autre projet, à Toulouse, un programme d’accession à prix maîtrisés de 80 logements dans le quartier d’Empalot. Des négociations sont en cours avec Oppidea pour modifier les typologies de logements. « Si les logements sont trop grands, nous aurons des difficultés de vente aux propriétaires occupants. Cette frange de la clientèle, importante quand on vend à l’unité, est de moins en moins financée », analyse-t-il.  
Coté sur Euronext Growth Paris, Uniti Habitat est spécialisé dans la promotion et l’exploitation de résidences seniors abordables (après le rachat, en 2017, du Varois Aquarelia), de logements sociaux, en accession abordable et en investissement locatif. Uniti Habitat, classé 21e promoteur français dans la catégorie logement résidentiel, affiche environ 4.500 lots vendus en bloc en 2022.  

Patrick Martin, Medef

En ouverture de la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France), ce 28 août à l’hippodrome de Paris-Longchamp, le nouveau président du Medef a fustigé, devant la Première ministre Elisabeth Borne, « les délires normatifs », citant le Zéro artificialisation nette en exemple, et demandé pour les patrons une stabilité réglementaire et fiscale, en réitérant le souhait d’un arrêt rapide de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises). « On l’arrêtera le plus rapidement possible, avant la fin du mandat (2027), en tenant compte de la nécessité de maintenir la trajectoire de maîtrise de nos finances publiques, a rétorqué la Première ministre. Si on ne respecte pas nos objectifs de réduction de la dette, cela aurait un impact immédiat sur les taux d’intérêt, et donc sur notre activité économique. Le contexte macroéconomique est plus incertain. » 
Si Patrick Martin « s’inquiète de la rapidité d’exécution des décisions aux États-Unis, comparée à l’Europe. Mais le Medef demeure pro-européen. Nous émettrons une plateforme de proposition en faisant valoir notre thèse de la croissance responsable, dans le cadre des élections européennes de 2024 ». Le patron des patrons a cité une lettre reçue par le pape François (pour la laïcité, on repassera en 2024) : « Voici ce que le pape nous a écrit : ‘Quand je pense aux chefs d’entreprise, le premier mot qui me vient à l’esprit, c’est le bien commun  (…) Vous êtes un moteur essentiel de la richesse, de la prospérité, du bonheur public.’ Quel message que celui-ci ! Même si le Medef n’est bien sûr pas une organisation confessionnelle », a-t-il déclaré. L’augmentation du nombre d’arrêts maladie a également jalonné les débats. 
> Agencehv est présente à la REF Paris ces 28 et 29 août. Retour dans Midi Libre de ce mercredi, puis dans Les Indiscrétions du 4 septembre. 

Jean-François Moniotte, Département de l’Aveyron

Jean-François Moniotte, jusqu’alors DGS du Département de l’Aveyron, est nommé sous-préfet de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Jean-François Moniotte, qui a par le passé été sous-préfet de Lodève (34), signe ainsi son retour dans le corps préfectoral. Au Département de l’Aveyron, son successeur n’est pas encore connu. 

Bruno Chichignoud, Hab-Fab

Il devient directeur général de Hab-Fab, une société coopérative d’intérêt collectif, dont le métier est d’accompagner les projets d’habitat participatif en Occitanie. Auparavant, il était directeur de la Maison des adolescents de l’Hérault (MDA 34).

Jacques Lucbereilh, sous-préfet de Béziers

Jacques Lucbereilh est nommé sous-préfet de Béziers pour trois ans, apprend-on sur Legifrance (cliquer ici). Depuis 2018, cet énarque (promotion René Char) était sous-préfet de Reims. Parmi les centres d’intérêt de ce Palois né en 1962, évoque son CV mis en ligne sur la préfecture de la Marne : les échecs et le rugby. 

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Décodage

On perce le coffre-fort

Devant les magistrats.

André Cabrol, ancien maire de Lacaune (81) et Érick Gay, ex-président du spécialiste de l’éolien Valeco (groupe allemand EnBW) aujourd’hui à la tête du véhicule d’investissements Eoden*, sont renvoyés pour prise illégale d’intérêt devant le tribunal judiciaire de Castres le 5 septembre à 9h. Tous deux sont poursuivis pour des faits remontant entre 2008 et 2011. L’ordonnance de renvoi est disponible en cliquant ici.
* Eoden rachète le golf de Massane à Baillargues, pour Les Échos, avril 2020, à (re)lire en cliquant ici.

Le château de Cassan (34) à la vente.

Dominique Lebel, fondateur du groupe immobilier Sercib, actuel propriétaire du château de Cassan (Roujan – 34) et , surnommé ‘Versailles du Languedoc’, met en vente son joyau, pour la coquette somme de 25 M€. Agence immobilière : Sotheby’s Montpellier (Bruno Zermati). Si vous n’avez pas les moyens, vous pouvez toujours le visiter lors des Journées européennes du Patrimoine, les 16 et 17 septembre.

Agtech : Abelio (Toulouse) lève 4 M€,

indiquent ce 28 août nos confrères de La Lettre M. Fondée et dirigée par Grégoire Dupré, la start-up toulousaine entend « étendre à l’arboriculture et à la viticulture l’offre initialement conçue pour les céréaliers : une solution permettant, à partir de données météorologiques et d’images captées par drone, d’optimiser la fertilisation azotée et l’irrigation et de mieux anticiper les maladies », précise encore l’hebdo économique dans sa newsletter.

Emploi : un groupement d’employeurs en Lozère.

Le CRGE (centre de ressources pour les groupements d’employeurs) Occitanie crée le Groupement d’Employeurs Assoc’Emploi (6 associations), avec le soutien de la commune de Mende, de la communauté de communes Cœur de Lozère, de la Dreets Occitanie et de la Région Occitanie. Les premiers emplois à venir : éducateur multi-sport, agent de développement et coordination, chargé de communication.
Directeur du CRGE Occitanie : Pierre-Olivier Navarro. Président : Benjamin Chevalier. « Même si aujourd’hui nous sommes très bien reconnus par nos parties prenantes, il faut encore que l’on accélère et que l’on se déploie, notamment auprès des départements et des EPCI (communautés de communes), qui ont dans leur giron la partie développement économique », indique ce dernier dans une interview (à lire en cliquant ici).

« Vers une démocratisation de l’activité entrepreneuriale en France » :

c’est la tendance qui se dégage du ‘Global Entrepreneurship Monitor’, réalisé suite à deux récentes études du Labex Entreprendre (équipes de l’Université de Montpellier et de Montpellier Business School). « L’intention entrepreneuriale (16,9 % en 2021 à 18,8 % en 2022) et le total de l’activité entrepreneuriale émergente (TAE : 7,7 % à 9,2 %) évoluent favorablement », indique Labex Entreprendre. Les moins de 35 ans ont une « vision plus positive de l’entrepreneuriat en termes de carrière souhaitable ou de volonté de faire une différence dans le monde. Le pourcentage des jeunes qui affirment connaître des entrepreneurs est plus élevé, tout comme le niveau d’intention entrepreneuriale ». Consulter le rapport en cliquant ici.

La folle (et discrète) croissance d’Axeptio.

Fondée et dirigée par Romain Bessuges-Meusy, Axeptio (Montpellier), qui commercialise depuis 2019 une plateforme de gestion du consentement, n’a pas levé pour rien 3,5 M€, en mai, auprès d’Isai, Evolem et Ovni Capital. De source proche, le chiffre d’affaires connaît une croissance d’environ 5 %… par mois ! « Au démarrage, Axeptio réalisait 5 k€ de chiffre d’affaires par mois. Actuellement, c’est 250 k€ ! », confie un investisseur. L’une des clés du succès : Axeptio a fait le choix, dès le départ, d’être visible sur ses quelque 60.000 sites partenaires (gestion de cookies), « alors que les concurrents sont, eux, en marque blanche ». L’ambition est de déployer à l’international une plateforme favorisant la navigation des internautes. Ces derniers pourront configurer leurs consentements sur les sites web, sans devoir cliquer sur les cookies à chaque navigation.

Extension d’une zone d’activités à Sigean (Aude).

La SARL CEPI (Cab Etudes Promotions Investissements, Catherine Hellsten, Perpignan) porte un projet de nouvelle zone d’activité dédiée à l’artisanat, au commerce et à l’hôtellerie à Sigean (Aude, maire : Michel Jammes). L’aménagement prévoit un maximum de 17 lots, sur 2 hectares. Cette ZA sera implantée dans la continuité de la zone existante Le Peyrou. Architecte : Jérôme Py (Leucate). Sur son site web, la commune fait d’ailleurs mention du projet de redynamisation de la zone d’activités du Peyrou, vaste de 11 ha et située au nord-ouest de la ville. « Le nouveau PLU va permettre à la municipalité d’ouvrir près de 3 ha de terrains supplémentaires à la construction afin de pouvoir étendre la zone d’activités, saturée depuis une dizaine d’années », peut-on y lire.

Feria d’avant feria.

Réactivée par Gilbert Comos (FFB 34), l’antenne historique de la FFB de Béziers a rassemblé 400 acteurs du bâtiment du Biterrois, le 8 août, veille du début de la feria. « C’était une soirée axée sur la convivialité et le partage, en présence de Bertrand Couronne, président des Arènes de Béziers et d’Agripal Clôtures, et également vice-président de la FFB 34 », confie Gilbert Comos, futur président de la FFB 34 (lire en « Trois questions à »).

CibleWeb Connect : événement e-commerce BtoB, le 21 septembre à Montpellier et le 9 novembre à Toulouse

CibleWeb Connect : événement e-commerce BtoB, le 21 septembre à Montpellier et le 9 novembre à Toulouse

Le e-commerce dans tous les détails. L’agence CibleWeb, dirigée par Guilhem Gleizes, organise l’événement ecommerce BtoB « CibleWeb Connect », le 21 septembre à Saint-Jean-de-Védas (siège de Midi Libre) et le 9 novembre à Toulouse (Stade Toulouse). Parmi les thématiques abordées : les aspects de la création d’un site e-commerce ; le référencement naturel SEO (intervenant : CibleWeb) ; L’encaissement des paiements en ligne (intervenant : CIC) ; La gestion des flux produits (intervenant : Iziflux) ; La livraison e-commerce (intervenant : DPD) ; Le pilotage financier en e-commerce (intervenant : Axylis) ; La relation client e-commerce (intervenant : ElitePhone). Le programme et le formulaire d’inscription disponibles en cliquant ici.
« Il n’y avait rien sur le commerce électronique sur le territoire d’Occitanie. Et il n’y a pas de club régional des e-commerçants. Ce n’est pas normal, explique Guilhem Gleizes, gérant de CibleWeb (25 salariés, CA : 1,2 M€). D’autant plus que les PME sont très en retard en matière d’e-commerce, par rapport à d’autres régions. Il n’y a pas encore l’offre critique au niveau des prestataires. Encore trop peu de commerçants se dotent d’un site web comme d’un complément multi-canal. Heureusement, des stratégies se mettent en place : fournitures de matériel pour les centres hospitaliers, GDC (Chauss’34), Chavin pour le vin sans alcool, domaines viticoles, ou encore la marketplace Jumpl lancée par Amixys, un fabricant de robots ménagers basé à Fabrègues (34)… » 

Encore quelques jours pour candidater à la 5e saison du prix Innover à la campagne.

L’appel à candidatures de la saison 5 du Prix innover à la campagne est clôturé le 3 septembre, indique sur son site Ad’Occ, l’agence de développement économique de la Région Occitanie. Ce concours vise à valoriser l’entrepreneuriat hors des métropoles dans tous les secteurs d’activités et l’innovation dans les territoires. En 2022, il avait réuni près de 200 candidats, émanant de l’ensemble des régions de France. Le Grand prix Occitanie avait été attribué à Nereus, société installée au Pouget (34), qui a mis au point un procédé innovant de tri des déchets liquides et dont la technologie brevetée permet d’extraire, par séparation, une eau de qualité potable et d’autres matières prêtes à l’emploi pour leur valorisation énergétique ou comme engrais. Pour candidater au prix, cliquer ici.

Alès : Schneider Electric investit près de 5 M€ dans la décarbonation de son site industriel.

Spécialisé dans la production de disjoncteurs modulaires et de sous-ensembles thermiques sur machines pour le marché industriel international, Schneider Electric (92) inaugure le 20 septembre les solutions de décarbonation et d’économies d’énergie mises en place sur son site de production Merlin Guerin (MG) Alès (30). L’entreprise a déjà injecté 2,5 M€ sur un projet qui représentera au total 4,5 M€ d’investissements d’ici 2025. L’investissement bénéficie du soutien de la Région Occitanie, précise l’invitation presse. Seront présents lors de l’inauguration Laurent Bataille, président de Schneider Electric France, Michel Marmet, directeur de l’usine MG Alès, et Patrick Malachane, directeur de la production de MG Alès.  

Eau : l’exemple israélien. 

Le 12 septembre, la CCI Hérault, présidée par André Deljarry, la Chambre de commerce France Israël et Montpellier Méditerranée Métropole organisent à Montpellier, dans les locaux de la CCI (Hôtel Saint-Côme) la « Journée France – Israël : eau et santé globale, deux enjeux de coopération », lit-on dans un post LinkedIn. « 80% des eaux usées sont réutilisées en Israël et cela depuis les années 1980 (contre moins de 1 % en France, note). Nous pourrions, une énième fois, mentionner le retard hexagonal sur cette pratique, mais ce n’est pas tellement la philosophie Ecofilae. Faisons mieux encore : partageons les savoirs, croisons les parcours, innovons en expérimentations », explique Ecofilae. 
Sur la première table ronde « Santé / Innovation / Alimentation » interviendront Christophe Bonnel (CHU de Montpellier, CHU de Nîmes), David Heuze (MedinCell) et Galia Barkai (Hôpital Chaim Sehba, Tel Aviv). S’en suivra, à 15h30, une conférence sur l’eau (présentation du centre Unesco, plan Eau national et régional, présentation du plan national israélien et de la réutilisation des eaux usées traitées) avec les prises de parole d’Éric Servat (Centre International Icireward Unesco sur l’Eau de Montpellier), Ravid Levy (WaterEdge.IL), Lior Asaf (ministère des Affaires étrangères de l’État d’Israël), et Nicolas Condom (Ecofilae). 
Inscription ici.  

Enquête publique sur la création d’un crématorium à Narbonne (11).

Cette enquête publique se déroulera du 28 août au 28 septembre. Le projet est porté par la Société du Crématorium de Sainte-Rose. L’avis d’enquête publique en cliquant ici. Maire de Narbonne : Didier Mouly.

Viticulture : financements complémentaires pour la distillation de crise. 

L’enveloppe 2023 dédiée à la distillation de crise est portée de 160 M€ à 200 M€. Faite le 25 août par Marc Fresneau, le ministre de l’Agriculture lors d’un déplacement à la distillerie d’Olonzac (34), cette annonce fait suite aux retours bien plus importants que prévu de l’appel à la souscription lancé par FranceAgriMer cet été. Cette enveloppe d’aide à la distillation de crise vise à soutenir la filière vin, qui fait face à d’importantes perturbations de marché sur les segments des vins rouges et rosés AOP et IGP, notamment. Plus à lire en cliquant ici.

Rugby et RSE en Aveyron. 

Le 28 septembre se tiendra à la Maison de ma Région de Millau (12) « La mêlée des entreprises engagées », un « afterwork mêlant pratique sportive accessible à tous et échanges sur la RSE », annonce Ad’Occ Territoires et entreprises, partenaire de l’événement, sur son profil LinkedIn. Au programme, un challenge sportif autour de la pratique du rugby, des ateliers RSE visant à partager des bonnes pratiques pour développer « l’équipe entreprise », et la remise de places pour la Coupe du monde de rugby (qui débute ce 8 septembre en France), offertes aux équipes gagnantes. Les entreprises peuvent s’inscrire par équipes de 6 avant le 21 septembre à l’adresse mail maisonregion.millau@laregion.fr

Assises de la RSE.

Le D.AV.O.S. des PME (acronyme signifiant ‘Dernier avis de vigilance des organisations solidaires des petites et moyennes entreprises’) organise le 4e forum des Assises de la RSE le 30 septembre dans les locaux de Montpellier Business School, lit-on sur leur site internet. L’événement tournera autour de la question « Suis-je concerné par la RSE et si oui, comment l’appréhender ? » « Ce ne sera pas le procès de la RSE, mais nous tâcherons d’évaluer en quoi et comment chaque structure est impactée par cet engagement. Nous étudierons les éléments qui sous-tendent la démarche pour en tirer des orientations concrètes », précise l’organisme.  

Transport et stockage d’hydrogène. 

La CCI Aude organise le 14 septembre un webinaire sur le thème « Décryptage de la chaîne de valeur hydrogène », de 9h à 10h30. Au programme : présentation de la chaîne de valeur de l’hydrogène avec un focus sur le stockage et le transport par Jean-Erik Starlander (France Hydrogène), panorama des projets de la région Occitanie avec Benjamin Fèvre (HyDeO / Ad’Occ), présentations des projets de Terega par Laëtitia Mahenc, du projet d’Eureteq par Nicolas Azan et de la communauté hydrogène Occitanie de la CCI Business par Marine Harguindeguy. Plus d’infos en cliquant ici.  

Parc Industries Or Méditerranée à Mauguio (34) : face aux galères de circulation, la grogne des entreprises 

Parc Industries Or Méditerranée à Mauguio (34) : face aux galères de circulation, la grogne des entreprises 

Des entreprises tech de pointe, comme Zimmer Biomet et MG Développement, une visibilité parfaite le long de la voie express : sur le papier, tout roule pour la nouvelle zone d’activités PIOM (Parc Industries Or Méditerranée), portée par la communauté d’agglomération du Pays de l’Or à Mauguio (34). « La zone progresse, des bâtiments sortent, des emplois arrivent, c’est très bien. Mais au niveau des infrastructures, cela ne suit pas, pointe Sébastien Lamazère (Maisons et Jardins, Fréjorgues Est, 4 salariés), membre de l’association Défense Fréjorgues Mauguio (45 adhérents, présidente : Élizabeth Castanier (Odea Promoteur). Un accès dédié a été aménagé depuis la voie express, mais pas une sortie. Comme chaque nouvelle entreprise arrive en moyenne avec 50 salariés, il y a un vrai problème de circulation, en sortie de la zone, chaque jour de la semaine entre 16h30 et 18h30, car les flux des salariés de PIOM viennent s’ajouter à ceux des salariés des entreprises déjà implantées dans les zones Fréjorgues Est et Ouest. Il faut parfois 45 mn pour faire moins d’un kilomètre. Au-delà des bouchons créés, cela peut poser un problème de sécurité. Nous demandons une 2e sortie, soit à partir de PIOM, soit à partir de la zone de l’aéroport. » 
« Les navettes mises en place par le Pays de l’Or sont une première solution appréciée », tempère Damien Radier, expert-comptable, associé au cabinet In Extenso et vice-président de l’association DFM. Une passerelle piétonne, reliant Fréjorgues Est et Ouest au-dessous ou au-dessus de la 2X2 voies, est souhaitée. « Mais elle est jugée trop compliquée et coûteuse, à environ 10 M€. Une solution aérienne est rendue complexe par le fait que des bateaux, à bord de poids lourds, circulent sur la 4 voies, vers la mer. Une solution souterraine est également problématique, du fait de l’inondabilité. »  

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Zoom

Une info passée au crible

Perpignan : Guasch&Fils investit 14 M€ dans une unité de transformation de charcuterie 

Les lobbies anti-viande ne font pas reculer le catalan Bernard Guasch, président de la société éponyme spécialisée dans l’abattage, de la découpe et de la transformation des viandes, ancien joueur de rugby à XIII et président des Dragons Catalans. Pour accompagner la croissance de la branche charcuterie, Guasch&Fils injecte 14 M€ dans la création, à Perpignan, d’un atelier de transformation de 3.500 m². 

Soutiens. L’investissement est soutenu à hauteur de 2,5 M€ par France Agrimer au titre de la structuration de la filière viande et de la décarbonation des outils de production industrielle, la Région Occitanie, le Département des Pyrénées-Orientales et Perpignan Méditerranée. Le reste est financé en autofinancement et par un prêt de 8,5 M€ contracté auprès de la Banque Populaire du Sud, du Crédit Agricole du Languedoc, du CIC, du Crédit Mutuel Arkéa et de la Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon.  

Architecte auvergnat. Ce site, conçu par BAK Architectes (Puy-de-Dôme) et prévu pour mai 2024, supplantera l’unité actuelle de Toulouges. Mise en service en 1996, celle-ci peine aujourd’hui à suivre le rythme de production. La future usine permettra « de doubler, voire tripler, la capacité de production de charcuterie cuite et sèche », détaille Xavier Raynaud, responsable de projets. L’ensemble intégrera « toutes les contraintes frigorifiques et techniques, avec des moyens de manutention aérienne, pour bouger les cadres de séchage ». Par exemple, la cuisine sera réaménagée pour les produits cuits, avec de nouveaux outils de production et de nouvelles gammes de séchoirs. Une vingtaine d’emplois vont être créés à terme.  

Dans la zone de Torremila. Ce projet prend place dans la zone de Torremila, proche de l’aéroport, où Guasch est déjà implanté depuis 2015, avec deux unités de transformation de viande et le siège social. Au total, Guasch traite environ 7.000 tonnes de viande par an, et prévoit d’atteindre 8.500 tonnes d’ici à 2025. Très implanté auprès de 700 artisans-bouchers catalans, audois et ariégeois et des rayons traditionnels des grandes surfaces de la région, Guasch&Fils prospecte désormais la métropole montpelliéraine. « La vocation de charcutier se perd. C’est terrible, car c’est un métier extraordinaire, observe Bernard Guasch. De fait, on se substitue à lui, en fournissant des produits catalans, certes industriels mais avec une identité locale et des agneaux, veaux, porcs, bœufs…, élevés en Occitanie. » La PME, qui emploie 200 salariés pour un chiffre d’affaires de 57 M€, est aussi positionnée sur le négoce de volailles, surgelés, produits festifs et gastronomiques. 

Extension à venir de l’abattoir. L’abattoir de Perpignan, relié par un tunnel froid à Guasch, son principal client et actionnaire, va par ailleurs être étendu, pour faire évoluer son tonnage annuel de 5.500 à 7.500 tonnes. « Le marché l’attend. Il n’y a plus d’abattoir à Narbonne, Carcassonne et Béziers », conclut le dirigeant. 

Le recrutement, point noir. Le recrutement d’ouvriers spécialisés est le point noir pour Guasch&Fils. « C’est de plus en plus difficile de recruter et de fidéliser des jeunes, soupire Bernard Guasch, 63 ans, issu d’une famille de réfugiés républicains espagnols, qui a placé deux de ses fils à la direction de la PME familiale. Il y a beaucoup de problèmes de compétences, de ponctualité, d’arrêts-maladie à répétition… » Pour répondre aux besoins en ouvriers spécialisés liés à la future extension de l’abattoir, les services RH étudient un recours à une main-d’œuvre étrangère, venant d’Amérique du Sud et des pays de l’Est. « Nous essayons les recrutements locaux. La Chambre départementale de métiers nous aide dans la recherche d’apprentis. Il faut réapprendre ces métiers, qui ne sont plus enseignés », conclut-il. 

> À lire dans Les Échos print et web, cette semaine.   

3 questions à

Gilbert Comos, FFB 34

«  Défendre les valeurs de nos entreprises »

Sauf en cas de conflit atomique mondial, le vice-président de la FFB 34 (Fédération Française du Bâtiment de l’Hérault, plus de 800 entreprises adhérentes, 10.000 salariés), également président du Geiq BTP 34, sera élu président de la fédération professionnelle le 20 septembre. Il est en effet le seul candidat. Originaire de Béziers (34), âgé de 54 ans, avec une formation initiale de conducteur de travaux et dans le génie civil, Gilbert Comos succèdera à Thierry Ducros, président depuis 6 ans. La passation de pouvoir est prévue le 5 octobre. Gilbert Comos est DG délégué, associé avec Alain Dubois et Marie-Hélène Rouge, de Giraud Midi-Pyrénées, entreprise de bâtiment implantée à Montpellier et Ramonville-Saint-Agne (140 salariés, environ 60 intérimaires, CA : environ 30 M€).
« Trois questions à », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Gilbert, quels sont, dans les grandes lignes, les piliers de ta candidature ?
Je veux défendre les valeurs portées par nos entreprises adhérentes : éthique et respect de la législation et de la sécurité, professionnalisme et goût du travail bien fait, insertion, formation des jeunes et intégration de nouveaux profils. Je souhaite, par opposition, lutter contre des organisations qui desservent la profession, en n’étant ni engagées sur le territoire et pour son développement. Elles vampirisent notre métier, ne forment pas nos jeunes, ne contribuent pas à valoriser nos métiers, et sont un frein pour tous ceux qui s’inscrivent dans la loi, l’éthique, l’intérêt collectif. Je ne veux plus que nos entreprises soient assimilées à ces organisations ! Alors que nous exerçons un métier, eux font des affaires.
Par ailleurs, nous avons besoin de plus d’écoute de la part des décideurs. Les élus doivent être plus attentifs aux entreprises retenues dans les marchés publics. Des entreprises solides et structurées perdent des marchés face à ces fameuses coquilles vides. Pour quelles raisons, si ce n’est seulement pour une question de prix ? Mais on ne peut pas comparer des choux et des navets ! (sic) Et les économies réalisées aujourd’hui par certaines collectivités, elles les paieront dis fois dans les rénovations nécessaires de demain, du fait du travail mal fait par ces organisations. Cette volonté fonctionne aussi vis-à-vis des promoteurs immobiliers. En clair, « dis-moi qui tu fais travailler, je te dirai qui tu es ».

Quel regard portes-tu sur le climat des affaires en cette période de rentrée ?
Le marché est plutôt porté par la commande privée et le secteur du logement dans l’Hérault. Aujourd’hui, ce marché s’effondre. Cela nous impacte fortement. Nous sommes à la croisée des chemins. Soit il se passe quelque chose, soit nous courons à la catastrophe. Avec le risque que les entreprises les plus vertueuses, jouant le jeu de la formation et des augmentations de salaires, disparaissent en premier. Encore une fois, les donneurs d’ordre doivent être attentifs avec qui ils traitent les marchés. Si la première expérience professionnelle des jeunes est avec des organisations éphémères, sans foi ni loi, faisant travailler de la main-d’œuvre en détachement, on les perd définitivement.

Un mot sur Thierry Ducros, ton ‘futur prédécesseur’ à ce poste, par ailleurs président de l’Union des Métiers du Bois-FFB (article de BoisMAG, fin juillet, à ce sujet, en cliquant ici) ?
Thierry a réalisé un travail formidable dans la mutation de notre Fédération, notamment en concrétisant le déménagement de Prés d’Arènes vers le Domaine de la Providence. Il me laisse un outil et des infrastructures, que nous devons faire vivre et animer. À noter que sur 36 ans, il n’y a eu que trois présidents de la FFB 34 : Michel Fromont, Patrick Ceccotti puis Thierry Ducros. J’espère être digne de leur héritage.

La HV Touch

Conseil RP

C’est la reprise, et avec elle, son cortège d’événements, que vous pouvez d’ailleurs retrouver dans notre rubrique « Agenda » (en cliquant ici). Agencehv aura le plaisir d’animer plusieurs débats en septembre (rubrique « Newsroom », en cliquant ici). Un petit conseil : n’hésitez pas à prévoir, dans le budget des événements, un poste « Livre Blanc » ou « webzine ». En effet, il se dit toujours des choses très intéressantes lors de ces multiples débats. Et il est important de les retranscrire, de façon attrayante, sérieuse et journalistique, pour prendre acte. Ce type de document permet de valoriser votre manifestation auprès des intervenants, du public, des partenaires… La tendance émerge d’ailleurs. Agencehv a le plaisir de rédiger deux Livres blancs, l’un pour la Fondation de la Mutuelle des Motards suite à un colloque médical, en juin, sur une meilleure prise en charge des traumatisés crâniens, l’autre sur la vigne à l’heure du réchauffement climatique, pour l’association Vinseo, le 16 novembre. Et, preuve de notre savoir-faire, nous venons de boucler le webzine sur notre soirée réseaux du 14 juin dernier à Lunel (à lire en cliquant ici).

La phrase

« Le neuf c’est l’ancien. Dans le secteur du bâtiment, responsable de près d’un tiers de nos émissions de gaz à effet de serre, le meilleur moyen de baisser la consommation, c’est tout simplement de moins construire. L’énergie la moins polluante est celle qu’on ne consomme pas. (…) Le marché du bâtiment va se contracter fortement sur la construction neuve et connaître une forte hausse vers la rénovation du bâti existant. Même si nous sommes encore aujourd’hui plongés en plein dans cette culture marchande, où les bâtiments neufs sont des produits et où l’on préfère jeter plutôt que réparer, il y a fort à parier que devant l’ampleur de la crise qui s’annonce, les consciences finissent par évoluer. » 

Yann Legouis, architecte associé au sein de Sapiens Architectes (Paris et Montpellier), nouveau maître de conférence associé à l’École d’Architecture de Montpellier (la citation ci-dessus est extraite de sa note de motivation), dans un post LinkedIn à lire en cliquant ici.

On s’en fout

Réveil à 4 heures du matin, un lundi, ça pique. Mais c’est la rentrée, la vraie, après deux semaines de reprise sur un faux rythme encore estival. Autant se donner une bonne claque pour bien comprendre que le match recommence. Direction la Rencontre des Entrepreneurs de France à l’hippodrome de Longchamp, pour deux jours d’échanges, rencontres, rédactions, ces 28 et 29 août.

Plaisir de retrouver, pour sûr, la délégation importante du Medef Occitanie – une centaine de patrons. Avec un peu de chance et d’audace, la pêche aux informations sera miraculeuse. Plaisir, aussi, de côtoyer des confrères de la presse nationale, d’entendre parler anglais, et de me dire que, décidément, je ne veux pas mourir sans Toeic. Deux jours au cours desquels je questionne, prospecte, écoute, note, enregistre, réfléchis, crois ce que dit mon interlocuteur, parfois ne le crois pas. J’imagine et dessine mentalement les sujets qui pourront noircir les pages et écrans des médias partenaires. Quelque part, oui, après 22 ans d’exercice, je suis toujours amoureux de mon métier de journaliste. J’espère que ça se lit.

Une anecdote, pour finir. En arrivant à la gare de Lyon, une question existentielle m’étreint : taxi ou transport en commun ? Je peux, après tout, me payer le taxi, à défaut de porter une Rolex au poignet. Mais une voix (voie, aussi), intérieure me pousse à m’engouffrer dans la bouche de métro. Pas par souci d’économie. Par envie de rester connecté. Changement de ligne, puis bus, puis marche, avec un entrepreneur catalan, rencontré sur la ligne 70. À un arrêt, une dame âgée court pour ne pas rater son bus. On interpelle le chauffeur pour qu’il l’attende. En bon titi, il plaisante « Les femmes, ça court toujours », tout en ouvrant la porte à l’intéressée essoufflée. Arrivés dans les parages de l’hippodrome, ce même chauffeur nous explique l’itinéraire piéton à suivre – inutile, à l’heure des applications, mais comme il est décidément sympathique, nous écoutons ces explications, auxquelles souscrit la dame âgée. On s’en fout, oui. Mais ça faisait partie du voyage. Je ne pouvais pas ne pas le raconter ! 

Ça pousse

Ils et Elles bâtissent nos villes

Les Nouveaux Constructeurs et TDS Promotion remportent un programme de 19 000 m² de plancher auprès du groupe SERM/SA3M – Altémed

Comme révélé dans Les Indiscrétions du 10 juillet, Les Nouveaux Constructeurs et TDS Promotion remportent ensemble, à parité, le lot I de la Zac République de Montpellier. L’attribution a été faite par la SERM/SA3M – Altémed et la Métropole de Montpellier. D’une surface totale de 19.000 m² de plancher, ce lot comporte la réalisation de 187 logements (sociaux 33 %, abordables 17 %, intermédiaires 16 % et libres 34 %), 4.100 m² de bureaux réversibles, autrement dit conçus pour pouvoir être convertis en logements d’habitation, 1.400 m² de commerces, 450 m² de locaux pour la logistique et 170 m² où prendra pied une galerie d’art. Architectes : Archikubik (Barcelone), Farshid Moussavi Architecture (Londres) et Samantha Dugay (Montpellier). Le chantier démarrera au 2e trimestre 2024, pour une livraison au 1er trimestre 2026. Il complètera le quartier Port Marianne, « en intégrant une diversité de fonctionnalités », souligne André Costa, le gérant de TDS Promotion. Le promoteur livre des visuels de la future opération sur Linkedin (cliquer ici).

Selvea mobilisée sur la rénovation du Centre sportif départemental de Méjannes-le-Clap

Selvea, le spécialiste de la construction modulaire en bois bas carbone, n’a pas chômé cet été. Basée à Vendargues (34), la société (45 collaborateurs – CA 2022-2023 : 4,5 M€) a, parmi ses commandes, livré un ensemble gymnase / vestiaires, destiné au Centre sportif départemental de Méjannes-le-Clap. Réalisé en collaboration avec le spécialiste des espaces sportifs SMC2, cet ouvrage en structure bois et toile semi-translucide (conception : Brel Architecture) s’inscrit dans le cadre du programme de rénovation qu’a engagé le Département du Gard au centre sportif départemental de Méjannes-le-Clap en vue d’y accueillir des préparations d’athlètes aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Présidée par Sylvain Fourel, également président de Fibois Occitanie (l’interprofession de la filière forêt bois en Occitanie), Selvea a développé une solution modulaire innovante alliant performance thermique et respect de l’environnement, à base de matériaux de structure et d’isolation 100% biosourcés, adaptés à la règlementation thermique RE2020.
> Les photos du chantier en cliquant ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Au marché

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

Agriculture ‍🌾

Occitanie Ouest 

Toulouse Métropole lance un avis pour la fourniture de produits horticoles

Aménagement 🏗️

Occitanie Ouest 

La commune de Saint Geniez d’Olt et d’Aubrac lance un avis pour le marché de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement d’espaces publics.  

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

La communauté de communes de la Vallée de l’Hérault lance un avis pour la restructuration de la chapelle de l’ancien pénitencier

La mairie de Béziers lance un avis pour le remplacement des menuiseries et création de la climatisation des salles d’exposition

Pyrénées-Orientales Aménagement lance un avis pour la maîtrise d’œuvre dans le cadre d’une réhabilitation d’un ancien hangar viticole en salle polyvalente sur la commune de Lesquerde

La commune d’Argelès-sur-Mer lance un avis pour la rénovation et l’extension de l’office municipal de tourisme

La mairie du Barcarès lance un avis pour le marché de travaux de création d’un espace ludique sur la place de la République

La commune de Perpignan lance un avis pour la construction de la maison de quartier Mailloles à Perpignan

Occitanie Ouest 

La Spl Arac Occitanie lance un avis pour les travaux pour l’extension du lycée Françoise à Tournefeuille

La communauté d’agglomération du Grand Cahors lance un avis pour la maîtrise d’oeuvre pour l’aménagement d’un centre technique voirie à Catus

Le Conseil départemental de l’Ariège lance un avis pour les travaux d’ossature métal, de couverture, de serrurerie et de menuiseries alu au collège Louis Pasteur à Lavelanet

La commune de Toulouse lance un avis pour les travaux de construction du pôle ludique et de loisirs Bagatelle

Le Grand Ouest Toulousain lance un avis pour la rénovation de la maison des habitants de la vallée de la Save à Lévignac

Communication 📣

Occitanie Est 

La Ville de Pérols lance un avis pour la régie publicitaire de divers supports de communication

Déchets 🗑️

Eau / Assainissement 💧

Urbanisme 🏙️️

Occitanie Est 

La commune de Banyuls-sur-Mer lance un avis pour les travaux de requalification du Front de mer

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La commune de Toulouse attribue le marché de travaux de remplacement des menuiseries de la coursive et fermeture de l’extension du réfectoire du groupe scolaire Fourtanier à labastere 31. Valeur totale du marché : 142 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de détection et géolocalisation des réseaux enterrés au groupement Genimap/Vrd Tect/Cb Detections/Galile, à Creat31 et à Tecnisol. Valeur totale du marché : 900 000 euros.

Sète Agglopôle Méditerranée attribue le marché d’impression de supports de communication pour la ville de Marseillan à Jf Impression. Valeur totale du marché : 360 000 euros.

Le Sdis attribue le marché de travaux de réhabilitation et extension du bâtiment de la direction départementale du Sdis 66 à perpignan Charpentes Tradition, asten, sarl Villodre. La liste des autres titulaires est à consulter ici. Valeur totale du marché : 1 877 302,49 euros.

Le centre hospitalier de Carcassonne attribue le marché d’assistance technique à la maîtrise d’ouvrage pour une extension accueil des urgences à la société egis conseil. Valeur totale du marché : 102 150 euros.

La mairie de Béziers attribue le marché de création d’une liaison piétonne et rénovation d’un mur en pierre à Travaux Publics Sicilia Manuel. Valeur totale du marché : 181 500 euros.

La commune de Perpignan attribue le marché d’accord-cadre à bons de commande relatif à la Maîtrise d’oeuvre Urbaine et Sociale (Mous) – Relogement et accompagnement sanitaire et social renforcé à Urbanis. Valeur totale du marché : 500 000 euros.

La Région Occitanie attribue le marché d’acquisition de véhicules spéciaux d’occasion et services associés pour les services portuaires de la Région à midi Pyrenees Vehicules Industriels Nord et colvemat Sud. Valeur totale du marché : 200 000 euros.

Plus de marchés ici

La commune de Toulouse attribue le marché de travaux de construction d’un relais petite enfance à edifice Toulouse Batiment, couffignal, sud Menuiserie Aluminium Profiles. La liste des autres titulaires est à consulter ici. Valeur totale du marché : 622 822,05 euros.

L’agenda

SEPTEMBRE

Lundi 4 septembre : 

Rendez-vous Via Innova pour son deuxième appel à candidatures TTM Factory à Via Innova (Lunel). Inscription ici.

Mercredi 6 septembre : 

3e Club des Entrepreneurs MedVallée sur le thème « L’IA, plus qu’un outil poiur la santé ? », coorganisé par MedVallée Montpellier et la Banque Populaire du Sud au Château de Flaugergues (Montpellier). Inscription ici.

Jeudi 7 septembre :

REF Montpellier organisée par le Medef Hérault Montpellier au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’infos ici et inscription là.

Webinaire de CleanTech Vallée, sur le thème « La décarbonation des entreprises industrielles », de 11h à 12h. Inscription et informations ici.

Vendredi 8 septembre :

Lab Littoral « Produire les énergies pour les territoires de demain », coorganisé par le Groupe La Dépêche/Midi Libre et Eolymar à L’Abbaye de Gaussan (11). Inscription gratuite et obligatoire avant le 27 août en cliquant ici.

Du 11 au 13 septembre : 

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitnaie à Montpellier. Plus d'infos ici.

Mardi 12 septembre :

REF Top Économique Occitanie sur le thème « Les relations au travail », organisé par le Medef Haute-Garonne à Toulouse, au coeur du village de la Coupe du Monde de Rugby 2023. Plus d’infos ici, et inscription là.

Rentrée économique de la CCI Gard organisée à l’Écurie Hasta Luego (940 chemin de Florival, Nîmes). Plus d’infos et inscription ici.

40 ans de Radio Aviva organisés au JAM à Montpellier. Plus d’infos ici et inscription là.

Jeudi 14 septembre : 

RDV des Jeudis à la Pépinière sur le thème « Les fondamentaux de la marque employeur », organisé par la CCI aude à la Pépinière Créaude à Castelnaudary (11). Plus d’infos et inscription ici.

Webinaire « Décryptage de la chaine de valeur hydrogène : transport et stockage d’hydrogène » organisé par la CCI Aude. Plus d’infos et inscription ici.

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club à Montpellier avec : Anne Parillaud, actrice. Plus d’infos ici.

Conférence d’Alain Bauer sur le thème « Sécurités et insécurités dans un monde chaotique », organisée par le Cercle Mozart au Domain de Puech Haut à Saint-Drézéry (34). Réservé aux membres du Cercle Mozartet à leurs invités, connaissances, amis, sur inscription préalable obligatoire (renseignements : cerclemozart@orange.fr)

Du 14 au 16 septembre :

4ème édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par l’association Le Monde Nouveau à Planet Ocean Montpellier. Plus d’infos ici.

Mardi 19 septembre :

AG UIMM Méditerranée Ouest organisée à l’UIMM Méditerranée Ouest – Occitanie (14 rue François Perroux, Zac Aftalion, Baillargues – 34). Inscription obligatoire ici.

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Béziers avec un invité d’honneur : Jérôme Kerviel, Ex-trader de la société générale et consultant. Inscription obligatoire ici.

RDV de la Banque de France en Occitanie, webinaire sur le thème « Les arnaques ». Inscription ici.

Du 19 au 21 septembre :

Salon Préventica organisé au MEET à Toulouse. Plus d'infos ici.

Plus d'événements ici

Jeudi 21 septembre :

Rentrée Solennelle de Montpellier Management (Université de ontpellier) sur le site Richter à Montpellier. Inscription ici.

Événement 100 % E-commerce organisé par CibleWeb (Midi Libre) à Saint Jean-de-Védas (Rue du Mas de Grille). Plus d’infos et inscription ici.

Vendredi 22 septembre :

« Construction et biosourcés : parlons-en ! », organisé par le Cerc Occitanie à l’espace Capdeville à l’Hôtel de Région à Montpellier. Plus d’infos ici, et inscription obligatoire avant le 11 septembre en cliquant là.

Du 22 au 24 septembre : 

23ème Salon de l’Immobilier d’Automne, organisé au Parc des expos de Montpellier. Plus d’infos ici.

Lundi 25 et mardi 26 septembre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Limoux. Plus d'infos ici.

Mercredi 27 septembre :

La Rentrée des Réseaux organisée par la CCI Hérault au Domaine d’O à Montpellier. Plus d’infos ici.

Jeudi 28 septembre : 

« La mêlée des entreprises engagées », afterwork mêlant pratique sportive et échanges sur le RSE, organisé par Ad’Occ à la Maison de ma Région de Millau (12). Plus d’infos ici.

Du 28 au 30 septembre :

1ères Journées Territoriales, fusion du Salon des Maires et des Collectivités Locales 31 et des Rencontres Territoriales Midi-Pyrénées, se tiendront à Muret (salle Horizon Pyrénées). Plus d’infos et inscription ici.

Samedi 30 septembre : 

4ème forum « Les Assises de la RSE » organisé par le D.A.V.O.S. des PME dans les locaux de Montpellier Business School. Plus d’infos ici.

OCTOBRE

Du 2 au 4 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Nîmes, Bagnols-sur-Cèze et Alès. Plus d'infos ici.

Mardi 3 octobre :

« Construction et biosourcés : parlons-en ! », organisé par le Cerc Occitanie à l’Hôtel de Région à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 5 octobre :

Conférence-débat sur le thème « Préparons l’avenir local en mobilisant l’intelligence collective », organisée par la SPL agate et le réseau Créon à l’Université de Nîmes (Site Vauban).

Vendredi 6 octobre : 

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Purple Campus Foix. Plus d'infos ici.

Vendredi 6 et samedi 7 octobre :

Assises Ora Maritima (Assises du territoire de Thau), organisées par le Syndicat mixte du bassin de Thau sur le thème de la culture du risque. Plus d’infos à venir sur le site oramaritima.fr.

Du 9 au 11 octobre :

Google Ateliers Numérique organisés par la CCI Occitanie à Lannemezan, Tarbes et Vic-en-Bigorre. Plus d'infos ici.

Mardi 10 octobre :

Les Rencontres CEA Tech, organisées à la Maison de Ma Région à Carcassonne.

20e édition de Montpellier Capital Risque, oranisée par le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole au Corum de Montpellier. Plus d'infos ici.

Jeudi 12 octobre :

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club au Domaine de Verchant : Eric Florès, contrôleur général, chef de corps des sapeurs-pompiers de l’Hérault. Plus d’infos ici.

Vendredi 13 et samedi 14 octobre :

7e édition de Futurapolis Santé, organisé à l’Opéra Comédie à Montpellier. Plus d’infos ici.

Lundi 16 et mardi 17 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Auch. Plus d'infos ici.

Mardi 17 octobre :

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Narbonne avec un invité d’honneur : Dominique Seau, Directeur Général Ergosanté. Inscription obligatoire ici.

RDV de la Banque de France en Occitanie, webinaire sur le thème « La cybercriminalité ». Inscription ici.

Du 18 au 20 octobre :

Congrès international de la RSE, organisé par la fondation Oïkos en collaboration avec Afnor Groupe, à la Cité de la RSE à Toulouse. Plus d’infos ici.

Vendredi 20 octobre :

2e édition d’ACTES – Rencontres actives pour des villes durables et désirables, organisée par la Banque des Territoires à Lézigno (Béziers, 34). Inscritpion ici.

Lundi 23 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Perpignan. Plus d'infos ici.

24 et 25 octobre :

6e Salon du Littoral organisé par L’Agence Midi Libre au Parc des Expositions de Montpellier. Plus d’infos ici.

Vendredi 27 octobre :

European Wine Day, sommet européen de la viticulture, organisé par l’Arev, Farm Europe, Iter Vitis et Recevin à Toulouse. Plus d’infos ici. Inscription auprès de Silvia Bonnet, à l’adresse mail : s.bonnet@france-sudouest.com.

NOVEMBRE

Jeudi 9 novembre à 16h30 :

Assises des Travaux Publics de la FRTP Occitanie, au Palais des Congrès de La Grande Motte.

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club au Domaine de Verchant : Julien Caligo, plus jeune Chef 2** de France 2022. Plus d’infos ici.

Du 10 au 24 novembre :

Quinzaine du Japon en Occitanie, organisée par l’association Yujo. Plus d’informations ici.

Mardi 21 novembre :

RDV de la Banque de France en Occitanie, webinaire sur le thème « Les banques en ligne ». Inscription ici.

Jeudi 23 novembre :

Rencontre Recherche & Industrie pour inover, focus élolien flottant en mer, organisé par le Pôle Mer Méditerranée au Centre du littoral et de la mer à la Station Ifremer de Sète.

Mardi 28 novembre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Montauban. Plus d'infos ici.

DÉCEMBRE

5 et 6 décembre :

10ème édition du Congrès National Bâtiment Durable, organisé par Envirobat Occitanie et Effinergie au Corum de Montpellier (34). Plus d’infos et inscription ici.

eudi 7 décembre : 

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Clubà Inter Oc – Vins Pays d’Oc IPG, à Lattes avec : Roselyne Bachelot, ancienne ministre. Plus d’infos ici.

Mardi 12 décembre : 

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Narbonne avec un invité d’honneur : Stéphane Lubrano, directeur de la mission Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan. Inscription obligatoire ici.

2024

JANVIER

Jeudi 11 janvier :

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club au Domaine de Verchant avec : Fabienne Sicot, sur le toit du monde avec 2 handicaps. Plus d’infos ici.

Mardi 16 janvier : 

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Béziers avec un invité d’honneur : Mathilde Boulachin, domaine Chavin. Inscription obligatoire ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

JOURNALISME

Pour Les Échos :

  • Guasch Distribution investit 14 M€ dans une nouvelle unité de transformation de viande à Perpignan
  • Les Laboratoires Dubernet innovent pour permettre à la vigne de mieux s’adapter au dérèglement climatique

Pour Midi Libre : Magazine « L’Immobilier » de Midi Libre, septembre. Pages Hérault (focus sur le prochain Salon de l’Immobilier) et Pyrénées-Orientales.

RÉDACTION DE CONTENUS

Magazine InSepteo, via l’agence Chirripo

Livre Blanc sur les traumatisés crâniens, pour la Fondation de la Mutuelle des Motards

Magazine « L’œil » d’Arthur Loyd Occitanie Méditerranée

ANIMATIONS

REF Montpellier, 7 septembre, table ronde « Nouveaux métiers, technologie et mode de travail, la grande rupture. Comment repenser l’emploi en 2030 à l’aube de la 4e révolution industrielle ? »

Lab Immo Midi Libre « Habiter le littoral », 13 septembre.

Le Monde Nouveau (Midi Libre/ La Dépêche), trois séquences « Pitchs Solutions ». Thèmes : « Construire un nouveau modèle économique » ; « Tourisme : sommes-nous sur la bonne voie ? » ; « Le rôle clé des influenceurs à l’âge de l’hyperconnexion / Les jeunes montpelliérains engagés ».

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.
Les Indiscrétions sont adhérentes du Spiil (Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne) depuis mars 2024.

Les dernières indiscrétions

La tech s’invite aux JO

Il y a de la sportech en « Zoom », cette semaine. Spécialisée dans les solutions audio et vidéo à destination des spectateurs et des professionnels (arbitres, entraîneurs et corps médical), Vogo, cotée sur Euronext Growth, accélère, après avoir ...

Du moulin à la baguette

La coopérative agricole audoise Arterris acquiert la majorité du capital d’Occipain, qui regroupe les enseignes de boulangerie ‘La Panetière’ et ‘Secrets de Pains’, principalement réparties dans le Sud-Ouest. Avec cette opération, Arterris se ...

On va en entendre parler

En « À l’affiche », Atelier Tuffery (manufacture de jeans) révèle sa nouvelle adresse montpelliéraine, ; En « Décodage », 100 M€ pour un plan Vélo de la Région, 30 M€ de redressements en Occitanie Est ; En « Zoom », les ambitions nationales de ...

La rédaction

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001).

En savoir plus sur Hubert

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.
Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.
Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

En savoir plus sur Sarah

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

En savoir plus sur Amélie

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

La mascotte

Vincent Riba, âgé de 20 ans, a rejoint Agencehv en alternance rédaction – community management en septembre 2023 pour deux ans. Il est actuellement en Master Sport, Événementiel et Communication à Mediaschool Montpellier.

En savoir plus sur Vincent

Passionné de rugby, Vincent se destine au journalisme sportif.

Soyez Indiscret.e.s !

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Devenir partenaire

Vous vous reconnaissez dans le ton des Indiscrétions, sérieuses sans se prendre au sérieux, utiles et futiles, bienveillantes et exigeantes ? N’attendez plus !

Share This