Bandeau Ad Occ Les Indiscretions du 6 decembre

Il est pas beau mon temple ?Semaine du 7 février 2022

LES INDISCRÉTIONS

Vos 5 minutes business en Occitanie

Suivez Les Indiscrétions sur les réseaux sociaux :

À l'affiche

À l’affiche
9

Parce qu’elles et ils le valent bien

Jalil Benabdillah, Club des ETI Occitanie

Ça peut être utile d’aller voir, un samedi après-midi, des jeunes gens taper comme des sourds dans une balle jaune avec leur raquette. Ce samedi, en marge de l’Open Sud de France Montpellier, Jalil Benabdillah, vice-président de la Région Occitanie en charge de l’emploi, l’économie, l’innovation et la réindustrialisation, annonce aux Indiscrétions la création d’un Club ETI* Occitanie, animé par l’agence Ad’Occ (DG : Nicolas Schaeffer). « Nous avons besoin des ETI. Elles se situent dans une sorte de ventre mou : on parle peu d’elles (en gros : elles font partie du paysage, et, ayant atteint un rythme de croisière, ne peuvent pas afficher d’alléchantes croissances à deux chiffres dont se targuent les entreprises beaucoup plus petites), on n’en a pas tant que cela, elles-mêmes se sentent écartées des dispositifs. Or, les ETI représentent une force de frappe énorme, en termes d’investissements, d’emploi et d’ancrage territorial. Leurs dirigeants sont très liés à leur territoire, et portent donc des emplois non délocalisables : prenez Actia à Toulouse, Algo à Carcassonne etc., confie-t-il. Cette force de frappe n’est pas assez utilisée, alors qu’elle est un maillon indispensable pour la réindustrialisation de l’Occitanie. » Par ailleurs, les ETI peuvent aussi être « des relais de décision par rapport au niveau national et international. La vision de leurs dirigeants peut nous permettre de mieux anticiper les crises, comme la pénurie de composants ». Le Club des ETI démarrera avec une trentaine d’adhérents. Les ETI membres de ce club parraineront des PME « ambitieuses, et câblées pour devenir à leur tour des ETI ».
* Pour les nuls en éco : une ETI est une entreprise de taille intermédiaire, qui compte entre 250 et 4.999 salariés. En-dessous, ce sont les PME, et au-dessus, les fameux ‘grands groupes’, où il faut faire carrière en tant que cadre à haut potentiel pour avoir réussi sa vie.

Christian Rouchon, Crédit Agricole du Languedoc

Le directeur général de la caisse régionale du Crédit Agricole du Languedoc (CAL) présente à la presse, ce jeudi 10 février aux côtés de Daniel Connart, président, le bilan 2021 et le projet sociétal 2022. L’occasion de revenir, entre autres, sur le projet de nouveau siège social – plusieurs possibilités sont à l’étude, entre maintien sur site à Maurin (34) ou déménagement dans la Zac Cambacérès à Montpellier (gare TGV). Cette semaine, nous vous révèlerons (et c’est bien parce que c’est vous) la création par le CAL d’un important fonds de dette, pour financer les entreprises en croissance dans leurs projets de développement et d’acquisition, sans dilution de capital.

Carole Delga, Le Trombinoscope

La présidente de la Région Occitanie et de l’association Régions de France est invitée à participer, ce jeudi 10 février à 18h à l’Assemblée nationale à Paris, à la cérémonie de remise des prix du Trombinoscope, qui priment les élus français ayant fait l’actualité de leur territoire. En mars 2021, Michaël Delafosse, maire de Montpellier, avait été élu « élu local de l’année » par le jury de ce même Trombinoscope. Le jury est composé de journalistes politiques.

Marjorie Tempier, Groupe Cailleau

Elle est la nouvelle directrice du développement du groupe Cailleau (président : Jérôme Cailleau), promoteur immobilier indépendant basé dans le grand Sud-Ouest, notamment sur Toulouse et Bordeaux (et aussi Perpignan et Montpellier). De formation supérieure en droit (urbanisme, développement local et immobilier), Marjorie Tempier a évolué au sein de différentes structures régionales et nationales (Caisse des Dépôts, Kaufman&Broad). Le groupe travaille actuellement sur la réalisation de 16 résidences en Occitanie (14 en Haute-Garonne et 2 dans le Gard).

Sylvain Pioch, Université Paul Valéry - Montpellier III

Sylvain Pioch, enseignant-chercheur en géographie et aménagement à l’Université Paul Valéry – Montpellier III, participera, le 17 février*, à une conférence sur la restauration et la protection des écosystèmes marins à l’aide d’écoconception d’infrastructures maritimes. Il interviendra aux côtés de Maria Ruyssen, directrice de la station Ifremer de Sète, et Sébastien Thorin, directeur Recherche et Développement de la société Creocean. Cette animation a lieu dans le cadre d’un cycle de conférences et projections intitulé Mots durables proposé à l’ensemble de la communauté universitaire et de la cité.
*Conférence « Restaurer et protéger les écosystèmes marins à l’aide d’écoconception d’infrastructures maritimes », 17 février de 18h15 à 20h à l’auditorium du site Saint-Charles (Place Albert Premier) à Montpellier. Entrée libre.

Emmanuelle Lassalle-Michel, Promo Pyrène

Élue présidente du conseil d’administration de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif HLM Promo Pyrène le 26 janvier, Emmanuelle Lassalle-Michel succède à Frédéric Carré, lequel vient de prendre la présidence nationale d’Action Logement Immobilier. Élue pour une durée de trois ans renouvelables, elle dirige à Toulouse l’agence CIGEC, cabinet spécialisé dans la gestion (baux d’habitation et commerciaux) et la transaction résidentielle ainsi que le cabinet IRIS dédié à l’activité de syndic de copropriété (18 salariés, 1.250 lots en gestion et 75 copropriétés en syndic). Emmanuelle Lassalle-Michel est également membre du comité directeur du Medef 31 et siège à ce titre au CRAL (Comité Régional Action Logement) Occitanie.

Sylvain Boucher, Aqua Valley

Président du pôle Aqua Valley qui fédère un réseau de 210 adhérents (entreprises, organismes de recherche et de formation, associations) principalement localisés en régions Occitanie et Sud, il lance une revue trimestrielle conçue et réalisée par L’Agence (Midi Libre), Pan’Eaurama. Objectif : « faire rayonner la richesse et la dynamique de l’écosystème industriel et scientifique de l’eau ». Au sommaire : un dossier sur la détection et la traçabilité du SARS-CoV-2 sur les surfaces et dans l’eau, solutions de traitement de l’eau, irrigation responsable, infrastructures hydrauliques, et un important focus sur la politique régionale de l’eau. Consulter le premier numéro, ici.

Marc Thiercelin, skipper

Le skipper Marc Thiercelin, dit « Captain Marck », sera l’invité d’honneur de la 8ème édition de la Nuit des Entrepreneurs du Medef Hérault Montpellier (président : Jean-Marc Oluski), le 22 mars prochain au Pasino de La Grande-Motte (34), où 500 chefs d’entreprise sont attendus. Marc Thiercelin sera interrogé par les membres du nouveau Comex40 du Medef Hérault Montpellier, dont Arthur Dupuy est le président d’honneur.  Pour les terriens : Marc Thiercelin est un navigateur et un skipper professionnel français. Il totalise cinq tours du monde en solitaire (quatre Vendée Globe, dont trois terminés, et un Around Alone), 22 transatlantiques, sept éditions de la Solitaire du Figaro (deux victoires d’étape) et cinq Tours de France à la voile. Il réalise quatre tours complets de l’Antarctique et quatre Cap Horn en solitaire pour un total de 700.000 kms parcourus sur tous les océans du globe.

Laurent Burgoa, sénateur du Gard

Le sénateur LR du Gard Laurent Burgoa alerte le Premier ministre Jean Castex sur l’urgence des actions à mettre en œuvre pour sauver la Camargue d’une salinité excessive des sols. « Cette salinité met en péril les nombres filières économiques présentes sur ce territoire : le riz, le vin de sable, l’exploitation de sel, l’élevage de taureaux, ou encore la production maraîchère. En cette période de changement climatique, les précipitations sont devenues insuffisantes, ainsi que l’eau provenant des rivières et fleuves avoisinants qui alimentent un important réseau de canaux naturels et artificiels », explique le parlementaire.

Marc Hisbergue, LPPI

Le dirigeant de Les Pins Promoteur Immobilier (LPPI, Montpellier) ouvre, ce 9 février, deux de ses chantiers aux étudiants spécialisés dans l’immobilier et l’acte de bâtir* : Tulip’ et Lyla, deux résidences à Castelnau-le-Lez (34). Quelles sont les particularités respectives des programmes, que vont découvrir les étudiants ? Pour Tulip’, « nous avons d’abord dû travailler avec des experts du terrassement, afin de réaliser deux sous-sols grâce à des parois berlinoises et mettre en place un ascenseur à voiture », détaille Marc Hisbergue. Pour Lyla, il s’agit, selon le promoteur, de « la première résidence en région livrée avec la certification E3C2. Elle multiplie les solutions environnementales : panneaux solaires, béton bas carbone, prises pour véhicule électrique… »
* Une quinzaine d’étudiant seront au rendez-vous. Ils suivent plusieurs cursus différents sur Montpellier autour de l’immobilier, de l’architecture et de la construction. « Nous n’avons pas sélectionné d’écoles ou de formations particulières, explique LPPI. Les premiers à avoir répondu : Esarc Evolution (BTS Professions immobilières) et l’ICH. »

Marie-Thérèse Mercier, EY Montpellier

Le capital-risque se porte bien, merci. Selon le baromètre annuel EY (directrice associée du bureau de Montpellier : Marie-Thérèse Mercier) dédié au capital-risque en France, la région Occitanie se place ainsi troisième sur le podium national, derrière l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, en matière d’opérations de financement en fonds propres des entreprises. Soit une place de gagnée par rapport à l’an dernier. L’an dernier, en Occitanie, « 531 M€ ont été levé pour 44 opérations, soit une augmentation de 185 % par rapport à l’année précédente (186 M€ pour 37 opérations) », relève Marie-Thérèse Mercier, par ailleurs conseillère régionale (majorité). Première licorne de l’Occitanie : Swile, start up montpelliéraine ayant fait une levée de fonds de 175 M€ en octobre dernier. Le top 10 des levées de fonds en Occitanie: Swile, Plug In Digital (70 M€), Easysmile (55 M€), Agronutris (50 M€), JVWeb (25 M€), Sweep (19,4 M€), Flash Therapeutics (15 M€), Wefight (10 M€), ITK (10 M€) et Micropep Technologies (8,5 M€). Le bilan annuel EY du capital-risque en France en 2021, à consulter ici. Marie-Thérèse Mercier dirige depuis 2007 une équipe de 70 collaborateurs. Elle exerce en tant que commissaire aux comptes et expert-comptable.

Béatrice Mortier, Icade Occitanie et MBS

Ce 2 février, la directrice régionale d’Icade Promotion a participé à une conférence à destination des étudiants de Montpellier Business School (MBS), à propos de la filière de la promotion immobilière, les métiers et les besoins de recrutement des entreprises. Laurent Villaret, président de la FPI Occitanie Méditerranée, Sébastien Pessus, directeur du développement de Kaufman&Broad et Bertrand Nouvet, gérant de NéoPromotion ont organisé cette conférence. La réunion « préfigure la création par MBS d’un module de formation aux métiers de la promotion immobilière, en partenariat avec la FPI Occitanie Méditerranée », indique Béatrice Mortier sur LinkedIn.

Laurent Villaret, Lab Immo Midi Libre

Le président de la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) Occitanie Méditerranée participera* au forum Lab Immo Midi Libre « Après les Assises du Territoire, quel nouvel élan pour l’immobilier métropolitain ? »
Quelles nouvelles règles du jeu pour le secteur de l’immobilier dans la métropole de Montpellier ? Quelles perspectives en matière de lancements de programmes, pour les 5 prochaines années ? Le volume présenté est-il suffisant pour répondre aux besoins de logements ? La relance des folies architecturales est-elle une bonne idée, et pourquoi ? Quelles solutions proposent les professionnels de l’immobilier ? Après les Assises du Territoire de Montpellier Méditerranée Métropole, le 9 février au Corum, le forum Lab Immo Midi Libre revient, le 16 février, sur les grands enjeux d’aménagement urbain et d’immobilier. Lors ce forum, nous aborderons, aussi, la façon d’accélérer les procédures d’instruction des projets, ou encore la place du secteur diffus pour répondre aux objectifs de production de 5.000 logements par an. Plaisir d’animer les débats. Gratuit. Pour s’inscrire, c’est ici. Attention places limitées, inscriptions obligatoires.  
*Aux côtés de Roch Angelotti, directeur général du Groupe Angelotti, Maryse Faye, adjointe au maire de Montpellier déléguée à l’urbanisme durable et à la maîtrise foncière, Pierre Raymond, directeur régional de Sogeprom-Pragma, Laurent Romanelli, président du Groupe M&A et Jean-François Sanchez, directeur général de 2A Groupe Immobilier.

Joseph Sanfilippo, Pôle emploi

Le directeur de Pôle emploi Hérault est nommé à partir de ce 7 février directeur de Pôle emploi Rhône, au sein de la direction de Pôle emploi Auvergne Rhône-Alpes. « Je poursuivrai avec force cette mission de service public qui m’oblige et nous oblige collectivement », écrit-il sobrement sur LinkedIn. Le journaliste retiendra sa disponibilité, pour parler emploi, recrutement et soutien aux entreprises, comme lors du dernier supplément RSE de Midi Libre, ici. Ce bon Joseph s’en va alors qu’il maîtrisait comme jamais l’écosystème local et ses interlocuteurs. C’est un peu le problème de ces postes stratégiques publics ou parapublics : celles et ceux qui les occupent partent pour d’autres cieux au moment où ils donnent la pleine mesure de leur potentiel, sur des enjeux complexes et fins.

Philippe Wallaert, Promologis

Philippe Wallaert est élu, le 25 janvier, à la présidence du conseil d’administration de Promologis (logement social), succédant à Frédéric Carré, désormais président d’Action Logement Immobilier. Le 8 février, il devrait également prendre la tête du conseil d’administration de la SAC Occitanie Habitat, un groupement d’habitat social régional qui réunit 40.000 logements. Toulousain depuis 1985, Philippe Wallaert accompagne depuis 30 ans des entreprises, françaises et internationales, dans des secteurs d’activités variés de l’industrie et des services. Opérateur majeur de l’habitat abordable en Occitanie, le Groupe Promologis associe 3 entités : Promologis -Entreprise Sociale pour l’Habitat, Promo Pyrène et Maisons Claires -Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif.

Vitorino Hilton, FC Sète

L’ancien capitaine brésilien du MHSC (Montpellier Hérault Sport Club), le défenseur central Vitorino Hilton, reprend du service à… 44 ans. Il vient de s’engager avec le Football Club de Sète, club de National (3e division), jusqu’à la fin de la saison. Le dernier de ses 512 matchs en Ligue 1, dont 320 avec le MHSC, date du 23 mai 2021 à Nantes. « Un renfort de poids pour le club présidé par Jean-François Gambetti, actuellement douzième du National, avec quatre points d’avance sur la zone rouge », peut-on lire chez nos confrères de Midi Libre. Et même pas besoin de faire ses valises : « Vito » réside à La Grande-Motte.

Jean-Claude Gayssot, EPR Port de Sète-Frontignan

Dernier conseil d’administration de l’EPR Port de Sète pour son président Jean-Claude Gayssot. L’ex-ministre communiste des Transports de Lionel Jospin, natif de Béziers, est depuis 2017 président de l’Établissement Public Régional Port de Sète-Frontignan. Il tient ce 8 février en fin de matinée une conférence de presse au Parlement de la mer pour présenter le rapport d’activité portuaire 2021. Une année 2021 record en termes d’activité avec un trafic de 4,8 M tonnes pour le port de commerce, contre 4,3 MT en 2019 et 4,2 MT en 2020. La reprise économique s’est surtout fait sentir à partir du 2ème semestre 2021. Secteurs en développement : roulier (80.000 remorques en 2021), clinker (190.000 tonnes en 2021 au lieu de 130.000 en 2020) et ferry. Cette activité connaît une année record avec 229.900 passagers enregistrés à la fin de l’année 2021 contre 125.000 sur une année complète classique, notamment en raison de l’installation d’un troisième opérateur Intershipping (liaison Sète – Tanger Med). Secteurs en maintien : Saipol (tourteaux, huile et diester). Secteurs en retrait : croisières (5.500 passagers, contre… 115.000 en 2019), véhicules neufs (- 30 %), produits pétroliers et bétail. L’enjeu de l’intermodalité (maritime-fluvial-fer) sera mis en avant. Toutes activités confondues (commerce, pêche, et plaisance) le port enregistre pour 2021 un chiffre d’affaires de 21,8 M€ (+10% par rapport à 2020) et retrouve quasiment son niveau d’avant crise covid (–1 % par rapport à 2019).

Jean Bergougnan, OTIE

Lors du forum 2022 de l’OTIE (immobilier d’entreprise à Toulouse, président : Jean Bergougnan, Cushman&Wakefield), l’année 2021 est jugée « remarquable pour le marché de l’activité et de la logistique, avec 251.100 m2 transactés (moyenne décennale : 202.800 m2), soit la 2e meilleure performance de la décennie » : 123 transactions pour les locaux d’activité (93 en 2020) et 28 transactions pour les entrepôts (13 en 2020). La bonne performance des locaux d’activité (122.700 m2) s’explique par « des locaux neufs et des grandes transactions ». Côté entrepôts logistiques (128.400 m2 transactés), la croissance « est portée par le e-commerce et la logistique des derniers km ». Les professionnels alertent sur « un manque de neuf préoccupant, et un stock vieillissant, dont une partie obsolète ».
Côté bureaux, le marché repart, avec 107.700 m2 transactés en 2021 (63.000 m2 en 2020), même s’il n’atteint pas encore la moyenne décennale (132.600 m2). 246 transactions ont été conclues (surface moyenne : 438 m2), au lieu de 167 en 2020 (384 m2). 20 transactions sont supérieures à 1.000 m2, dont 6 dans le neuf. Deux territoires sont moteurs en 2021 : Basso Cambo (33.800 m2) et le centre-ville/Compans (17.400 m2). Parmi les autres zones : secteur aéronautique (7.500 m2), Purpan/Cartoucherie (6.500 m2), Labège Enova (7.000 m2), Balma Gramont (5.200 m2). Les valeurs locatives oscillent entre 110 €/m2/an à 240 €/m2/an en loyer ‘prime’ en centre-ville. En matière d’investissements dans les bureaux, la métropole de Toulouse accuse un recul en 2021, avec 60 M€, au lieu de 139 M€ en 2020.

Bannière LPPI Les Indiscretions 24 janvier

Décodage

Décodage
9

On perce le coffre-fort

Gâteau du foncier à partager. Le projet Genvia (hydrogène décarboné) bonne nouvelle pour l’économie du Biterrois, pose aussi la question du foncier d’activité. Que restera-t-il pour le développement des PME du territoire ? La question est posée par le Medef Béziers, présidé par Matthieu Ourliac. La gigafactory de Genvia pourrait s’implanter sur la partie sud du technoparc de Mazeran (25 ha) à Béziers, aménagée par Viaterra, selon plusieurs sources. « À ce stade, rien n’est décidé », précise Florence Lambert-Hognon, CEO de Genvia. « Un premier niveau de décision sera fait plus tard dans l’année 2022. Béziers est notre terre d’accueil : nous souhaitons nous implanter durablement sur le territoire Biterrois, et cette implantation se fera avec l’appui des acteurs locaux et régionaux. » « Le pôle économique va vitaliser tout un tissu économique de sous-traitants et prestataires », commente Alain Aussenac, président de l’AIST Cœur d’Hérault.
À relire ici, pour l’Hérault Juridique et Économique.

Inn’Ovations : 7 lauréats qui assurent. Voici les lauréats de la 41ème édition du concours régional Les Inn’Ovations (Ad’Occ et Région Occitanie) : Watertracks (robot de dragage des réservoirs d’eau, Pérols – 34) pour le Grand prix de l’innovation, Stradot (robot qui déplace et stocke des voitures, Labège – 31) pour la mobilité intelligente et durable, Mabqi (immunothérapie : conception et exploitation de banques composées de milliards d’anticorps thérapeutiques, Grabels – 34) pour le Prix de l’innovation&international, Chemdoc (solution de recyclage de l’eau, Clermont-l’Hérault – 34) pour le Prix du produit ou service du futur, VorteX.io (surveillance des cours d’eau et prévention des crues et inondations, Toulouse) pour le Prix de la start-up de l’année, Yum&Wild (utilisation de l’eau de cuisson de pois chiches pour remplacer les œufs dans des sauces émulsionnées, Lunel – 34), Immoblade (protection solaire des bâtiments, Ramonville-Saint-Agne – 31) pour le Prix de l’énergie positive. Retrouvez les différentes vidéos, claires et concises, présentant ces innovations décoiffantes, ici.

Nouvelle agence. Le Département de l’Aveyron lance un avis de marché pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la création d’une agence du numérique, de l’innovation et de l’énergie (détails ici). Retrouvez la sélection des marchés publics de la semaine et des attributions, en Occitanie, dans la rubrique « Au marché », ici.

Réorganisation des services, la suite. Nous vous annoncions, la semaine dernière en « Décodage », un début de réorganisation des services de la Région Occitanie (présidente : Carole Delga). Autre pièce du puzzle, déniché la semaine dernière : Philippe Haertel devrait être le nouveau directeur d’un pôle Economie / Enseignement supérieur, sous la responsabilité de Yoann Iacono et Simon Munsch.

On remet ça. La Maison Carrée de Nîmes réussira-t-elle à être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, là où un projet plus global, déjà porté par la Ville de Nîmes, avait échoué en 2018 ?
Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, annonce le 31 janvier la candidature de la Maison Carrée de Nîmes. Elle ne sera examinée par le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco que lors de sa session de juin/juillet 2023. Un parcours diplomatico-culturel du combattant s’annonce. Pour fédérer la population et les entreprises, la Ville a créé un site internet dédié. Édifiée au début du premier siècle sous le règne d’Auguste, la Maison Carrée « représente l’une des plus anciennes expressions, et parmi les mieux conservées , d’un temple romain consacré au culte impérial », estime le ministère de la Culture. « La Région Occitanie apportera tout son soutien à cette candidature », a assuré sa présidente, Carole Delga. Avec l’inscription de la Maison Carrée, « il s’agirait du 8ème site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, après le Canal du Midi, Gavarnie, Les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la Cité épiscopale d’Albi, les Causses et Cévennes, le Pont du Gard, la Ville fortifiée de Carcassonne et les Fortifications de Vauban », a-t-elle rappelé. Plus à lire dans Les Échos, ici.

55.000 m2 de logistique. La commercialisation et la construction d’une plateforme logistique de 55.000 m2 va être lancée dans les prochaines semaines, par Pitch Promotion, dans la Zac La Méridienne à Béziers. « Connecté à l’autoroute, ce bâtiment logistique est le plus important disponible en Occitanie Est, les autres étant sur la région de Toulouse ou dans le secteur de Fos-sur-Mer », analyse Laurent Bedjidian, directeur Sud-Est d’EOL, commercialisateur de l’opération. Le bâtiment n’est pas loué à ce stade. « L’investisseur-promoteur le lance en blanc. On trouvera preneur dans les quelques mois qui viennent. »
> Et aussi, sur EOL : « Face à la pénurie de foncier, l’immobilier d’entreprise se réinvente dans le Gard », ici.

Personnalisé. Parmi les milliers (humour) de vœux reçus en janvier, les cartes personnalisées apportent un supplément d’âme. On ne va pas faire ici un étalage déplacé de ces messages. Allez, juste un, avec ces quelques lignes de Christèle Marnas (Tourny Meyer Méditerranée) : « C’était un vrai défi de se lancer seul dans le chaudron des médias… Relevé avec succès ! Que je te souhaite d’apprécier pleinement chaque jour. »

Près de 10 M€ dans un établissement médico-social à Cahors. La Banque des Territoires accorde un prêt (30 ans, Prêt Habitat Amélioration Restructuration Extension*) de 7,2 M€ à la fondation Institut des Jeunes Aveugles de Toulouse (président : Jean-Pierre Salbayre) pour la construction d’un établissement d’accueil non médicalisé à destination d’adultes déficients visuels à Cahors. Avec ce prêt, la Banque des Territoires couvrira 78 % du coût total du projet immobilier, évalué à un peu plus de 9,2 M€, indique un communiqué de la Banque, ce 7 février. Cette écoconstruction bénéficie aussi d’une aide de la Région Occitanie de 990.119 euros, et de divers soutiens financiers pour 600.000 euros. Le foyer d’accueil permettra la création d’une soixantaine d’emplois nouveaux ou transferts de Toulouse. Il aura une capacité de 52 logements pour 56 places. L’ouverture est prévue en 2023. La signature du contrat de prêt s’est déroulée le 27 janvier, en présence de Jean-Pierre Salbayre et de Caroline Cartallier, directrice régionale adjointe Occitanie de la Banque des Territoires. Le projet est détaillé ici, via un film.
* Le prêt PHARE est une offre de prêt à taux fixe dédiée au financement de projets immobiliers destinés à des populations spécifiques : personnes âgées, personnes handicapées, jeunes mineurs et gens du voyage.

On se jette à l’eau. Polytech Montpellier organise du 14 au 17 février son 21ème Séminaire Eau, en présentiel dans l’amphithéâtre Peytavin ou en distanciel via la plateforme Zoom. Parmi les thèmes abordés : « Les éléments traces métalliques dans les eaux usées industrielles : quelles solutions, quels procédés ? » ; « Contamination par effluents industriels : de nouveaux outils biologiques ? » ; « Matériaux innovants pour les ouvrages hydrauliques » ; « Rendre les villes perméables : le concept des villes éponges ». Plus à lire ici.

Plus de décodages ici

Ministres et espace. Dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, une réunion informelle des ministres européens chargés de l’Espace est organisée à Toulouse, le 16 février, sous la présidence de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, au centre de congrès Pierre Baudis. « Cette réunion informelle sera centrée sur les questions de la gestion du trafic spatial et de la constellation de connectivité sécurisée. Le déjeuner de travail sera dédié à l’exploration spatiale et au changement climatique », précise la préfecture de région Occitanie.

Wigard progresse. L’ensemble des communes gardoises raccordées à la fibre optique fin 2022. C’est ce qu’a annoncé le Conseil départemental du Gard, le 1er février. La collectivité poursuit le déploiement de la fibre, avec le réseau WiGard . Le projet, qui s’étire sur 25 ans, représente un investissement total de 340 millions d’euros, porté par XpFibre, opérateur d’infrastructure, filiale d’Altice France et maison-mère de la société WiGard Fibre. Depuis le début du projet WiGard, plus de 108.000 heures (+15.000 depuis octobre) d’insertion sociale et de formation ont été réalisées. Plus à lire dans Les Échos, ici.

Miracle à Lourdes ? La Banque des Territoires et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) Tarbes et Hautes-Pyrénées se mobilisent pour accompagner la transition numérique des entreprises lourdaises dans le secteur du tourisme. 114.000 € : c’est le montant de la contribution de la Banque des Territoires à un programme d’actions pour rebooster le tourisme lourdais. Impactée par la crise sanitaire, avec l’effondrement de sa fréquentation touristique, la ville de Lourdes met en œuvre une feuille de route pour la relance du secteur touristique local. L’action « Transition Numérique Lourdes » vise à assister une trentaine d’entreprises dans leur transition vers le numérique via deux axes d’intervention : des accompagnements individuels et personnalisés, dirigés par les conseillers numériques de la CCI (outils SEO, élaboration d’un cahier des charges de site web…), des ateliers et webinaires collectifs menés par des prestataires externes (optimiser son parcours clients, charte graphique…).   

Nicollin acquiert deux déchetteries de Veolia. L’entreprise de services Nicollin acquiert auprès de son concurrent Veolia deux sites assurant la gestion de déchets issus d’activité économique à Montpellier (595 rue du Mas Saint-Pierre, Zac Tournezy) et Nîmes (224 rue Louis Lumière). La nouvelle entité juridique créée, Nicollin Languedoc Roussillon, comprend 56 personnes. Gérald Pascal et Louis Valibouze, actuellement directeurs des activités de collecte des DAE (Déchets d’Activité Economique) sur la région Grand Sud, prennent également la direction de Nicollin Languedoc Roussillon et assurent respectivement la direction des sites de Montpellier et Nîmes. Le groupe Nicollin (siège social : Montpellier – 34 et Saint-Fons – 69), compte 7.500 salariés et réalise un CA de 470 M€. L’entreprise se structure autour de 3 pôles d’activités : le pôle environnement (gestion des déchets et propreté urbaine), le pôle services (nettoyage industriel, sécurité, accueil…) et le pôle eau (assainissement, hydrocurage).
> À relire : « La famille Nicollin reprend le contrôle total de son groupe » dans Les Echos, ici.     

Point.P aux portes des Cévennes. Point.P, négoce multi spécialiste et enseigne principale de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, intègre deux nouveaux points de ventes Arnaud Matériaux. Ces deux agences sont situées dans l’Hérault à Moulès-et-Baucels et à Saint-Martin de-Londres et comptent 20 collaborateurs au total. L’enseigne dispose ainsi de 102 points de vente dans la région. Point.P compte aussi en Occitanie trois usines de préfabrication de béton et 18 centrales à béton. Le total des effectifs est de 1.000 collaborateurs.    

Ariège : déviation à Tarascon. Signature, samedi 5 février, à Tarascon-sur-Ariège, du protocole d’aménagement de la RN 20 entre l’État, la Région Occitanie et le Département de l’Ariège, en présence du Premier ministre Jean Castex. Ce protocole acte les financements nécessaires à la réalisation de plusieurs aménagements de la RN20, dont la déviation de Tarascon-sur-Ariège par le tunnel de Quié. La RN 20 permet en effet un accès privilégié au massif des Pyrénées, aux stations de ski et de thermalisme, ainsi qu’à l’ensemble des autres sites touristiques. Le coût des travaux de la déviation de Tarascon-sur-Ariège est aujourd’hui estimé à 194 millions d’euros, financés à 60% par l’État, 20% par la Région Occitanie et 20% par le Département de l’Ariège. Les partenaires inscriront 186,5 millions d’euros dans le prochain contrat de plan État-Région 2023-2027. Les études se poursuivent en vue d’une enquête publique fin 2023 destinée à obtenir l’autorisation environnementale. Le début des travaux est ainsi prévu pour 2024 : le tunnel sera percé, bétonné, puis il sera équipé. La mise en service interviendra après 5 années de travaux. Elle permettra un gain de 20 minutes sur les trajets en heure de pointe.   

Béragne se développe. La semaine dernière nous vous parlions de l’installation future de la société Algo (article à paraître dans Les Echos), spécialisée dans la confection haut de gamme, sur la zone d’activité de Carcassonne Agglo, à Béragne dans la commune de Trèbes. Cette fois, il s’agit de la société L’Occitane Fruits, installée sur le territoire carcassonnais depuis 2017, qui projette de déménager dans de plus grands locaux sur cette zone d’activité. L’entreprise appartient au réseau Le Saint (basée à Brest), un grossiste français indépendant dans l’agroalimentaire spécialisé dans les circuits courts. Le grossiste qui fournit des fruits et légumes et des produits de la mer avec l’acquisition de “Rigaill” va construire un bâtiment frigorifique d’une surface de plus 5.000 m2 avec une réserve foncière d’extension possible de 2000 m2. La livraison de l’entrepôt est prévue pour l’été 2023. Cette future implantation permettra au groupe de passer des 50 emplois actuels à plus d’une centaine de salariés sur le nouveau site. Pour l’anecdote, Denis et Gérard Le Saint sont respectivement président et co-président du club de football Stade Brestois 29. Aménageur de la zone de Béragne : Viaterra (Béziers – 34). Plus à lire dans La Dépêche, ici.

Zoom

Zoom
9

Une info passée au crible

Septeo accélère la digitalisation des professions réglementées en France

 

Le groupe héraultais de solutions logicielles pour les professions réglementées (droit, immobilier et experts-comptables) multiplie les acquisitions : 7 en 2021, et 3 coup sur coup en ce début d’année. « Nous sommes Septeo », « Libérer votre métier » : les slogans claquent fièrement au vent. Les Échos ont rencontré Hugues Galambrun, ce 3 février, pendant une heure. Quelques morceaux choisis et ‘chutes d’entretien’ dans votre Zoom de la semaine.

Des acquisitions pour aller plus vite. « La transformation digitale s’est accélérée pendant la crise sanitaire, avec l’émergence de dispositifs propres à l’exercice à distance des métiers du droit », détaille Hugues Galambrun, président. Pour aller vite, Septeo mise sur la croissance externe. Trois acquisitions viennent d’être conclues en ce début d’année : Avelia (50 salariés) dans le domaine de la sécurisation des communications et des échanges de données, SoftOuest (45 salariés), leader français du logiciel pour les huissiers de justice, et Ingeneo (30 salariés), solution d’IA à destination des experts-comptables. D’autres dossiers d’acquisition sont à l’étude, y compris – c’est une première – à l’étranger, en Europe du Sud. À ce jour, Septeo propose plus d’une vingtaine de solutions dédiées aux professionnels du droit et de l’immobilier.

Consolidation en cours dans les logiciels. « Le marché du logiciel est en pleine consolidation, et ce n’est qu’un début. Il faut atteindre une taille critique pour pouvoir investir en R&D. Développer son petit logiciel tout seul pour faire du sur mesure, c’est fini », glisse cet ancien patron d’une PME… de logiciel pour les cabinets d’avocats, entré dans le groupe en 2006.

25 M€ en R&D. 25 millions d’euros (soit plus de 10 % du chiffre d’affaires) ont ainsi été investis en R&D en 2021, entre un cloud privé hautement sécurisé, l’IA, la cybersécurité, l’interopérabilité des outils, la voix sur IP, l’adaptation aux aspects réglementaires, les stations de travail intelligentes… Des solutions d’analyse des contrats et des documents juridiques sont présentes dans les logiciels LegalSuite, Secib et Genapi. Avec Kivia, nouveau produit lancé à destination des notaires, 3h20 de temps pourront être économisées sur la production d’un dossier complet.

500 recrutements. En 18 mois, l’ETI montpelliéraine, basée à quelques encablures de la nouvelle gare TGV, est passée de 1.600 à 2.200 salariés (dont 150 apprentis), et atteint en 2021 un chiffre d’affaires de 230 millions d’euros. Environ 500 recrutements supplémentaires sont prévus en 2022, où l’activité devrait atteindre la barre des 300 millions d’euros. Pour gagner cette bataille du recrutement, Septeo « responsabilise un maximum les collaborateurs ». Le label Great Place to Work a été décroché l’an dernier.

Making of. « Mais comment faire parler davantage de nous ? On recrute à tour de bras, on est l’un des premiers employeurs privés du territoire ! », me questionne l’entourage de Hugues Galambrun. Exactement le thème des ETI à valoriser, défendu par Jalil Benabdillah (Région Occitanie) à travers son Club ETI Occitanie (lire « À l’affiche », ci-dessus). Réponse du journaliste improvisé conseil gratuit : « Expliquez concrètement ce que vous faites, comme si nous (les médias) étions des enfants de 10 ans ! » Par exemple, un logiciel, Solen, qui vient calculer l’ensoleillement d’un bien immobilier, ou un autre, Cityscan, qui évalue précisément la valeur d’un bien, en intégrant les projets d’aménagements futurs dans le secteur.

Cité. Septeo s’engage dans plusieurs causes RSE : Télémaque (accompagnement de jeunes issus de territoires fragiles, à travers un double mentorat école-entreprise), Café Joyeux (chaîne de cafés-restaurants qui emploient et forment des personnes en situation de handicap mental et cognitif, atteintes de trisomie 21 et d’autisme), sport (MHR et MHSC)…

Répartition. L’ETI emploie 800 salariés à Lattes, juste à côté de la gare Sud de France, 400 à Paris, 100 à Toulouse, 200 à Nice – pour les principales des 15 implantations françaises. A l’étranger, le groupe est présent à Tunis (300 salariés), Bruxelles, Liège et Montréal. Septeo, licorne française (valorisée à plus d’un milliard d’euros), est présent sur trois continents : Europe, Amérique et Afrique. Et revendique 150.000 utilisateurs.

Progression. Septeo surfe sur une vague porteuse : les métiers du droit génèrent 44,3 Md€ de revenus à la mi-2021, contre 31,7 Md€ en 2017 (AFJE et Observatoire des acteurs économiques sur le marché du droit). « L’accélération de la productivité liée à l’usage de l’IA et, plus globalement, grâce à la numérisation exponentielle de ce secteur, contribue à son renforcement et à sa contribution dans l’économie française », indique Septeo.

Des noms, des noms ! Solutions pour les notaires : Genapi (premier éditeur français de logiciels pour les notaires), Genapi Belgium, NCIS ; Pour les avocats : Secib et Secib Belgique, Gestisoft, Eficio ; Solutions Legaltech : Azko, Ecostaff, Softlaw, Meet laW ; Huissiers de justice : SoftOuest ; Directions juridiques : LegalSuite ; Immobilier : SPI, La Gestion Intégrale, Modelo, Kinaxia, Netty ; IT et Sécurité : Appliware, Novatim, RG System, Avelia.

Pourquoi reste-t-il ? Pourquoi Hugues Galambrun, 53 ans, cévenol d’origine, ceinture noire de judo et né en mai 1968 (si si), reste-t-il dans l’aventure en tant que président, alors que ses anciens associés, Jean-Luc Boixel et Philippe Rivière, ont revendu leurs parts lors de l’entrée au capital de Hg Capital, fin 2020 (relire dans Les Échos, ici) ? « J’ai encore l’envie, répond l’intéressé. C’est une expérience incroyable, d’avoir l’opportunité de créer un groupe d’une telle taille. En deux ans, nous avons généré autant de valeur qu’en 30 ans. On va plus vite quand on est plus gros, dans le secteur du logiciel. Notre capacité d’innovation est aujourd’hui beaucoup plus forte, avec des services novateurs et intégrés. » Des profils de haut niveau sont recrutés, tels que l’ancien directeur financier d’Orange Belgique, ou l’ex-directeur juridique de Sopra Steria. « Et nous allons continuer. On a vocation à attirer de beaux profils », conclut-il.

5 millions de lignes de code. 300 ingénieurs et techniciens produisent continuellement plus de 5 millions de lignes de code et travaillent sur plus de 50 solutions logicielles et 2.500 serveurs en production.

Et avant ? Avant d’intégrer Genapi en 2006, Hugues Galambrun, diplômé d’un Magistère d’Économie et Finance à l’Université de Bordeaux et d’un Master à l’IADE de Madrid en Commerce&Management, a intégré Clior, une PME spécialisée dans les logiciels de gestion. Il a créé une filiale à Barcelone, puis devient le DG. Il rejoint en 2003 le groupe Wolters Kluwer France. Il en dirigera la BU logiciels juridiques, tout en assurant la direction commerciale et marketing. Septeo est créé en 2013, et accompagne depuis la dématérialisation progressive des documents des métiers du droit.

Orientation. Un mot sur la campagne présidentielle actuelle, en tant que patron d’ETI en croissance ? « On voit bien qu’on manque de bras et de tête dans beaucoup de secteurs d’activité, alors que d’un autre côté, on remplit les amphithéâtres des universités pour des formations qui ne sont pas des plus porteuses. Or, les jeunes sont pleins d’énergie et de compétences. Il faut amorcer une réorientation vers les filières professionnelles. » Un point positif, selon lui : « Le développement des contrats de qualification et de l’apprentissage. Nous avons recruté 150 jeunes dans ce cadre. Cela permet à ces jeunes, qui sont en BTS ou en IUT, de connaître une première expérience professionnelle, et de gagner un peu d’argent. Nous en gardons environ la moitié. »

3 questions à

3 questions à

Marie-Christine Bourrel, Habitat Audois

« Nos priorités : l’accompagnement de la dépendance, la végétalisation et la transition énergétique  »

La présidente de Habitat Audois, OPH de l’Aude et premier bailleur social du département, fête ses 100 ans cette année. Intégration à la Sac Hasso, plan d’investissement… Marie-Christine Bourrel dit (presque) tout. « Trois questions à », la rubrique où le tutoiement est de rigueur.

Ton OPH intègre la Sac Hasso. Obligation légale et vraie évolution choisie ?  
Nous avions la possibilité de ne pas y aller. Mais au regard du travail et des valeurs portés par Hasso, nous avons fait le choix de nous regrouper. On est plus forts ensemble. Hasso, c’est 31.000 logements en Occitanie, 60.000 personnes logées sur 6 départements, 80 M€ investis par an. Des économies d’échelle seront générées, pour mieux répondre à des défis d’avenir, comme l’accompagnement de la dépendance, la végétalisation, la transition énergétique, le maintien des loyers bas, la stabilisation des charges des locataires ou encore la participation à l’insertion sur nos chantiers. En intégrant Hasso, nous pourrons échanger les bonnes pratiques entre nous, à travers un comité de direction mensuel. Nous partageons, au final, les mêmes valeurs : ouverture d’esprit, humanisme, respect des locataires pour améliorer leurs conditions de vie, quête d’efficacité.  

Un mot sur ton plan stratégique 2022-2029 ?  
340 M€ seront investis d’ici à l’horizon 2029, avec 1.500 logements neufs. Notre capacité à répondre au vieillissement de la population, à la perte d’autonomie des personnes âgées, est un enjeu très fort. Nous généralisons des logements adaptés de plain-pied, des résidences autonomie avec des projets intergénérationnels, à Lauraguel, Axat ou Salles-sur-l’Hers. On s’inscrit dans le schéma des solidarités du Département de l’Aude, en travaillant de concert avec les élus des communes.
La reprise d’anciens bâtiments fait partie de nos activités. Les communes bénéficient de notre expertise dans ce domaine. Comme à Fleury-d’Aude, pour la requalification de l’îlot ‘La Placette’ (13 logements), ou parfois sur des projets très pointus, comme la réhabilitation de l’ancien presbytère de Cailhavel, avec la création de 2 logements.  

L’amélioration de la performance énergétique est également un enjeu important. Que prévois-tu en ce sens ?
Que ce soit pour la RE 2020 et la réhabilitation énergétique, le logement social n’a jamais été à la traîne. Dès 2012, à Castelnaudary, nous réalisions une opération Bepos en habitats individuels, en utilisant des briques et des tuiles de la société Terréal. Récemment, à Port-la-Nouvelle, l’opération Le Salicorne intègre une production d’eau chaude solaire, avec orientation réfléchie des bâtiments, ce qui nous a valu d’obtenir le label Habitat Responsable Neuf auprès de Promotelec.
En matière de réhabilitations énergétiques, nous allons injecter 1,4 M€ et 1,8 M€ dans la rénovation des résidences Jean-Jaurès et Joseph-Tirand à Castelnaudary : isolation thermique des façades, remplacement des chaudières par des chaudières à condensation, création d’ascenseurs pour répondre au besoin du maintien à domicile, nouvelles peintures… D’ici à 2029, 400 logements seront réhabilités et 800 améliorés.  

Le parc de Habitat Audois comprend 6.650 logements sociaux, sur 107 communes, et héberge 14.000 locataires. 150 M€ ont été investis entre 2018 et 2021. La production annuelle est d’environ 150 logements neufs. 

La HV Touch

La HV Touch

Conseil RP

Lundi 14 février, c’est la Saint-Valentin. Vous le saviez probablement déjà – et cela aurait aussi pu faire l’objet d’un « On s’en fout ». Ce que vous ne savez pas, en revanche, c’est que nous sommes invités par le Club de la Presse Occitanie (président : Olivier Roirand) à Montpellier, pour présenter notre newsletter économique Les Indiscrétions à l’occasion du pot des retrouvailles. Nous aurons le plaisir de vous expliquer, en 5 mn chrono, la façon dont nous sourçons et rédigeons les informations chaque semaine, et pourquoi c’est grâce à vous que nous sommes merveilleux. L’occasion également de se retrouver, et de faire connaissance avec d’autres. Alors, on s’y retrouve ?  

  • Lundi 14 février à 12h – Club de la presse Occitanie – Place du nombre d’Or – 34 000 Montpellier. 

La phrase

« Comme la France est le pays qui dépense le plus, taxe le plus et travaille le moins, nos marges de manœuvre sont énormes. »

Agnès Verdier-Molinié

directrice de l’Ifrap, fondation chargée d’évaluer les administrations et les politiques publiques, auteure du « Le vrai Etat de la France » (éditeur L’Observatoire), dans le JDD du 6 février.

On s’en fout

« Je ne sais pas », « Je ne comprends pas ce que vous dites », « Pouvez-vous répéter cet élément d’information ? » : toute la sainte journée, voilà des phrases que je prononce inlassablement au téléphone, en visio ou lors d’interviews en présentiel.
Par définition, la singularité du journaliste, même s’il se documente en amont et se renseigne au maximum, c’est qu’il a souvent face à lui des gens qui en savent plus que lui sur le sujet. C’est particulièrement vrai dans le journalisme économique : les élus, entrepreneurs, banquiers, startup, acteurs de l’immobilier etc., sont des personnalités particulièrement averties. Ils ne vous passent rien sur ce que vous allez publier… alors qu’ils ne sont pas forcément très clairs lorsqu’ils s’expriment. D’où ces phrases, « Je ne comprends pas ce que vous dites », « Pouvez-vous répéter ? », qui peuvent sonner comme des aveux de faiblesse, mais sont en réalité indispensables pour aller au cœur des choses.
Plus que jamais, le métier de l’information consiste à ne pas écrire de bêtise – approximation ou, pire, contre-sens -, tout en étant suffisamment attractif et clair dans le style pour que garder le lecteur avec soi. Beaucoup pensent que les médias d’Occitanie courent après les scoops. C’est en partie vrai, mais la priorité, à mon sens, consiste à diffuser une information fiable, pertinente et exhaustive.
Vous l’aurez compris : une école de l’humilité, car on part à chaque fois d’une page blanche. Alors, je joue la carte de la modestie. Sans filtre, comme on dit en 2022. Modestie parfois fausse, bien sûr : jouer l’idiot, pour en savoir et en avoir plus. Il paraît même que c’est un métier !

L’œil culture

LOKKO
9

Un peu de culture dans ce monde de brutes, by Lokko

Expo-événement sur UBISOFT à partir du 5 février au Campus créatif icônes qui abrite l’ ETPA/L’école du Jeu Vidéo et l’ESMA/Ecole Supérieure des Métiers Artistiques. 160 oeuvres retraçant 27 ans d’histoire d’ Ubisoft Montpellier Studio.

Sujets de société, innovation et culture à Montpellier : recevez chaque vendredi, gratuitement, la Newsletter de LOKKO.

Au marché

Au marché
9

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Est

S.a.3.m. lance un avis pour des études de mobilité pour la faisabilité relative à l’implantation d’une Halle de sports d’environ 5.500 places sur le site du Palais des Sports René Bougnol à Montpellier.

Setec Organisation lance un avis pour la réalisation d’un projet de restructuration générale du site Euromédecine de la délégation Languedoc-Roussillon du CNFPT à Montpellier (34) – Marché de Coordination SPS.

Ght Cévennes-Gard-Camargue lance un avis pour le marché de conception réalisation pour la réhabilitation thermique des bâtiments de Caremeau Nord.

Montpellier Méditerranée Métropole lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la rénovation des bassins et plages de la piscine Pitot.

Ugecam Occitanie lance un avis de mission d’assistance à maitrise d’ouvrage pour la reconstruction du SSR le Vallespir.

La Ville de Montpellier lance un avis pour la transformation du site du conservatoire en école primaire.

Adoma lance un avis pour une opération de restructuration du FTE des Greffes en vue de la réalisation d’une résidence sociale de 60 logements autonomes et meublés située au 12 Rue des Greffes à Nîmes.

La Communauté de Communes Castelnaudary Lauragais Audois lance un avis pour la réhabilitation du réseau d’assainissement du bourg de Labastide d’Anjou.

La Commune de Perpignan lance un avis pour le réaménagement du jardin Terrus dans le quartier du centre historique.

La ville de Beaucaire lance un avis pour l’aménagement de la place du 8 mai 1945 et du parking du centre commercial de la Moulinelle.

La Ville de Nîmes lance un avis pour des travaux aménagements cheminements campus.

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage sur la performance énergétique et commissionnement de la construction du collège de Maraussan.

Le centre Hospitalier de Perpignan lance un avis d’accord-cadre à bons de commande de travaux pour le g.h.t. Aude-Pyrénées.

La Spl Perpignan Méditerranée lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la rénovation – extension de la cité éducative autonome de Llupia.

Le Conseil départemental du Gard lance un avis pour la fourniture, transport et mise en œuvre d’enrobés pour l’entretien des routes départementales 2022.

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis d’assistance à maîtrise d’ouvrage sur la performance énergétique et commissionnement de la construction du collège de Juvignac.

Occitanie Ouest 

La Commune de Pamiers lance un avis pour la construction d’une école maternelle de 6 classes et création d’un jardin public paysager sur ‘L’Ile aux enfants’ – Promenade des Maquisards – Pamiers.

La Sem Arac Occitanie lance un avis pour l’ordonnancement, pilotage, coordination de chantier pour la construction d’un groupe scolaire à Labastide Saint Pierre (Opération no 3379).

Toulouse Métropole lance un avis pour la construction du bâtiment Spatioport à la Cité de l’Espace à Toulouse.

Toulouse Métropole lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de la jonction est – communes de Toulouse, Quint-Fonsegrives et Balma.

La Communauté de Communes de Haute Bigorre lance un avis pour la modernisation des salles de spectacle – renouvellement des équipements de la Halle aux grains et de l’Alamzic.

Communauté de communes du Saint-Gaudin lance un avis de maîtrise d’œuvre pour les travaux de réhabilitation de l’abattoir communautaire de Saint-Gaudens.

La Commune de Toulouse lance un avis pour l’extension de l’école élémentaire Fleurance.

Le Conseil départemental de l’Ariège lance un avis d’accord-cadre relatif à la réalisation de travaux de démolition – VRD – Terrassement – Fondation – Gros-œuvre – Charpente – Couverture – Carrelage – Faïence dans les bâtiments départementaux.

La Spl Audeo lance un avis de mission de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de la réhabilitation – restructuration de l’hôtel / restaurant de l’Abbaye-École de Sorèze. 

La mairie de Puy-l’Évêque lance un avis pour la rénovation et extension du gymnase.

La Commune de Gourdon lance un avis de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation dont rénovation énergétique, restructuration des écoles Daniel Roques et l’Hivernerie Commune de Gourdon.

Communication 📣

Occitanie Est 

La Ville de Nîmes lance un avis pour la réalisation des prises de vues d’œuvres d’art et de vidéos.

Occitanie Ouest  

L’Établissement public territorial de bassin Institution Adour lance un avis pour la conception d’une charte graphique sur le risque inondation.

Développement économique / Attractivité 📈
Santé 🩺

Occitanie Ouest 

Le Département Hautes-Pyrénées lance un avis pour un service de médecine professionnelle et préventive.

Services 📋

Occitanie Est

L’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) lance un avis pour des services de gardiennage pour assurer la protection des biens et des personnes, la prévention et la détection des risques d’incendie, d’intrusion etc, sur les antennes de l’UPVD situées à Narbonne.

Alès Agglomération lance un avis de marché de prestations intellectuelles pour des besoins en matière de contrôle technique construction pour la Communauté Alès Agglomération.

La Commune de Perpignan lance un avis pour l’acquisition de micro-ordinateurs- Groupement de commandes- Ville de Perpignan /Perpignan Méditerranée Métropole Communauté Urbaine.

La Commune de Lunel lance un avis pour des prestations de nettoyage pour l’entretien des bâtiments communaux.

La Communauté de Communes Corbières Salanque Méditerranée lance un avis pour des études de faisabilité et de programmation pour la création d’une déchèterie intercommunale.

Occitanie Ouest

Communauté de Communes Vallée du Lot et du Vignoble lance un avis pour une étude stratégique pour le développement et la valorisation des communes de Luzech, de Prayssac et de Puy-l’Évêque et leurs bourgs centres.

Le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’Agglomération Toulousaine lance un avis pour la conception, fourniture et installation de bornes d’information voyageurs.

Le Département du Tarn lance un avis pour la numérisation patrimoniale de documents d’archives.

Le CHU de Toulouse lance un avis pour la prestations intellectuelles liées au projet d’extension de Logipharma.

Trifyl lance un avis pour la fourniture, installation, maintenance d’un dispositif mobile de contrôle par vidéo des déchargements de déchets.

La Société de la Mobilité de l’Agglomération Toulousaine lance un avis pour le mobilier de station de tramway.

Tourisme ⛱

Occitanie Ouest 

Le Syndicat mixte du grand site Rocamadour lance un avis pour la conception et réalisation de la signalétique interprétative de Rocamadour.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

Le Département des Pyrénées-Orientales attribue le marché de mission d’assistance et de conseil pour la passation des marchés publics d’assurance pour le compte du conseil départemental à PROTECTAS.

L’Université Toulouse 1 Sciences sociale attribue le marché public de conception réalisation relatif à la rénovation énergétique de la Bibliothèque Universitaire de l’Arsenal à l’Université Toulouse 1 Capitole à GBMP.

Le CHU de Montpellier attribue le marché de Location de véhicules avec chauffeurs pour le transport de marchandises du CHU de Montpellier établissement support du GHT EHSA à BERTO LANGUEDOC ROUSILLON. Valeur totale du marché/du lot : 8 400 000 euros.

Le département de la Lozère attribue le marché d’étude pour l’aménagement des routes départementales Rd 66 , Rd 996, Rd986 et Rd 901 à Frayssinet Conseils et Assistance. Valeur totale du marché : 230 190 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de travaux de rénovation du cintre du théâtre du Capitole à bc CAIRE. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 1 470 230 euros.

Le département de l’Aude attribue le marché d’achat d’un point à temps à rampe 2000 litres dans benne de PL à CTP CONSTRUCTEUR. Montant (H.T.) : 60 000 euros.

Le Syndicat énergie Pyrénées-Atlantiques attribue le marché des travaux d’électrification (hors énergies non reliées), d’éclairage public, d’éclairage des aires de jeux et de mise en valeur des espaces publics, de création de réseaux de télécommunications au Groupement BOUYGUES / COLAS, au Groupement TOS / 2B RESEAUX et au Groupement SPIE / REY BETBEDER. Valeur totale du marché : 1 500 000 euros.

Le CNRS, délégation Languedoc-Roussillon attribue le marché d’exploitation et maintenance du système de sécurité incendie et désenfumage des bâtiments du CNRS Occitanie Est à ENGIE INEO. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 49 868,91 euros.

Tisseo attribue le marché de maintenance et assistance sur logiciels SAP BI et Qlik, fourniture de licences à DECIVISION et AOSIS Consulting. Montant final du marché : 400 000 euros.

Le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) attribue le marché de maintenance des moyens de secours contre l’incendie de la délégation Occitanie (sites de Montpellier, Toulouse, Caveirac et Perpignan) et de l’INSET de Montpellier à CHUBB FRANCE, HERVE THERMIQUE, FAUCHE. Montant final du marché : 44 000 euros.

La Ville de Montpellier attribue le marché de prestations de nettoyage et d’entretien des locaux et de la vitrerie des sites dépendant de la mairie de Montpellier à SUD SERVICE SAS, SCIC SAS HYGIE. Valeur totale du marché : 3 203 313 euros.

La Commune de Toulouse attribue le marché de fourniture de denrées alimentaires années 2022-2025 à La Maie De Saint Genies, Boulangerie Du Barry, La gloire, Sarl Alaboulange Dangeline, Charcuterie Ader, Terreazur_31, Garonne Fruits, Scop Unisvert. Valeur totale du marché : 2 664 000 euros.

Plus de marchés ici

L’École Nationale de l’Aviation Civile attribue le marché de travaux de réhabilitation lourde du bâtiment Joly sur le site de l’ENAC – Toulouse à Bati 82, Sas jean lefebvre, SAS SEDEC, SMAP, Entreprise travaux platrerie, Kuentz bma, Cerm sols, Ineo, Bsb génie climatique, Otis.

La communauté de communes de la Lomagne Tarn-et-Garonnaise attribue le marché de mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la définition et le montage d’une opération d’aménagement relative à l’extension d’une ZA à ATELIER-ATU. Montant (H.T.) : 61 850 euros.

La Ville de Béziers attribue le marché de fournitures de produits et de matériels de nettoiement à ORAPI HYGIENE SUD EST, OUEST VENDEE BALAIS, SOCIETE FRANÇAISE D EXPLOITATION DES PLASTIQUES, SARL SUD SERVICE INDUSTRIE. Valeur totale du marché : 1 600 000 euros.

L’Urssaf de l’Hérault attribue le marché de prestations de gardiennage, surveillance et de télésurveillance pour les 5 sites régionaux de l’Urssaf de Languedoc Roussillon à SECURITEL, GIP SECURITE. Valeur totale du marché : 172 040 euros.

La Commune du Grau du Roi attribue le marché des assurances  » automobile & risques annexes  » pour les besoins de la commune et du CCAS à SMACL ASSURANCES. Valeur totale du marché/du lot : 43 469,26 euros.

L’Interprofession des vins du sud ouest attribue le marché de stratégie de relations presse en France sur la base d’un plan d’action triennal (2022-2024), tranche ferme et tranches conditionnelles, à Clair de Lune. Valeur totale du marché/du lot : 149 805 euros.

Centre Hospitalier de Montauban attribue le marché de location de mobilier et matériel medical en milieu H.A.D à Bastide le confort médical. Valeur totale du marché/du lot : 68 000 euros.

La Commune de Mende attribue le marché de prestations d’assurances pour la construction du musée du Gévaudan – assurance Dommages ouvrage, à SMABTP. Montant (H.T.) : 48 250,37 euros.

Le Centre hospitalier Jacques Puel attribue le marché de prestation de contrôle du pass sanitaire pour le compte du CH de Villefranche-de-Rouergue à l’Agence HELIOS. Valeur totale du marché/du lot : 580 000 euros.

Le Comité régional du tourisme Occitanie attribue le marché d’accompagnement maîtrise d’ouvrage pour la gestion du dispositif Occ’Ygène du CRTL Occitanie à N’PY RESA. Valeur totale du marché/du lot : 170 230 euros.

La Ville de Blagnac attribue le marché de travaux de plantations arborées sur les espaces publics de la ville à ESPACES VERTS CAUSSAT. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 175 000 euros.

Valorizon attribue le marché de concession de service public pour la conception, le financement, la réalisation et l’exploitation d’un centre de tri des emballages ménagers et des papiers graphiques à PAPREC SUD OUEST. Valeur totale de la concession/du lot : 28 099 217 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de prestations d’accueil d’évènements 2021-2025 à City One. Valeur totale du marché/du lot : 46 337,02 euros.

La Ville de Beaucaire attribue le marché de travaux d’aménagement et de sécurisation des accès de la Police Municipale à SARL NIMES FERMETURES, COLAS MIDI MEDITERRANEE et ABR SIGNAL. Montant final du marché : 28 735 euros. 

L’Etablissement français du sang attribue le marché de travaux de restructuration du site EFS de Toulouse Purpan à S.A.S MLA, S.A.S SYSTERMHIC, SAS ENTREPRISE TRAVAUX PLATRERIE, SA SCOP SIMSO, SAS ROUDIE PEINTURE, SAS ROUDIE SOLS FRANCAIS.

Tam – transports agglo montpellier – attribue le marché des prestations de révision d’équipements en toiture des rames de tramway Citadis 401 à Alstom Semeac. Valeur totale du marché/du lot : 370 069,04 euros.

Le CHU de Montpellier attribue le marché de maintenance et fournitures de pièces détachées accessoires et consommables des équipements exclusivement entretenus par la société AVIM. Valeur totale du marché/du lot : 400 000 euros.

La Communauté de communes Pyrénées Cerdagne attribue le marché de collecte des encombrants et nettoyage des points déchets à Cerdagne environnement. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 35 190 euros.

La Commune de Perpignan attribue le marché de prestations de communications de la ville de Perpignan – année 2021-2022 – à SASP-USAP. Valeur totale du marché : 1 236 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché pour l’apprentissage du vélo pour l’accès à l’emploi à MAISON DU VELO TOULOUSE. Montant final du marché ou du lot attribué (H.T.) : 29 790 euros.

Le CCAS de Castelnau-le-Lez attribue le marché d’approvisionnement en denrées alimentaires nécessaires à la fabrication des repas à la cuisine centrale du CCAS à SOGERES SAS. Valeur totale du marché/du lot : 1 833 706,43 euros.

La Communauté d’Agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées attribue le marché de services d’exploitation des installations de production et d’adduction d’eau potable de Tarbes à SAUR. Valeur totale du marché/du lot : 364 026 euros.

Le Département de l’Aude attribue le marché de maintenance des moyens d’extinction d’incendie des bâtiments et véhicules départementaux à DESAUTEL SAS. Montant mini/maxi annuel : 2 000,00 euros/50 000,00 euros.

Le Département de l’Aude attribue le marché de nettoyage des vitrages extérieurs et intérieurs de l’hôtel du département à Carcassonne- option (prestation supplémentaire éventuelle) : nettoyage des avancées de toit – à ALT’ACCRO SERVICES.

La Chambre départementale d’agriculture attribue le marché de souscription contrats d’assurances des Biens, et des Responsabilités, de la Chambre d’Agriculture à SMACL ASSURANCES, CAISSE RÉGIONALE D’ASSURANCE MUTUELLE AGRICOLE GROUPAMA D’OC. Valeur totale du marché : 254 880 euros.

La Ville de Béziers attribue le marché de location-maintenance de moyens d’impression répondant à des petits, moyens et gros volumes à Canon fac similé grand sud partenaire bureautique. Valeur totale du marché : 2 875 000 euros.

La Ville de Béziers attribue le marché de réaménagement de la place du 14 juillet – Concours de maîtrise d’oeuvre – à PENA PAYSAGES et GAXIEU. Montant de la ou des prime(s) attribuée(s) hors TVA : 10 000 euros.

Le Syndicat mixte de collecte des déchets attribue le marché de fourniture et pose de pneumatiques pour véhicules supérieurs à 3.5t à SOG PNEUS SERVICES. Valeur totale du marché/du lot : 320 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de conception et réalisation pour la construction de la passerelle Rapas à Eiffage Genie Civil. Valeur totale du marché/du lot : 11 249 102 euros.

Le Syndicat énergie Pyrénées Atlantiques attribue le marché de travaux d’électrification (hors énergies non reliées), d’éclairage public, d’éclairage des aires de jeux et de mise en valeur des espaces publics, de création de réseaux de télécommunications à SOCAELEC, Groupement SDEL / CETELEC, COREBA, Groupement LACIS / GUINTOLI, ETPM, SN COPELEC, Groupement SPIE / REY BETBEDER. Valeur totale du marché/du lot : 3 500 000 euros.

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché d’achat d’espaces publicitaires, d’actions de communication, de billets et d’abonnements pour le développement du tennis- open sud de France 2022 à OCCITANIE EVENTS. Valeur totale du marché/du lot : 387 748,72 euros.

Le Conseil départemental de l’Hérault attribue le marché de contrôles de travaux routiers sur les voies départementales à Ginger Cebtp. Valeur totale du marché/du lot : 2 000 000 euros.

La Commune de Toulouse attribue le marché d’extension et restructuration du groupe scolaire Jolimont à 360°. Montant de la ou des prime(s) attribuée(s) hors TVA : 22 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de conception et réalisation pour la construction de la passerelle Empalot à Gtm Sud Ouest. Valeur totale du marché/du lot : 9 494 460 euros.

L’agenda

i

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

Le Crédit Agricole du Languedoc crée un fonds de dette pour accompagner les entreprises en croissance, pour Les Échos et Touléco  

Une foncière commerciale à Béziers, pour l’Hérault Juridique et Economique, parution ce jeudi 10 février. 

ICC : Mad Films multiplie les projets, pour l’Hérault Juridique et Économique, parution ce jeudi 10 février.

Bien’Ici Midi Libre : sélection de programmes dans l’Hérault et le Gard, édito, retour sur le Lab Immo du 31 janvier et sur les Assises du Territoire du 9 février. Parution en février.  

Enquête nationale sur les bardages bois, pour BoisMag, parution en mars. 

« Que peut apporter l’hydrogène dans la décarbonation des transports ? » : enquête pour L’Abécédaire des Institutions, parution en juin.  

Une usine de glaçons à Nîmes, pour Les Échos web.

À suivre en ligne

FEVRIER

Mercredi 9 février de 17h à 20h :

Les Assises du territoire, organisées par Montpellier Méditerranée Métropole, au Corum de Montpellier.

Mercredi 9 et jeudi 10 février :

14e forum d’information sur les risques majeurs – les Irises, « Risques naturels : l’innovation face au changement climatique », organisé par idealCO, le Réseau Risques, le Ministère de la Transition Ecologique et Montpellier Méditerranée Métropole à l’Hôtel du Département de l’Hérault à Montpellier. Plus d’informations ici et inscriptions ici (présentiel complet, places restantes en distanciel).

Jeudi 10 février à 18h30 :

Conférence  » Paroles de paysagiste n°22 : la beauté des paysages par la sobriété des projets  » avec Alain FREYTET, paysagiste DPLG, enseignant à l’Ecole nationale du paysage de Versailles, à la salle du CAUE 34, 19 rue Saint-Louis, à Montpellier – Entrée libre. Inscriptions obligatoires sur www.caue34.fr.

Du 14 au 17 février :

21ème séminaire Eau organisé par les élèves de la spécialité Sciences et Technologies de l’Eau (STE) et les élèves de la spécialité Eau et Génie Civil (EGC) de Polytech Montpellier – gratuit sur inscription (possibilité en présentiel ou en distanciel). Plus d’info sur les différentes conférences, ici.

Mardi 15 février de 9h à 17h :

6e édition du « Forum Littoral de l’Emploi Saisonnier », organisé par l’Agglomération du Pays de l’Or et la Communauté de Communes Terre de Camargue, au Palais des Sports et de la Culture, au Grau du Roi (30). Plus d’informations et inscription ici.

Mercredi 16 février :

Forum Lab Immo Midi Libre, sur le thème « Après les Assises du Territoire, quel nouvel élan pour l’immobilier métropolitain ? ». Capsules vidéos des 6 intervenants seront à retrouver sur midilibre.fr et la page Facebook de Midi Libre. Pour s’inscrire, rendez-vous ici. Attention places limitées, inscriptions obligatoires.

Plus d'événements ici

FÉVRIER

Jeudi 17 février, de 18h15 à 20h à l’Auditorium du site Saint-Charles (Place Albert Premier) :

Conférence : « Évaluer les impacts environnementaux des aménagements marins : le cas d’un parc éolien », par Sylvain Pioch, enseignant-chercheur en géographie et aménagement à l’UM3, Maria Ruyssen, directrice de la station Ifremer de Sète, et Sébastien Thorin, directeur Recherche et Développement de la société Creocean.

Jeudi 24 février de 11h à 12h30 :

Webinaire « Quels outils digitaux pour lancer sa startup à moindre coût ? », organisé par le BIC Innov’up. Plus d’informations et inscription avant le 22 février ici.

MARS

Lundi 7 mars de 8h30 à 12h :

Matinée de recrutement pour les métiers agricoles dans le secteur du maraîchage, organisée par le service emploi de Terre de Camargue. Renseignements et inscriptions : Service emploi Terre de Camargue – 13 rue du Port à Aigues-Mortes – 04 66 53 61 38 – emploi@terredecamargue.fr.

Jeudi 17 mars :

Conférences sur « Les enjeux de l’eau en agriculture et tourisme », organisé par Nîmes Métropole, à l’Hémicycle de l’Hôtel communautaire. Inscriptions ici.

Du jeudi 24 au lundi 28 mars :

Foire de Béziers, organisé par la CCI Hérault au Parc des Expositions de Béziers. Plus d’informations ici.

AVRIL

Mercredi 27 et jeudi 28 avril :

medFEL, porté par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et organisé par l’Agence régionale de développement économique AD’OCC et SPAS Organisation, au Parc des Expositions de Perpignan. L’événement réunit l’ensemble des acteurs de la filière Fruits et Légumes en regroupant 200 exposants durant 2 jours de salon et de conférences. Plus d’informations ici.

MAI

Jeudi 19 mai à 18h :

« Fête des lauréats Réseau Entreprendre 2022 », organisé par le Réseau Entreprendre Occitanie Méditerranée, au Pasino de la Grande Motte (335 Allée des Parcs). Plus d’informations et inscription obligatoire ici.

Voilà, c’est tout pour cette semaine.
Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite.
Vos données ne seront pas communiquées à des tiers.
Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières Indiscrétions

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001). 

Lire plus
Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.

Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.

Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI début octobre 2020.

Lire plus
Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

En stage, de mars à septembre 2021, chez Agencehv, Amélie Cazalet poursuit son chemin en alternance en marketing et communication, toujours au sein de l’agence.

Lire plus
Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est actuellement en Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

L’experte, de Paris à Palavas

Diplômée de l’université de Montpellier en science politique, et forte d’une expérience de 10 ans dans le secteur de la communication et de l’événementiel, Fanny Bessière est cheffe de projet au sein d’Agencehv.

Lire plus
Rédaction, communication, préparation d’évènements, partenariats… Elle accompagne l’agence dans ses nombreux développements. D’origine francilienne, elle est tombée sous le charme de la douceur de vivre à Palavas-les-Flots il y a plus de 13 ans. Pour ne plus repartir.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.
Les Indiscrétions sont adhérentes du Spiil (Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne) depuis mars 2024.

Les dernières indiscrétions

Du moulin à la baguette

La coopérative agricole audoise Arterris acquiert la majorité du capital d’Occipain, qui regroupe les enseignes de boulangerie ‘La Panetière’ et ‘Secrets de Pains’, principalement réparties dans le Sud-Ouest. Avec cette opération, Arterris se ...

On va en entendre parler

En « À l’affiche », Atelier Tuffery (manufacture de jeans) révèle sa nouvelle adresse montpelliéraine, ; En « Décodage », 100 M€ pour un plan Vélo de la Région, 30 M€ de redressements en Occitanie Est ; En « Zoom », les ambitions nationales de ...

Il faut aimer vivre dangereusement

En « À l’affiche », le golf de la discorde en pays catalan ; En « Décodage », la fronde du mouvement HLM régional lors du comité régional ; En « Zoom », les dessous de la réussite d’Atelier Tuffery à Florac ; En « Trois questions à… », le salon ...

La rédaction

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001).

En savoir plus sur Hubert

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.
Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.
Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

En savoir plus sur Sarah

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

En savoir plus sur Amélie

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

La mascotte

Vincent Riba, âgé de 20 ans, a rejoint Agencehv en alternance rédaction – community management en septembre 2023 pour deux ans. Il est actuellement en Master Sport, Événementiel et Communication à Mediaschool Montpellier.

En savoir plus sur Vincent

Passionné de rugby, Vincent se destine au journalisme sportif.

Soyez Indiscret.e.s !

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Devenir partenaire

Vous vous reconnaissez dans le ton des Indiscrétions, sérieuses sans se prendre au sérieux, utiles et futiles, bienveillantes et exigeantes ? N’attendez plus !

Share This