Les indiscrétions

Pour pas louper sa rentrée

Semaine du 21 août 2023

sur le gril cette semaine

Comprimer le temps. Ce n’est pas le moindre des défis que se lance Michaël Delafosse, maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, depuis son élection, le 28 juin 2020.  

Et encore  ? Un nouveau président pour l’Université de Toulouse, une nouvelle directrice à Bpifrance Montpellier (« À l’affiche »), la bataille de l’eau concerne aussi le vignoble (« Trois questions à »), un sursis pour des paillotes de la Grande-Motte (ça rime, et « Décodage »), les perspectives de recrutements des cadres (« Zoom »), marre d’être tous notés et noteurs (« HV Touch »), des Folies à Toulouse et Montpellier (« ça pousse »), et plein d’autres palabres urbaines. 

Bonnes lecture et semaine ! 

Illustration de Hubert Vialatte Les indiscrétions faço les 3 singes

À l’affiche

Parce qu’elles et ils le valent bien

Perla Danan, Radio Aviva

À l’occasion de ses 40 ans à Montpellier, et de l’ouverture de ses antennes à Nîmes et Perpignan, la radio associative indépendante Radio Aviva (arts et culture), présidée par Perla Danan (ex-élue de la Ville de Montpellier, sous l’ère Saurel, chargée de la Maison de Montpellier à Chengdu), organise une soirée le 12 septembre au JAM de Montpellier. Directrice des antennes : Christine Ginel. Réservations en cliquant ici.

Renaud Vadant, Saint-Privat-des-Vieux (30)

Il est le nouveau directeur général des services de la Ville de Saint-Privat-des-Vieux (Gard), où il succède à Laetitia Blanc. Il était auparavant DGS de Molières-sur-Cèze (30). Renaud Vadant est aussi impliqué dans la Fédération Française Handisport depuis 2019, comme animateur speaker&TV et membre de la commission nationale.
> À (re)lire : « Automobile : SNR Cévennes investit 25 M€ dans son usine historique du Gard », dans Les Échos, avril 2023, en cliquant ici.

Daniel Grasset, Faculté de Médecine de Montpellier 

À l’origine de la première greffe de rein à Montpellier en 1970, cheville ouvrière de la construction de l’hôpital Lapeyronie (CHU de Montpellier) et du centre Propara, professeur honoraire d’urologie de la Faculté de Médecine et membre de l’Académie des sciences et des lettres de Montpellier depuis 2001, le professeur de médecine Daniel Grasset est décédé le 1er août, à l’âge de 94 ans. Chef du service urologie de Montpellier jusqu’à sa retraite en 1996, « il y a développé des recherches et des innovations qui ont permis de grands progrès dans la prise en charge des malades. Il a par exemple introduit les nouvelles techniques de destruction des calculs », précise Christian Nique, recteur et secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier.

Thomas Roger, Appellations de Limoux (11) 

Thomas Roger est le nouveau président des Appellations de Limoux, syndicat des AOC Limoux (Aude), depuis le 12 juillet, indique Vitisphere le 4 août (article à retrouver ici). Âgé de 39 ans, il prend la relève de Jean Fau, en poste depuis 15 ans, et à l’origine du projet de Maison des Vins qui vient d’ouvrir ses portes le 1er août. Le lieu, propriété du syndicat, rassemble 300 m2 d’accueil œnotouristique, un point de vente, un laboratoire de dégustation et les locaux du syndicat. Thomas Roger est membre du conseil d’administration des Appellations de Limoux depuis 2019, et également apporteur en cave coopérative et exploitant en cave particulière (EARL Les Cassagnes, 52 ha). Parmi ses projets prioritaires : « Avancer sur les questions du climat, en intégrant dans nos cahiers des charges des cépages adaptés et tolérants », explique-t-il à Vitisphere. L’AOC Limoux compte 57 élaborateurs.

Nicolas Sarkozy, fan de Gérald

L’ancien président de la République sera présent à Port-Leucate (Aude), à l’espace Henry de Monfreid ce jeudi 24 août, pour dédicacer son livre à paraître le 22 août, « Le Temps des combats », indique L’Indépendant (à relire ici). Un livre où il soutient l’éventuelle candidature de Gérald Darmanin, actuel ministre de l’Intérieur, pour les prochaines élections présidentielles de 2027. Cette séance de dédicace sera la seule en Occitanie.

Olivier Giorgiucci, FRTP Occitanie 

Le président de la FRTP Occitanie organise les Assises des Travaux publics, jeudi 9 novembre à partir de 16h30 au Palais des Congrès de La Grande-Motte (34). Sont invités Fanny Parise, anthropologue, et Pascal Picq, paléoanthropologue, pour un regard croisé sur le thème « Les défis des travaux publics : comment réussir la transition écologique en transformant les infrastructures ? Comment mobiliser les nouvelles générations pour y parvenir ? » Hubert Vialatte (Agencehv) aura le plaisir de coanimer les débats.

Jean-Marie Bolliet, Hôpital de Carcassonne  

Il est le nouveau directeur de l’Hôpital de Carcassonne (Aude), annonce L’Indépendant dans un article du 10 août (à relire ici). Sa priorité : réduire la dette, qui s’élève à 100 M€, « contractée dans le cadre de la réalisation du nouvel hôpital, qui a coûté 175 M€ », rappelle-t-il à L’Indépendant. Il rassure quant à la capacité de l’hôpital à dégager de l’argent, sans impacter le personnel ou les patients, notamment à travers une meilleure évaluation des remboursements de la sécurité sociale. Jean-Marie Bolliet prévoit pour cela de recruter du personnel supplémentaire : « quatre techniciens d’information médicale, un pour chaque pôle de notre site, dont la tâche consistera à vérifier que toutes les données nécessaires à un paiement exact des prestations auront été fournies », explique-t-il.

Olivier Spaeth, Montpellier Hérault Rugby

Cet expert en marketing, communication, data, digital et partenariats est le nouveau directeur commercial du Montpellier Hérault Rugby (Top 14, président : Mohed Altrad). Auparavant basé à Grenoble (38), il a fondé en 2021 Le Café du Sport Business, une newsletter quotidienne matinale relatant « l’essentiel du sport business ». Décidément, les newsletters, c’est le créneau gagnant, non ? Olivier Spaeth succède à Ludovic Mazeau, qui a passé 18 ans au club.

Sylvain Verdier, cave coopérative de Calvisson (30) 

Il est le nouveau président de la cave coopérative de Calvisson, et prend la suite de Claude Béchard, qui occupait cette fonction depuis 13 ans, indique la cave coopérative aux Indiscrétions. Viticulteur à Saint-Côme-et-Maruéjols, il sera à disposition des vignerons de la Vaunage. La cave coopérative compte une soixantaine de vignerons adhérents, et estime la production 2023 à 60.000 hectolitres. « Un chiffre en baisse, dû à la sécheresse qui a particulièrement touché le territoire cette année », précise Frédéric Cadé, responsable de caveau.

Alexandre et Maxime Teissier, père et fille

Mais que vient faire une Miss Languedoc dans une newsletter économique ? Parce que Maxime Teissier, étudiante en 3e année d’école vétérinaire, mordue d’équitation et élue reine de beauté 2023 pour la région Languedoc le 4 août à Beaucaire (30), est aussi la fille du promoteur immobilier et exploitant de halles et tiers-lieux Alexandre Teissier (Hibrid) – Marché du Lez ou Halle Nova à Montpellier (entre autres sites). Il y a des familles, comme ça, qui connaissent la réussite de père en fille, c’en est presque énervant. On tâchera de penser à voter pour elle, sur les coups de 22h, le 16 décembre prochain lors de l’élection de Miss France, au Zénith de Dijon.

Alexandre Coulet, S Group

Pour pousser le passage à 2X2 voies de la route nationale entre Alès et Nîmes et le contournement ouest de Nîmes, l’Alésien Alexandre Coulet, dirigeant de S Group*, nouveau président de l’association Leader Occitanie (entreprises innovantes et en croissance) et référent Entreprise d’Alès Territoire d’Industrie, adresse, le 3 août, une lettre au ministre des Transports Clément Beaune. La missive est cosignée par les entrepreneurs de Leader Alès. « Alès abrite le 2e pôle industriel de l’Occitanie. Labellisé Territoires d’Industrie, il a été le premier territoire de la région à participer au programme ‘Rebond industriel’, indique Leader Alès. L’activité de la plupart de ces entreprises est menacée par la saturation des voies de circulation, qui va à court terme étouffer le développement du territoire en termes d’emploi et de croissance économique, ce alors que les entreprises locales projettent d’investir plus de 200 M€ dans l’outil industriel local (innovation, décarbonation, robotisation). » La lettre, consultable en cliquant ici, a aussi été transmis pour information aux services compétents de la Région Occitanie, du Département du Gard et d’Alès Agglomération.
* À (re)lire : « S Group met en scène les outils du spectacle », pour Les Échos, septembre 2018, en cliquant ici et « Événementiel : à l’amorce de l’été, S Group alerte sur le manque de personnel qualifié », pour Les Échos, juin 2022, en cliquant ici. S Group (audiovisuel, spectacle vivant, événement) recrute 13 salariés, sur différents sites en France, dont celui de Méjannes-lès-Alès (30). Le détail des offres à consulter en cliquant ici. S Group (une vingtaine de salariés, plusieurs dizaines d’intermittents, 15 M€ de CA) est codirigé par Alexandre Coulet.

Arnaud Castille, Septeo

Arnaud Castille est nommé responsable du pôle Solutions entreprises et expert-comptable chez Septeo (éditeur de logiciels, Lattes), annonce-t-il dans un post LinkedIn. Il occupait depuis son arrivée au sein de Septeo, en mars 2021, le poste de directeur financier. Diplômé de l’Université Paris Dauphine, Arnaud Castille a par ailleurs travaillé chez Vivendi de 2001 à 2013, puis chez Orange de 2013 à 2021. À (re)lire dans Les Échos, « Logiciels : Septeo met la main sur Sequoiasoft » (juillet).

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Décodage

On perce le coffre-fort

Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées : qui va construire le futur siège social toulousain ?

D’après nos informations, le groupement constitué de l’architecte Valode et Pistre et d’Eiffage a été retenu pour la construction du futur siège social de la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, à Toulouse.

Patronat en fête.

On ne sait plus où donner de la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France, Medef). Dans l’ordre : REF Paris ce 28 et 29 août, avec une soirée privée de la délégation du Medef Occitanie (une centaine de dirigeants), présidé par la Toulousaine Sophie Garcia, le 28 août, en présence de représentants d’institutions nationales et régionales – Patrick Martin, nouveau président du Medef, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Jean-François Rezeau, président de la CCI Occitanie, directeurs régionaux de Pôle emploi et de l’Apec, président du Ceser Occitanie…
Suivront des REF délocalisées à Montpellier, le 7 septembre (Domaine des Grands Chais, Mauguio) puis à Toulouse, le 12 septembre (Village Rugby de la Coupe du Monde, prairie des Filtres). Parmi les thèmes abordés dans ces événements en Occitanie : Comment repenser l’emploi en 2030 ? ; Quel visage pour l’entreprise du futur ? À quoi ressemblera le chef d’entreprise ? ; Le bouleversement du travail par l’IA ; Attractivité économique et RH du territoire ; Les nouvelles générations et leurs attentes.
Les Indiscrétions couvriront Paris et Montpellier. Et essaieront d’être à Toulouse dans cette rentrée déjà chargée !

Maillage ferroviaire régional : Carole Delga interpelle l’État.

Dans un article paru le 14 août sur le blog d’un spécialiste du ferroviaire (à lire en cliquant ici), la situation en Occitanie est détaillée, avec le report des lignes Alès-Bessèges (Gard) et Limoux-Quillan (Aude). « La présidente de Régions de France et du conseil régional d’Occitanie, Carole Delga, a alerté le mois dernier, en préparation du congrès de Régions de France, l’État central sur sa responsabilité au sujet du maintien du maillage ferroviaire territorial – ou du moins ce qu’il en reste. Carole Delga affirmait ainsi que la moitié des lignes pourraient fermer d’ici cinq ans si des investissements massifs n’étaient pas accordés en faveur du réseau (…). Lorsqu’elle avait annoncé un investissement régional de 800 M€ sur une décennie dans les lignes ferroviaires en Occitanie, Carole Delga avait assorti cette promesse de la demande d’un investissement équivalent de l’État », indique cette source. La Région Occitanie déclare, le 21 août aux Indiscrétions : « La balle est dans le camp de l’Etat. Si l’État ne met pas sa part, il y a un risque que les investissements ne se fassent pas. Nous rappelons que l’État est propriétaire des infrastructures ferroviaires. »

Un nouvel appel à manifestation d’intérêt pour le train des primeurs.

Le 31 juillet, l’État lance un appel à manifestation d’intérêt pour la poursuite des acheminements du train des primeurs entre Perpignan (Pyrénées-Orientales) et Rungis (Val de Marne). Objectif : identifier le meilleur projet assurant le maintien des circulations du train des primeurs à partir de l’été 2024. Date limite de réponse : 2 octobre.
Le train des primeurs, composé de 12 wagons frigorifiques, a repris du service depuis octobre 2021, après deux ans d’arrêt. Cette reprise a été interrompue deux mois en avril 2023, par la grève contre la réforme des retraites. Plus à (re)lire dans Les Échos, « À l’arrêt depuis mars, le train des primeurs entre Rungis et Perpignan repartira le 2 mai » (avril 2023).

Enquête publique pour l’extension d’Hexis à Frontignan.

Une enquête publique portant sur la demande d’autorisation environnementale du projet d’extension de Hexis (protection de surface et communication visuelle, Frontignan, 34), a lieu du 4 septembre au 6 octobre. Hexis prévoit d’investir entre 15 et 20 M€ dans la construction d’un bâtiment de 2.580 m2. Objectif : « augmenter nos capacités de production et créer une ligne d’enduction d’adhésivage », explique Caroline Mateu, dans Les Échos, « Films adhésifs : Hexis investit près de 20 millions d’euros pour s’agrandir » (août 2023).

Paprec va investir 53 M€ dans le futur centre de tri des déchets ménagers toulousains.

Le Syndicat haut-garonnais Decoset confie au groupe Paprec la conception, la construction et l’exploitation du nouveau centre de tri de collecte sélective des déchets ménagers de Toulouse et son agglomération, à Bessières (Haute-Garonne), indiquent La Gazette du Midi le 14 août et L’Usine Nouvelle, fin juillet. Annoncé comme le plus important de l’Hexagone (investissement de 53 M€), ce centre de tri de 10 000 m2 disposera d’une capacité de traitement de 70 000 tonnes/an. Il remplacera les deux sites actuels, devenus obsolètes, à Toulouse et Bessières. Sa construction sera lancée à partir de la fin de l’année. Leader français de la collecte sélective, le groupe Paprec exploite déjà trois centres de tri en Occitanie : à Lansargues (Hérault), Calce-Perpignan (Pyrénées-Orientales) et Nîmes (Gard). Le syndicat Decoset rassemble huit communautés de communes du nord de la Haute-Garonne, dont Toulouse Métropole.

Lutte contre les inondations à Nîmes : Razel-Bec et Franki Fondation (Fayat) remportent un marché de 35 M€.

Le groupement porté par Razel-Bec, accompagnée de Franki Fondation, remporte le marché pour les travaux d’aménagement au tunnelier des Cadereaux d’Uzès et des Limites à Nîmes, en zone urbaine dense, pour un montant de 35 M€, indique Razel-Bec aux Indiscrétions. Le marché comprend le creusement au tunnelier de deux cadereaux pour 1,8 km de longueur cumulée (980 mètres et 845 mètres), la réalisation du puits de démarrage et des puits de sortie, ainsi que la réalisation du génie civil hydraulique dans les ouvrages. Le groupement est composé par des filiales du Groupe Fayat, premier groupe français indépendant de construction. Le marché est attribué par Nîmes Métropole (président : Franck Proust), dans le cadre du Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI 3 Vistre). Informations en cliquant ici. Plus à lire dans Les Échos, début septembre.

Sotralu Group acquiert FR Accessories et se renforce en Italie

Groupe industriel leader dans la conception et la fabrication d’accessoires pour portes et fenêtres en aluminium, Sotralu Group (Muret, Haute-Garonne) acquiert FR Accessories (Italie, 35 salariés), fabricant d’équerres de fenêtres et portes, et de composants pour coulissants et fenêtres, produits complémentaires des gammes de Sotralu Group. Objectif de cette acquisition : « consolider notre offre et se renforcer en Italie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », explique le groupe dans un communiqué (à retrouver ici). FR Accessories réalise en effet plus de 80 % de son chiffre d’affaires à l’international, dont près de 40 % dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord. Il s’agit de la troisième acquisition de Sotralu Group, après Erreti (Italie) en 2015 et GNS (Portugal) en 2018. Le groupe réalise à présent un CA de plus de 50 M€ sur ses quatre sites opérationnels en France, Italie et Portugal.

Immobilier d’entreprise à Nîmes : les chiffres clés. 

En 2022, 25.500 m² de bureaux ont été placés par Arthur Loyd Occitanie Méditerranée sur l’agglomération de Nîmes, contre 17.600 m² en 2021, apprend-on dans une étude de marché (à lire ici). Le marché utilisateurs nîmois s’élève à 13.800 m² (comptes propres et transactions). « L’année 2022 aura été marquée par deux transactions majeures en investissement avec l’acquisition de l’ensemble des 7 Collines (18.000 m² dont 4.000 m² de bureaux) et celle de l’immeuble Axone au Triangle de la Gare (5.363 m² dont 4.223 m² de bureaux) », précise Arthur Loyd Occitanie Méditerranée. Du fait de l’absence de livraison de programmes neufs, la seconde main représente 91 % des transactions réalisées. Le secteur Nîmes Sud est le plus attractif avec 20.154 m² de transactions menées (68%). La surface moyenne transactée en 2022, comptes propres inclus, est de 234 m².
Concernant le foncier d’entreprise, 12 transactions ont été réalisées représentant 213.000 m² placés sur le cycle 2021-2022, contre 250.000 m² en 2019-2020. C’est sur l’Actiparc Mitra que se sont concentrées les grosses opérations depuis 2021 : Bert&You, Soprema, Sud Métal Provence et Virbac Nutrition (à lire dans Les Échos « Nutrition animale : Virbac va créer une nouvelle usine dans le Gard »). « Le succès de l’Actiparc permet depuis 10 ans d’avoir une moyenne annuelle supérieure à 100.000 m² », se réjouit Arthur Loyd Occitanie Méditerranée. Les autres transactions concernent des lots artisanaux à l’Actiparc de Bouillargues.
Parmi les projets phares portés par Arthur Loyd Occitanie Méditerranée à Nîmes : le centre des congrès prévu pour 2025, le futur quartier économique Magna Porta, la requalification du marché gare à horizon 2030…
Plus à lire dans Les Échos

Recrutements chez HRC/Solipac.

Leader régional des énergies renouvelables, le groupe perpignanais HRC Environnement (marque fleuron Solipac) accélère sa croissance. Dans ce cadre, il lance un plan de recrutements pour FI Énergies, sa filiale financière support, située à Montpellier qui recherche chargé.e de mission administrative SFA, contrôleur(se) de gestion commerciale ou chargé.e de mission service client SFA… FI Énergies assiste ses clients dans leurs opérations de crédit-bail et de perception des primes aux économies d’énergie. Elle propose également des solutions d’accompagnement des entreprises pour la recherche de financements en fonds propres ou emprunts.  À ce jour, HRC Environnement compte plus de 210 collaborateurs. Précisions sur le recrutement en cliquant ici.

Gard : 150 logements dans la Zac de Peire-Fioc.

150 logements, 6,9 hectares de surface, des pistes cyclables reliées aux cheminements doux… Le projet de la Zac de Peire-Fioc a été présenté le 27 juillet aux habitants lors d’une réunion publique, à la mairie de Jonquières-Saint-Vincent (maire : Jean-Marie Fournier, Gard). « La Zac prend en compte la topographie, le paysage, l’environnement naturel et les risques majeurs comme le feu et les inondations », explique Bruno Icardi, directeur général des services de la commune à Midi Libre le 4 août (à relire ici). Christophe Jean est l’ingénieur du projet au cabinet ABH Environnement (Caissargues, Gard) et assure la mission de maîtrise d’œuvre. Le choix de l’aménageur sera effectué par la mairie.

Trains régionaux : alliance Occitanie / Nouvelle-Aquitaine. 

Les Régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine créent, le 13 juillet, la Société Publique Interrégionale pour les Investissements dans les Transports (SPIIT). Objectif : optimiser les coûts et mutualiser les moyens dans la gestion de leur trains régionaux. Pour rappel, les Région sont propriétaires, désormais, du matériel ferroviaire roulant. Jean-Luc Gibelin, vice-président de la Région Occitanie en charge des mobilités et des infrastructures de transport, a été élu vice-président de la SPIIT. Son président est Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine chargé des mobilités. Plus à lire dans La Vie du Railen cliquant ici.

Deux inaugurations de poids à Toulouse début septembre :

celle des Halles de la Cartoucherie à Toulouse, le 6 septembre à 18h , et de la gare de Toulouse Matabiau rénovée, le 5 septembre, en présence du minitre des Transports (42 M€ de travaux, capacité d’accueil journalier porté de 50.000 à 150.000 voyageurs). Plus d’infos dans La Dépêcheen cliquant ici.

Des studios d’animation internationaux viennent faire leur marché à Montpellier début septembre.

L’École Supérieure des Métiers Artistiques (ESMA) accueillera de grands studios d’animation internationaux à Montpellier les 6, 7 et 8 septembre. Parmi eux, du beau monde tels que Netflix Animation, Ubisoft, Fortiche Production, Sony Pictures, Disney, Dreamworks… « Ils recruteront leurs collaborateurs parmi les anciens étudiants du campus France de l’ESMA, sections animation 3D & effets spéciaux », indique l’école dans un communiqué, le 17 août. Au programme : un visionnage des 28 nouveaux courts-métrages préparés par les étudiants des campus de Montpellier, Toulouse, Nantes et Lyon ; et près de 1.300 entretiens prévus pour 230 étudiants.

Grosse maintenance des bâtiments de la Région.

La Région Occitanie lance un avis de marché pour une mission de maîtrise d’œuvre portant sur la maintenance, la restructuration et la construction sur certains de ses bâtiments situés en ex-Languedoc-Roussillon (pôle Est). Coût estimé du marché dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales : 1,4 M€ ; Dans l’Hérault : 4 M€ ; Dans le Gard : 1,4 M€ ; En Aveyron et Lozère : 800 k€. Remise des offres avant le 29 septembre.

Petites Villes de Demain : Puylaurens (81), Pont-Saint-Esprit et Saint-Hilaire-de-Brethmas (30) signent des conventions-cadre 

Création d’une maison de santé pluriprofessionnelle, réaménagement des espaces publics du centre historique, rénovation de la mairie et du réseau d’assainissement, amélioration des mobilités douces entre ville haute et ville basse : voici ce que prévoit la convention-cadre Petites Villes de Demain, signé courant juillet, comme le relate début août Christophe Ramond, président du conseil départemental du Tarn, sur son profil LinkedIn (lire en cliquant ici). Les autres signataires sont l’État, la ville de Puylaurens, la communauté de communes Sor et Agout, le PETR du Pays de Cocagne, la Région Occitanie, la Banque des Territoires et l’Établissement public foncier Occitanie.

Autre signature de ce type de convention en Occitanie : le 2 août à Pont-Saint-Esprit, comme l’indique Sébastien Ferra, directeur de la DDTM du Gard (lire en cliquant ici). 44 actions sont réparties sur cinq axes : habitat, cadre de vie, patrimoine, mobilités et attractivité (lire dans Objectif Gard en cliquant ici). Parmi elles : 110 logements réhabilités, rénovation de l’éclairage public et du patrimoine, travaux menés avec la communauté d’agglomération sur le pôle d’échange multimodal, projet Hôtel-Dieu… Plus à lire début septembre dans Les Échos.
Ou encore, à Saint-Hilaire-de-Brethmas, à côté d’Alès (lire en cliquant ici).

Hôtel d’entreprise à Sète.

La SPL Bassin de Thau (DG : Christophe Clair) lance un avis d’appel public à la concurrence pour le marché de maîtrise d’œuvre en vue de la construction d’un hôtel d’entreprises de 2.700 m2 sur le parc aquatechnique à Sète (34)

Chiffres-clés à la pelle.

La DREETS Occitanie (directeur régional : Julien Tognola) publie l’édition 2023 de ses chiffres-clés : population et son niveau de vie, l’appareil productif, les mutations économiques, le marché du travail, l’insertion dans l’emploi et la formation professionnelle, le logement et l’hébergement d’urgence, les conditions de travail, politiques de solidarité… Un rapport disponible en cliquant ici.

Feu vert commercial. 

La cour administrative d’appel de Toulouse donne son feu vert, fin juillet, au projet de centre commercial « Porte des Pyrénées » (25.000 m2 de surface de vente, portés par la SCI Porte des Pyrénées) à Muret (31). Ce projet suscite des polémiques et des procédures depuis bientôt deux décennies. Il avait reçu un avis défavorable de la commission nationale d’aménagement commercial.

Axiome Associés,

acteur de l’expertise comptable et du commissariat aux comptes en Occitanie et Provence, intègre deux nouveaux cabinets situés dans l’Hérault, à Saint-André-de-Sangonis et au centre-ville de Béziers, ainsi que deux nouveaux associés, Adrien Bassu et Clément Delon. Consulter le communiqué diffusé fin juillet en cliquant ici.

Ferroviaire : Railcoop évite le dépôt de bilan. 

Railcoop, société coopérative de transport ferroviaire française basée à Figeac (Lot), évite la faillite en levant des fonds. Le DG, Nicolas Debaisieux, n’a pas donné plus d’infos au micro de BFM, début août.

Soirée Agencehv du 14 juin : et voici le webzine !

Plus de 300 personnes réunies sur invitation ce 14 juin aux arènes de Lunel (34) : Agencehv a frappé fort et juste, en faisant parler l’intelligence collective territoriale. Les événements, c’est bien, mais s’en rappeler et prendre acte pour la suite, c’est mieux. Aussi, voici le webzine de la soirée, disponible en cliquant ici.
Au programme : galerie de photos, synthèses des tables rondes portant sur les entrepreneurs issus de milieux défavorisés (« Rien ne les prédestinait à réussir ») et les atouts de Lunel comme ville d’équilibre entre Montpellier et Nîmes.
Retour, au cœur de l’été, d’Élise Le Roy, nouvelle secrétaire générale de Leader Occitanie : « Merci beaucoup à vous et à votre équipe pour cette très belle soirée. En tant que nouvelle arrivante dans l’écosystème, elle m’a permise de très vite m’intégrer et de renouer avec de nombreuses anciennes connaissances. »
Agencehv remercie à nouveau les partenaires de sa 2e soirée pour leur confiance : Ville de Lunel, Espacio Groupe, Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, Helenis-GGL, communauté de communes du Pays de Lunel.

Innovation : Rencontres CEA Tech à Carcassonne.

L’agence de développement économique de la Région Occitanie, Ad’Occ, et l’organisme de recherche CEA Tech organisent “Les Rencontres CEA Tech”, mardi 10 octobre, à la Maison de Ma Région à Carcassonne. Showroom, rendez-vous BtoB et focus thématiques rythmeront la journée pour découvrir l’offre de service du CEA Tech et rencontrer leurs experts. Inscriptions ici.

Hérault : Montarnaud s’équipe.

Hérault Logement attribue le marché de conception-réalisation de 28 logements et d’un forum santé à Montarnaud (34) à Le Marcory Construction, entreprise située à Clermont-l’Hérault. Montant du marché : 3,2 M€.

Agde (34) : double-concertation sur deux projets phares.

À partir du 15 août, pour deux mois, concertation sur le projet d’aménagement de La Méditerranéenne. Ce projet d’aménagement urbain vise à créer, sur une friche industrielle proche de la gare, un quartier de logements et d’activités tertiaires ainsi qu’un pôle de formation, d’archéologie et administratif. Enfin, ce projet vise à créer un plan d’eau devant accueillir des hébergements touristiques de loisirs et la création d’un parking silo en entrée d’opération en lien direct avec le Pôle d’échanges multimodal (PEM) de la gare d’Agde. Plus d’infos en cliquant ici et en cliquant là.
Autre concertation, celle relative au projet d’extension du port fluvial à Agde. Le futur bassin deviendra à terme le plus grand port du Canal du Midi, avec une capacité d’accueil de 150 à 200 anneaux. Le détail du projet disponible en cliquant ici.

Enquête publique pour la création d’une déchetterie à Saint-Gilles (Gard).

Une enquête publique est ouverte depuis ce 21 août, jusqu’au 20 septembre à 17h, pour étudier la création d’une déchetterie intercommunale à Saint-Gilles, demandée par Nîmes Métropole. Le dossier de demande d’autorisation environnementale est consultable ici. Il est possible d’y répondre par mail (enquete-publique-4717@registre-dematerialise.fr), ou via un registre dématérialisé. Plus d’informations ici.

Innovation en cœur d’Hérault.

Équipement dédié aux entrepreneurs et porteurs de projets basé à Saint-André-de-Sangonis (Hérault), Novel.id accueille deux nouvelles entreprises. La première est Zamas, assistant intelligent à la planification et au suivi opérationnel des services techniques communaux, créée par Zoémie et Zachary Cassette. Ils seront accompagnés 4 mois. La seconde entreprise est Animated Gallery, centre d’art numérique immersif porté par Geoffrey Gontier et Sébastien Riquelme, qui sera quant à elle accompagnée sur le long terme. L’accompagnement comprendra un suivi depuis la faisabilité technique et commerciale et économique, jusqu’aux première ventes et le développement de l’entreprise. Plusieurs ateliers ont eu lieu en juillet, animés par le cabinet d’expertise comptable Axylis et la pépinière d’entreprises Gigamed (Bessan). Un programme d’accélération d’un mois aura lieu à l’automne.

Gagas des mangas.

Du 10 au 24 novembre sera organisée la Quinzaine du Japon en Occitanie, portée par l’association Yujo (président : Olivier Alluis, DG de Rakuten, société japonaise de services internet). Quatre piliers rythmeront l’événement : culture, économie, enseignement et sport. Les acteurs portant un projet franco-japonais dans un de ces domaines peuvent envoyer leur candidature via ce lien. La Quinzaine sera lancée à Alès (Gard) le 10 novembre, et se clôturera à Albi (Tarn), le 24.

Soirée Agencehv du 14 juin : et voici le webzine !

Plus de 300 personnes réunies sur invitation ce 14 juin aux arènes de Lunel (34) : Agencehv a frappé fort et juste, en faisant parler l’intelligence collective territoriale. Les événements, c’est bien, mais s’en rappeler et prendre acte pour la suite, c’est mieux. Aussi, voici le webzine de la soirée, disponible en cliquant ici.
Au programme : galerie de photos, synthèses des tables rondes portant sur les entrepreneurs issus de milieux défavorisés (« Rien ne les prédestinait à réussir ») et les atouts de Lunel comme ville d’équilibre entre Montpellier et Nîmes.
Retour, au cœur de l’été, d’Élise Le Roy, nouvelle secrétaire générale de Leader Occitanie : « Merci beaucoup à vous et à votre équipe pour cette très belle soirée. En tant que nouvelle arrivante dans l’écosystème, elle m’a permise de très vite m’intégrer et de renouer avec de nombreuses anciennes connaissances. »
Agencehv remercie à nouveau les partenaires de sa 2e soirée pour leur confiance : Ville de Lunel, Espacio Groupe, Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, Helenis-GGL, communauté de communes du Pays de Lunel.

Frontignan (34) : appel à candidatures pour l’exploitation d’un espace de jeu

La SAS Cinémas Frontignan lance un appel à candidatures pour exploiter le nouvel espace « Première Loisirs », situé entre un cinéma, une librairie et un restaurant dans le centre-ville de Frontignan (34), lit-on sur LinkedIn. Ce lieu de 350 m² vise à « offrir un espace de loisirs, d’échange, de médiation autour du jeu et de l’image ». Il est réparti en 4 lots, avec un espace bar à jeux, un espace gaming, un espace atelier et expérimentation autour du jeu vidéo, et un espace ludothèque. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 29 septembre. Contact pour recevoir le dossier de candidature : Priscilla Schneider (priscilla@geci.group).

Plus de décodages

Biotech : Sensorion lève 35 M€ pour rendre l’ouïe aux bébés sourds.

Sensorion, société montpelliéraine de biotechnologie pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, réalise un financement par placement privé de 35M€, apprend-t-on dans un communiqué du 3 août (à lire ici). Une levée de fonds réalisée auprès de Redmile Group, investisseur américain spécialisé dans le domaine de la santé, et deux autres actionnaires historiques européens, Invus et Sofinnova Partners. Objectif : développer la toute première thérapie génique pour faire retrouver l’audition aux enfants nés sourds. « Le produit est prêt. Sous réserve d’autorisation, nous procéderons aux injections de mi-2024 à début 2025, sur des enfants de 6 à 31 mois », précise Nawal Ouzren, directrice générale de Sensorion dans Les Échos, « Sensorion, la biotech tricolore qui veut rendre l’ouïe aux bébés sourds » (3 août 2023). La publication des résultats semestriels de Sensorion aura lieu le 20 septembre. Sa trésorerie s’élève à 14,4 M€ en 2023.  

Administrateur provisoire dans un Ehpad de Haute-Garonne.

Face à une situation dégradée (manque de cadres et de personnel, manque de matériel adapté…) de l’Ehpad Era Caso à Montauban-de-Luchon (31), l’ARS Occitanie nomme le 3 août un administrateur provisoire et saisit le procureur de la République. Nos confrères d’Alternative Économique et de La Dépêche du Midi s’en font l’écho (à lire en cliquant ici).

Eau là là.

Lancement de l’appel à projets Innov’Eau de France 2030, doté d’une enveloppe de 100 M€, visant notamment à accompagner les innovations dans le secteur de l’eau. Le dispositif doit « permettre d’accélérer les futures mises en marché de solutions visant à lever des verrous de gestion de l’eau, de maîtrise des usages, et de son traitement ». Plus d’infos en cliquant ici . L’appel à projets s’adresse aux entreprises et laboratoires, qui pourront proposer des projets mono-partenaires ou collaboratifs. Quatre vagues de sélection prévues : 4 décembre 2023, 8 avril 2024, 11 septembre 2024 et 13 janvier 2025.

Eau là là (encore).

Plongée dans l’innovation dans le secteur de l’eau, de la mer et de l’environnement, avec la tenue du Blue Tech Show, du 31 août au 3 septembre à Banyuls-sur-Mer (66). Plus d’infos en cliquant ici.

C’est mieux ensemble.

Montpellier Méditerranée Métropole, Sète Agglopôle Méditerranée, Pays de l’Or Agglomération (Hérault) et Terre de Camargue (Gard) souhaitent développer une approche globale des problématiques environnementales portant sur le milieu marin situé entre les communes de Frontignan et du Grau-du-Roi. Dans ce cadre, trois postes de chargé de mission sont à pourvoir : « Animation et contractualisation territoriale – golfe d’Aigues Mortes », « Biodiversité marine et qualité des milieux » et « Littoral – gestion des risques côtiers ».

Indélébile.

Alors que le négociant en matériaux de construction Union Matériaux (Montpellier, 34) prépare son déménagement à Lattes*, son emplacement actuel, dans le secteur Richter, sera baptisé « Zac de L’Union ». En référence au nom de l’entreprise centenaire. « Merci à la Métropole de Montpellier pour ce clin d’œil, explique Union Matériaux sur LinkedIn. Union Matériaux laissera une empreinte sur son site historique de Montpellier. Rassurez-vous, les palettes et les matériaux ne resteront pas ! »
L’entreprise, détenue à 100 % par Alexandre Vachet et son père, emploie 530 salariés dans 36 agences, pour un chiffre d’affaires 2022 de 170 M€.
* Ce nouveau siège social verra le jour en 2027 à côté de la gare TGV Sud de France de Montpellier, en façade autoroutière, au sud de la métropole de Montpellier. Dessiné par A+ Architecture et représentant un investissement de 15 millions d’euros, le site intègrera de nouveaux services pour les clients : transformation de produits, fabrication, façonnage, pièces spéciales, pose…
(Re)lire la série d’été « Le virage réussi des PME centenaires » des Échos sur Union Matériaux (20 juillet), en cliquant ici.

Usine d’embouteillage à Montagnac (34) ? 

Le groupe d’eaux minérales Sources Alma (Cristaline, St-Yorre, Vichy-Célestins, Vernière…) projette de s’installer à Montagnac (Hérault), dévoile Métropolitain le 11 août. La commune a récemment cédé au groupe un terrain, afin d’y rénover entièrement un forage de 1 500 m de profondeur et une usine d’embouteillage de 15 000m². Disposant d’un portefeuille de plus de 30 marques, Sources Alma exploite 45 sites de production en Europe. Il est présent dans plus de 70 pays, sur les cinq continents.

Industrie/Eau. 

Deux sites industriels d’Occitanie, ArcelorMittal Méditerranée (Saint-Chély-d’Apcher – 48) et SEQUENS (Aramon – 30), sont désignés ce 21 août par le gouvernement pour une gestion plus sobre de l’eau, dans le cadre de la déclinaison du Plan Eau. Les détails dans le document disponible en cliquant ici (p.22 et 30). Par exemple, ArcelorMittal Méditerranée a pour objectif de réduire 10 % sa consommation d’eau à iso- production d’ici 2030 à travers trois leviers : maîtrise des consommations dans les procédés industriels et réduction des prélèvements d’eau dans le milieu ; Optimisation de la recirculation des eaux de process ; Captation et le stockage des eaux de pluies pour être réutilisées en période d’étiage ou de sécheresse. 

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Zoom

Une info passée au crible

Rugby : le XV et à XIII jouent des coudes à Perpignan 

La Coupe du Monde de rugby débute le 8 septembre en France, avec les Bleus mais sans Romain Ntamack. L’occasion de zoomer sur l’Ovalie en Catalogne, loin des deux métropoles régionales. Ici, on aime tellement le rugby que deux clubs d’élite se côtoient, l’un avec une pratique à 13 joueurs, l’autre à 15. Chacun avec son public, sa compétition, son business model et son propre stade. Un point commun : la passion inconditionnelle de leurs présidents, François Rivière pour l’USAP et Bernard Guasch pour les Dragons Catalans. Reportage réalisé début juillet pour Les Échos (parution dans l’édition print de ce 21 août).

Gilbert Brutus pour les Dragons Catalans (rugby à XIII), Aimé Giral pour l’USAP (rugby à XV). Les deux enceintes, détenues par la Ville de Perpignan, distantes d’à peine 1 kilomètre, résonnent comme des cathédrales de passionnés de l’Ovalie. Et s’affirment comme le haut lieu des réseaux d’affaires catalans. Particularité sportive : les deux clubs emblématiques du rugby catalan, engagés dans des compétitions différentes, ne s’affrontent jamais. Né en 1933, l’USAP a encore bataillé, cette année, pour son maintien dans le très relevé Top 14, le championnat national français. Le public a été au rendez-vous dans ce combat, avec les cinq derniers matchs à domicile joués à guichets fermés (14.000 personnes).
Les Dragons Catalans, issu, en 2000, de la fusion entre le XIII Catalan et Saint-Estève, se sont quant à eux invités en 2006 dans la Super League anglaise, s’offrant depuis une victoire de prestige à Wembley (Challenge Cup), à Londres, en 2018. Chaque réception d’un club à Gilbert Brutus (10.000 places) donne lieu à la venue d’environ 1.000 fans anglais. « L’aéroport de Perpignan est relié à Leeds par Ryanair. Les supporters arrivent dès le jeudi midi, font vivre les hôteliers et les restaurateurs… et boivent beaucoup de bière, sourit Bruno Onteniente, journaliste sportif spécialisé de L’Indépendant, fin connaisseur du rugby à XIII. En attendant le match, ils regardent les autres matchs de Super League dans des bars. Face à cette demande, beaucoup d’établissements se sont abonnés à la chaîne Sky. » « Toutes les générations de fans font le déplacement. Ils mettent une ambiance terrible, colorent la ville, tout en restant très corrects », se réjouit Bernard Guasch, président et fondateur des Dragons Catalans, par ailleurs entrepreneur dans une entreprise de transformation de viande employant 220 salariés, pour 60 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Deux présidents ancrés dans le territoire. Les modèles économiques des deux clubs, tous deux poussés par une ferveur populaire locale et le tissu entrepreneurial, diffèrent. Engagé dans l’un des championnats les plus exigeants de la planète, l’USAP doit augmenter son budget sponsoring pour combler un déficit structurel « d’environ 1,5 million », selon Bruno Onteniente. Après la vente de ses sociétés de construction et d’exploitation de parcs de stationnement publics, François Rivière a ainsi injecté, en 10 ans de présidence de l’USAP, « plus de 15 millions d’euros » à titre personnel, pour combler les pertes structurelles du club. L’homme entretient une relation forte avec Perpignan. « Ma sœur aînée, handicapée, y a été soignée. Pour ma part, j’ai été victime d’un grave accident de manège (il a été éjecté et placé deux mois dans le coma, note), fin 2015 à Narbonne. Sans le système de santé français, je ne serais plus en vie aujourd’hui. Et l’USAP, c’est ma façon de faire de la politique. Je suis content de voir les enfants jouer au rugby depuis mon bureau. C’est un sport qui n’a pas renoncé à transmettre la discipline, le respect et l’autorité. »

Budget à augmenter. L’objectif est de faire passer le budget partenaires de 8,7 millions à 9,7 millions d’euros pour la prochaine saison. « C’est jouable. Nous avons déjà 400 entreprises partenaires », explique Bruno Rolland, directeur général de l’USAP. Le budget passerait alors de 20 millions à plus de 21 millions d’euros. De quoi se donner un peu d’air et pérenniser le club en Top 14. L’exercice budgétaire est « moins exigeant pour les Dragons Catalans, notamment au niveau de la masse salariale, avec seulement 17 joueurs, au lieu de 24 pour l’USAP, admet Bernard Guasch. Alors qu’il faut s’approcher des 25 millions d’euros pour être performant dans le Top 14, il suffit de 12 ou 13 millions pour se maintenir dans les six premiers de la Super League ». Ce club emblématique du rugby à XIII, un sport que Bernard Guasch a pratiqué à haut niveau dans sa jeunesse, attire chaque année 4,5 millions d’euros de sponsoring privé. « C’est une prouesse, d’autant plus que l’USAP commence sa campagne de partenaires en juin, et nous, en novembre, souffle Bernard Guasch. Nous avons réussi à créer une ambiance à Gilbert Brutus, aussi grâce aux supporters anglais, qui amènent leurs chants et leurs cultures. » Beaucoup d’entreprises sont sponsors des deux clubs, par souci de neutralité, et aussi pour optimiser leur potentiel de business.

Y a-t-il de la place pour deux ? « Oui, car les deux rugbys se côtoient dans les villages du département. Pratiqué à 15, il fait la part belle aux mêlées et aux touches. À 13, il y a plus d’espace, de rapidité, de contact à un contre un », commente Bernard Guasch, dont le père a dirigé l’ancien XIII Catalan. « Certains veulent nous mettre en concurrence, mais nos relations sont respectueuses, renchérit Bruno Rolland. Nous n’évoluons pas dans les mêmes championnats. Le Top 14 génère une grosse économie, avec une visibilité incomparable. Il va avoir son exposition renforcée avec la Coupe du monde de rugby, qui va faire entrer l’Ovalie dans les foyers. Si la France fait un beau parcours, un public nouveau sera attiré au stade, et le nombre de licenciés va augmenter. Sans compter de nouveaux partenaires qui ne manqueront pas de manifester leur intérêt. »

Piste de rapprochement ? D’après le nouveau manager de l’USAP Franck Azéma, cité dans L’Indépendant début juillet, son club et les Dragons Catalans pourraient se « rapprocher pour se faire progresser mutuellement ». L’idée est par exemple de travailler sur des phases de jeux, le travail de lutte, la musculation… Contacté par Les Échos, François Rivière temporise. « C’est un vœu intelligent. Il faut partager des moyens sur la formation des jeunes, le recrutement, le médical, la préparation physique… Nos sports sont assez proches. Mais on en est au stade des idées. Aucune discussion n’est engagée. »

Deux projets d’extensions. D’ailleurs, en matière d’équipement, les deux clubs portent leur propre projet de modernisation de stade, chiffré chacun à environ 15 millions d’euros, plutôt que d’évoquer la création d’une enceinte unique. Les différentes collectivités sollicitées – Région, Département, agglomération, Ville… – doivent se livrer à des arbitrages politiques sensibles, sur une terre où les deux rugbys ont leurs passionnés. « Il s’agit d’améliorer l’accueil et l’expérience des spectateurs d’Aimé Giral, ainsi que le parvis, pour y implanter des boutiques, commerces, buvettes… La capacité de l’espace VIP doit passer de 1.800 à 2.500 personnes, selon les standards du Top 14 », insiste Bruno Rolland. Bernard Guasch plaide quant à lui pour la création d’une nouvelle tribune de 1.000 places, et d’une loge panoramique d’une capacité de 500 personnes. Il revendique l’antériorité de son projet par rapport à celui de l’USAP. Le plaquage est de bonne guerre.

Les partenaires veulent avoir un impact sur le territoire. L’USAP entend renforcer les liens avec la trentaine de clubs partenaires amateurs des Pyrénées-Orientales. « Cela nous permettra d’être plus efficaces dans la formation et la détection. Le club professionnel n’est pas hors-sol. Il doit aussi pouvoir aider les bénévoles des clubs amateurs, à être présent dans milieu scolaire… », souligne Bruno Rolland.
Cet ancrage local, au plus près du rugby amateur, intéresse aussi les sponsors, à la recherche d’actions responsables. Ainsi, TotalÉnergies va fournir des du matériel sportif à ces clubs amateurs. « C’est une nouvelle forme de partenariat qui intéressent les entreprises. Elles ne souhaitent pas seulement adosser leur logo, mais avoir un impact réel sur le territoire. »

> La semaine prochaine : en direct de la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) Paris.

3 questions à

Hervé Barba, Groupe Barba

« Agrandir notre usine de Béziers »

Hervé Barba est le co-directeur général du groupe homonyme, installé à Béziers et spécialisé dans la transformation de thon, espadon et céphalopodes (seiches, poulpes…). D’un naturel discret, l’homme ne court pas après les interviews. Le 25 juillet, il a cependant accepté de répondre aux questions de BFM Business pour présenter son groupe presque centenaire (90 collaborateurs, 65 M€ de CA) et ses objectifs de croissance. Reprise synthétique de l’entretien à la mode Agencehv.

Hervé, quelles sont les attentes du marché et comment y répond le groupe que tu codiriges avec ton frère Benoît ?

Hervé Barba : Les attentes du marché sont simples : d’une part, la sécurité alimentaire et d’autre part, des produits de qualité. Sur la première, nous apportons une traçabilité infaillible depuis le bateau jusqu’au consommateur. Sur la seconde, nous allons chercher le meilleur produit au meilleur prix. Tout cela met en pratique nos expertises métiers, à savoir le sourcing, la transformation et dans les services, nous réalisons des découpes particulières, par exemple du steak de thon, du saku de thon, pour des restaurants plutôt spécialisés.
Nous possédons également la plus grosse chambre de stockage de France à moins 60°, pour notamment le thon que nous achetons en Corée, au Japon, qui sera distribué sur le marché national et européen.

En matière de RSE, quelles sont les initiatives que tu prends ?

Concernant les économies d’énergie, nous disposons par exemple de quatre centrales de production photovoltaïque, dont une en autoconsommation. L’industrie agroalimentaire étant consommatrice d’eau, nous travaillons sur des projets de réutilisation d’eaux, pour les traiter et les réinsérer notamment dans le réseau de nettoyage ou de sanitaire. Nous sommes également sensibles aux actions responsables, notamment celles liées à la pêche. Nous mettons en œuvre notre métier et notre expertise sourcing, pour nous approvisionner auprès de labels responsables.

Quels sont les projets du groupe Barba ? Sur quoi travailles-tu avec ton frère ?

Nous travaillons sur le développement de nos activités à l’import et à l’export. Nous devons agrandir notre usine de Béziers qui fait 6.000 m² et construire une nouvelle usine à Barcelone.

La HV Touch

Conseil RP

Juridictions, rédigez des communiqués relatifs à vos décisions ! Et ne vous contentez pas de les mettre en ligne : envoyez-les aussi par mail aux rédactions. En effet, vos actualités sont souvent précieuses, éclairantes et (ça change un peu) non susceptibles d’être liées à des intérêts commerciaux ou politiques.
Parmi les bons élèves, on peut citer le tribunal administratif (TA) de Nîmes et la Chambre régionale des comptes Occitanie, qui envoient régulièrement leurs décisions ou avis. Par exemple, un récent communiqué du TA de Nîmes relatif au rejet de la demande en annulation du permis de construire du Palais des Congrès de la Ville de Nîmes.

La phrase

« Ce matin (14 août, note), début de nos vendanges… La même sensation que pour la rentrée des classes ! Les grappes sont dorées, mais il va falloir faire avec aussi peu… »

Jean-Marie Fabre, vigneron indépendant au Domaine de Rochelière à Fitou (Aude), président de la Fédération des Vignerons Indépendants, sur twitter
À noter : le vigneron héraultais Samuel Masse (Saint-Bauzille-de-Montmel) est vice-président de cette Fédération, en charge des affaires européennes.

On s’en fout

Certaines ‘Une’ des journaux de l’été sont parfois désarçonnantes et déconnectées. Comme celle de « Le Point » à propos d’une prétendue lancinante nostalgie de l’ère Jean-Jacques Goldman (le chanteur phare français des années 80, à qui je préfère Renaud) : « Les années Goldman. Quand la France s’aimait », titre ainsi le magazine, au creux de l’été, début août. Un sacré marketing pour continuer à vendre. Avec tous les éléments de langage assortis : « C’est l’histoire d’un temps où la gauche croyait encore au progrès, à l’émancipation et à l’universalité de ses valeurs. Une décennie où le socialisme, entré à l’Élysée un bouquet de roses à la main, revendiquait la fraternité dans la différence, où l’on répétait à l’infini le slogan Touche pas à mon pote de SOS Racisme, décliné sur un badge en forme de main jaune. C’étaient les années Goldman, du nom de cet aimable rockeur aux airs de M. Tout-le-Monde, employé dans un magasin Sports 2000, qui chanta les élans de tolérance d’une France d’autant plus généreuse que l’angoisse de l’avenir l’étreignait déjà. » L’Obs en remet une couche presque stressante ce 17 août. 

En clair, c’était mieux avant, et Goldman incarne cet état de fait. Voilà qui a dû ravir une frange nourrie du lectorat de l’hebdomadaire, dont l’âge avance. Une nuance de taille doit cependant être apportée. Si tant est que « c’était vraiment mieux avant » (vaste débat), la situation actuelle du pays découle en grande partie des actions et inactions qui ont marqué, tous bords politiques confondus, cette époque où « la France s’aimait ». Il n’y a pas, en silo, une époque d’avant, et une époque d’après, sans interconnexion ni phénomènes de causalité et de conséquences. Bien au contraire, tout est lié. C’est en tout cas ce qu’il me reste de mes passionnants cours d’histoire. La France de 2023, avec ses travers, ses atouts et ses avancées, est donc le produit de ces merveilleuses années Goldman. Dit comme ça, c’est certes moins vendeur, mais on est plus proche de la vérité.

Ça pousse

Ils et Elles bâtissent nos villes

Activité : Cirrus Pégase retenu pour créer un village d’entreprises à Villeneuve-lès-Maguelone (34)

Le Groupe Cirrus Pégase (PDG : Pascal Brunel) est sélectionné par la Serm pour la création d’un village d’entreprises à Villeneuve-lès-Maguelone, commune membre de Montpellier Méditerranée Métropole (président : Michaël Delafosse). Situé sur la Zac Charles Martel Extension, ce terrain d’un hectare accueillera plus de 7 000 m² de locaux dédiés aux PME et artisans du sud de la métropole.
Ce projet se développera « dans un bâtiment compact et bio-climatique avec un volet paysager qualitatif le long de la route métropolitaine entre Sète et Montpellier », précise la Serm. Innovation : le bâtiment sera doté d’une rampe avec un accès poids lourds aux locaux d’activités à l’étage, pour préserver un maximum de pleine terre. Une fois terminé, le village devrait accueillir jusqu’à 30 entreprises, générant entre 150 à 200 emplois. Le permis de construire devrait être délivré fin 2023. Le début du chantier est prévu fin 2024 et la livraison fin 2025.

Deux journées dédiées aux matériaux biosourcés dans la construction en Occitanie

Le Cerc (cellule économique régionale de la construction) Occitanie organise, en partenariat avec la préfecture de région Occitanie et la Région Occitanie, deux journées dédiées aux matériaux biosourcés (bois, paille, chanvre…) dans la construction, le 22 septembre à Montpellier (Espace Capdeville) et le 3 octobre à Toulouse (Hôtel de Région). Programme complet en cliquant ici. Au programme : rappel du contexte réglementaire, panorama des filières, présentation des résultats de l’étude de la Cerc Occitanie, enjeux d’assurabilité, commande publique et matériaux biosourcés, vers une montée en compétences des professionnels…

Tertiaire : Néopromotion va livrer un programme de 4.000 m² à Montpellier

Dessiné par l’architecte Thomas Landemaine et porté par le promoteur immobilier Néopromotion, un programme tertiaire de 4.000 m² va prendre place dans la métropole de Montpellier, annonce Bertrand Nouvet, gérant de Néopromotion, sur LinkedIn (lire le post en cliquant ici). La commercialisation va débuter en octobre. Contacté par Les Indiscrétions, Néopromotion n’a pas souhaité, à ce stade, apporter plus de précisions.

Font-Romeu : réaménagement de l’Église du Christ-Roi

L’Église du Christ-Roi, dominant la Cerdagne à Font-Romeu (66), à la fois paroisse et sanctuaire, va connaître une « réhabilitation holistique », indique Laurence Maire, responsable développement d’Archi Concept (Perpignan). Avec une isolation thermique ajustée à l’altitude (1.800 mètres), un nouveau mobilier lithurgique, des extensions, un accès adapté, un espace paysager… Les travaux sont prévus en 2024.
Maîtrise d’ouvrage : association diocésaine Perpignan Elne. Maître d’œuvre : Archi Concept (Christophe Moly et Lionel Vidal). BET Fluides : Energie R Bet. Mobilier lithurgique : Anne Bernot (plasticienne). Scénographie et éclairage : Pierre Rossignol.
« À l’heure où beaucoup de presbytères inhabités sont transformés en salle communale, en équipement public ou en logements, le projet de Font Romeu s’inscrit à l’inverse dans une dynamique de réhabilitation autour de la rénovation de l’église, pour atteindre une nouvelle dimension de lieu de pèlerinage », conclut Laurence Maire.
Découvrir le film de présentation du projet en cliquant ici.

À Béziers (34), Viaterra lance plusieurs consultations

L’aménageur Viaterra (directeur : Joël Daures) lance plusieurs consultations : marché de maîtrise d’œuvre pour la réalisation de 22 maisons individuelles neuves dans le quartier de La Courondelle (détails ici), marché d’études préalables, de faisabilité et de maîtrise d’œuvre pour la requalification d’un immeuble sous péril au 8 rue Casimir Péret (détails ici) ; marché de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation d’un ensemble d’immeubles, impasse de la Notairie.

Vestia Groupe officialise le lancement de son village d’entreprises InduSphère

Le promoteur immobilier montpelliérain Vestia Groupe (Jean-Patrick Brouillard et Philippe-Antoine Brouillard) annonce être lauréat d’un programme d’immobilier d’entreprise dans le parc d’activités économiques du Salaison (Vendargues – 34), après consultation de la Serm-SA3M. Nom du programme : InduSphère. Ce village d’entreprises artisanales et de services, conçu avec le concours du cabinet d’architectes Mégias-Vernhes, développera une surface de plancher de 5 750 m². Il comprendra 12 locaux avec surface de stockage/entrepôt en rez-de-chaussée, une surface dite productive en R+1 et une autre en R+2 dédiée davantage à l’administratif en mezzanine.
Le procédé constructif s’articule autour d’une trame principale de murs en maçonnerie traditionnelle et des poteaux-poutres en béton armé. Les toitures-terrasses accueilleront les bureaux d’accompagnement en modules 3D préfabriqués en bois par Wood Buildings Industry (WBI), filiale gardoise de Vestia Groupe.
« Cette solution solide, légère et rapide à mettre en œuvre offre une modularité et une empreinte écologique à l’ensemble du projet », souligne le promoteur dans son post de présentation du projet. InduSphère sera livré début 2026.

Résidence Uranus à la Mosson : l’agence toulousaine Taillandier Architectes remporte le concours de réhabilitation

Taillandier Architectes Associés, agence d’architectes basée à Toulouse, ainsi qu’à Bordeaux, Montpellier et Paris (fondateur : Pierre-Louis Taillandier), remporte le concours européen de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation de 187 logements collectifs sociaux de la résidence Uranus à Montpellier. Lancé par ACM Habitat (Altémed), OPH de Montpellier Méditerranée Métropole, le concours évalue une enveloppe prévisionnelle des travaux de 7 M€.

Première étape du projet de transformation du quartier Mosson de Montpellier porté par la Ville, la déconstruction de la résidence Uranus a débuté le 31 mars. En lieu et place de cette résidence, se trouvera le futur pôle éducatif des Halles, à horizon 2025, indique France Bleu dans un article d’avril à retrouver ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Au marché

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

BTP 👷‍♀

Occitanie Est 

L’EPTB fleuve Hérault lance un avis pour les travaux d’entretien des cours d’eau des bassins versants de la Thongue et de la Peyne 2023-2024. 

Le Département des Pyrénées-Orientales lance un avis pour l’aménagement de chaussée et de sécurité entre Port-Vendres et Paulilles. 

L’Ugecam Occitanie lance un avis pour la réhabilitation du centre de rééducation et d’insertion professionnelles à Castelnau-le-Lez. 

Alogea lance un avis pour la rénovation énergétique du foyer d’hébergement Eanm à Leucate. 

La Spl Agate lance un avis pour la mission de maîtrise d’oeuvre pour la création d’un pôle enfance à Rodilhan. 

Le Conseil départemental de l’Hérault lance un avis pour la construction de la maison départementale des solidarités à Lunel. 

La commune de Vauvert lance un avis pour la maîtrise d’œuvre pour la démolition des cellules commerciales en saillies du Montcalm et l’aménagement des espaces extérieurs libérés.  

La Préfecture de l’Hérault lance un avis pour les travaux de génie climatique et de régulation. 

Occitanie Ouest 

La commune de Mende lance un avis de délégation de service public pour le pré-financement, la conception, la construction, l’entretien-maintenance et la gestion d’un crématorium. 

La commune de Toulouse lance un avis pour accord-cadre pour les travaux de plantation et entretien de jeunes arbres dans le cadre du plan arbres de la Ville de Toulouse et Toulouse Métropole. 

Rodez Agglomération lance un avis pour les travaux d’amélioration énergétique de la piscine Geraldini.  

Le Département du Tarn-et-Garonne lance un avis pour les travaux de rénovation et de mise en conformité des revêtements muraux, sols souples et plafonds suspendus dans les bâtiments départementaux. 

Réseau 31 lance un avis pour les travaux d’extension d’une station d’épuration de 1.900 Eh à 4.500 sur la commune de Gragnague. 

La Sem Arac Occitanie lance un avis pour les travaux pour la construction d’un groupe scolaire à Labastide Saint Pierre. 

La Spl Arac Occitanie lance un avis pour les travaux pour la construction du nouveau lycée d’Auterive. 

La commune de Toulouse lance un avis pour les travaux de construction d’un relais petite enfance à Croix Daurade. 

La Ville de Blagnac lance un avis pour le marché de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du terrain de rugby Ernest Argelès en gazon naturel et création d’un terrain de rugby en gazon synthétique.  

Collectivités 👥

Déchets 🗑️

Éclairage public 💡

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La Ville de Pérols attribue le marché de mise à disposition, installation, entretien, maintenance et exploitation des mobiliers urbains publicitaires et non publicitaires à Philippe Vediaud Publicité. Montant total du marché : 1 078 000 euros.

Le Syndicat Mixte Bassin Versant Agly attribue le marché « Eau’rizon 2070 » stratégie et solutions d’adaptation aux changements climatiques à Safege. Montant total du marché : 211 925 euros.

La communauté de communes du Grand Pic Saint Loup attribue le marché de mission de maîtrise d’oeuvre pour la rénovation thermique de l’hôtel de la communauté de communes au groupement bet durand / scp chamard et fraudet. Montant total du marché : 82 935 euros.

La Spl Arac Occitanie attribue le concours restreint de maîtrise d’oeuvre pour la Restructuration des bâtiments B2 et extension des espaces extérieurs du Lycée Jean Moulin à Béziers à Naos (Omlb). Montant total du marché : 1 992 505,92 euros.

La Région Occitanie attribue le marché d’achat d’espaces publicitaires et conseil média sur tous types de supports pour le compte de la Région à Media Track. Montant total du marché : 3 200 000 euros.

Sète Agglopôle Méditerranée attribue le marché de transport des déchets ménagers recyclables du centre de transfert de Sète Agglopole Méditerranée à Villeveyrac vers le centre de tri de Saint-Thibéry (34) à Pasini. Montant total du marché : 640 000 euros.

Le SMGA attribue le marché d’étude de réduction de la vulnérabilité de la Garonne de Gourdan-Polignan à Bordes-de-Rivière et création d’un système d’endiguement à Gourdan-P à I S L Ingenierie. Montant total du marché : 397 265 euros.

Grand Montauban Communauté d’Agglomération attribue le marché de missions de maîtrise d’œuvre pour l’aménagement de voirie et espaces publics à Iris Bet Ingenierie et Getude. Montant total du marché : 503 195 euros.

Plus de marchés ici

La Région Occitanie attribue le marché de location de grues mobiles, d’engins et de matériels de chantier pour les ports de la Région à Loxam et Kiloutou. Montant total du marché : 400 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le concours pour l’attribution d’un marché négocié de maîtrise d’œuvre pour la réhabilitation du mess des sous-officiers de Francazal au groupement Ggr Architectes (Mandataire) / Pyramide Ingenierie / Siea / Execo / Lasa / O’Cap. Montant total du marché 3 800 000 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de travaux d’aménagement de l’île du Ramier à Toulouse – Ms7 – Secteur Nord de l’île du Ramier Camille Soula au Groupement Eurovia Mp/Jean Lefebvre Mp, à Dalkia Electrotechnics, à la Ste D’Entretien Et De Restauration Du Patrimoine Et De L’Environnement et au Groupement Gtm So Tp Gc/Bourdarios. Montant total du marché : 7 281 976,04 euros.

La commune de Narbonne attribue le marché de requalification durable du boulevard de la Méditerranée et des terrasses de la mer à Narbonne Plage à Sas Eiffage Route Grand Sud, Sas Urban Nt, Sas Spie Citynetworks, Sas Pepiniere Sport Et Paysage et Sarl Signaud Girod Sud. Montant total du marché : 7 700 000 euros.

La mairie de Béziers attribue le marché d’impression et façonnage du journal du biterrois à Lpj Hippocampe. Montant total du marché : 500 000 euros.

Béziers Méditerranée attribue le marché de missions de maîtrise d’œuvre pour la création d’un système d’endiguement pour la protection contre les inondations sur la commune de Villeneuve-lès-Béziers à Egis Eau Sa. Montant total du marché : 461 965 euros.

La Spl Arac Occitanie attribue le concours restreint de maîtrise d’œuvre pour la construction de la Maison de l’Avenir à Saint Gaudens à Ggr Architectes. Montant total du marché : 540 850 euros.

La commune de Castelsarrasin attribue le marché de travaux de réhabilitation d’une ancienne clinique en structure pôle enfance à SAS GRACIA, SAS MONTOUX, SAS COUFFIGNAL COUVREUR… Les autres titulaires sont à consulter en cliquant ici. Montant total du marché : 3 003 746 euros.

Toulouse Métropole attribue le marché de travaux d’assainissement d’eaux usées, de construction d’un poste de refoulement et de son réseau de transfert à la Societe De Canalisations Atlantique Mediterranee Travaux Publics Scam Tp, à Subterra et au groupement Gtm/Sogea Sh/Sogea Soh. Montant total du marché : 5 110 078 euros.

Europolia attribue le marché accord-cadre de maitrise d’œuvre pour la réalisation d’infrastructures ainsi que la création, la restructuration et l’aménagement de l’espace public pour le Mandat Réseau Express aux groupements DUMONS Ingénierie/URBALINK/EGIS Villes et Transports, INGEROP/NALDEO et BETEM Infra/OTCE Infra/ITER. Montant total du marché : 4 000 000 euros.

Montpellier Méditerranée Métropole attribue le marché d’achat d’espaces publicitaires, d’actions de communication et de billets pour le développement du football à MONTPELLIER HERAULT FOOTBALL CLUB. Montant total du marché : 855 000 euros.

L’ASA du Canal de Gignac attribue le marché de travaux d’extension 3SFM : création d’un réseau d’irrigation de 28km du DN90 au DN500 desservant environ 700 hectares à ECHO TP et SAS JBS. Montant total du marché : 3 778 983 euros.

L’agenda

SEPTEMBRE

Lundi 4 septembre : 

Rendez-vous Via Innova pour son deuxième appel à candidatures TTM Factory à Via Innova (Lunel). Inscription ici.

Mercredi 6 septembre : 

3e Club des Entrepreneurs MedVallée sur le thème « L’IA, plus qu’un outil poiur la santé ? », coorganisé par MedVallée Montpellier et la Banque Populaire du Sud au Château de Flaugergues (Montpellier). Inscription ici.

Jeudi 7 septembre :

REF Montpellier organisée par le Medef Hérault Montpellier au Domaine des Grands Chais à Mauguio (34). Plus d’infos ici et inscription là.

Vendredi 8 septembre :

Lab Littoral « Produire les énergies pour les territoires de demain », coorganisé par le Groupe La Dépêche/Midi Libre et Eolymar à L’Abbaye de Gaussan (11). Inscription gratuite et obligatoire avant le 27 août en cliquant ici.

Mardi 12 septembre :

REF Top Économique Occitanie sur le thème « Les relations au travail », organisé par le Medef Haute-Garonne à Toulouse, au coeur du village de la Coupe du Monde de Rugby 2023. Plus d’infos ici, et inscription là.

Rentrée économique de la CCI Gard organisée à l’Écurie Hasta Luego (940 chemin de Florival, Nîmes). Plus d’infos et inscription ici.

40 ans de Radio Aviva organisés au JAM à Montpellier. Plus d’infos ici et inscription là.

Jeudi 14 septembre : 

RDV des Jeudis à la Pépinière sur le thème « Les fondamentaux de la marque employeur », organisé par la CCI aude à la Pépinière Créaude à Castelnaudary (11). Plus d’infos et inscription ici.

Du 14 au 16 septembre :

4ème édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par l’association Le Monde Nouveau à Planet Ocean Montpellier. Plus d’infos ici.

Mardi 19 septembre :

AG UIMM Méditerranée Ouest organisée à l’UIMM Méditerranée Ouest – Occitanie (14 rue François Perroux, Zac Aftalion, Baillargues – 34). Inscription obligatoire ici.

Jeudi 21 septembre :

Rentrée Solennelle de Montpellier Management (Université de ontpellier) sur le site Richter à Montpellier. Inscription ici.

Vendredi 22 septembre :

« Construction et biosourcés : parlons-en ! », organisé par le Cerc Occitanie à l’espace Capdeville à l’Hôtel de Région à Montpellier. Plus d’infos ici, et inscription obligatoire avant le 11 septembre en cliquant là.

Du 22 au 24 septembre : 

23ème Salon de l’Immobilier d’Automne, organisé au Parc des expos de Montpellier. Plus d’infos ici.

Mercredi 27 septembre :

La Rentrée des Réseaux organisée par la CCI Hérault au Domaine d’O à Montpellier. Plus d’infos ici.

Du 28 au 30 septembre :

1ères Journées Territoriales, fusion du Salon des Maires et des Collectivités Locales 31 et des Rencontres Territoriales Midi-Pyrénées, se tiendront à Muret (salle Horizon Pyrénées). Plus d’infos et inscription ici.

Samedi 30 septembre : 

4ème forum « Les Assises de la RSE » organisé par le D.A.V.O.S. des PME dans les locaux de Montpellier Business School. Plus d’infos ici.

Plus d'événements ici

OCTOBRE

Mardi 3 octobre :

« Construction et biosourcés : parlons-en ! », organisé par le Cerc Occitanie à l’Hôtel de Région à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 5 octobre :

Conférence-débat sur le thème « Préparons l’avenir local en mobilisant l’intelligence collective », organisée par la SPL agate et le réseau Créon à l’Université de Nîmes (Site Vauban).

Vendredi 6 et samedi 7 octobre :

Assises Ora Maritima (Assises du territoire de Thau), organisées par le Syndicat mixte du bassin de Thau sur le thème de la culture du risque. Plus d’infos à venir.

Mardi 10 octobre de 9h à 16h30 : 

Les Rencontres CEA Tech, organisées à la Maison de Ma Région à Carcassonne.

Du 18 au 20 octobre :

Congrès international de la RSE, organisé par la fondation Oïkos en collaboration avec Afnor Groupe, à la Cité de la RSE à Toulouse. Plus d’infos ici.

Vendredi 20 octobre :

2e édition d’ACTES – Rencontres actives pour des villes durables et désirables, organisée par la Banque des Territoires à Lézigno (Béziers, 34). Inscritpion ici.

24 et 25 octobre :

Salon du Littoral organisé par L’Agence Midi Libre au Parc des Expositions de Montpellier. Plus d’infos ici.

NOVEMBRE

Jeudi 9 novembre à 16h30 : 

Assises des Travaux Publics de la FRTP Occitanie, au Palais des Congrès de La Grande Motte. 

Du 10 au 24 novembre : 

Quinzaine du Japon en Occitanie, organisée par l’association Yujo. Plus d’informations ici

DÉCEMBRE

5 et 6 décembre :

10ème édition du Congrès National Bâtiment Durable, organisé par Envirobat Occitanie et Effinergie au Corum de Montpellier (34). Plus d’infos et inscription ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

JOURNALISME

Pour Les Échos :

  • Guasch Distribution investit 14 M€ dans une nouvelle unité de transformation de viande à Perpignan
  • Les Laboratoires Dubernet innovent pour permettre à la vigne de mieux s’adapter au dérèglement climatique

Pour Midi Libre : Magazine « L’Immobilier » de Midi Libre, septembre. Pages Hérault (focus sur le prochain Salon de l’Immobilier) et Pyrénées-Orientales.

RÉDACTION DE CONTENUS

Magazine InSepteo, via l’agence Chirripo

Livre Blanc sur les traumatisés crâniens, pour la Fondation de la Mutuelle des Motards

Magazine « L’œil » d’Arthur Loyd Occitanie Méditerranée

ANIMATIONS

REF Montpellier, 7 septembre, table ronde « Nouveaux métiers, technologie et mode de travail, la grande rupture. Comment repenser l’emploi en 2030 à l’aube de la 4e révolution industrielle ? »

Lab Immo Midi Libre « Habiter le littoral », 13 septembre.

Le Monde Nouveau (Midi Libre/ La Dépêche), trois séquences « Pitchs Solutions ». Thèmes : « Construire un nouveau modèle économique » ; « Tourisme : sommes-nous sur la bonne voie ? » ; « Le rôle clé des influenceurs à l’âge de l’hyperconnexion / Les jeunes montpelliérains engagés ».

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.
Les Indiscrétions sont adhérentes du Spiil (Syndicat de la presse indépendante d’information en ligne) depuis mars 2024.

Les dernières indiscrétions

Les confidences de coach Canayer

« La haute performance, c’est la maîtrise des émotions bien plus que la technique. Et pour maîtriser les émotions, il faut se retrouver dans des situations d’inconfort, et non pas de bien-être », lance Patrice Canayer, entraîneur et manager ...

Le Dieu Écologie

Le « Dieu Écologie », pour reprendre l’expression de l’entrepreneur du cœur d’Hérault Bernard Bilhac (La Table Ovale), vient structurer la nef de tous les projets de développement. Votre newsletter en offre des exemples à travers des ...

La fin du bullshit

En « À l’affiche », les futurs nouveaux présidents de la FPI Occitanie Méditerranée et des Notaires de Toulouse ; En « Décodage », l’Estonien Skeleton Technologies (stockage d’énergie à haute puissance) déclare sa flamme pour l’Occitanie ; En « ...

La rédaction

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001).

En savoir plus sur Hubert

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.
Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.
Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

En savoir plus sur Sarah

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

En savoir plus sur Amélie

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

La mascotte

Vincent Riba, âgé de 20 ans, a rejoint Agencehv en alternance rédaction – community management en septembre 2023 pour deux ans. Il est actuellement en Master Sport, Événementiel et Communication à Mediaschool Montpellier.

En savoir plus sur Vincent

Passionné de rugby, Vincent se destine au journalisme sportif.

Soyez Indiscret.e.s !

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Devenir partenaire

Vous vous reconnaissez dans le ton des Indiscrétions, sérieuses sans se prendre au sérieux, utiles et futiles, bienveillantes et exigeantes ? N’attendez plus !

Share This