IDEC-bannière-lesindescretion-mai2022

Les indiscrétions

Pesanteur des réseaux

Semaine du 11 septembre 2023

sur le gril cette semaine

« Je souhaite lutter contre les vieilles pesanteurs des réseaux, pour créer un chemin des possibles pour tous. » La phrase, prononcée ce 11 septembre par Michaël Delafosse, maire PS de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, devant une quinzaine de journalistes, ne fait peut-être pas le poids face aux actualités chaudes – le stade de foot enlisé, la revitalisation commerciale du centre-ville etc. Pourtant, elle mérite que l’on s’y arrête. Retrouvez le résumé des deux heures d’échanges en « Zoom ».

Et encore ? Cet entrepreneur invisible qui a créé un Capgemini européen, nouvelle directrice du patrimoine à ACM Habitat, de Midi Libre à Nîmes Métropole, des news de nos jeunes talents (en « À l’affiche »), les nouvelles ambitions de Scop 3 (mobilier professionnel de seconde main), douche froide à Refresco, le toulousain LP Promotion obtient un gros financement (en « Décodage »), ode au rugby (« HV Touch », ‘On s’en fout’), la Banque des Territoires investit dans les quartiers chauds de Nîmes et vous dit pourquoi (« Trois questions à »), un nouveau Pierre et Vacances dans les Pyrénées-Orientales et d’autres potins immobiliers (en « Ça pousse »).

Et le plus important : toutes nos pensées solidaires et amicales pour le peuple marocain.

Bonnes lecture et semaine ! 

Illustration de Hubert Vialatte Les indiscrétions faço les 3 singes

À l’affiche

Parce qu’elles et ils le valent bien

Catherine Voisin, Orange Grand Sud-Ouest 

Catherine Voisin, Orange Grand Sud-Ouest 

Catherine Voisin, 46 ans, est nommée directrice Grand Sud-ouest du groupe Orange, un poste où elle succède à Patricia Goriaux. Précédemment directrice des Opérations réseaux de la région Orange Grand Nord-Est, elle pilotera les activités d’Orange France sur les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, soit 25 départements et plus de 10.000 collaborateurs. Diplômée de Centrale Supelec et titulaire d’un master décroché à Polytechnique Montréal, Catherine Voisin déploiera le plan stratégique de l’entreprise à horizon 2030 ‘Lead The Future’. Elle en dit un peu plus sur son compte Linkedin.

Franck Deschodt, MoOngy

Franck Deschodt, MoOngy

Dans la famille des réussites entrepreneuriales régionales invisibles, je demande Franck Deschodt. Installé dans la région de Montpellier, cet entrepreneur de 45 ans, très discret, a créé en 2006, depuis le Portugal, MoOngy un réseau de sociétés de conseil pour les métiers de l’ingénierie et du digital. En se déployant en France, en Europe et en Afrique du nord. Le groupe pèse actuellement 625 M€ de CA. Même plus besoin de se fatiguer à aller réseauter.

Ethel Camboulives, ACM Habitat

Ethel Camboulives, ACM Habitat

Directrice de l’agence Adim Développement Immobilier en Occitanie Est (Vinci, Montpellier), elle est en passe de devenir directrice du patrimoine d’ACM Habitat (Altémed), apprend-on de source proche. C’est, pour Ethel Camboulives, un retour aux enjeux de rénovation et d’innovation dans le secteur public : elle a en effet été directrice du projet ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) du quartier de la Devèze à Béziers (34), entre 2006 et 2013. Avant de travailler 10 ans dans le privé, au sein du Groupe Duval (directrice de projets), d’Eiffage Immobilier (directrice LR) puis d’Adim.

Virginie Brugues, Mediaschool

Virginie Brugues, Mediaschool

La directrice de Mediaschool Montpellier est nommée directrice générale de la nouvelle Fondation Mediaschool pour l’emploi des jeunes, au niveau national. Cette Fondation sera lancée en octobre au Parc des Princes, avec la Fondation Adecco et celle du PSG, avec 200 entreprises. « L’objectif est de financer 100 bourses par an, et de coller à l’évolution des métiers dans les médias, le digital et la communication, confie-t-elle lors de la REF Montpellier. Nous travaillerons ainsi avec des partenaires pour imaginer les référentiels de formation. Des sessions de réflexion avec de grands patrons nationaux seront organisées à Montpellier. » Virginie Brugues reste directrice de Mediaschool Montpellier.

Véronique Miramond, chambre régionale d’Agriculture Occitanie

Véronique Miramond, chambre régionale d’Agriculture Occitanie

Elle est nommée responsable communication de la chambre régionale d’agriculture Occitanie (CRAO). Ex-responsable communication de la CCI de l’Hérault (rédactrice en chef de l’ex magazine ‘News éco’), ex-directrice de l’information du Département de l’Hérault, puis indépendante (Cogito Events), elle succède à Claudine Adoue (retraite). « Je vais accompagner et coordonner le réseau des 13 chambres d’agriculture départementales de la région, en matière de relations presse et de relations publiques », explique-t-elle aux Indiscrétions. À l’échelle nationale, elle est nommée référente en matière de relations presse et de communication de crise. « Je me sens liée à ce qui touche à l’environnement et l’alimentation durable. Les agriculteurs doivent relever des défis majeurs : évolution du climat (sécheresse, manque d’eau…), population de plus en plus nombreuse à nourrir, image parfois à revaloriser, souveraineté alimentaire… »
En tant que communicante, Véronique Miramond a déjà accompagné des viticulteurs et des coopératives agricoles.
> Denis Carretier, président de la CRAO, présente à la presse les chiffres clés de l’agriculture dans l’économie régionale, ce 14 septembre, au Mas de Saporta à Lattes (34). Ce baromètre ‘Agri’scopie’ sera présenté avec Nelly Dubosc, responsable de l’équipe du Pôle économie et prospective des chambres d’agriculture régionales, et Claire Vingut, responsable de l’équipe Eau, Climat et Agroécologie. Il a été élaboré en collaboration avec les Cerfrance de la région.

Anne-Sophie Guéniot, Biotope

Anne-Sophie Guéniot, Biotope

Elle est nommée directrice de la communication et des relations publiques du bureau d’ingénierie environnementale Biotope (Mèze, 34). Elle était jusqu’à présent chargée de mission à la communauté d’agglomération de Sète Agglopôle Méditerranée (coordination des actions portées par le conseil de développement de l’agglomération).
> À (re)lire dans Les Échos : « Ingénierie écologique : Biotope s’allie à deux sociétés », septembre 2022.

Élise Moy, magasin But

Élise Moy, magasin But

Elle est la nouvelle directrice du magasin But (environ 40 salariés), à Lattes (34). Le nouveau directeur régional LR des magasins But est Frédéric Crevesy. Il succède à Olivier Portes, nommé directeur régional en Paca depuis juillet.

Sébastien Pessus, Crédit Agricole Immobilier

Sébastien Pessus, Crédit Agricole Immobilier

Il est nommé directeur territorial Languedoc-Roussillon du Crédit Agricole Immobilier, à Montpellier. Il succède à Philippe Bource, nommé par le groupe immobilier breton Giboire pour impulser une activité dans la région (Les Indiscrétions du 17 juillet, à croquer en cliquant ici). Sébastien Pessus a travaillé pour plusieurs opérateurs : Nexity Esprit Village Méditerranée (dernier poste), Kaufman&Broad, Sogerim, Marignan…
Autre nomination au Crédit Agricole Immobilier : Axel Farré (ex-Pitch Immo) est nommé directeur du développement.

Jean-Marc Baudin, Ville de Frontignan (34) 

Jean-Marc Baudin, Ville de Frontignan (34) 

Michel Arrouy, maire de Frontignan, se sépare de Jean-Marc Baudin, son directeur général des services (DGS), annonce Midi Libre dans son édition du 8 septembre. Jean-Marc Baudin occupait ce poste depuis janvier 2021, après avoir été DGS de la commune de Givors (Rhône) pendant trois ans. Contactée par nos soins, la municipalité de Frontignan n’a ni confirmé ni démenti l’information. 

Vincent Riba, Agencehv et Mediaschool

Vincent Riba, Agencehv et Mediaschool

Actuellement en Master 1 « Sport, Event et Communication » à Mediaschool (Montpellier), ce jeune homme de 20 ans tout rond rejoint l’équipe d’Agencehv, présidée par Hubert Vialatte, le 4 septembre, en tant qu’alternant en rédaction et community management. « Rejoindre Agencehv pour deux ans en alternance, c’est une belle opportunité car ça correspond à mon projet professionnel de devenir journaliste en presse écrite », raconte Vincent Riba. Signe distinctif : il a été champion d’orthographe de l’Hérault en catégorie junior (15-18 ans) deux années consécutives, en 2018 et 2019. Après une semaine passée tout schuss à nos côtés, Vincent se dit « content des missions et de l’ambiance générale ». Et en plus, il est fan de foot. Bienvenue Vincent !  

Marion Barthès, Kozy 

Marion Barthès, Kozy 

La DG de l’agence Kozy (président : Frédéric Sanchez, 25 salariés) lance, le 27 septembre au Domaine de Biar (Lavérune – 34) « Le club des conversations créatives »*, avec Vincent Grégoire, de l’agence parisienne NellyRodi, en intervenant. Cette agence conseil est spécialisée dans la compréhension des nouveaux profils de consommateurs. « Vincent Grégoire est une sorte de ‘Géo Trouvetou’ des tendances de consommation de demain, explique-t-elle. Il fera une restitution personnalisée en fonction des enjeux de chaque participant – par exemple, la communication de marque de Royal Canin -, afin qu’il soit puisse être en avance sur son marché. L’idée est que nos clients et prospects aient accès à des données, et puissent les utiliser dans leur stratégie de communication. » Ce Club des conversations créatives se limitera à 15 ou 20 participants, dans un esprit atelier. La cible : des cadres dirigeants, dans différents secteurs (sport, tourisme, retail, spiritueux, agroalimentaire, assurances…). Kozy envisage d’accueillir « d’autres agences de la région » dans ce club, pour que le secteur « porte de la créativité et du sens, et ne se résume pas à des fonctionnalités et des outils ».  
* Participation payante10h-15h (intervention puis déjeuner).

Hope Manate et Adrien Vermet, Kaina TV et Rêve de Vélo

Hope Manate et Adrien Vermet, Kaina TV et Rêve de Vélo

De mars à juillet dernier, Agencehv a eu le plaisir de travailler avec ces deux valeureux stagiaires. Parce qu’on les aime, on donne de leurs nouvelles. Hope Manate a rejoint en service civique Kaina TV (média citoyen), basé dans le quartier de la Mosson à Montpellier, en tant que reporter citoyen numérique jusqu’à avril 2024. « Je participe au rayonnement du quartier en assistant audiovisuellement les activités des associations partenaires, en proposant des idées de reportage et en participant activement à leur élaboration », explique Hope. Adrien Vermet, en Master 2 « Sport et Loisirs » à Montpellier Management (Université de Montpellier), intègre pour sa part Rêve de Vélo (ex-Cyrpeo) en tant que chargé de communication en alternance pour l’agence de voyage Discover France (séjour à vélo pour les étrangers) jusqu’à fin août 2024. 

Sandy Sagnard, Toulouse Métropole

Sandy Sagnard, Toulouse Métropole

Secrétaire général adjoint à la mairie de Toulouse depuis 2021, il rejoint Toulouse Métropole au poste de chargé de mission de la filière aéronautique et spatiale, annonce-t-il sur LinkedIn. Il a auparavant travaillé pour Toulouse Métropole en qualité de secrétaire général du groupe politique en 2018-2019 et 2020-2021. Maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole : Jean-Luc Moudenc (LR).  

Joris Varjabédian, Ville de Beaucaire

Joris Varjabédian, Ville de Beaucaire

Il est le nouveau directeur de cabinet de Julien Sanchez, maire (RN) de Beaucaire (Gard). Il était auparavant directeur de cabinet du maire de Morières-lès-Avignon (84).  

Une nomination ou élection à nous transmettre ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Décodage

On perce le coffre-fort

Tourisme : près de 80 millions de nuitées cet été 

©Henri Lecomte / Office de tourisme La Grande-Motte

Une fréquentation touristique qui se stabilise en Occitanie, avec 78 millions de nuitées touristiques sur la période juillet-août. C’est ce qu’annonce le CRTL Occitanie dans un communiqué de presse. Toujours sur le podium des destinations avec le plus important nombre de nuitées : la campagne (30 %) et le littoral (31 %). « Nous observons un léger repli de la fréquentation touristique sur le littoral par rapport à 2022 (- 4 %), à l’instar de Montpellier Métropole (-7 %) », indique le CRTL.     

Les perspectives pour l’arrière-saison sur le littoral sont prometteuses. « Nous observons une avance de + 0,7 % sur le mois de septembre et de + 2,5 % sur le mois d’octobre », indique le CRTL, tout en nuançant avec la hausse des réservations de dernière minute, qui prennent une place grandissante.  

Côté mode de transport, le secteur ferroviaire a été performant grâce aux billets de train à 1 € porté par la Région Occitanie et la SNCF. La campagne « Il n’y a plus de saison » des Offices de Tourisme encourage la fréquentation du littoral en septembre.   

À l’échelle nationale, la saison estivale 2023 présente quelques disparités : les destinations littorales ont été les plus affectées, tandis que les zones urbaines oscillent entre retrait et progression. Les zones de montagne, qui garantissent de la fraîcheur, enregistrent une croissance.  

Montpellier : 10.000 m² dédiés aux ICC

10.000 m² de surface de plancher sont en cours de construction pour les industries culturelles et créatives (ICC) dans le quartier de la Cité Créative (Montpellier), annonce Cédric Grail, directeur général d’Altémed (ACM Habitat, Serm-SA3M, ACM Habitat), à l’occasion de l’inauguration de deux résidences coconstruites par ACM Habitat et M&A (à lire dans la rubrique « Ça pousse » en cliquant ici). « Aux alentours du 20 septembre, 2.900 m² de surface de plancher seront disponibles pour les entreprises de la filière de l’ICC, et d’ici 3 ans ce seront 6.000 m² supplémentaires », déclare Cédric Grail. Les 10.000 m² comprendront les bâtiments de bureaux « Le Musée », et son annexe « Les Ateliers ». « L’investissement s’élève à 25 millions d’euros », confie Altémed aux Indiscrétions.  Nous en avions déjà parlé dans la rubrique Zoom des Indiscrétions du 17 avril, à (re)lire ici.

Levée de fonds pour Eye2Scan

Eye2Scan, start-up de l’audit et du contrôle interne, va annoncer ce mardi 12 septembre une levée de fonds de plus d’un million d’euros contracté auprès d’investisseurs stratégiques et de business angels. Objectif : accélérer le développement en France et à l’international de sa solution de données analytiques visant à réduire les risques de fraudes. « Notre technologie joue un rôle essentiel dans la lutte contre la fraude financière et la gestion des risques, enjeux majeurs pour les entreprises », rappelle Franck-Yves Inglebert, CEO et fondateur. 

Gard : les manifestations taurines menacées

Face à la difficulté de trouver des assureurs, les manadiers, éleveurs de taureaux et de chevaux de Camargue, et Laurent Burgoa, sénateur LR du Gard, interpellent le 6 septembre à Gallician (30) le législateur sur cette situation qui met en péril, selon eux, la profession et la tradition. « Les assurances ne veulent plus nous assurer. Et s’il n’y a pas d’assurance, il n’y a plus de manifestations taurines ! », lance Frédéric Lescot, à la tête de la manade Lescot aux côtés de son frère Sébastien, également président de la Confrérie des Gardians. Pourquoi ce durcissement ? Des accidents à répétition, causant des blessés et parfois des morts lors des fêtes votives dans les villages du Sud.
Plus à lire dans Les Échos « Dans le Gard, les manifestations taurines menacées, selon des élus et la profession »

40 logements à Vendres

Hérault Logement lance un appel à candidatures pour la conception-réalisation de 40 logements individuels groupés et logements intermédiaires, dont 25 locatifs sociaux et 15 en location-accession sur le site de l’ancien camping municipal de Vendres (34). Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 4 octobre. Plus d’infos ici.  

Refresco France va fermer son unité d’embouteillage de jus de fruits à Nissan-lez-Enserune (34) 

©DR

La société J&C, filiale de Refresco France, s’engage dans un projet de cessation progressive des activités de son site de Nissan-lez-Enserune (Hérault). La décision est annoncée le 6 septembre aux représentants du personnel et aux 70 salariés de cette usine d’embouteillage de jus de fruits. « La cessation effective des activités (…) pourrait intervenir, en septembre 2024, par la cession ou la fermeture » de cet établissement, indique le groupe dans un communiqué. Les discussions avec les représentants du personnel vont débuter.  

Rachetée en octobre 2020 auprès du Britannique Britvic, cette unité est « confrontée depuis plusieurs années à d’importantes difficultés économiques, aggravées par un contexte inflationniste sans précédent lié à la flambée des coûts des matières premières et de l’énergie ». L’usine de Nissan-lez-Enserune subirait ainsi « des pertes financières importantes, persistantes et croissantes ».  
Une recherche active de repreneurs est initiée. La société se dit ouverte à toute proposition sérieuse permettant de maintenir des activités et des emplois sur le site de façon pérenne. « Si à l’issue de cet examen, aucun repreneur fiable n’est identifié, toujours en concertation avec les instances représentatives, J&C proposera à chacun des 70 salariés du site les mesures les plus adaptées pour l’accompagner au mieux dans sa mobilité interne ou externe », projette Refresco France.  
J&C SAS est spécialisée dans la préparation et le conditionnement de boissons sans alcool, dont les jus de fruits et les sirops. Le site industriel de Nissan-lez-Enserune a été créé en 1930. L’usine a été totalement reconstruite au début des années 1990 pour devenir le site actuel, racheté successivement par Teisseire en 1994, Fruité en 2001, Britvic en 2010, et Refresco en 2020. 

>À (re)lire dans Les Échos : Refresco reprend un site d’embouteillage de jus de fruits dans l’Hérault, octobre 2020, en cliquant ici.

Extension d’une carrière à Beaucaire

Dans le Gard, une enquête publique sera lancée du 2 octobre au 3 novembre pour l’extension de la carrière située aux lieux-dits « Enclos de Forton » et « Cante Perdrix », sur la commune de Beaucaire. « La nouvelle superficie de l’emprise de la carrière portera sur 45,8 ha et la zone concernée par l’exploitation sera de 25 ha. La production annuelle représente 200.000 tonnes en moyenne et 300.000 tonnes en production maximale », lit-on dans l’avis d’enquête publique (ici). 

Maison du Grand Site du Salagou

La mairie de Clermont-l’Hérault (34) ouvre une enquête publique du 25 septembre au 27 octobre pour les aménagements paysagers du pôle d’accueil et à la construction d’une Maison du Grand Site du Salagou (à lire ici). « Le projet d’aménagement paysager concerne une zone d’environ 24 hectares qui consistera en une requalification générale du site. La construction de la Maison du site du Salagou regroupera un restaurant, une halle à destination des Clermontais, une antenne de l’Office de tourisme Intercommunal ainsi que les bureaux du Syndicat mixte du Salagou », détaille la Ville de Clermont-l’Hérault.  

Assises de l’économie

Montpellier Méditerranée Métropole organisera le 17 novembre des Assises de l’économie, indique, le 7 septembre lors de la REF Montpellier (Medef) Michaël Delafosse, maire de Montpellier. L’événement déclinera « la stratégie du territoire à 15 ans, la façon d’abaisser le seuil de l’innovation et de structurer nos filières, pour aller à l’échelle européenne ». D’ici là, la Halle de l’Innovation sera inaugurée (Zac Cambacérès) le 5 octobre et l’Agence de développement économique et des transitions sera (enfin) lancée.

La forêt du Medef

Le projet d’agroforesterie Medforêt, porté par le Medef Montpellier, se situera à Aumelas, indique Jean-Marc Oluski, président du Medef Montpellier. Pour en savoir plus sur ce projet, c’est ici.

Scop 3 : La révolution du mobilier professionnel d’occasion  

La start-up montpelliéraine Scop 3, qui a connu le succès avec sa plateforme digitale de mobilier professionnel d’occasion, se diversifie pour répondre à la demande croissante des entreprises. Elle prévoit également une levée de fonds de 5 millions d’euros d’ici la fin de l’année.  

Sophie Scantamburlo-Contreras et Frédéric Salles, cofondateurs de Scop 3, le 28 août à la REF (Rencontre des Entrepreneurs de France) Paris. ©Hubert Vialatte (Agencehv).

Fondée en 2021, Scop 3 a lancé une plateforme en ligne innovante, mettant en relation vendeurs et utilisateurs de mobilier professionnel de seconde main. Une caractéristique unique de cette solution est la possibilité pour les clients d’obtenir des attestations de réduction des émissions de CO2 liées à leurs achats. « Nous ne nous substituons pas aux architectes et aux aménageurs spécialisés, du type Sofradam, qui sont nos partenaires. Notre intervention se limite à la proposition de mobiliers, à la logistique et à l’installation », détaille Frédéric Salles, cofondateur de l’entreprise. Cette dernière récupère des produits non utilisés par les clients, des collections précédentes et des articles légèrement défectueux, avec des réductions allant jusqu’à 30 ou 40 %. 

Pour soutenir cette nouvelle initiative, Scop 3 a conclu des partenariats avec d’importants fabricants de mobilier, tels que Fermob ou Haworth. Cette nouvelle injection de capital vise à financer leur expansion commerciale à travers la France et à l’international à partir de 2024, avec des recrutements prévus pour des postes commerciaux et de développement logiciel. Cette opération fait suite à une première levée de 1,9 million d’euros réalisée en 2021, avec le soutien notamment du Crédit Agricole du Languedoc et de Nicollin Holding. 

La Safer Occitanie lorgne sur Carcassonne

La Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) Occitanie envisage la création d’une salle dans la zone d’activités de Béragne à Carcassonne, où elle pourrait réunir son conseil d’administration. Cette nouvelle salle, au centre de la région Occitanie, s’inscrit dans le cadre d’un autre projet, plus vaste, portant sur la construction du siège départemental de son antenne audoise. Celle-ci loue actuellement des locaux à la Chambre d’agriculture de l’Aude. Des discussions sont engagées avec Carcassonne Agglo (président : Régis Banquet).  

Secrétaires de mairie : un dispositif inédit pour pallier les difficultés de recrutement

Une cérémonie d’accueil est organisée ce 11 septembre à la mairie de Lodève, à l’intention des 18 stagiaires engagés en formation au métier de secrétaire de mairie, en présence notamment du sénateur (PS) Hussein Bourgi, par ailleurs délégué du CNFPT Occitanie. Cette session s’inscrit dans le cadre d’un dispositif lancé fin 2021 par le Centre de gestion de la fonction publique territoriale (CNFPT) Occitanie en partenariat avec la Région Occitanie et Pôle emploi Hérault. 180 des 200 stagiaires déjà entrés dans ce dispositif ont été recrutés dès la fin de leur formation. En effet, les édiles peinent à recruter des secrétaires de mairie. L’enjeu est lourd : d’ici à la fin 2024, 261 départs à la retraite sont attendus en Occitanie. 

BIC Innov’Up : c’est la rentrée

L’incubateur nîmois BIC Innov’Up, géré par la CCI Gard, accueille six nouveaux entrepreneurs, apprend-on dans un communiqué. Parmi eux, Iris (assistant virtuel spécialisé dans le marché immobilier), JustaxX (outil d’expertise foncière), Planearia (plateforme web pour faciliter l’organisation de voyages), Myshop’In (outil de fidélisation collective locale), DAC ADN (dispositif qui détecte l’apparition des spores pathogènes cryptogamiques de la vigne), et Artisans du Bain (solution digitale qui permet d’identifier les différents artisans pour la rénovation d’une salle de bain). Plus à lire prochainement dans Les Échos. À (re)lire dans Les Échos « Cinq nouvelles entreprises accompagnées par le BIC Innov’up à Nîmes » (mars 2023).

LP Promotion obtient 34 M€ de financement

LP Promotion, promoteur immobilier (siège social : Toulouse), annonce dans un communiqué avoir obtenu un financement de 34 M€ auprès des banques Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées et Arkea. Présent dans plusieurs régions (Occitanie, Ile-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes et Pays de la Loire), LP Promotion prévoit de renforcer ses positions actuelles, doubler son agence en Île-de-France et diversifier ses projets immobiliers. Le promoteur a réalisé 250 M€ de CA en 2022 et emploie près de 300 collaborateurs. 

Le Deeptech Tour de Bpifrance fait étape à Montpellier

La 3e édition du Deeptech Tour, initiative de Bpifrance, coorganisée avec les universités françaises et les laboratoires de recherche, fait étape à Montpellier ce 13 septembre, au Jardin des plantes, boulevard Henri IV, en présence de Paul-François Fournier, le directeur exécutif Innovation de Bpifrance. Au programme à partir de 16h : état des lieux de la dynamique locale de la deeptech, pitchs et démonstrations de startup.

Nîmes aime le Tour

La Ville de Nîmes accueillera une arrivée d’étape du Tour de France 2024, le 16 juillet, indique la collectivité. « Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, l’a confirmé aux élus nîmois », indique un communiqué laconique. Le parcours du Tour de France sera dévoilé le 25 octobre par ASO, organisateur de l’événement. Ce sera le 20e passage de la Grande boucle dans la Rome française. Les dernières arrivées ont eu lieu en 2004, 2008, 2014, 2019 et 2021.  
> À relire : « Nîmes, une habituée du Tour de France », pour Les Échos, juillet 2021, en cliquant ici

PPE Bâtiment

PPE, pour Programmations pluriannuelles de l’énergie. Urbasolar remporte 70 MWc lors de la 5e session d’appel d’offres « bâtiment ». Avec 16 projets lauréats, l’opérateur montpelliérain se classe dans le trio de tête national. Plus à lire en cliquant ici.

Ode à la mer s’enlise (enquête) 

 
La mutation du secteur « Ode à la mer » au sud de Montpellier, traîne en longueur. Érigées dans les années 1970 sur la route de la mer, des dizaines de « boîtes à chaussures » commerciales, continuent de se succéder. « Parkings à perte de vue, bâtiments inesthétiques, énergivores et inadaptés, beaucoup étant en zone inondable… La reconfiguration de cette avenue de 6 km, en entrée de ville , est une urgence », estime Christèle Marnas, directrice de l’agence en immobilier d’entreprise Tourny Meyer à Montpellier. 

©Hubert Vialatte/Agencehv

Pour libérer du foncier, la métropole de Montpellier souhaite relocaliser les commerces de cette zone stratégique de 288 hectares, irriguée depuis 2012 par le tramway et proche de l’autoroute. L’idée est d’y aménager des parcs et bassins de rétention contre les inondations, mais aussi d’y bâtir entre 6.000 et 8.000 logements, 115.000 m2 de bureaux et d’activités, 138.000 m2 de commerces en renouvellement et 45.000 m2 d’équipements publics. 
Clé de voûte de ce réaménagement urbain d’envergure : le regroupement de près de 300 commerçants de la zone dans un ensemble immobilier compact, mutualisant les parkings et les zones de stockage. En 2020, le nouveau maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole, Michaël Delafosse, acte l’arrêt de ce projet Shopping Promenade, porté par la foncière Frey . Un projet pourtant décidé par cette même collectivité, en 2013. « Le modèle des grandes surfaces en périphérie est obsolète. Les gens ne veulent plus de cela, on le voit dans les pratiques de consommation », justifie l’élu PS. Une position, il est vrai, affichée pendant sa campagne municipale de 2020. 
Mais le coup d’arrêt a été vécu comme un camouflet par Frey. Il pourrait coûter « plusieurs dizaines de millions d’euros à la collectivité. Frey a investi 20 millions sur ce projet entre 2014 et 2020 », ajoute une source. L’affaire est devant la cour d’appel administrative de Toulouse. 
Autre conséquence, les 281 commerçants concernés par ce transfert-regroupement se retrouvent désormais, à de rares exceptions près, sans solution de relocalisation, dans une métropole où le foncier d’activité fait cruellement défaut. « Et il y avait chez eux une adhésion autour du projet de Frey », complète Christèle Marnas, qui regrette un « immense gâchis urbain ». 
« Concentrer des commerces en un seul et même site, doté de services et de loisirs, était une bonne idée, évalue Olivier Portes, ex-directeur Languedoc des magasins But, aujourd’hui en Paca. Et cela aurait permis à chaque enseigne de capter davantage de clientèle. » « Ode à la mer » en est réduit à ce jour à une évolution au coup par coup, avec quelques résidences qui commencent à sortir de terre, au milieu des commerces. 
> Sujet paru ce 11 septembre dans Les Échos (à lire ici), dans le cadre d’une contribution à une enquête globale (à lire en cliquant ici).  

Une indiscrétion, une analyse pas lue ailleurs, une exclu à nous transmettre ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Zoom

Une info passée au crible

Logement, dynamique de filières, mobilités : la rentrée presse de Delafosse

Le maire de Montpellier et président de Montpellier Méditerranée Métropole a tenu sa rentrée avec la presse, ce 11 septembre, en extérieur, dans les jardins de l’Hôtel Girard, jouxtant le musée Fabre. Une quinzaine de confrères ont répondu à l’appel. L’essentiel des deux heures d’échanges.

Là, ça cogne. ©Hubert Vialatte (Agencehv)

Pesanteur des réseaux. Le 7 septembre, à la REF du Medef Montpellier, Michaël Delafosse a déclaré vouloir « abaisser le seuil de l’innovation ». Interrogé ce 11 septembre sur le sens de cette formule, il a précisé : « Un jeune doit souvent connaître quelqu’un, même pour avoir un stage. Il faut aider à la mise en lien, à travers des salons, des événements… Je souhaite lutter contre les vieilles pesanteurs des réseaux montpelliérains, pour créer un chemin des possibles pour tous. C’est l’esprit de la Halle de l’Innovation, inaugurée le 5 octobre, et de la stratégie de filière, exposée le 17 novembre. L’objectif, c’est que ce ne soit pas juste ceux qui ont du réseau qui l’emportent. » L’idée est aussi d’exprimer tout le potentiel d’un territoire, « dans un environnement économique incertain, entre hausse des taux d’intérêt, inflation, mutations du travail, relocalisation d’activités de productions, enjeu du plein emploi… ». « L’entreprise de demain devra recruter de façon plus inclusive, avec des gens issus de l’immigration, des jeunes et des seniors, des hommes et des femmes… C’est ainsi qu’une organisation est plus efficace. Certaines boîtes de consultants, à Paris, recrutent des jeunes sortis des mêmes écoles, ayant tous le même âge, s’habillant tous de la même façon. Ce n’est pas terrible en termes d’échanges ! », a glissé Éric Gras (Indeed), le 7 septembre à la REF du Medef Montpellier. 

Femme préfète ? L’Hérault connaîtra-t-il prochainement la première préfète de son histoire, après avoir connu la nomination de sa première directrice de CHU, Anne Ferrer (le 23 mars dernier) ? La question reste entière. Hugues Moutouh est toujours préfet de l’Hérault, et interviendra d’ailleurs lors du Lab Immo Midi Libre, ce 13 septembre au Mo.Co de Montpellier, sur le thème « Habiter sur le littoral ».

Coopération. Nouveau préfet ou pas, Michaël Delafosse, se félicite d’une « bien meilleure coopération entre les institutions, coopération qui est essentielle pour faire avancer les dossiers. Cela permet aussi à la presse de parler davantage des projets – première pierre imminente de l’Académie de Police, avancée du dossier Anru, de la 5e ligne de tramway… -, et moins des polémiques ».

Logement : « alerte écarlate ». Au niveau du logement, l’alerte est « rouge écarlate, au niveau national », a convenu Michaël Delafosse, alors que le salon de l’immobilier se tiendra du 22 au 24 septembre au Parc des Expositions, dans un contexte de morosité (hausse des taux d’intérêt, inflation, durcissement des critères d’octroi des prêts…). « À part les héritiers, on ne peut plus s’en sortir dans cette société. Le socialiste que je suis ne peut s’y résoudre. On doit pouvoir vivre de son travail (lire, à ce sujet, la très bonne tribune d’Antoine Fouchet dans Les Échos, « La société du travail disparaît », à lire ici). Quelque chose de très dur est en train de se produire. »
À l’échelle de la métropole, un plan est mis en œuvre : « aides sur la rénovation thermique (pour remettre sur le marché locatif des logements), travail sur le plafond du logement social, développement de l’office foncier solidaire, libération par ACM Habitat de fonds pour finaliser des opérations… » Quelque 1.000 logements sociaux doivent être livrés d’ici à 2025. « Que les logements créent de la défiance, suite à des erreurs commises dans le passé, je peux le comprendre. Mais à force de refuser des constructions, on génère des SDF. C’est ce qui se passe en Californie. L’appel au secours des Restos du Cœur n’est pas le symptôme que de difficultés pour se nourrir, mais aussi pour se loger. »

Là, ça va mieux. ©Hubert Vialatte (Agencehv)

Modèle de Tallinn. Ce mardi 12 septembre, sera célébré le ‘J-100’ de la mise en place de la gratuité totale des transports en commun pour les habitants de la métropole de Montpellier, prévue le 21 décembre. Ce modèle concernera « les 500.000 habitants de la métropole, sur le modèle de Tallinn (Estonie). Les usagers des autres EPCI et les touristes contribueront, eux, au réseau de transport. C’est un engagement majeur de la métropole dans la transition écologique et solidaire. Cela va soulager les salariés en termes de pouvoir d’achat, alors que le litre d’essence atteint parfois 1,99 euros, prix fixé avec malice par les grands distributeurs ».

Ligne Attal : pas toujours d’accord. S’il approuve l’interdiction de l’abaya à l’école (« le ministre de l’Éducation en fait qu’appliquer la loi de 2004 »), l’élu, également professeur d’histoire-géographie, n’est pas fan de la proposition sur l’uniforme. « Je préfère que la collectivité investisse, comme ici, 800 K€ dans les soutiens scolaires et 4,5 M€ dans les activités périscolaires, plutôt que de me lancer sur un débat sur l’uniforme. Pour qu’elle fonctionne, la République doit être sociale, avec une grande ambition éducative : la culture de l’Antiquité, la connaissance des langues anciennes. »

RER métropolitain : bien vers Lunel, effort à faire vers Sète. Dans le dossier du RER métropolitain, lancé par Macron en novembre 2022, Michaël Delafosse estime « pouvoir aller vite. Les études sont faites, un bus à haut niveau de services va être déployé. Il faut travailler à l’augmentation du cadencement des TER. Vers Lunel, c’est très bien, la présidente de Région, Carole Delga, a fourni des efforts. On peut encore améliorer l’axe Sète-Montpellier ». Il appelle à nouveau de ses vœux une accélération du projet de ligne nouvelle Montpellier-Béziers, prévue en 2034 dans le cadre du projet LNMP. « Aller plus vite sur ce projet, via des procédures d’exception, permettrait de libérer des sillons sur l’axe existant, pour réaliser un vrai RER littoral. » Avant d’ajouter : « On n’a pas hérité, à Montpellier, d’une étoile ferroviaire comme à Toulouse. Sur la partie nord, les voies ferrées anciennes ont été urbanisées. Cela rajoute à la complexité. » Étendre des lignes de tramway existantes ? « J’y suis prêt », a déclaré l’édile, sans plus de précision.

Urbanisme commercial : présence au Siec. Pour la première fois, la Ville et la Métropole de Montpellier seront présentes au Siec (salon international des espaces commerciaux). Parmi les enjeux de revitalisation commerciale, la rue Maguelone avec le Capoulié, et, à plus grande échelle, la route de la mer (avenue Georges-Frêche, à Lattes et Pérols).

Marché d’intérêt national Mercadis : schéma directeur en juin. Le schéma directeur d’aménagement, d’extension et de modernisation du marché d’intérêt national Mercadis sera présenté « en juin 2024 » par Altémed, indique Michaël Delafosse. Le diagnostic a été réalisé par Élan Développement (Florence Bénéteau). Le schéma intégrera les enjeux-clés « de logistique urbaine et de souveraineté alimentaire ».

« Mule » et « Chouf ». Depuis qu’il est maire, Michaël Delafosse avoue avoir appris ces termes utilisés par les trafiquants de drogue. « Mule » pour le transport de drogue, « Chouf » pour un guetteur posté à un point de vente de drogue. « Courant novembre, nous présenterons une brigade du logement social. Il faut une lutte implacable contre la drogue. Je n’ai pas la main qui tremble pour des locataires condamnés pour deal. Les locataires honnêtes doivent être protégés », a-t-il martelé.

3 questions à

Olivier Sichel, Banque des Territoires

« Face à l’insécurité à Pissevin, la Banque des Territoires ne baisse pas les bras »

Un « Trois questions à » utile, où Les Indiscrétions rappellent en creux que La Banque des Territoires ne sert pas qu’à financer le stade de foot de Montpellier. La rubrique où le tutoiement est de rigueur. Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires, était en vadrouille en Lozère et dans le Gard, les 7 et 8 septembre.


Olivier, quelques mots sur ton déplacement en Lozère…
Parmi les projets financés, la réhabilitation-extension de l’école publique de la commune de Saint-Étienne-du-Valdonnez (700 habitants), attenante à la mairie, dans le cadre du programme EduRénov. Le financement s’élève à 200 k€. Les travaux sont nombreux : remplacement de la chaudière au fioul par une chaudière à granulés de bois produits localement, remplacement des menuiseries extérieures, mise en place d’un système de ventilation simple flux et d’une correction acoustique dans les salles de classe… Ils permettront de réaliser 57 % d’économie d’énergie. Il faut s’organiser pour que la classe puisse continuer pendant les travaux. À Mende, le maire, Laurent Suau, fait preuve de dynamisme pour la revitalisation de son centre-ville : cinéma municipal, habitat et rénovation, circulation et mobilités, vacance commerciale faible… La municipalité n’hésite pas à acheter des immeubles et à requalifier et agrandir des surfaces commerciales, qui sont « petitounes », comme dit Laurent Suau.


Quel est l’objet de ta venue à Nîmes ?
Deux raisons principales : la mise en place de la foncière commerciale Odil, et le volet rénovation urbaine. Le quartier Pissevin connaît une actualité dramatique (mort de deux jeunes de 10 et 18 ans récemment note). La Banque des Territoires ne baisse pas les bras, et continue à investir. Je suis convaincu que les commerces restent un lieu de pacification et d’échanges. La foncière Odil va investir à Pissevin et au Chemin-bas d’Avignon. Ce qui en fait une foncière commerciale très particulière, active à la fois dans les quartiers prioritaires (QPV) et dans le centre-ville. C’est une première au niveau national. Cela permet de réaliser une péréquation, avec des loyers plus élevés (habillement, coiffeurs) en cœur de ville, et des loyers plus bas en QPV, pour inciter des commerçants à venir s’installer. C’est un défi, car il y a une dimension d’insécurité. C’est la raison pour laquelle la puissance publique porte l’immobilier, en matière de construction, de rénovation et de propriété, pour que le risque du commerçant soit limité à l’exploitation. L’idée est qu’il se concentre sur son métier, sans prendre un risque patrimonial.

48 commerces vont être portés par la foncière dans les prochains mois, dont les deux tiers en QPV. Les premières acquisitions sont en cours. Le tour de table est, lui aussi, spécifique, avec l’association de trois banques, le Crédit Agricole du Languedoc, Arkéa et la Caisse d’Épargne LR, présentes aux côtés de la SAT et de la Banque des Territoires.


Autre enjeu fort, la rénovation urbaine, dans le cadre du NPNRU. Quel rôle joue la Banque des Territoires dans ce projet emblématique à Nîmes ?

La Banque des Territoire injecte 100 M€ dans le programme NPNRU nîmois, pour financer la démolition d’anciennes barres. La partie de la réhabilitation des copropriétés privées dégradées, comme celles de Pissevin (12 au total, pour un total de 1.700 logements), faisant l’objet d’un Orcod (opération de requalification des copropriétés dégradées) d’intérêt national, est un sujet plus compliqué. Il s’agit d’essayer de reprendre le contrôle de ces copropriétés, en rachetant et en remettant en état les appartements. Nous n’en sommes qu’au début. Les opérations sont très longues. Va-t-on vers une démolition partielle à terme, vers de simples réhabilitations ? Pour l’instant, on ne sait pas. L’EPF Occitanie (directrice : Sophie Lafenêtre) va conduire ce programme, d’un coût total de 180 M€. CDC Habitat est mobilisé, avec l’EPF et les bailleurs sociaux. La Banque des Territoires fait partie d’une longue chaîne. Nous avons notre pierre à apporter dans la reconquête des quartiers.

La HV Touch

Conseil RP

Le Groupe Les Échos/Le Parisien annonce le lancement prochain d’un nouveau média sur la transition écologique (plus en cliquant ici). Ce qui pose l’enjeu de la modalité de traitement de la transition écologique dans les médias. Faut-il un média dédié, ou infuser la transition écologique dans toutes les rubriques, pour acculturer l’ensemble des journalistes ? La question est posée par l’ingénieur Jean-Marc Jancovici (Carbone 4, sa tribune en cliquant ici).

La phrase

« On a tendance à ne pas vouloir voir en face les déchets. Notre volonté, c’est de les remettre en avant, en valorisant la collecte des déchets organiques auprès des restaurants, campings, cantines scolaires, établissements de santé… » 

Chloé Torrente, directrice de la SAS Les Alchimistes Languedoc (plus d’infos en cliquant ici).  
Elle intervient ce 15 septembre lors des Pitchs Solutions, sur l’événement Le Monde Nouveau (Midi Libre – La Dépêche). Événement gratuit. Plus d’informations en cliquant ici.

Sarah Nguyen Cao Khuong et Hubert Vialatte (Agencehv) auront le plaisir de coanimer les trois « Pitchs Solutions » : « Construire un nouveau modèle économique, raison d’être des entreprises de demain » (9h30), puis, l’après-midi, « Mobilité – Tourisme, sommes-nous sur la bonne voie ? » et « Les jeunes montpelliérains engagés ».

On s’en fout

Alors qu’a débuté, ce 8 septembre, la coupe du monde de rugby en France, je ne vais pas vous mentir : je ne comprends rien ou presque aux règles du rugby. Des passes que en arrière, il faut tirer au-dessus des buts pour marquer le point, le ballon n’est pas rond et rebondit n’importe comment, il n’y a pas de filet, des supporters polis, aucune violence aux abords des enceintes… Mais quel est donc ce sport ? Je sais, ce n’est pas très stratégique, comme sortie du lundi, a fortiori quand on vit et travaille en région Occitanie, dont la capitale, Toulouse, est aussi celle de l’Ovalie. Mais l’honnêteté peut encore être perçue comme une vertu discriminante. 

D’autant plus que tout n’est pas perdu. Sans aller jusqu’à me mêler à la foule connaisseuse de la Prairie des filtres, transformée en immense fan zone sur les bords de la Garonne, un stage intensif à Ernest Wallon est envisagé. L’invitation à assister à un match du Stade Toulousain a été lancé par une de mes relations, bien placée dans les nombreux et puissants réseaux de la Ville rose. Je l’ai prévenu : « Attention, il faudra tout m’expliquer, ou presque. » Réponse enthousiaste en retour. Impossible, donc, de me dérober.  

Les footeux narguent parfois les rugbyphiles – veuillez m’excuser pour le néologisme, que je trouve mignon. Avec un argument massue : le rugby franchouillard, célébré lors de la cérémonie d’ouverture par Jean Dujardin & co, donne beaucoup de leçons autour de ses valeurs (engagement, solidarité, humilité, dépassement de soi). Mais il n’a jamais gagné la Coupe du monde, échouant trois fois en finale, alors que le ballon rond compte, lui, deux étoiles sur sa tunique.  

Tout retard est fait pour être comblé. Que le French flair, loué par nos meilleurs adversaires pour le côté imprévisible de son jeu, irradie les en-buts et les perches. Et puisqu’il paraît que nous avons cette fois une équipe formidable : allez les Bleus !

Ça pousse

Ils et Elles bâtissent nos villes

Roussillhotel construit un nouveau Pierre & Vacances à Saint-Cyprien (66) 

©Domaine du Golfe du Lion / VisioLab et Garciagraphic  

L’opérateur Pierre & Vacances conclut un contrat de franchise avec le groupe hôtelier Roussillhotel (Saint-Cyprien, 66), pour l’implantation d’un nouveau Pierre & Vacances dans les Pyrénées-Orientales (le 3e dans le département). Maîtrise d’ouvrage : Roussillhotel. Exploitation : Pierre & Vacances. L’ensemble comprendra 151 logements, du T2 au T4 (79 villas et 72 appartements), dans le Domaine du Golfe du Lion, à Saint-Cyprien. Quelque 600 vacanciers pourront y être accueillis. La livraison est prévue pour le 31 mars. « Sur les 10 hectares de terrain, le bâti occupe 40 % (architecte : Xavier Ratynski, LCR Architecte). Équipements sportifs et de loisirs, espace spa, snacking, location de vélo, animation, mini club et conciergerie occuperont le reste du terrain », précise aux Indiscrétions Roussillhotel, qui n’a pas souhaité communiquer le montant investi. Au total, 20 emplois seront créés. La marque Pierre & Vacances accueille chaque année plus de 2 millions de vacanciers à travers ses 200 résidences, situées en France et en Espagne.  

Montpellier : 124 logements livrés à la Cité Créative par ACM Habitat et M&A  

©Amélie Cazalet / Agencehv

C’est au cœur de la Cité Créative, à Montpellier, que le bailleur social ACM Habitat (groupe Altémed) et le promoteur M&A (président : Laurent Romanelli) livrent respectivement les résidences Quadri et Hermès 56 totalisant 124 logements, inaugurés le 7 septembre.   

Construite par M&A, la résidence Hermès 56 propose 67 logements, du 2 au 5 pièces, sur 4.206 m² de surface de plancher, répartis sur deux bâtiments. Chiffrée à 10 millions d’euros, l’opération a été dessinée par BPA Architecture et le cabinet WEST 8. La particularité de cette opération réside dans « l’utilisation de pierres massives d’un mètre cube, issues des carrières Oppède de Provence, dans le Lubéron », assure Xavier Bringer, directeur général du groupe M&A. Un matériau qui a l’avantage « de se situer à proximité. Cela nous permet de réduire l’empreinte carbone », complète-t-il. Au rez-de-chaussée prendra place un cabinet de kinésithérapeutes.  

Côté ACM Habitat, la résidence Quadri, conçue par A+ Architecture, prend place sur 3.896 m² de surface de plancher pour 8,4 M€ d’investissement. Elle propose 57 logements, du 2 au 5 pièces, dont 34 sont destinés à la location et 23 pour l’acquisition. « Il faut que le logement social serve à loger toutes les catégories de la population et qu’on ne les mette pas dans des cases. Certaines personnes vont habiter un logement social et accéderont ensuite à la propriété. Mais il se peut aussi qu’elles reviennent plus tard à un logement pour cause de divorce, d’accident, etc. Ce ne sont pas deux mondes qui ne se côtoient pas », déclare Michel Calvo, président d’ACM Habitat.  

©Amélie Cazalet / Agencehv

Les résidences ont en commun un îlot central végétalisé et un parking souterrain de deux niveaux. « Dans certaines opérations mixtes que nous avons portées avec un promoteur privé, il arrive que les habitants des logements sociaux n’aient pas accès au jardin ou parties communes. Je suis content que ce ne soit pas le cas ici », se félicite Cédric Grail, directeur général d’Altémed. « Je vois que trois ginkgo biloba ont été plantés. Aujourd’hui ils sont très fins, mais dans une vingtaine d’années, on se demandera lequel on sacrifie, puis dans une cinquantaine d’années il n’en restera qu’un car ils se développent et prennent beaucoup de place », fait remarquer Michel Calvo.  

Ces résidences sont construites dans un quartier avec une « mixité générationnelle et fonctionnelle (école, commerce, logements, lieux culturels…), indique Laurent Romanelli. Il s’agit également d’un bâtiment qui s’inscrit dans le concept de ville intelligente en mutualisant le stationnement, avec une auto-gestion des consommations ». Tramway, espaces de coworking et coliving avec l’implantation de Babel Community… « La zone d’activité est en accélération, et deviendra d’ici deux ans l’un des secteurs les plus agréables à vivre à Montpellier. La Cité Créative est un territoire exemplaire en termes de requalification avec de belles largeurs de rue, une densité en termes de hauteur des immeubles maîtrisée, des écoles, des lieux comme la Halle Tropisme pour boire un verre… », détaille Cédric Grail.  

Labège : enquête publique sur le projet de Zac Enova, sur 230 hectares  

©Sicoval

La SPL Enova Aménagement et la SAS Enogeo organisent une enquête publique du 6 septembre au 11 octobre portant sur le projet de la Zone d’aménagement concertée (Zac) Enova et sur la réalisation d’une boucle d’eau tempérée géothermique à Labège (31), lit-on sur le site internet du Sicoval (ici). La Zac s’étendra sur « 230 ha et offrira 328.000 m² de bureaux, 97.000 m² de logements, 35.000 m² de commerces et services, 100.000 m² d’espaces verts paysagers, 3 stations de métro, un pôle multimodal, 7 km de pistes cyclables, 2 lacs… », détaille le Sicoval (à lire ici).

Les Villégiales lancent deux programmes à Frontignan et à La Cité Créative… et dit pourquoi  

En haut : résidence des Villégiales à Montpellier, en bas : Zac des Pielles à Frontignan ©Tautem Architecture

Les Villégiales remportent un lot de 50 logements dans La Cité Créative à Montpellier dont 20 % seront commercialisés en bail réel solidaire (BRS). « Ce dispositif permet une décote d’environ 30 %. Il resolvabilise une partie des ménages pour l’accession à la propriété », explique Cédric Lebeau, directeur d’agence Les Villégiales Montpellier. Selon lui, « La Cité Créative est l’un des meilleurs quartiers de Montpellier. Il conjugue mobilité décarbonée, services et proximité : parc Montcalm, 5e ligne de tramway, reconversion vertueuse d’un ancien site militaire, tiers-lieu culturel de la Halle Tropisme, l’implantation de l’Esma, montée en puissance des industries culturelles et créatives. » 

Le promoteur immobilier lance par ailleurs une opération d’une trentaine de logements à Frontignan, dans la Zac des Pielles (photo en bas). « Le marché dit ‘secondaire’, le long de l’axe ferroviaire, se développe, analyse Cédric Lebeau. L’axe entre Sète et Montpellier, desservi par le train, fonctionne bien. Il faut revenir à des opérations qui cumulent qualité de l’emplacement et infrastructures connectées à la métropole. Par exemple, une opération en défiscalisation Pinel dans l’arrière-pays se vendra difficilement. En soi, ce n’est pas une mauvaise chose. »  

Architecte pour ces deux opérations : Tautem Architecture.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Au marché

Les marchés publics essentiels en Occitanie de la semaine passée. Parce qu’il faut bien vivre.

APPELS D’OFFRES

BTP 👷‍♀

Occitanie Est

L’Université de Montpellier (34) lance un avis pour la maintenance et l’entretien des toitures tuiles, ardoises, zinc, bac acier et cuivre.

La mairie du Barcarès (66) lance un avis pour la maîtrise d'œuvre pour les travaux de démolition et remplacement de deux pontons sur pieux.

La SPL 30 lance un avis pour le concours restreint de maîtrise d'œuvre pour la déconstruction et reconstruction du collège Jean Villar de Saint-Gilles.

La communauté de communes de la Vallée de l’Hérault (34) lance un avis pour la conduite, l’entretien, les grosses réparations, le renouvellement et la garantie totale relatifs à ses installations de génie climatique et connexes.

La communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (34) lance un avis pour la maîtrise d'œuvre pour la restauration hydromorphologique des sites particuliers sur la Boyne.

La Ville de Nîmes (30) lance un avis pour des travaux d'entretien, de réparation et de reconstruction d'ouvrages d'art 2023.

Le Conseil départemental du Gard (30) lance un avis pour les travaux pour la restauration des murs de soutènement routier à pierre sèche du Chemin de Poulx.

La SPL Perpignan Méditerranée lance un avis pour la création d’une station d’avitaillement électrique et équipement du parking bus Sankeo de la poudrière en ombrières photovoltaïques à Perpignan (66).

La communauté d’agglomération Béziers Méditerranée (34) lance un avis pour la mission d'assistance à la mise en œuvre d'un nouveau Programme Local de l'Habitat (Plh).

Les maisons de retraite publiques de Frontignan (34) lancent un avis (CSPS) pour la restructuration de la résidence Saint-Jacques à Frontignan.

La SAAM lance un avis pour l’assistance à la maîtrise d'ouvrage et la programmation dans le cadre du réaménagement du secteur du marché d'intérêt national.

Occitanie Ouest

La Ville de Montauban (82) lance un avis pour la mission de maîtrise d'œuvre pour la rénovation et la restructuration de la maison Poult.

L’Agglomération de Rodez (12) lance un avis pour l’extension de la maison de santé pluridisciplinaire de Rodez faubourg lot 4 : cloisons sèches - isolation.

La communauté d’agglomération Tarbes Lourdes Pyrénées (65) lance un avis pour les travaux de réhabilitation d'un bâtiment industriel pour le service de l'Environnement à Louey.

La commune d’Albi (81) lance un avis pour des prestations de maîtrise d'œuvre et d'ordonnancement, pilotage et coordination pour la rénovation et l'amélioration thermique du groupe scolaire Rochegude.

La SPL Aéroportuaire Régionale lance un avis pour la conception et la réalisation de travaux de renforcement et de mise aux normes des chaussées aéronautiques de l'aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées (65).

La DRSID Lyon lance un avis pour la déconstruction d’un hangar de 1100 m² et la construction d’un bâtiment de stockage de 700 m² à Castelsarrasin (82).

Collectivités 👥

Occitanie Est

Montpellier Méditerranée Métropole (34) lance un avis pour l’élaboration de son projet de territoire.

Communication 📣

Déchets 🗑️

Occitanie Est

Le Sitom Sud Gard (30) lance un avis pour la valorisation et le traitement de ses gravats issus des déchèteries et autres points de collecte.

Occitanie Ouest

La communauté de communes du bassin Auterivain Haut-Garonnais (31) lance un avis pour le transport, le traitement et la reprise des déchets ménagers (3 lots).

Nettoyage 🧹

Occitanie Est

L’EPCC MoCo-Montpellier Contemporain (34) lance un avis pour des prestations de nettoyage de ses bâtiments.

ATTRIBUTIONS DE MARCHÉ

La commune de Toulouse (31) attribue le marché de maîtrise d’œuvre concernant la construction du groupe scolaire et de l’espace petite enfance Malepere au groupement Conjoint Ggr Architectes, Tpf Ingenierie, Execo, Cpos, Julie Poirel Paysagistes, C&G, Dm Cuisine Concept (Dmcc), Delhom Acoustique. Le montant maximum de l'enveloppe financière prévisionnelle affectée aux travaux est fixé à 10 900 000 euros.

Le conseil départemental de Haute-Garonne (31) attribue le marché de réhabilitation des locaux de la direction des routes de Grenade-sur-Garonne à Spie Batignolles Malet, Enduits Courserans, Edifice Toulouse Bâtiment, Alu Créations, Sono Technic, Génie Climatique Mispouille, E.T.P. Entreprise Travaux Platerie, Entreprise de Travaux de Ravalement. Valeur totale du marché : 1 403 298 euros.

La commune d’Aragnouet (65) attribue le marché de partenariat pour la conception, la construction, le financement et la maintenance d'une résidence de tourisme sur la station de Piau-Engaly à la SPL ARAC Occitanie. Valeur totale du marché : 32 000 000 euros.

Le Conseil département de l’Aveyron (12) attribue le marché de maîtrise d'œuvre pour la réouverture et la reconversion du palais épiscopal à Rodez à la SELARL Agence GOUTAL, la SARL OECO Architectes, la SARL SCENOS Associés, la SARL NIEZ Studio, la SAS Bureau études TECH ORGANISATION MODERNE, la SAS Cap Terre, la SARL EMACOUSTIC, la SA INEX BET, la SASU Cabinet PILTE. La part de l’enveloppe financière affectée par la maîtrise d’ouvrage aux travaux est de 9 000 000 euros.

Le Syndicat Centre Hérault (34) attribue le marché de transfert de déchets d’emballages ménagers recyclables et papiers issus de leur territoire à VMITP. Valeur totale du marché : 500 000 euros.

Sète Agglopôle Méditerranée (34) attribue le marché de prestations d'affichage, de distribution et d'installation de supports de communication pour la ville de Sète à Support Surface. Valeur totale du marché : 100 000 euros.

Montpellier Méditerranée Métropole (34) attribue le marché d’acquisition de pianos pour son conservatoire à rayonnement régional à DELMAS Musique SARL et à Pianorama. Valeur totale du marché : 529 600,74 euros.

BRL attribue le marché de travaux d'extension du réseau hydraulique régional sur le territoire de Montagnac (34) - Lot 2 - Station de surpression de Montagnac à GTIE Provence (Nom commercial ACTEMIUM) et à RIVASI BTP. Valeur totale du marché : 601 128 euros.

La communauté d’agglomération Hérault Méditerranée (34) attribue le marché d’entretien et maintenance du clapet hydraulique du chenal du Clôt de Vias ainsi que des stations de pompage et des ouvrages annexes des système d'endiguement à Veolia Eau - Compagnie Generale Des Eaux. Valeur totale du marché : 300 000 euros.

Toulouse Métropole (31) attribue le marché de réalisation du bilan des émissions de gaz à effet de serre de la Direction du Cycle de l'Eau et la sensibilisation des collaborateurs aux enjeux "Energie et climat" à Climat Mundi. Valeur totale du marché : 37 300 euros.

L’agenda

SEPTEMBRE

Du 11 au 13 septembre : 

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitnaie à Montpellier. Plus d'infos ici.

Mardi 12 septembre :

REF Top Économique Occitanie sur le thème « Les relations au travail », organisé par le Medef Haute-Garonne à Toulouse, au coeur du village de la Coupe du Monde de Rugby 2023. Plus d’infos ici, et inscription là.

Rentrée économique de la CCI Gard organisée à l’Écurie Hasta Luego (940 chemin de Florival, Nîmes). Plus d’infos et inscription ici.

40 ans de Radio Aviva organisés au JAM à Montpellier. Plus d’infos ici et inscription là.

Mercredi 13 septembre : 

Deeptech Tour : La tournée des campus, organisé par Bpifrance, l'Université de Montpellier et France 2030 au Jardin des Plantes à Montpellier. Plus d'infos ici.

Jeudi 14 septembre : 

RDV des Jeudis à la Pépinière sur le thème « Les fondamentaux de la marque employeur », organisé par la CCI aude à la Pépinière Créaude à Castelnaudary (11). Plus d’infos et inscription ici.

Webinaire « Décryptage de la chaine de valeur hydrogène : transport et stockage d’hydrogène » organisé par la CCI Aude. Plus d’infos et inscription ici.

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club à Montpellier avec : Anne Parillaud, actrice. Plus d’infos ici.

Conférence d’Alain Bauer sur le thème « Sécurités et insécurités dans un monde chaotique », organisée par le Cercle Mozart au Domain de Puech Haut à Saint-Drézéry (34). Réservé aux membres du Cercle Mozartet à leurs invités, connaissances, amis, sur inscription préalable obligatoire (renseignements : cerclemozart@orange.fr)

Du 14 au 16 septembre :

4ème édition du forum Le Monde Nouveau, dédié à la transition environnementale et sociétale, organisée par l’association Le Monde Nouveau à Planet Ocean Montpellier. Plus d’infos ici.

Mardi 19 septembre :

AG UIMM Méditerranée Ouest organisée à l’UIMM Méditerranée Ouest – Occitanie (14 rue François Perroux, Zac Aftalion, Baillargues – 34). Inscription obligatoire ici.

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Béziers avec un invité d’honneur : Jérôme Kerviel, Ex-trader de la société générale et consultant. Inscription obligatoire ici.

RDV de la Banque de France en Occitanie, webinaire sur le thème « Les arnaques ». Inscription ici.

Du 19 au 21 septembre :

Salon Préventica organisé au MEET à Toulouse. Plus d'infos ici.

Plus d'événements ici

Jeudi 21 septembre :

Rentrée Solennelle de Montpellier Management (Université de ontpellier) sur le site Richter à Montpellier. Inscription ici.

Événement 100 % E-commerce organisé par CibleWeb (Midi Libre) à Saint Jean-de-Védas (Rue du Mas de Grille). Plus d’infos et inscription ici.

Vendredi 22 septembre :

« Construction et biosourcés : parlons-en ! », organisé par le Cerc Occitanie à l’espace Capdeville à l’Hôtel de Région à Montpellier. Plus d’infos ici, et inscription obligatoire avant le 11 septembre en cliquant là.

Du 22 au 24 septembre : 

23ème Salon de l’Immobilier d’Automne, organisé au Parc des expos de Montpellier. Plus d’infos ici.

Lundi 25 et mardi 26 septembre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Limoux. Plus d'infos ici.

Mercredi 27 septembre :

La Rentrée des Réseaux organisée par la CCI Hérault au Domaine d’O à Montpellier. Plus d’infos ici.

Le club des conversations créatives organisé par Kozy au Domaine de Biar (Lavérune, 34). Plus d'infos et inscription ici.

Jeudi 28 septembre : 

« La mêlée des entreprises engagées », afterwork mêlant pratique sportive et échanges sur le RSE, organisé par Ad’Occ à la Maison de ma Région de Millau (12). Plus d’infos ici.

Du 28 au 30 septembre :

1ères Journées Territoriales, fusion du Salon des Maires et des Collectivités Locales 31 et des Rencontres Territoriales Midi-Pyrénées, se tiendront à Muret (salle Horizon Pyrénées). Plus d’infos et inscription ici.

Samedi 30 septembre : 

4ème forum « Les Assises de la RSE » organisé par le D.A.V.O.S. des PME dans les locaux de Montpellier Business School. Plus d’infos ici.

OCTOBRE

Du 2 au 4 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Nîmes, Bagnols-sur-Cèze et Alès. Plus d'infos ici.

Mardi 3 octobre :

« Construction et biosourcés : parlons-en ! », organisé par le Cerc Occitanie à l’Hôtel de Région à Toulouse. Plus d’infos ici.

Jeudi 5 octobre :

Conférence-débat sur le thème « Préparons l’avenir local en mobilisant l’intelligence collective », organisée par la SPL agate et le réseau Créon à l’Université de Nîmes (Site Vauban).

Jeudi 5 et vendredi 6 octobre : 

The GREEN IT Day, organisé par Digital 113 à Montpellier et Toulouse. Plus d'infos ici.

Vendredi 6 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Purple Campus Foix. Plus d'infos ici.

Vendredi 6 et samedi 7 octobre :

Assises Ora Maritima (Assises du territoire de Thau), organisées par le Syndicat mixte du bassin de Thau sur le thème de la culture du risque. Plus d’infos à venir sur le site oramaritima.fr.

Du 9 au 11 octobre :

Google Ateliers Numérique organisés par la CCI Occitanie à Lannemezan, Tarbes et Vic-en-Bigorre. Plus d'infos ici.

Mardi 10 octobre :

Les Rencontres CEA Tech, organisées à la Maison de Ma Région à Carcassonne.

20e édition de Montpellier Capital Risque, oranisée par le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole au Corum de Montpellier. Plus d'infos ici.

Jeudi 12 octobre :

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club au Domaine de Verchant : Eric Florès, contrôleur général, chef de corps des sapeurs-pompiers de l’Hérault. Plus d’infos ici.

Vendredi 13 et samedi 14 octobre :

7e édition de Futurapolis Santé, organisé à l’Opéra Comédie à Montpellier. Plus d’infos ici.

Lundi 16 et mardi 17 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Auch. Plus d'infos ici.

Mardi 17 octobre :

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Narbonne avec un invité d’honneur : Dominique Seau, Directeur Général Ergosanté. Inscription obligatoire ici.

RDV de la Banque de France en Occitanie, webinaire sur le thème « La cybercriminalité ». Inscription ici.

Du 18 au 20 octobre :

Congrès international de la RSE, organisé par la fondation Oïkos en collaboration avec Afnor Groupe, à la Cité de la RSE à Toulouse. Plus d’infos ici.

Vendredi 20 octobre :

2e édition d’ACTES – Rencontres actives pour des villes durables et désirables, organisée par la Banque des Territoires à Lézigno (Béziers, 34). Inscritpion ici.

Lundi 23 octobre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Perpignan. Plus d'infos ici.

24 et 25 octobre :

6e Salon du Littoral organisé par L’Agence Midi Libre au Parc des Expositions de Montpellier. Plus d’infos ici.

Vendredi 27 octobre :

European Wine Day, sommet européen de la viticulture, organisé par l’Arev, Farm Europe, Iter Vitis et Recevin à Toulouse. Plus d’infos ici. Inscription auprès de Silvia Bonnet, à l’adresse mail : s.bonnet@france-sudouest.com.

NOVEMBRE

Jeudi 9 novembre à 16h30 :

Assises des Travaux Publics de la FRTP Occitanie, au Palais des Congrès de La Grande Motte.

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club au Domaine de Verchant : Julien Caligo, plus jeune Chef 2** de France 2022. Plus d’infos ici.

Du 10 au 24 novembre :

Quinzaine du Japon en Occitanie, organisée par l’association Yujo. Plus d’informations ici.

Mardi 21 novembre :

RDV de la Banque de France en Occitanie, webinaire sur le thème « Les banques en ligne ». Inscription ici.

Jeudi 23 novembre :

Rencontre Recherche & Industrie pour inover, focus élolien flottant en mer, organisé par le Pôle Mer Méditerranée au Centre du littoral et de la mer à la Station Ifremer de Sète.

Mardi 28 novembre :

Google Ateliers Numériques organisés par la CCI Occitanie à Montauban. Plus d'infos ici.

DÉCEMBRE

5 et 6 décembre :

10ème édition du Congrès National Bâtiment Durable, organisé par Envirobat Occitanie et Effinergie au Corum de Montpellier (34). Plus d’infos et inscription ici.

eudi 7 décembre : 

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Clubà Inter Oc – Vins Pays d’Oc IPG, à Lattes avec : Roselyne Bachelot, ancienne ministre. Plus d’infos ici.

Mardi 12 décembre : 

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Narbonne avec un invité d’honneur : Stéphane Lubrano, directeur de la mission Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan. Inscription obligatoire ici.

2024

JANVIER

Jeudi 11 janvier :

Déjeuner du Montpellier Méditerranée Business Club au Domaine de Verchant avec : Fabienne Sicot, sur le toit du monde avec 2 handicaps. Plus d’infos ici.

Mardi 16 janvier : 

Déjeuner du Béziers-Narbonne Business Club à Béziers avec un invité d’honneur : Mathilde Boulachin, domaine Chavin. Inscription obligatoire ici.

Des potins immo ? Une nomination ? Des initiatives et projets ?

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Newsroom

L’agence travaille en ce moment sur plein de choses passionnantes :

JOURNALISME

Pour Les Échos :

  • PeopleSpheres (RH Tech) lève 4,5 M€, pour la rubrique « Innovateurs »
  • Gestion des cookies : Axeptio veut redonner le pouvoir aux internautes
  • Devensys Security, le pompier de la cybersécurité
  • Pourquoi Montpellier va passer à la gratuité de son réseau de transports en décembre

Pour Midi Libre : Magazine « L’Immobilier » de Midi Libre, octobre. Pages Pyrénées-Orientales.

Pour BoisMAG : enquête nationale dédiée à la constructin bois, parution en octobre.

RÉDACTION DE CONTENUS

Magazine InSepteo, via l’agence Chirripo

Livre Blanc sur les traumatisés crâniens, pour la Fondation de la Mutuelle des Motards

Magazine « L’œil » d’Arthur Loyd Occitanie Méditerranée

ANIMATIONS

Débat sur l’aménagement urbain dans le territoire du Grand Nîmes, Agate / Créon, le 5 octobre (Université de Nîmes)

Talents d’Occitanie (Région Occitanie), le 16 octobre (Montpellier)

Sommet européen de la viticulture, le 27 octobre à l’Hôtel de Région à Toulouse

Voilà, c’est tout pour cette semaine. Courage et chocolat !

Les Indiscrétions sont une newsletter gratuite. Vos données ne seront pas communiquées à des tiers. Vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Les dernières indiscrétions

C’est un état d’esprit

Retour sur les sénatoriales partielles en Occitanie, le sport c’est la santé (en « À l’affiche »), l’immobilier contraint de se réinventer en profondeur, l’État réduit la voilure sur les industries culturelles et créatives, la Ville de Pérols ...

Enlisés dans la crise

Les larmes (de crocodile) d’un Jean-Paul Fournier carrément heureux, retour sur un Lab Immo très littoral, rififi dans le cité gantière (« À l’affiche »), Axeptio déclare la guerre aux bandeaux cookies trop invasifs (« Trois questions à »), le ...

Pesanteur des réseaux

Cet entrepreneur invisible qui a créé un Capgemini européen, nouvelle directrice du patrimoine à ACM Habitat, de Midi Libre à Nîmes Métropole, des news de nos jeunes talents (en « À l’affiche »), les nouvelles ambitions de Scop 3 (mobilier ...

La rédaction

Il ne lâche rien

Hubert, Montpelliérain depuis 40 ans (avec quelques infidélités londoniennes et parisiennes), est diplômé du Centre de Formation des Journalistes Paris (2001).

En savoir plus sur Hubert

Signes distinctifs sur sa carte de presse 95598, la quête de clarification et de saine problématisation, dans un monde souvent entravé par les acronymes abscons, la langue de bois, les approximations et les infox.
Hubert a été auditeur de la session 2019-2020 du Chede (cycle de hautes études pour le développement économique). Un réseau national constitué de chefs d’entreprise, élus, préfets, hauts fonctionnaires, cadres de collectivités…, précieux.
Avant de jouer sa partition, il a fait ses gammes pendant 18 ans (2001-2019) à La Lettre M, média économique régional de référence. Il y a commencé stagiaire, avant d’évoluer au fil des ans jusqu’au poste de rédacteur en chef, contribuant activement au développement du titre à Toulouse entre 2015 et 2018.

Heureusement qu’elle est là

Francilienne, résidant à Montpellier depuis 2018 et diplômée de Sup de Com’ Montpellier (2020), Sarah a rejoint Agencehv en CDI (temps plein) début octobre 2020.

En savoir plus sur Sarah

Ses missions : rédaction d’articles sous l’autorité de Hubert Vialatte, veille média, structuration de la stratégie et de l’organisation, création graphique, mise en page, social media management, mise en ligne et promotion des Indiscrétions.

Sarah porte un intérêt au métier de journaliste. Son mémoire de fin d’étude porte ainsi sur le thème « L’impact de l’Intelligence Artificielle sur la presse en ligne et le journalisme ».

Amélie dite « de Cazilhac »

Rédaction, community management, promotion des Indiscrétions… Amélie Cazalet poursuit son chemin en CDI (temps plein) depuis septembre 2022 chez Agencehv, après y avoir effectué un stage, de mars à septembre 2021, puis une alternance jusqu’en septembre 2022.

En savoir plus sur Amélie

Originaire des Cévennes, plus précisément de Cazilhac (d’où « Amélie de Cazilhac », on trouve que ça sonne bien), elle est diplômée d’un Master 2 Marketing, Médias et Communication à Montpellier Management (Université de Montpellier).

Pierre Bruynooghe, Le Mas Média

a contribué à la rédaction de cette newsletter.

En savoir plus sur Pierre

Fort de 26 ans d’expérience dans le journalisme économique en presse écrite (Le Figaro, La Lettre M, Midi Libre), aujourd’hui à la tête de l’agence Le Mas Média (rédaction de contenus, conseil éditorial) basée à Montpellier, Pierre partage nos valeurs de rigueur et d’amour de l’information carrée, sourcée, recoupée et bien ficelée. 

Soyez Indiscret.e.s !

Les Indiscrétions protège ses sources d’information. En lui communiquant une information, vous avez la garantie d’un traitement fiable, rigoureux et objectif.

Je communique

Vous pouvez joindre un communiqué/dossier de presse, des photos, ou tout autre élément en lien avec votre Indiscrétion.
Taille max. des fichiers : 2 MB.

Devenir partenaire

Vous vous reconnaissez dans le ton des Indiscrétions, sérieuses sans se prendre au sérieux, utiles et futiles, bienveillantes et exigeantes ? N’attendez plus !

Share This